.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur Vampire
Messages : 149
Date d'inscription : 26/03/2017

MessageSujet: Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa  Jeu 8 Fév 2018 - 14:14


Holding on and letting go
Ryan, Tyler & Alyssa
Si Alyssa avait fini par calmer sa crise, la rage qui s’était étreinte de son cœur s’était transformé en une tristesse infinie, rien de ce que je ne pourrais faire ne pourrait l’aider à ce point. S’il m’avait été facile d’élevé Evelyn, Alyssa était un tout autre plateau d’hors-d’œuvre, les deux femmes n’étaient même pas comparables à ce point ci. Ma Evy avait acceptée son sort, elle s’était pliée à sa nouvelle nature et en avait fait une de ses forces très rapidement. Elle s’était battue afin de pouvoir être de nouveau en compagnie de son frère, son sang, donnant tout ce qu’elle avait pour regagner le contrôle sur sa personne et suivant mon exemple. Alyssa n’avait eu aucune raison de s’accrocher à cette vie et encore moins de se battre. J’aurais pu lui exaucer son souhait et la laisser mourir comme elle l’avait tant désiré. J’aurais pu accepter son sort et l’abandonner à elle-même après tous les problèmes qu’elle m’avait causés. Le diable savait bien que j’étais tenté par cette option, mais abandonner n’avait jamais fait partie de mon vocabulaire. Lorsque nous devenions un parent notre cœur s’attendrissait pour nos enfants, peu importe comment l’on voulait toujours se dire fort ainsi que puissant, nous finissions tous par vouloir donner tout ce que nous étions à notre progéniture. Voilà pourquoi, mes yeux plongés dans l’émeraude de son regard, je m’étais refusé de l’abandonner. Voilà pourquoi, jours après jour, je me relevais en me demandant comment je pourrais l’aider aujourd’hui. J’avais réussi à calmer sa rage, non sans beaucoup de difficulté, non sans la provoquer afin de la mettre hors d’elle-même. J’avais voulu lui faire voir où son impulsivité l’emporterais, il me semblait avoir atteint ce but quand elle avait enlevé un nom de sa longue liste de vengeance. J’avais pourtant empêché sa meilleure amie de la contacter, malgré de nombreuses demandes de la sorcière, sachant mieux que quiconque que la rousse n’était pas encore prête à cette étape ci. Un jour à la fois, une personne à la fois, je voulais calmer l’esprit meurtrier qui avait possédé la jeune femme et tenter de guérir cette folie qui l’étreignait de ses ongles acérés. Il était difficile de guérir des maladies mentales, alors imaginez une seconde si celle-ci se retrouvait dupliquée à l’intérieur d’une personne qui était à fleur de peau. Je ne pouvais pas non plus accomplir des miracles…

Avec mon portable je demandais l’adresse de cet adolescent, une idée en tête, j’attendais la nuit pour le rejoindre dans un rendez-vous organisé sans son consentement. On m’avait bien expliqué qu’il n’était pas au courant de la nouvelle situation dans laquelle se trouvait son amie. Il avait une grand-mère bien protectrice, me dis-je, j’espérais sincèrement qu’il serait coopératif malgré tout. Avant de sortir de la ruche je fis un tour vers la chambre de la rousse qui était encore enveloppée dans ses couvertures lors de mon passage. Je vins déposer un mot sur sa table de chevet, une simple note l’indiquant de ce qui arriverait dans un futur proche, avant de quitter en m’assurant qu’Elisabeth serait aux aguets de mon nouveau-né.


code by bat'phanie



_________________
You can find good
you can find evil in the night ▬ You can find whatever you are looking for and even more. You just have to pay attention and darkness will find you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 134
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa  Jeu 8 Fév 2018 - 19:22


Holding on and letting go
Ryan, Tyler & Alyssa
Je venais tout juste de terminer mon quart de travail quand j’ai reçu un appel étrange de ma cousine. Quelques mots lui suffirent pour me faire comprendre que je devais me dépêcher à prendre ce bus pour rentrer au couvent. Je n’aimais pas me presser pour elle, pour tout admettre je me plaisais dans le froid qui s’était créé entre nous depuis l’année dernière, mais je ne pourrais jamais ignorer son appel de détresse. Je me dépêchais de ranger mon tablier et acquiesçait un aurevoir très rapide à mes collègues avant de partir dans la noirceur de la nuit vers le dernier bus de ville. En entrant dans mon transport en commun je ne pu m’empêcher de remarquer à quel point le bus était bondé malgré l’heure. Mes oreilles me pinçaient légèrement à la mention du scoop du mois. Le père du meurtrier de Vancouver avait été retrouvé par sa veuve dans un bain de sang. Je ne sais pas trop comment je devais réagir à la nouvelle, je n’avais jamais connu le mec, mais méritait-il réellement que l’on dise que sa mort était le plus grand soulagement du siècle? Ce n’est pas comme s’il avait forcé son propre fils à être un meurtrier, il avait été lui-même victime dans un sens, mais d’une autre façon je pouvais admettre me dire qu’il l’avait mérité pour avoir abandonné sa benjamine. Je ne fis que soupirer en prenant mon portable entre mes mains et voyant les textos de Jessyka m’interpeller à revenir au couvent plus vite. Je n’allais pas non plus menacer le chauffeur de bus. Pour qui elle me prenait?

