.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 who's going to have his hug? (Tyler)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 685
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: who's going to have his hug? (Tyler)  Lun 6 Nov 2017 - 13:17


who's going to have his hug?



Et voilà grand père est au courant pour ma grossesse... J'ai pris du ventre, je ne peux plus le cacher... Il m'a mise à la rue après m'avoir traité de traînée. Et pourtant je ne lui ai même pas dit qui est le père... Il m'a même mis une baffe tellement je le dégoûte. J'ai juste eu le temps de réunir quelques affaires mais j'ai dû faire très vite tellement il était en colère. Mon premier réflexe a été de partir voir grand-mère. Je n'ai pas pu retenir mes larmes lorsque j'ai croisé son regard. Elle a compris à mon sac que son mari m'a mise à la rue. C'est alors qu'elle a pris son téléphone et a demandé à quelqu'un si je pouvais être hébergée quelques temps. Je l'ai entendu raconter mon histoire sans donner une seule fois le nom du géniteur. Une fois qu'elle a eu raccroché elle m'a annoncé que Nana Iris veut bien que j'habite quelques temps chez elle. Je suis donc partie en direction du couvent après avoir fait un câlin à Nana Rose.

En arrivant devant j'ai pris une grande inspiration et j'ai frappé. La porte s'est ouverte sur la grand mère de Jessyka et Tyler. Sans un mot elle m'a conduit à ma nouvelle chambre et m'a ensuite annoncé que la chambre de Tyler m'est interdite et elle m'a également conseillé de ne pas sortir trop souvent du couvent. Elle m'a posée aucune question, ne m'a fait aucune remarque et je lui en suis très reconnaissante. Elle m'a ensuite laissé m'installer. Tout en rangeant le peu d'affaires que j'ai prises j'ai pensé à Jessyka et Tyler. Je n'ai pas envie de les voir en quelques sortes... Avec Jessyka la situation est compliquée. Et Tyler... Ben lui... Je ne sais pas comment il va prendre le fait que je suis enceinte. J'ai peur qu'il me juge même si cela n'a pas l'air d'être son genre. Je me méfie tellement de tout le monde désormais.

Bon tout est rangé. J'ai besoin de faire une pause. Je file rapidement sous la douche et enfile mon pyjama, c'est à dire un petit short et un débardeur. J'ai bizarrement chaud. J'ai quelques crampes d'estomac mais maintenant je comprends pourquoi, c'est à cause du petit être qui grandit en moi. Soudain j'entends parler non loin de ma chambre. Je crois que c'est Nana Iris qui explique à mes deux amis que je vais vivre ici quelques temps mais elle ne donne pas la cause. Jessyka le sait elle, mais pas Tyler... J'en profite pour aller m'asseoir sur le lit et étendre mes jambes. J'éteins mon téléphone et le pose à côté de moi, je n'en aurais plus d'utilité pour l'instant. Je regarde dans le vide tout en caressant mon ventre en me demandant ce que me réserve l'avenir. Au bout de quelques minutes j'entends frapper à la porte. Je ne sais pas qui est derrière...

- Entrez...



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 136
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Mer 8 Nov 2017 - 1:04






Alyssa & Tyler

Je revenais tout bonnement de mon quart de travail quand en passant l’entrée je vis ma grand-mère me dévisagée avec ses yeux qui signifiaient que j’étais mieux de venir m’assoir sans discuter. Je vins prendre place au salon, incertain de ce qu’elle voulait me raconter jusqu’à ce que mes yeux tombent sur Jessyka qui descendait du deuxième étage pour venir nous rejoindre. Je roulais immédiatement des yeux en voulant me relever, mais la main de ma grand-mère vint se poser sur mon épaule, me faisant comprendre que j’étais mieux de la fermer pour une fois dans ma vie. En inspirant par le nez je me préparais à la grande conversation qui suivrait de pratiquement trois mots. Alyssa Rosenwald était enceinte et vivrait au couvent quelques temps. Je ne sais pas ce qui me choquait le plus entre les deux phrases…

«Si elle est enceinte, ne devrait-elle pas habiter avec le père de l’enfant?»

Dis-je simplement avant d’entendre non seulement ma grand-mère, mais Jessyka soupirer que l’histoire était beaucoup plus compliqué que cela. Les deux femmes me faisaient passer pour un simplet. J’haussais mes épaules et faisait simplement semblant de comprendre la situation qui me dépassait. Enfaîte, pourquoi elle me dépassait cette situation? Si Alyssa voulait tomber enceinte c’était son problème. Je ne comprenais juste pas pourquoi elle devait vivre au couvent, malgré les nombreuses explications de ma grand-mère incluant de vieilles faveurs qu’elle devait à sa meilleure amie. Que voulaient-elles que je réponde à ça? Je n’étais pas son petit copain, elle était libre de ses mouvements, mais les deux femmes agissaient comme si j’avais une pars de responsabilité. Je ne fis que me lever pour me rendre en cuisine prendre un café, en ayant particulièrement marre de leur discussion sans queue ni tête, histoire de me calmer les nerfs.  J’avais l’impression d’être le seul à avoir réfléchit entre nous trois sur le fait que la Rosenwald ci-haut était la sœur de deux démons qui traumatisait notre ville. Bien sûr Jess s’en foutait, car elle n’avait de yeux que pour son médecin qui au passage s’avérait être mon beau-frère par l’alliance de mon père envers sa mère, ma grand-mère elle se voilait le visage sur le fait qu’aucun démon ne pourrait percer ses murs. Si c’était vrai, nous savons tous que ma sœur serait encore vivante aujourd’hui et sur cette pensée je pris une bonne gorgée de mon café. Je fini par en faire couler un second avant de monter les marches pour cogner à la porte d’une des chambre d’invité. Je ne savais trop ce que je venais faire ici, mais il fallait bien que quelqu’un ose démarrer une conversation avec la rouquine qui ne tournerait pas autour du sujet angoissant des nouvelles règles dans la maison.