Mon trajet d’une demi-heure ne fut pas ce qu’il y a des plus intéressant. Je m’étais croisé les bras et j’avais tendue l’oreille aux conversations sans y participer. Je sorti en saluant le chauffeur et me retrouvait devant la maison de mon enfance. Un soupire me suffit pour me donner le courage de monter les marches me menant à la porte et en ouvrant je ressentie automatiquement mes sens m’alerter d’un danger imminent. J’entrais dans le hall d’entré rapidement avec un air sérieux au visage et que ne fut ma surprise que de tomber nez à nez avec un suceur de sang. Je fronçais les narines en le regardant de haut en bas avant de dériver mon regard vers ma cousine qui avait un air beaucoup trop coupable. On me fit signe de m’assoir et mon regard ce voulu meurtrier. Je m’exécutais sans le moindre mot, n’ayant aucune envie de discuter après mon long quart de travail, mais j’avais bien compris que l’on ne me laisserait aucun choix.

« Attendez…QUOI? » exclamait ma voix peu après la nouvelle que l’on venait de me lancer. J’avais la rage au ventre, sentant mon sang bouillir à l’intérieur de mes veines, je n’étais pas loin de devenir à mon tour un meurtrier.

« Grand-mère te la cacher pour ton bien. Elle avait bien vu que tu t’étais attaché à Alyssa et elle voulait que tu tourne la page. Elle m’a tenu dans le secret le plus grand, je ne croyais pas que … » ma cousine tentait de déblatérer son information non sans lancer des regards vers le vampire à sa gauche pour obtenir du soutient. Celui-ci n’avait émis les moindres sons depuis mon arrivé, il se tenait de marbre avec son regard perçant plongé sur moi, il n’avait qu’hoché la tête une ou deux fois pour confirmer des informations que Jessyka m’avait dite.

« Tu t’attendais à quoi? Que je me pende moi aussi? TU AS PERDU LA TÊTE JESS? » ma voix déchirait mes émotions, laissant transparaitre ma trahison ainsi que ma peine. J’avais continué ma vie comme si rien n’était, croyant les mensonges que l’on m’avait fait avaler comme s’ils n’étaient rien, ne questionnant que très peu ce que l’on m’avait dit. J’appuyais une main sur mon visage, frottant mes paupières de mes doigts pour tenter de calmer la rage qui faisait pomper le sang dans mon front. Je sentais que j’étais sur le point d’exploser, le picotement au bout de mes doigts indiquant une décharge magique me faisait comprendre que je devais absolument me calmer si je ne voulais pas exploser la place.

« Ty…Grand-mère à insistée pour que l’on te cache tout de son suicide. Elle ne voulait pas te faire de peine…mais là il faudrait que tu te concentre sur la suite. » dit-elle en tentant de garder son calme en s’avançant vers moi pour presser ses mains sur mes épaules. « Ryan veut que tu le suives pour te rendre au couvent avec lui. Tu dois aller voir Aly’, elle est mal en point et …je ne peux pas l’aider cette fois-là. » terminait-elle en m’enlaçant de ses bras.

« Et si je refuse? » dis-je en la poussant afin qu’elle retombe sur le divan avec violence. Elle me regardait surprise, les yeux écartillés alors que je me révélais non sans cacher ma rage. « Si je n’ai pas envie de voir Alyssa en vampire? Il arrive quoi? Parce que je vais être sincère, MOI, j’ai aucune foutu envie de la détester pour TON erreur Jess! » J’entendis ma cousine glousser quand soudainement la voix du vampire se fit entendre me faisant détourner immédiatement mon intention vers lui.

« Je la tuerai. » disait-il d’une voix si calme qu’elle en était menaçante. « Alyssa est présentement extrêmement dangereuse et si elle continue sur cette voie je devrai la tuer. Dans le cas contraire si elle montre des efforts d’amélioration elle pourra reprendre le cours de sa vie normalement. » terminait-il alors que nos regards se menaçaient des yeux.

Je respirais fortement, l’air chaud de mes narines me brûlait presque le visage alors que ma respiration s’accélérait rapidement dans ma colère. Je détournais pourtant le regard avant lui, gloussant ma rage et me retournant vers ma cousine non sans la fusiller du regard. Mon regard se détendit pourtant quand je tombais sur son regard rempli de tristesse. Elle se sentait clairement coupable pour ce qui était arrivé, non seulement cela mais ses paroles me revenaient encore en tête. Elle avait dû décrocher Alyssa elle-même…mon regard trainait vers le sol. J’en aurais été incapable, me dis-je, mes tripes auraient explosé hors de moi si j’avais été celui qui l’avait découvert. C’était beaucoup trop d’information en trop peu de temps, je ne savais plus comment réagir ou quoi faire à ce point ci. Ma tête tournait à mille à l’heure quand ma cousine posait ses mains sur mes épaules afin de plonger ses yeux marrons dans mes yeux vairons. J’étais à bout de souffle, ne sachant toujours pas quelle réaction elle attendait de moi, comme s’il me fallait vraiment trouver une réponse ici et maintenant. Elle se mit à parler, mais je ne pu réellement comprendre ses paroles, les mots qu’elle disait me semblaient si loin. Cette voix brisée qui était la sienne ne me faisait aucun sens, mon cerveau n’arrivait pas à décrypter cette information, voilà qui me laissait donc au bord du gouffre.

J’acquiesçais de la tête, sans prononcer le moindre mot, sachant que je n’avais pas réellement de véritable choix. Le vampire restait de marbre, les bras toujours autant croisés, son regard perçant dans ma direction. Je fini par l’affronter du regard non sans cacher la haine qui était en ma personne. Il osait présenter un sourire en coin, quoi que très léger, pour montrer sa satisfaction face à mon acceptation. Une question restait tout de même à répondre. Serais-je réellement apte à affronter une nouvelle Alyssa? Elle ne serait pas l’humaine qui avait quittée ce couvent quelques mois plutôt pour ne jamais y revenir. Je soupirais en me remémorant sa personne qui n’était plus réellement vivante depuis longtemps déjà. Elle avait un pied dans son tombeau et l’autre sur notre terre. En quoi pourrais-je réellement l’aider, me dis-je, si elle était aussi dangereuse qu’il la décrivait. Je ne pris pourtant pas la peine de poser une autre question, sachant de toute façon que je n’aurais aucunement les réponses que je désirais obtenir. Il me faudrait sortir du courage de mes poches pour ce qui allait bientôt suivre.

« Tes messages vocaux sont les seuls qui ont réussis à remettre une parcelle d’humanité dans ses yeux.» dit-il lorsque nous étions dans l’ascenseur menant à sa ruche vampirique. « Voilà pourquoi je place mes espoirs en cette rencontre. »

À l’écouter j’étais le seul espoir qu’il lui restait. Je détournais les yeux vers les énormes portes métallique en serrant mes poings sur mes hanches. J’expirais encore ma colère par l’air de mes narines alors que le vampire se retournait très légèrement vers moi tout en faisant encore face à la porte. Il me scrutait de haut en bas, on aurait pu croire qu’il essayait de trouver une réponse en ma personne, comme si mon apparence lui donnerait ce qu’il cherchait. Je n’avais rien d’originel, j’étais encore dans mes habits de travail, mon corps puait encore l’alcool du bar auquel j’avais travaillé. Mon t-shirt gris avait même une tâche appartenant à une bière qui avait éclaboussée en étant déposer violemment sur le comptoir. Je passais une main dans mes cheveux pour détendre mes doigts qui n’avaient pas eu de circulation depuis un certain temps.

« Je ne dis pas cela pour t’embêter, crois-moi. » commençait-il alors que je trouvais que nous prenions bien trop de temps pour nous rendre dans cette ruche vampirique. « Je suis juste impressionné. Je n’avais jamais vu un vampire se rendre aussi loin dans sa colère pour finalement s’effondrer au simple son d’une voix… » dit-il en voulant m’impressionner de ce que je pouvais comprendre.

Je soupirais avant de croiser mes bras à mon tour. Je prenais pourtant ses paroles comme un véritable avertissement de ce qui m’attendrait lorsque nous serions rendus. Ainsi donc Alyssa avait perdu la totalité de son humanité ne serait-ce que l’espace d’une seconde. Plus j’en entendais sur cette situation et moins je voulais être ici. Je n’avais plus réellement le choix de toute façon, il me faudrait finalement affronter tout ce que j’avais enfouie en ma personne. La colère, l’abandon, la haine et puis cet amour que j’avais ressentie pour l’humaine qui avait été mon amie. Il me faudrait donc faire un tri dans ce fouillis qu’était ma personne ce soir et sincèrement j’avais l’impression que plus nous étions proche plus difficile cela serait. Les portes s’ouvraient enfin et le vampire fut le premier à entrer dans l’énorme appartement qui était plus grand et luxueux que le manoir des Rosenwald lui-même. Ses pas résonnaient de plus en plus loin de moi et j’étais simplement immobile dans cet ascenseur.

code by bat'phanie



_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 679
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa  Sam 10 Fév 2018 - 4:42


Holding on and letting go



Depuis que j'ai entendu les messages de Tyler je me sens complètement perdue. Il avait l'air tellement anéanti... Comment peut-il croire que je suis partie sans rien lui dire avec mon fils ? D'autant plus que si cela avait été le cas je serais partie avec un très grand prématuré... Comment a-t-on pu lui dire que mon enfant était en vie et moi également ? Jessyka sait tout ce qui est arrivé... Pourquoi ne pas l'avoir dit à son cousin ? Surtout qu'elle savait pertinemment que je m'entendais de mieux en mieux avec lui !!! Et lui... Tyler... Amoureux de moi... Je ne peux y croire... Il se trompe sans doute. On ne peut tomber amoureux d'une fille comme moi. Ni de celle que j'étais avant de devenir le monstre sanguinaire que je suis aujourd'hui. J'ai toujours été folle, au point de tomber amoureuse de mon propre frère ! J'ai fait souffrir beaucoup de monde et actuellement c'est encore pire. Il n'éprouve pas de l'amour pour moi, non. Il éprouve de la pitié et cela lui fait croire qu'il est amoureux de moi.

Dans le fond, je crois que j'aurais préféré qu'on lui dise que mon bébé et moi sommes morts en même temps. Il m'aurait bien vite oublié au lieu d'être fou de chagrin à cause de mon silence involontaire. Il aurait tourné la page et aurait eu une meilleure vie. Au lieu de cela, il croit que je suis loin d'ici et que je vis une petite vie parfaite. Ce qui est loin d'être le cas. J'ai tué mon père, je n'ai plus d'enfant, je ne veux pas vivre, je suis un vampire et surtout je ne veux plus voir les gens de mon passé car j'aurais bien trop peur de les vider de leur sang.

Non mais sérieusement ? Il est vraiment amoureux de moi ? Et voulait élever mon enfant ? Il n'a dit cela que pour me faire revenir, ce n'est pas possible autrement. J'aurais bien vu des signes lorsque j'habitais au couvent. J'aurais remarqué  que ses sentiments changeaient non ? Et puis je n'en ai pas pour lui moi... C'est juste un bon ami.