«Je viens avec une offrande…»

Dis-je pour rire un peu en entrant dans la pièce. Je vins sourire à la rouquine avant de déposer la seconde tasse de café sur la table de nuit et je repris une gorgée avant de me demander si je ne ferais pas mieux de sortir. C’est vrai que j’ai eu un choc dès que mes yeux vinrent rejoindre son ventre, mais pour ne pas paraître impoli je vins rechercher ses yeux.

«Tu reste ici le temps que le père et toi trouviez mieux? »

Dis-je en voulant rigoler, avec un peu d’inconfort au fond de la voix. Ce n'était même pas de la curiosité mal placée, je ne savais simplement pas quelle conversation avoir avec elle en ce moment.
 

_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 685
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Mer 8 Nov 2017 - 10:11


who's going to have his hug?



Je me demande si je vais arriver à vivre ici… Je ne dois jamais mettre au courant la grand-mère de mes amis sur l’identité du père. Nana Rose m’a demandé de ne pas le faire. Je vais devoir croiser Jessyka qui a du mal à accepter la situation… Et Tyler qui sera déçue. Ouais, vivre ici va être très compliqué. Mais dans le fond je sais que je pourrais me plaire ici… En fait tout dépendra de leurs réactions à eux. Car moi je compte me faire toute petite pour ne pas causer de souci ici, sauf si quelqu’un me pousse à bout.

En attendant d’en savoir un peu plus sur mon avenir je reste installée dans mon nouveau lit mais quelqu’un vient frapper à la porte. Je ne m’attendais pas du tout à ce que Tyler entre dans la pièce. Avec une boisson chaude en plus. Je m’installe un peu mieux sur le lit et attrape la tasse qu’il a posée quelques secondes auparavant sur la table de nuit. Je ne bois pas pour l’instant. Mais lorsqu’il ouvre la bouche pour me poser sa question je repose vite la tasse sur la table de nuit et baisse les yeux. Ainsi donc il ne sait rien de la situation… Et c’est moi qui vais devoir le lui dire… Mais est-ce que je dois être sincère avec lui ? Est-ce qu’il irait en parler avec sa grand-mère ? Je ne désire pas du tout cela. Il ne faut vraiment pas qu’il lui en parle… Elle serait capable de m’empoisonner tellement elle n’aime pas Samuel. Je suis en plein dilemme… Et sans prévenir j’éclate en larmes. La pression est si dure.

- Tyler… Je ne pourrais jamais vivre avec le père… Sam n’est pas celui que je pensais. Il a caché sa véritable nature, sa véritable identité.

Mon dieu comme c’est dur de dire la vérité… D’avouer à voix haute les choses ignobles que j’ai commises. Pourtant je crois qu’il faut que je lui dise la vérité. Il est en droit de savoir. Mais il déteste tellement les démons… Je ne veux pas qu’il touche à mon Samuel, ou que lui se fasse tuer pour mon frère… Je dois malgré tout être sincère avec lui…

- Grand-mère Rose ne veut pas qu’on en parle à ta grand-mère alors s’il te plait jure que tu ne dirais rien et que tu ne tenteras rien… Sam était en fait Samuel. Enfin… C’était mon frère… Mais je jure que je ne le savais pas !!!!!! Sinon je n’aurais jamais fait ça ! Il faut me croire ! C’est à cause de Jenna tout ça ! Et également ma faute. J'ai été trop stupide de faire confiance à un garçon.

Je suis tellement morte de honte que je détourne le regard vers mon ventre. Ce petit être qui grandit en moi n’y est pour rien. Il aura le droit à tout l’amour possible venant de ma part. Je l’aimerais pour deux s’il le faut, voir pour mille ou cent mille. Il ne manquera de rien. Pour l’instant je dois me trouver un logement, je ne peux pas vivre au couvent éternellement et pour ça il me faut un petit boulot… Ou un boulot sérieux et donc arrêter mes cours… Alyssa… Ce n’est pas le moment de penser à ça… Reprends le dessus, chaque chose en son temps. Marche pas à pas.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 136
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Sam 11 Nov 2017 - 0:46