Je n'arrive pas à sortir de la couette avec cette histoire. Je n'arrive plus à faire quoi que ce soit. Je n'ai plus envie de rien. Ryan m'a enlevé la seule chose qui me permettait de me lever. Il m'a retiré ma colère... Et à cause de lui je ne fais que penser à ce que peut vivre Tyler par ma faute... Il hante mes pensées alors que je ne voulais pas, alors que je n'avais jamais autant pensé à lui auparavant. Je voulais le tuer à cause de son absence, parce qu'il m'a abandonné... Et j'apprends qu'en fait il n'a jamais cessé de m'écrire... Comment je vais vivre, ou survivre, avec ça ? Avec cette idée que les gens ne sont même pas au courant de ce qui m'est arrivé... Et puis cet enfoiré de Ryan le savait depuis le début quoi ! C'est vraiment un enfoiré.

Bon allez, il faut se lever, il faut se nourrir... Je n'arriverais pas à me tuer en cessant de manger car je sais que Ryan ou l'autre idiote trouverait un moyen de me forcer à prendre ma dose de sang. Je retire donc ma couette et soudain je vois un petit mot sur ma table de chevet. Je le prends et le lis. Mes yeux s'ouvrent en grands et la panique envahit tout mon corps. Non, ce n'est pas possible ! Pourquoi Ryan me ferait ça ? Il me déteste donc à ce point ? Pourquoi le faire venir LUI ici ??? Oui, je voulais le tuer, mais je n'en ai plus envie !!!  Et s'il vient ! S'il vient je vais le tuer, je ne pourrais pas me contrôler ! Je ne veux pas qu'il me voit dans cet état. Ryan n'a pas le droit de le faire venir ! Je ne veux pas de visite ! Je veux qu'on me laisse tranquille, seule avec ma peine, avec mes plans pour en finir avec la vie et en finir avec ma vengeance. Je dois fuir ! Il faut que je quitte ce lieu, comme cela Tyler ne me verra pas. Oui, c'est ça... Fuir... Mais je ne peux pas. Ma fenêtre est bien trop protégée. Ryan a laissé son petit chien de garde à l'appartement et tout a l'air bien fermé à double tour. J'ai beau secouer les portes et les fenêtres rien ne s'ouvre. Je dois donc me cacher, mais où ? Et si je bloquais la porte de ma chambre avec des meubles ? Non, stupide idée... Ryan est bien trop puissant, il pousserait tout d'un seul coup comme si je n'avais rien mis derrière la porte. Je décide donc d'aller rapidement dans la cuisine pour récupérer ma ration de sang et je retourne vite dans ma chambre et je me cache littéralement sous le lit en faisant le moins de bruit possible. Avec un peu de chance je me cache ici pour rien, Tyler ne voudra pas venir. Parce que pour venir il faudrait qu'il suive Ryan et je ne pense pas qu'il le fasse. Il ne faut pas oublier que c'est un vampire... Et les gens n'aiment pas vraiment les vampires... Pourvu qu'il ne vienne pas... Je me cache pour rien, oui, il ne viendra pas. Ce n'est pas possible.

Et c'est alors que j'entendis du bruit... J'arrêtais totalement de bouger. Ils sont là... Je sens Tyler, je sais qu'il est ici. Il est venu dans la ruche... Non... Merde... Je... Mais non... Je ne veux pas le voir. Mais je ne vais pas avoir le choix... Et puis... Est-ce ses battements de cœur que j'entends ? Le bruit est si rapide. Il a peur. Ouais, il a peur de moi. Et il a raison. Il est une poche de sang vivante. J'essaie de calmer mes angoisses mais rien y fait. Lorsqu'il va rentrer dans la pièce il va découvrir un vampire caché sous son lit, avec des yeux qui montrent combien elle a faim et combien elle est effrayée... Ne voulant pas paraître folle, ou faible ou je ne sais quoi ; en fait ne voulant pas lui faire pitié, je décide de sortir de sous le lit pour aller m'asseoir contre le mur le plus loin de la porte d'entrée. Je m'installe à l'angle de la pièce et j'attends la tête dans mes bras, les genoux repliés. Je ne sais pas si je veux lui faire peur et donc ne pas chercher à me calmer. Cela lui permettrait de fuir et de ne plus souffrir. Ou alors paraître normale et donc mentir sur qui je suis... Je ne sais pas quoi faire. Tout est fouillis dans ma tête. Tout se bouscule et se mélange. Je ne sais plus ce que je veux, ce que je dois faire. J'ai tellement peur. Avant j'avais la colère pour ça, mais Ryan me l'a retiré, du moins pour un temps. Car même si je ne le suis plus contre Tyler, je le suis contre d'autres personnes, mais il ne vaut mieux pas y penser pour l'instant.

Les bruits de pas arrivent alors derrière ma porte...




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 134
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa  Sam 10 Fév 2018 - 15:32