Alyssa & Tyler

J’ai vite entré dans la chambre d’Alyssa, enfin la chambre d’invité, sans trop comprendre pourquoi je me pointais le bout du visage au fond. J’imagine que c’était la curiosité qui m’avait emmené à découvrir si c’était vrai, si elle était vraiment enceinte de ce que je croyais comprendre était un pur inconnu aux dires de ma cousine. Quelque chose clochait dans les ragots des femmes au premier étage, un inconfort que je ne pouvais simplement pas deviné, alors j’imagine que cela m’avait poussé à venir lui rendre visite. Nous étions de toute façon pour être colocataire quelques temps, autant tout de suite briser la glace, autant en finir avec cette scène. Par précaution je me présentais avec une offrande comme l’aurait fait tout homme responsable devant une femme hormonale. Je ne voulais pas finir avec un couteau dans le dos si j’osais dire la mauvaise chose, je me disais qu’une bonne boisson chaude devrait calmer ses ardeurs, après tout j’avais vu la noirceur dans les yeux d’Alyssa quelques mois plutôt. Elle disait vouloir tuer sa famille de ses propres mains et ce genre de propos me ferait presque craindre pour ma sécurité si je n’avais pas autant confiance en mes capacités. Cela dit, je ne voulais la mettre en colère pour rien. Elle prend la tasse que je lui offre avec bonheur, mais n’ose pas répondre à ma blague ce qui m’emmène à prendre une gorgée de mon café avant de poser la question ultime qui de toute évidence eu une réaction immédiate chez Alyssa. La voilà qui est en larme et cela fait crisper mon visage d’un certain inconfort apparent. Dois-je aller vers elle pour la consoler? Garder mes distances? Je ne sais pas sur quel pied danser avec Alyssa, je la connais si peu quand on y pense pendant un instant. Nous étions amis il y a tellement longtemps et aujourd’hui que sais-je d’Alyssa sauf ce que me raconte ma cousine? Un long soupire vint prendre naissance sur mes lèvres avant que je dépose ma tasse sur le bureau de la chambre pour ensuite venir m’assoir sur l’extrémité du lit, les mains sur les cuisses pour me faire un appuie, la regardant et la laissant dire ce qu’elle à sur le cœur.

«Sa véritable nature?»

Dis-je une seconde avant qu’elle n’entre dans les détails. Je dois vous avouez que ces informations m’ont laissés sans mots pendant une seconde, le regard fixé vers la rousse, mais on aurait pu voir le vent passer d’une oreille à l’autre. J’avais juste une envie et c’était de lui demander de m’excuser avant de m’enfuir de cette situation de malade. Une main dans les cheveux, je vins gratter mon crâne avant de reprendre ma position de départ, quoi que mon regard ne fût plus dirigé vers la jeune femme. J’inspirais doucement en avalant le fait qu’Alyssa, le parfait exemplaire de ce que toute adolescente devrait être dans ce monde, avait couchée avec son propre frère de sang et en était tombée enceinte. Je ne sais pas ce qui était le plus minable. Que je pense qu’elle avait tombée bien bas ou que je me demande par le diable comment avait-elle pu être fourbée par un démon. La réponse était simple, devant mes yeux, Aly’ était humaine et n’avait jamais rien su de notre monde avant que Jess’ ne s’ouvre la bouche. Je ne voulais pourtant pas sermonner Alyssa, ce n’était ni ma place ni mon droit, elle devait déjà vivre avec les conséquences de son passé ce qui devait être assez terrible. Pourtant la pire question au monde me vint en tête et je ne pu m’y empêcher…

«Pourquoi tu n’as pas avortée en sachant ça?»

Mon regard revint vers la rousse avec une pointe d’inquiétude. Elle savait ce que ça signifiait, non? J’étais certain que Jessyka devait déjà lui avoir expliquée de long en large ce qu’était le fruit défendu, la progéniture, d’un démon et d’une humaine. Je ne voulais pas entrer dans les détails de toute façon. Je fermais mes yeux une seconde après avoir osé dire ces mots, ce n’était pas à moi de le faire, surtout pas quand Alyssa était dans cet état de panique apparent.

«Je n’aurais pas du….je m’excuse Aly’.»

Dis-je simplement en m’approchant d’elle sans prévenir pour la prendre dans mes bras et la serrer doucement.

«Tu ne méritais pas ça… »

Fut la seule chose que je trouvais réellement à dire sur le sujet.


_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 685
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Sam 11 Nov 2017 - 7:51


who's going to have his hug?



Je ne m'attendais pas à ce que Tyler vienne aussi vite me voir. Je ne sais même pas ce que sa grand-mère lui a dit exactement sur mon arrivée ici. Je n'ai pas réussi à écouter et puis je n'ai pas à faire ma curieuse de toute façon. Mais toujours est-il que je ne pensais pas qu'il viendrait me voir aussi peu de temps après mon arrivée. Je dois pourtant avouer que cela me fait plaisir de le voir. J'appréhende cependant la raison de sa venue. Je sais qu'il va poser des questions et je sais que je n'arriverais pas à lui mentir. Tout lui raconter va rendre la chose tellement réelle... J'ai peur de ses questions et de ses réactions mais au moins il saura tout et tant pis s'il refuse de continuer à me parler. J'accepte sa boisson chaude avec plaisir et je le laisse s'asseoir sur le lit. Il est à une distance raisonnable mais j'ai l'impression qu'il refuse de m'approcher. Il me demande alors des explications sur la véritable nature de Samuel et je lui annonce tout... Je vois le malaise s'installer entre nous. Il a l'air complètement perdu, mais je le suis également. Il ne sait même pas à quel point cela est dur pour moi de lui avouer ce que j'ai appris. J'ai encore du mal à le réaliser d'ailleurs.

Soudain il me pose une question qui me fait écarquiller les yeux, j'en oublie même de respirer. Pourquoi je n'ai pas avorté ? Cette question est vraiment dure. Je me replie sur moi-même et pose la tasse. Je n'ai jamais pris le temps d'y réfléchir. Sincèrement je ne me suis pas posée la question... Je passe ma main dans ma nuque et regarde mon ventre quelques secondes avant de lui répondre.

- Sincèrement je pensais que c'était trop tard. Et surtout... Je n'aime pas cette idée. Et prends moi pour une folle ou pas j'aim... J'ai sincèrement aimé Samuel et j'étais heureuse à l'idée de porter son enfant. Mais c'est mon frère et cette réalité ne veut pas rester dans ma tête...

Je ne sais pas comment expliquer ce que je veux dire. Mon enfant est né de l'amour d'une femme pour un homme. Je suis dingue de Sam et même si c'est mon frère j'éprouve encore de l'amour pour lui. Ce n'est pas un sentiment qui peut disparaître d'un seul coup. Pourquoi a-t-il fallu qu'il me pose cette question ? Cela m'énerve profondément car je n'ai pas de réponse qu'il veut probablement entendre. Je sais que je vais baisser dans son estime et qu'il va me prendre pour une dingue ou pour je ne sais quoi. Et cela ne me plaît pas du tout. J'ai envie de partir, de quitter cette pièce immédiatement. Mais il s'excuse et me prends dans ses bras. Je le laisse faire sans bouger. Je ne le prends pas dans mes bras, je n'ai aucune réaction. Je n'ose même pas le regarder.

- Je n'ai pas demandé à vivre cela, je n'ai pas eu envie de faire de choix. Je ne peux pas accepter cette réalité. C'est au dessus de mes forces. Je veux juste oublier tout ça et partir loin avec mon enfant, en reniant son père à jamais.

En effet cette idée grandit de plus en plus en moi. Partir pourrait-être une bonne solution. Toutes les personnes au courant pour ma situation ne pourraient plus me juger. Je serais une mère adolescente normale, avec une histoire banale. Une jeune femme amoureuse d'un homme qui l'a quitté en découvrant sa grossesse. Cela pourrait être tellement génial comme situation. Au moins je vivrais tranquillement avec mon enfant sans aucun jugement. Mais est-ce que j'arriverais réellement à partir et tout quitter ? J'en doute grandement.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 136
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Dim 17 Déc 2017 - 10:07






Alyssa & Tyler

J’étais sans voix. Que devrais-je vous dire de plus? Je n’arrivais pas à croire ce que j’entendais à l’instant même. Je ne pense pas qu’une autre réaction soit même appropriée à cet instant même. C’était troublant de me rendre compte à quel point je ne connaissais réellement pas Alyssa autant que j’aurais pu le croire. Je m’étais dessiné cette image d’une enfant modèle que tout parent désire obtenir. Une femme qui avait de l’avenir dans tous les domaines, tant qu’elle restait le plus loin possible qu’elle le pouvait du monde surnaturel, une jeune femme qui irait plus loin dans la vie que je ne pourrais jamais espérer même avec mes cours d’université. Non, je n’ai pas eu de vertige, mais c’était tout comme. On aurait cru qu’une bombe venait tout juste d’exploser à deux pieds de moi et que la détonation m’avait soudainement rendu complètement sourd. Je voyais les lèvres de la rouquine continuer son explication, mais je n’entendais rien, qu’un bruit sourd de bourdonnement se situant dans ma propre tête qui résonnait plus fort que le bruit ambiant. Je restais là, les yeux vers le mur, tentant de me concentrer sur ma respiration et du même coup m’empêcher de dire toutes les conneries qui pouvaient bien me passer par la tête. Je devais absolument me rappeler, aussi compliqué que cela puisse l’être, qu’Alyssa était une victime parmi tant d’autre. Elle ne savait rien de notre monde, ni des démons, ni des sorciers avant très récemment. Elle ne savait pas ce que cela impliquait, dans quel danger elle s’était mise en s’obstinant ainsi à aller à l’encontre des conseils qu’on lui avait surement offerts. Aussi conne soit ma cousine, j’admettais qu’elle n’était pas non plus stupide au point de laisser sa propre sœur de cœur se tuer aux mains d’un démon. J’assumais donc que Jessyka avait prévenu Alyssa des dangers qu’elle courrait en continuant sa relation. Enfin, cela dit, mes pensées revinrent enfin à leur place ainsi que mon ouïe et contre toute attente je ne pu retenir la seule phrase que j’aurais du garder pour moi. Je venais de lui demander pourquoi elle n’avait pas avortée. Je ne mentirai pas, une rage me roulait en bouche, cette connaissance me donnait des envie de meurtre. J’aurais voulu sortir de cette chambre et aller le tuer moi-même son foutu frère. Ce n’est pas la tentation qui manquait, ne vous méprenez pas, c’était uniquement la location actuelle du démon qui m’empêchait d’agir. Je serrais ma mâchoire sur elle-même, mes dents claquant ensemble, mes poings se serrant dans mes paumes alors qu’elle répondait à ma question. On aurait pu croire que ma salive devenait du sable dans ma propre bouche tellement j’étais répugné par sa réponse. Comment aime-t-on un démon? Comment pouvons nous être assez con pour leur donner la moindre qualité, aussi fourbe puisse-t-il être? Puis la voilà qui disait que la réalité ne voulait simplement pas prendre forme en elle, comme si ces deux hommes n’étaient que des êtres distinctif. Un homme qu’elle aurait aimé, un autre qui était son frère, tous deux malheureusement physiquement semblable. Je ne comprenais pas. Peut-être était-ce parce que je n’étais ni ne serais dans ce dilemme moi-même. Je ne fis que soupirer avant de brièvement m’excuser pour ma connerie, ma question inadéquate, avant de la prendre dans mes bras dans le but de la réconforter. Elle restait là, immobile, quasi inerte. La voilà qui me répondait à nouveau des mots que je ne comprenais pas, une réalité que j’ignorais, une situation qui ne serait jamais mienne. Je ne pouvais me permettre de détendre mes épaules, clairement colérique, autant puisse tenter de lui sembler de bonne augure.