Holding on and letting go
Ryan, Tyler & Alyssa
Je restais immobile dans l’embrasure de la ruche tendis que le vampire me narguait du coin de l’œil. J’en fronçais un sourcil en me demandant lors d’une seconde si je ne devrais pas faire demi-tour et tout oublier. C’était pire qu’une torture, mes pensées n’en arrêtaient simplement pas une seule seconde et ma tête tournait dans tous les sens qui lui était possible. Comment devais-je entreprendre mes pas dans cette ruche avec ce que je venais d’apprendre? Je ne sais pas au final si je ne préférais pas la savoir loin, riche et vivante. Je me dois de vous admettre que notre couvent en particulier n’avait jamais été friand des vampires. Depuis les évènements de Salem notre famille les tenait en peste. Cette haine viscérale s’était partagée de génération en génération et changer le nom de famille n’en calma pas sa réputation. Alors tous mes sens me disaient de partir aussi vite que j’étais arrivé ici. Je sentais mes sens m’indiquer que ceci était une erreur monumentale, que je regretterais chaque minute qui allait précéder cet instant, c’est peut-être pour cela que je pris quelques secondes avant de finalement emboiter le pas au vampire. Je sentais que j’allais bientôt être renié par mes ancêtres, comme si je commettais un crime qui allait parfaitement à l’encontre de tout ce que nous étions entant que sorcier, alors qu’au fond je ne faisais qu’aider une amie qui avait besoin de retrouver son humanité. De ce que l’on m’avait expliqué, ma rousse ne serait aucunement celle que j’avais connue, elle serait l’extrémité même de cette jeune femme qui avait fait naître en moi des sentiments interdits. Je gloussais simplement alors que le brun m’indiquait la porte derrière laquelle se trouvait Alyssa. En m’avançant d’un pas très léger je vins me poser devant cette massive porte qui nous séparaient un de l’autre. Je n’avais jamais été aussi près d’Alyssa depuis des mois et pourtant je me sentais encore à des univers lointains. Je ne fis que fermer mes yeux une seconde avant d’apposer ma main sur la poignée glaciale et j’ouvrais la porte sans demander la permission. Les vampires n’avaient pas besoin que l’on toque, me dis-je, si vraiment elle en était un elle avait dû entendre mon cœur tenter de sortir de mon poitrail depuis mon arrivé. Mes yeux vinrent scruter l’obscurité de la pièce avant qu’ils ne se posent dans un coin d’où je ne voyais que de minces jambes sortir dans un des rayons de lumière disponible dans cette pièce.

« Aly… » ma voix fut plus brisée que je ne l’aurais voulu.

code by bat'phanie



_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 679
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa  Sam 10 Fév 2018 - 15:50


Holding on and letting go



La poignée s'abaissa et entra alors celui qui hante mes pensées depuis que j'ai entendu sa voix sur mon répondeur... Tyler est là... Je reste blottie à terre contre le mur mais lorsque j'entends sa voix quelque chose se brise au fond de moi. Mon cerveau il me semble... Il ne veut plus fonctionner. Je n'arrive plus à penser, à réfléchir, à agir. Je devrais dire ou faire quelque chose mais j'en suis pour l'instant totalement incapable. Je lève juste la tête pour le voir, en espérant qu'il ne croisera pas mon regard. Et soudain, sans prévenir je me lève d'un bond et me jette sur lui pour l'enlacer. Je jure que je voulais juste serrer fort dans mes bras mon ami. Je ne l'ai pas vu depuis si longtemps et je n'avais plus de nouvelle... Mais une fois qu'il se retrouve contre moi je fais la seule chose que ma nature de vampire veut que je fasse... Je plante mes canines dans son cou pour boire son sang chaud. Il faut dire que son cœur bat si vite que c'était bien trop tentant... J'aspire sa vie sans prendre en compte les conséquences que cela va engendrer. Je ne sais même pas si Ryan est juste à côté. Je m'en fiche, je veux juste boire. Mais tout au fond de moi quelque chose s'allume et je prends conscience de ce que je viens de faire. Je me recule et retourne vite me mettre le plus loin possible de lui.

Comment puis-je être aussi stupide ? Comment ai-je pu croire que le prendre dans mes bras était une bonne idée ? Comment Ryan a pu croire que l'emmener ici serait une bonne chose? Rien de tout cela n'aurait dû se produire. Ryan aurait dû continuer à garder les messages secrets, il n'aurait pas dû lui dire ce qui m'est arrivé... Maintenant il va vraiment avoir peur de moi et je vais vraiment le perdre définitivement. Il aura une image de moi complètement négative et rien de ce que je pourrais faire n'arrangera la situation. J'ai envie de parler, de m'excuser, de fuir loin d'ici mais je suis tétanisée contre le mur. Je le regarde apeurée cherchant une solution. Mais c'est impossible. Où est passée ma colère ? Au moins j'aurais pu agir avec elle, j'aurais trouvé une parade face à cela.

- Tyler... Oh mon dieu... Je... Je ne voulais pas... C'est... Plus fort que moi... Pars... Me regarde pas... Je t'en supplie... Oublie qui je suis... Les autres avaient raison de te mentir... Pense que je suis en vie, loin d'ici avec mon... Avec...

J'éclate alors en sanglot. Depuis combien de temps n'avais-je pas pleuré ? Je crois que mes dernières larmes ont été pour mon fils. J'ai l'impression que c'était il y a des siècles... Je n'aime pas ce sentiment. Le chagrin est horrible... Rendez-moi ma colère... Je ne veux pas faire face à mes émotions, je ne veux pas affronter Tyler. Et je ne veux pas affronter le regard de Ryan lorsqu'il saura que j'ai agressé son invité... Pitié... Je veux que tout s'arrête... Il faut qu'on m'oublie... Cela sera mieux ainsi... Pitié... Je n'aime pas ça. Je ne veux pas faire de mal à Tyler mais je risque d'être obligée pourtant, juste pour qu'il me fuit et qu'il ne soit plus jamais en danger en ma présence...