« Tu dois l’accepter, aussi compliqué que se soit, tu n’as pas le choix Aly. »

Dis-je simplement en réponse de sa négation. Je n’osais plus aborder le sujet de l’enfant, je savais que cela me rendrait en colère, mais c’était parce que moi je savais ce qu’elle ignorait. Des connaissances, des mythes, des légendes qui m’avais bercé tout au long de mon enfance. Peut-être que tout cela n’était qu’un racontar, nous ne serions qu’une fois que le bébé serait né, pas avant. Je ne voudrais pas être là quand il le serait, mais aux dires de la rouquine elle serait déjà loin quand ce moment serait réalité, alors je n’avais rien à craindre.

« Tu es une victime Alyssa. Victime du démon, de sa fourberie, de son jeu. »

Qu’un pion, me dis-je, sur un grand échiquier qu’il s’était bâtit. Pour tuer le roi il nous faut tuer la reine…Mes pensées dérivèrent à l’instant alors que la douce odeur du parfum de la jeune femme vint rejoindre mes narines. Mes yeux vinrent se poser sur sa tignasse rousse et enfin une idée me vint.

« Ne t’en fais pas…se sera bientôt réglé. »

Je relâchais ma prise en me reculant doucement, mes mains posées sur ses épaules pour la reculer de ma personne non sans poser mon regard dans ses yeux. Les jumeaux, me dis-je, que se passe-t-il si on en tue un des deux.



_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 685
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Lun 18 Déc 2017 - 16:51


who's going to have his hug?



Je ne sais pas si je dois être en colère ou triste. Je ne sais pas si je dois le taper ou non. Il m'énerve mais j'arrive à comprendre ce qu'il veut dire. Mais lui ne comprend pas ma situation. Ou alors il refuse de la voir juste parce que Samuel est un démon et qu'il n'aime pas ce genre de créature. Mais également peut être parce qu'il n'a pas vécu tout ce que j'ai vécu ces derniers temps. Il sait ce que je lui ai dit mais comment expliquer des émotions et des ressentis ? C'est totalement impossible. Comment peut-il s'imaginer que j'ai pensé une seule seconde à avor... à... A abandonner mon enfant, le tuer, l'achever, alors même qu'il n'a pas encore pris une bouffée d'oxygène et regarder le monde de ses petits yeux et surtout avant même que je ne puisse poser mes yeux sur son petit corps. Sincèrement cette idée ne m'a jamais traversé l'esprit et il est hors de question que je me mette à y penser. C'est bien trop horrible. Tuer un être innocent juste parce qu'il ne vient pas d'un amour partagé ? Non décidément c'est impossible. Je ne veux même plus y penser. Je n'ai pas envie de me mettre à pleurer en imaginant son si petit corps sans vie...

Je secoue la tête comme pour faire envoler ces pensées si sombres et si horribles. Je reste contre Tyler qui me tient toujours. En temps normal j'aurais pu trouver ce contact agréable, mais pas présentement. J'ai plus envie de le repousser, de lui balancer une gifle en plein milieu de son visage pour qu'il comprenne que ce qu'il a demandé est juste horrible. Et ces excuses ne vont rien y changer. Il ne comprend décidément pas ce que j'ai vécu et subi durant ces derniers mois. Comment est-ce que je pourrais accepter la situation ? Accepter que l'homme que j'aime est mon frère ? C'est complètement impossible. Si je venais à accepter cela, je deviendrais totalement folle et je verrais à quel point je suis ignoble et répugnante. Tomber amoureuse de son frère ? C'est totalement contre nature ! Heureusement que ce n'est pas mon cas. C'est Sam que j'aime, pas Samuel... Je soupire une fois, voici ma seule réponse. Si j'ouvre la bouche je ne suis pas sûre de pouvoir contrôler mes mots... Je n'ai pas envie de me disputer avec lui, mais il tend le bâton pour se faire battre. Est-ce qu'il se rend compte de ce que je dois accepter ? Je dois accepter que je sois amoureuse d'un démon, de mon fr... De Samuel, celui qui s'est moqué de moi, qui n'éprouve strictement rien... Je ne peux pas l'accepter... Oh que non. Tyler pourrait s'habituer à ce dédoublement de personnalité, Sam et Samuel sont deux personnes différentes. Les choses seraient tellement plus simple s'il pouvait faire comme moi. Je ne demande pas la lune, je demande juste qu'il comprenne que ces deux personnes ne sont pas qu'une seule et même identité. Mais voilà qu'il rajoute que je suis la victime d'un démon qui s'est joué de moi... J'ai de plus en plus envie de le taper. Heureusement lorsqu’il ajoute que tout sera bientôt réglé il se décale de moi et me tient par les épaules. J'en profite alors pour le repousser totalement. Je n'ai pas envie qu'il me touche et je vais au final laisser parler mon cœur.