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 134
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa  Dim 11 Fév 2018 - 15:43


Holding on and letting go
Ryan, Tyler & Alyssa
Tendis que la noirceur de cette pièce aurait dû me faire comprendre que je m’étais en quelque sorte mis en danger, je restais immobile en regardant la silhouette qui était dans le coin de la pièce. Je crois que ce qui m’empêchait de bouger était la soudaine réalisation de la vérité que l’on m’avait forcé à avaler sans que je ne puisse me défendre. Alors tout cela était donc véridique, me dis-je, plus aucune possibilité que ce ne soit qu’un horrible mensonge. Une certaine réalisation fit place dans mon esprit, de tout ce que l’on m’avait dévoilé, je crains que le pire fût de devoir me dire qu’elle s’était réellement pendue. Je ne fis qu’un pas vers l’arrière quand elle se jetais sur moi, craignant avant même que ses bras soient autour de mon corps qu’elle ne plante ses crocs dans ma nuque. Ce réflexe ne pris pas de temps avant de devenir réalité, je crispais mon visage sous la douleur que je ressentie, serrant mes dents dans ma bouche afin de m’empêcher de réagir comme mes instincts m’indiquaient de le faire. Le sortilège noir parcourait mon corps, me suppliant de le laisser agir, mais je ne pu m’y résoudre. On parlait d’Alyssa. Celle qui avait décidée de tenter de m’enlever la vie était encore Alyssa, malgré les crocs, malgré le sang qui coulait sur son menton. Les poings serrés, je devrais retenir l’entièreté de mon corps à réagir, de toute façon si je l’avais repoussée sa morsure aurait pu s’agrandir. Oublions du même coup que je la pousse avec ma force, nous étions désormais à inégalité avec sa nouvelle force vampirique et mon refus d’utiliser ma magie sur elle eu raison de moi. Elle me lâchait aussi vite qu’elle s’était jetée sur moi, réalisant peut-être que sa proie actuelle était un ami à elle, je ne pourrais vous dire ce qui s’était produit dans sa tête pour tout admettre.

Suite à cela je vins immédiatement mettre une pression sur mon cou avec ma main, décrispant doucement mon visage, non sans cacher ma colère. Mon reflet dans le miroir de la commode indiquait clairement que ma magie était active. Je voyais mes yeux originellement vairons briller d’un doré lumineux. J’en gloussais avant de prononcer les mots qui me permettrait de me soigner, non sans sentir la totalité de mes membres tendues sous l’accumulation magique que je retenais en ma personne. La voix de ma rousse se fit entendre dans la pièce et je relevais doucement les yeux vers elle. Rapidement elle vint à s’effondrer dans son sanglot et je compris pourquoi sans vraiment de difficulté. Autant que j’aurais voulu la réconforter, mes yeux s’arrêtaient au sang qui coulait le long de son menton, ce sang qui avait tâché sa peau de porcelaine. Je savais bien qu’il ne me fallait pas ressentir du dégout, mais j’avais toujours haï les vampires, je ne pu réellement m’empêcher de montrer la colère sur mon visage.

« J’ai entendu dire que tu avais besoin d’aide…» commençais-je tranquillement d’une voix un peu plus forte que ce que j’aurais désiré. « Si vraiment c’est ce que tu souhaites, alors je t’aiderai, dans le cas contraire si tu veux que je disparaisse, car tu ne veux pas de moi, alors je le ferai. » dis-je non sans garder une voix calme, mais clairement agacé. Je croisais mes bras avec un air sévère. « Cela dit, si tu me chasse, se sera sur toi qu’il faudra prendre le blâme. »

code by bat'phanie

_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 679
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa  Dim 11 Fév 2018 - 16:01


Holding on and letting go



Le voir mettre sa main sur son cou me fait encore plus réaliser à quel point je suis horrible. Je viens de le mordre, lui... Mais pourquoi ? Pourquoi je ne sais pas me tenir ? Et je vois bien qu'il est en colère. Comment l'en blâmer ? Dans le fond ce n'est peut être pas plus mal. Non, en fait je ne veux pas de sa colère, je veux qu'il ait peur. Je veux que nos sentiments s'inversent. Je veux avoir de la colère et non pas de la peur. Je vois même dans ses yeux qu'il veut utiliser sa magie contre moi. Mais qu'est-ce qu'il attend pour ça ???? Je veux qu'il le fasse ! Mais il s'en sert pour soigner ma morsure...

Il se met alors à parler. Comme quoi j'aurais besoin d'aide. De l'aide ? Mais pour faire quoi ? M'aider à vivre ou à mourir? Il me propose de disparaître si c'est ce que je souhaite. Et que ce sera de ma faute. Ainsi donc il ne comprend rien à la situation. Je suis désormais un danger pour lui, donc forcément il doit disparaître puisque moi je ne le peux pas. Mon chien de garde y veille bien... Ryan m'empêche de faire quoi que ce soit... Et je ne suis plus en capacité de me défendre. Je n'en ai plus la force pour l'instant...

- Je n'ai pas besoin d'aide. Enfin si... Juste pour mettre fin à tout cela. Pour tuer les gens coupables de ma situation et pour m'aider à mourir définitivement. Je suis un danger désormais Tyler. Je vais te faire souffrir et tu le sais très bien. Tu souffres déjà depuis un moment par ma faute, et cela ne va faire qu'empirer. Si tu es réellement amoureux de moi comme tu as pu le dire sur mon fichu répondeur... Tue moi...

Je me suis approchée de lui lentement mais en gardant malgré tout une distance avec lui. Je le regarde droit dans les yeux pour qu'il se rende compte que je ne rigole pas. J'espère tout du moins qu'il ne verra pas le chagrin qui se cache au fond de moi. J'aurais aimé qu'il voit ma colère mais... Je suis tellement las de tout cela... Ryan ne veut pas me tuer, mais Tyler... Il pourrait m'aider... Sinon je recommencerais à le faire souffrir physiquement... Je n'en ai pas envie, je le jure... Je tiens à lui... Mais c'est justement parce que je tiens à lui que je dois lui faire peur, pour rejoindre mon fils et ne plus jamais tuer ou faire de mal...