- Victime d'un démon ? Mais tu confonds tout ! Je suis tombée amoureuse d'un homme formidable qui m'a aimé et qui m'a fait le plus beau cadeau possible... Et oui tout sera bientôt réglé lorsque je partirais. Mais si tu pensais à autre chose qu'à cela fait attention. Je ne te laisserais pas toucher à Sam. Je t'interdis de faire quoi que ce soit. Et j'ai beau être juste une petite humaine, tu ne sais pas à quel point je peux devenir méchante surtout lorsqu'il s'agit de protéger les gens que j'aime.

Je me recule au maximum dans mon lit et replie mes jambes pour les enlacer de mes bras. Il faut que je me retienne de le frapper. Je vais devoir vivre chez lui quelques temps alors autant que tout se passe bien. Mais pour que cela arrive il faut aussi qu'il change son discours et me comprenne enfin un peu mieux.

- Tu comprends strictement rien Tyler. C'est pas d'un démon que je suis tombée amoureuse ok ? Et ce qu'on a vécu était réel ! Et maintenant je suis enceinte, cela me rend si heureuse ! Et si je ne veux pas devenir folle il va falloir que tu m'aides un peu. Je ne veux pas commettre des actes que je regretterai un jour. Et surtout je ne veux pas te perdre, mais si tu tentes quoi que ce soit contre lui je n'aurais pas d'autres choix...

Je n'ose même pas dire ce que j'ai en tête... Je crois que s'il venait à tuer celui qui m'a donné le goût de vivre je serais capable de le tuer... Et ce geste me rendrait tellement triste... Mais maintenant que j'ai une famille, je dois la protéger... Soudain sans prévenir je le repousse pour qu'il s'éloigne encore de moi, il est bien trop prêt. Il me donnerait presque la nausée à croire que je ne suis qu'une victime, une faible...

- Tyler, pour le bien de notre cohabitation, je pense qu'il va falloir qu'on mette les choses au clair. Je ne veux plus que tu parles de ma grossesse, de Sam ou de quoi que ce soit qu'il concerne les Rosenwald et ma vie amoureuse. Je ne suis qu'une jeune fille que ta grand mère héberge pour faire plaisir à ma Nana Rose. Une amie à toi qui ne connaît rien du monde surnaturel. Parce que si un jour tu reparles de moi en tant que victime ou de pauvre fille je te jure que tu recevras ma main dans ta gueule et tu l'auras bien mérité.

La colère est arrivée d'un coup sans prévenir, comme si souvent ces derniers temps. Enfin comme si souvent depuis que je suis enceinte. Les hormones peuvent me rendre méchante mais au moins les choses sont dites et Tyler saura à quoi s'en tenir. Je m'en veux légèrement mais tant pis, c'est fait.  



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 136
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Sam 20 Jan 2018 - 16:47






Alyssa & Tyler

Je dois vous admettre avoir été tout d’abord silencieux face à la réponse d’Alyssa. Elle ne comprenait donc pas dans quel pétrin elle s’était mise. Les deux pieds bien enfoncés dans la merde, elle ne voyait rien de mal là-dedans, c’était triste quand on y repense. Je ne ressentais pas de la pitié, ne me méprenez pas, mais bien de la tristesse par rapport à sa situation. Alyssa n’avait aucune idée de ce qui s’était véritablement produit sous son nez. Oui, elle savait pour l’identité de son frère, mais c’était encore bien plus complexe que cela. Les chances que cet enfant né non seulement de l’inceste mais du démon soit l’antéchrist était trop élevé pour que des sorciers lèvent le nez sur cela. C’était à se demander pourquoi diable ma grand-mère avait fait le choix de l’aider. Était-elle-même au courant de cette situation, me dis-je doucement, car elle aurait explosé de rage la connaissant.

Je ne fis que soupirer, rien de moins, ne trouvant que dire aux mots qu’elle avait choisi. Elle le défendait encore malgré tout ce qu’il avait pu lui faire et de toute évidence le mot victime était à proscrire de mon langage quand je parlais de la rouquine. Elle se reculait dans son lit, se recroquevillant, comme si j’étais le vilain loup de l’histoire qui venait croquer le chaperon rouge. Je savais bien que ce n’était pas le cas, mais elle l’ignorait et c’était ça le problème. Voila que je ne comprenais rien selon ses dires. Ils me semblaient véridiques sans l’être pour autant. C’est sûr que j’étais mal placé pour comprendre quand on y réfléchit bien. Je n’étais qu’un mec qui n’était jamais véritablement tombé amoureux de qui que se soit, juste un sorcier qui s’était prit pour le roi de l’univers, jusqu’à ce que ses rêves soient à jamais brisé par un démon.

« Je comprends Alyssa. » dis-je simplement en réponse comme si ces mots allaient tout régler. « Je n’ai rien à dire de toute façon sur cette grossesse. À ce que je sache seuls lui et toi peuvent prendre une décision à cet égard. » Lui, me répétais-je constamment, il ne mérite même pas d’avoir un terme le désignant. Qu’un démon répugnant, qu’un tueur sanglant, qu’une chose qui méritait la mort dans une horrible souffrance.

Me voilà soudainement repoussé physiquement, mettant fin à mes pensées, me laissant surpris et relevé du lit par réflexe. Qu’est-ce qui lui prend à la fin? J’inspirais doucement par le nez pour ne pas laisser la colère me remplir les poumons. Elle ne méritait pas que je contre-attaque, me répétais-je sans cesse, je me devais de rester le plus calme qu’il m’était possible tendis que mes idées se balançaient d’un côté à l’autre. Sans un seul mot j’avais pris la décision de tuer les démons Rosenwald, avec ou sans l’aide de mon clan, je n’étais pas pour le dire à Alyssa dans son état actuel. Jessyka m’avait sans cesse répetée combien la rousse rêvait d’avoir une famille peu importe le prix que cela allait lui coûter. Si ma cousine avait le culot de me demander de le respecter, entant qu’amis je me refusais de rester passif tendis que l’humaine souffrait terriblement devant moi. Si sa douleur n’était pas physique, je me doutais que son cœur s’était assombrit suite à cet évènement et cette seule pensée me laissais chavirer un peu vers la noirceur. Quand j’y repensais je ne pouvais me permettre de m’imaginer cette amie souffrir d’avantage et ce sentiment qui me pinçait les tripes m’était totalement inconnu.

« Compris. Pas de truc machin ou de l’autre ou de famille ou de…..enfin compris. Je parle de rien promis. » m’exclamais-je en me passant une main dans le cou et en souriant bêtement. J’aimais mieux m’éviter un coup sur la gueule quand il en était question. Je ne fis qu’un rire nerveux avant de soupire ultime.

Je m’avançais vers Alyssa malgré son refus évident et lui montrait uniquement ma main en signe de paix. Je souriais doucement, bêtement, juste pour la rassurer et lui montrer qu’à partir de maintenant je la respecterais. Enfin, ça c’était devant elle, car je comptais bel et bien tuer des démons.



_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 685
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Sam 20 Jan 2018 - 17:25


who's going to have his hug?



Pourquoi Nana Rose a choisi de me faire vivre ici ? Ce n'est pas vraiment une bonne idée... Devoir vivre avec Tyler et Jessyka me semble bien trop compliqué. Je ne supporterais pas de les voir tous les jours, tout le temps... Je sais qu'ils ne sont pas contents que je sois enceinte et cela ne m'aide pas du tout à contrôler mes émotions... Et je vois bien en ce moment que Tyler ne me comprend pas, et qu'il refuse de me comprendre en fait. Même s'il me dit le contraire. Et voilà qu'il me dit qu'il n'a pas son mot à dire sur ma grossesse. Il était temps. Peut être qu'au final il a compris... Mais je suis persuadée qu'il dit cela pour calmer le jeu.

- En effet tu n'as pas ton mot à dire sur ma grossesse. Personne n'a son mot à dire. Je garde mon enfant que cela plaise ou pas.

Il a l'air surpris que je le repousse. Mais il s'attendait à quoi en parlant ainsi ? Je ne peux pas laisser passer tout ça. Il faut qu'il comprenne que je ne plaisante pas et que seule ma famille compte. Et voilà qu'il prend à la rigolade ce que je lui dis... Il faut que je reste calme. Je n'ai pas aimé le fait qu'il me dise qu'il ne parle de rien... Je le prends mal et je ne sais même pas trop pourquoi. Mais je prends sur moi, je me contrôle pour ne pas lancer encore des méchancetés.

Je le regarde sans rien dire. C'est fou mais je ne sais même plus comment parler normalement, avec légèreté. Je n'ai même pas envie de parler avec lui alors que je sens au fond de moi que je ressens le contraire... Je suis paumée. Il s'approche de moi avec sa main levée en signe de paix. Je le laisse donc s'approcher et me détend légèrement. J'essaie de sourire mais je n'y parviens pas. Quelque chose a changé entre nous. Je crois qu'on ne se comprend plus tous les deux, on refuse d'ouvrir les yeux, enfin Tyler refuse de voir la réalité en face. Et non, moi je la vois bien, vous ne pouvez pas dire le contraire.

- Ok, on oublie tout ça et on repart sur de bonnes bases. Deux amis comme on était dans le passé. Tu as même le droit d'oublier que je suis enceinte même si je sais que cela sera de plus en plus impossible au vu de mon bébé qui grandit en moi et qui arrondit mon ventre.

J'arrive enfin à sourire légèrement. Il le faut, je dois détendre l'atmosphère parce que je suis trop à fleur de peau et sur les nerfs. Je sens bien que ma colère est encore un peu trop présente en moi. C'est dingue comme je perds souvent le contrôle en ce moment et je ne sais pas comment faire redescendre la pression, je ne sais plus me calmer. Je dois pourtant trouver une solution pour une meilleure cohabitation...