- Je ne suis plus la Alyssa que tu connais. Je ne sais plus qui je suis, et cet enculé de Ryan m'a retiré la seule chose qui m'aidait à avancer dans la vie... Il m'a retiré ma colère par ta faute... A cause de tes putains de messages gentils... Ta voix... Elle m'a brisée... Et je ne sais même pas pourquoi... Je voulais te tuer à cause de ton silence, je t'en ai voulu à un point ! Et soudain j'entends tes messages et je me retrouve perdue... Ca ne tourne plus rond dans ma tête... J'étais folle auparavant mais maintenant j'ai l'impression que c'est pire...

Je ne sais pas ce que je raconte, je laisse sortir les mots comme ils le désirent. Je ne sais même pas ce que je cherche à faire en cet instant. Tout se mélange. Je veux qu'il parte, je veux qu'il m'aide, je veux mon ami, je veux le voir disparaître, je veux mourir mais je veux me venger. Je voudrais vivre normalement mais je n'en ai pas la force... Qu'est-ce qui ne tourne pas rond chez moi ? Ryan ! Rends moi mes cachets ! Rends-moi ce qui me permet de me contrôler et ce qui aide mon cerveau à se mettre en veille....



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 134
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa  Sam 17 Fév 2018 - 23:14


Holding on and letting go
Ryan, Tyler & Alyssa
Je me tenais devant elle en me demandant si elle y était réellement. Elle représentait presque un esprit fantomatique, une ombre de la jeune adolescente que j’avais connu, si j’en avais écouté mes pensées j’aurais presque pensé que le roux de ses cheveux avait perdu de leur éclat. Peut-être était-ce aussi dû à son humeur et son teint cadavérique qui lui donnait des cernes de six pieds sur son visage autrefois éclatant. Ses paroles, ses gestes, tout d’elle m’était devenu un mystère. Je ne savais trop comment il me fallait réagir face à tout cela. Je voulais me mettre en colère, tout briser autour de nous, lancer des malédictions à tour de bras, mais je ne pouvais pas le faire. Je ne fis qu’appuyer une main sur ma nuque dès qu’elle me relâchait pour m’empêcher de réagir d’une autre manière. Ma conscience me murmurait que j’allais compliquer ma vie si j’osais lever la main sur Alyssa et que son protecteur de père vampirique me ferait la peau encore plus vite que je n’étais arrivé dans cet appartement. Je ne ferais pas long feu, soyons sincère, j’étais un sorcier emprisonné dans une ruche vampirique et j’ignorais le nombre de suceur de sang qui s’y trouvaient. La voilà alors qui disait des mots qui me dépassaient. Je fronçais les sourcils, incertain d’avoir compris ce qu’elle me suppliait, me demandait-elle réellement de mettre fin à ses jours? J’expirais de l’air de mes narines en reculant de deux pas sous le choc que cela me provoquait. Elle continuait à parler avec des mots qui me passaient par-dessus la tête avec une violence implacable. Elle n’avait des mots que pour me blesser, alors pourquoi diable étais-je venu ici? Était-ce un coup monté pour me torturer un peu plus? Je serrais ma nuque de plus en plus fortement, sentant ma peau glisser alors que mes doigts s’agrippaient à mon sang.  Ainsi donc j’avais brisé Alyssa, voilà qui me faisait une fière chandelle, s’attendait-elle à ce que je célèbre ce fait? Je retournais mon regard vers le vampire se trouvant dans le cadre de porte qui clignait des yeux en écoutant la rousse déblatérer ses paroles sans aucun sens. Je voulais sortir, prendre de l’air, mais il me fit un signe très clair de la main qu’il me fallait rester dans cette pièce. Mes yeux revinrent donc vers Alyssa qui se tenait tremblante et moi qui ne savait trop ce que je devais faire à cet instant précis. Croyez-moi, j’aurais exaucé son souhait si l’autre n’avait pas été là. Pas parce que je détestais Alyssa, loin de là, parce qu’elle faisait pitié dans cet état. J’avais l’impression certaine que si la magie qui secouait mes mains sortait de ma personne, cette tête que j’avais sur les épaules serait propulser à l’autre bout de la pièce en moins de quelques secondes. C’est peut-être pour cela que je me suis tenu silencieux en frottant ma nuque encore douloureuse, laissant la rousse dire ce qu’elle voulait bien, les yeux vers le sol je réfléchissais.

« Si c’est réellement ce que tu souhaites. » ma voix était brisée, je me tenais droit, le regard vers le sol. « Se sera à lui que tu devras le demander. Si tu avais partagé ne serait-ce qu’une seconde mon sentiment tu n’aurais jamais voulu me torturer avec ça. » dis-je en inspirant profondément avant de lever mes yeux vers elle. « Tu sais très bien que te tuer me suivrais toute ma vie et que je ne me pardonnerais jamais. Alors merci pour cette confirmation. »


code by bat'phanie

_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 679
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa  Dim 18 Fév 2018 - 13:17