- Ca va être compliqué mais on arrivera à arranger les choses non ? La colocation va bien se passer tu penses ? Parce que sinon, pour éviter les problèmes, je peux trouver un autre logement au besoin...

Je ne le dirais pas mais c'est ce que j'ai prévu. Je compte réellement partir loin d'ici, construire ma vie de famille loin des gens qui ne veulent pas de mon enfant. Et Sam nous rejoindra une fois qu'on sera bien installé, j'en suis sûre. Bon cela me fera mal au cœur de ne plus voir certaine personne mais ce sera pour le mieux. Je préfère cela plutôt que d'en arriver aux mains avec Tyler par exemple. Je sais que je peux devenir violente en ce moment et je regretterai par la suite.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 136
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Mar 30 Jan 2018 - 20:09






Alyssa & Tyler


L’histoire d’Alyssa Rosenwald était pour moi le plus grand des mystères. Je ne m’étais jamais réellement attarder à connaitre la personne derrière le nom. Elle n’avait été pour moi qu’une amie d’enfance que je voyais quelque fois lors de mes vacances d’été. Nous n’avions jamais été ni les plus proches ni les plus éloignés. Une amitié simple, des bonjours et quelques jeux de société au bord du feu de foyer au salon de grand-mère Iris. Aujourd’hui j’étais le mec le moins bien placé dans l’univers pour la comprendre. Elle était dans une situation dans laquelle je ne serais ô grand jamais, alors comment diable pourrais-je comprendre cette amie que je ne connaissais pas réellement. Avec les années le nom Rosenwald était devenu un véritable parjure, comme si sa simple mention ranimait les douleurs du passé. Un frère meurtrier, une famille maudite, voilà donc les couleurs que redorait le blason des renards entourés de rose épineuses. Une amie, me dis-je pensif, mais quel sorte d’ami avais-je été de la laisser seule aussi longtemps. Je n’avais jamais cherché à réellement comprendre qui était Alyssa outre la jeune rouquine qui avait de l’avenir. Un avenir que je croyais prometteur, enfin si on m’avait posé la question j’aurais été le premier à dire qu’elle finirait surement encore plus riche que ses parents ne puissent en avoir rêvé. Ici et maintenant cet avenir que j’avais bien voulu voir à sa place semblait plus sombre, mais encore une fois qui étais-je réellement pour lui envisager un avenir. Je n’étais que Tyler Danvers, le cousin de sa meilleure amie, je n’avais aucun mot à dire sur qui elle était ou serait. Je comprenais, enfin au mieux que je puisse me le permettre, qu’elle voulait prendre les responsabilités liées à son enfant. Ce qui me choquait réellement c’était que malgré qu’elle soit au courant de tout ce qui entourait la conception du gamin elle en veuille encore. Elle ne semblait pas réaliser, de mon point de vue du moins, l’ampleur de ce geste aussi inoffensif que de décider de ne pas avorter l’enfant du diable. Je ne fis que soupirer avant de tenter de changer l’atmosphère. Je crains que mes paroles n’eussent eu pour effet que de mettre en rogne la rouquine et non l’aider. Il valait mieux que je cesse cette conversation avant qu’elle ne tente de m’assassiner sur place.

« Impossible n’est pas dans mon répertoire. » dis-je joyeusement en m’exclamant presque trop fort et en feignant un de mes plus beau sourire.« En plus cette fois ci tu sais pour mon côté sorcier alors…se sera plus simple.»  terminais-je d’une voix plus détendue. C’est vrai quand on y pense, pouvoir être ma personne en sa présence aiderait assurément notre relation, être un sorcier ce n’est pas rien.

La voilà qui souriait enfin ce qui eu réellement pour effet de calmer ma nervosité. Je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que grand-mère m’en parlait constamment, mais j’avais une de ses craintes de mettre Alyssa en colère. On aurait cru que je venais d’enfin désamorcer une bombe atomique. Aly se mit alors à me poser de multiples questions desquels je clignais des yeux un moment. Je fini par expirer l’air de mes narines et croiser mes bras en prenant un air un tantinet plus sérieux.

« Quant à la colocation je n’aurais pas beaucoup de crainte si j’étais toi. Tant qu’Iris n’apprend pas pour l’origine paternel elle n’essaiera pas de t’égorger vivante. Si ça peut te rassurer le moindrement, elle est du genre à tuer en face à face, mais j’éviterais de boire ses thés si j’étais toi. » Dis-je en pensant à ce que j’allais bien pouvoir répondre. Il était sûr que quoi qu’il advienne ma grand-mère devait rester dans l’ignorance de l’implication de Samuel quant à la confection du bébé, mais pour le reste je n’avais aucune crainte vis-à-vis la sécurité d’Alyssa.

« Je ne dirais pas que c’est compliqué enfaite Aly…je dirais juste que ça nous à tous surpris. La pilule va passer et ça ira. » Voilà qui n’était pas clair, me dis-je, mais je ne savais comment apporter le sujet autrement. Est-ce que ça irait mieux? Oui. Quand? Je n’en avais aucune idée. Je ne fis