Holding on and letting go



Il n'a pas l'air de vouloir m'aider. Au contraire il s'éloigne même de moi et je suis persuadée que si Ryan n'avait pas été là il aurait pris la fuite bien rapidement. Ainsi donc je ne pourrais pas mourir de la main de Tyler. Et je ne sais même pas si cela me fait du mal de savoir que je l'ai fait souffrir en prononçant ces mots. En fait je ne sais même pas ce que je cherche actuellement. Est-ce que je veux réellement qu'il me tue ? Ou qu'il me fuit à jamais ? Il est le seul lien vers mon passé et je ne sais pas si c'est une bonne idée de le garder près de moi. Je me dis qu'il faudrait couper le dernier lien avec cette vie misérable que j'ai eu avant de devenir le monstre que je suis désormais. Mais à la fois je me dis que justement, il est le dernier lien avec mon humanité... C'est tellement compliqué... J'en ai mal à la tête et je me sens obligée de faire les cent pas dans ma chambre en évitant de m'approcher trop près de Tyler et surtout de Ryan. Lui, je n'ai vraiment pas envie de le voir, j'ai peur de regarder son visage, de voir qu'il sourit et qu'il est satisfait de ce qu'il a fait en emmenant mon ami ici...

Tyler se met alors à parler et sa voix me fait mal... Elle réveille quelque chose en moi mais j'ignore ce dont il s'agit. Il m'annonce alors que c'est à Ryan que je dois demander de l'aide pour mourir. Mais cet idiot ne veut pas me tuer... Il ne veut pas me libérer. Il me parle ensuite de ses sentiments et demande en quelque sorte si je ressens les mêmes que lui. Mais je ne l'ai jamais aimé. Enfin, pas comme il a l'air de m'aimer. Oui j'ai ressenti quelque chose pour lui, de l'amitié forte. Mais je ne crois pas avoir été un jour amoureuse de lui. Est-ce que je sais ce qu'est l'amour ? Car le seul que j'ai connu était pour mon... Pour Sam... Et j'ai connu l'amour maternel que j'ai éprouvé pour l'enfant que j'ai porté. Mais cela s'arrête là. Comment sait-on qu'on aime quelqu'un ? Qu'est-ce que l'amour ? Je n'ai pas le temps d'y réfléchir car Tyler ajoute que s'il venait à m'ôter la vie il ne se le pardonnerait jamais. Je reçois un coup de poignard. J'ai été égoïste. Je le sais bien, mais je cherche en vain une tentation de tout cesser. En fait ce n'est pas tant le monstre que je suis devenue qui me dérange, c'est plus comment je vis, ma personnalité, ma façon de penser. Je sais que j'étais déjà un monstre avant de devenir un... Un vampire. De mon vivant j'étais une Rosenwald qui faisait souffrir ses proches, maintenant je suis une morte vivante qui fait toujours autant souffrir ses proches, sauf qu'en plus elle les tue...

Je vais m'asseoir sur le lit et regarde Tyler en soupirant. J'examine son regard, j'écoute son cœur battre, je regarde tout ce que mes nouveaux yeux me permettent de voir. Il n'est vraiment pas bien. Et tout cela est entièrement de ma faute. Oh merde ! Je ressens de la culpabilité ! Décidément Ryan a vraiment réussi à me retirer ma colère. Je n'arrive même pas à l'être contre moi-même. Je n'aime pas du tout cette sensation. Je me sens faible.

- Ty... Tyler... Je n'aurais jamais dû te demander cela. Ce n'est pas à toi de le faire en effet et personne ne voudra jamais m'aider volontairement. Penses à toi d'abord, fuis-moi si c'est ce que tu désires, oublies-moi, fais ta vie loin du renard mort. Tu parles de sentiments mais je ne sais pas si j'en ai. Je ne sais même pas pourquoi c'est toi que Ryan a fait venir ici. Oui j'ai voulu ta mort à cause des tes silences, mais j'en veux également à d'autres personnes comme ta cousine. Il aurait pu faire venir n'importe qui d'autres... Mais c'est toi qu'il a choisi. Et à cause de cela j'ai juste perdu ma colère... Je me sens juste vide et... Triste ? Je ne sais même pas comment je me sens... Et c'est de ta faute RYAN ! TU DOIS ETRE CONTENT QUE JE SOIS DEVENUE UNE LOQUE, L'OMBRE DE MOI-MEME !!!

J'ai fini par m'adresser à mon... Euh à mon créateur ? Simplement parce qu'il m'énerve à être entre nous deux, à nous surveiller sans rien dire. Il ne veut pas nous aider, je ne sais pas ce qu'il attend en fait. Il cherche à protéger qui ? Tyler ou moi ? Ou peut-être aucun des deux. Il s'amuse probablement du spectacle pitoyable que je lui donne. J'aimerais qu'il explique à quoi rime cette situation, ce qui doit se passer ou non. Oui je crois que je veux qu'il me donne la ligne à suivre, qu'il m'indique le bon chemin à prendre car tout ce que je fais est de travers. Je fais n'importe quoi. La preuve, j'ai envie de me donner des baffes, j'ai envie de sauter par la fenêtre pour fuir à jamais tout cela. Je n'arriverais pas à me donner la mort mais je pourrais m'enterrer et oublier tout cela, me faire petite jusqu'à ce qu'on oublie mon existence. Fuir leurs regards sur moi...



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa  

Revenir en haut Aller en bas
 
Holding on and letting go | Ryan,Tyler & Alyssa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il faut sauver le soldat Ryan
» (M/LIBRE) TYLER HOECHLIN ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away
» (M/LIBRE) Tyler Hoechlin ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away
» Photo de Liv Tyler
» (M/LIBRE) TYLER POSEY - you love the game

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Habitations :: Downtown East Side loft and logement :: Ruche Vampirique Matthews :: Chambre d'Alyssa-
Sauter vers: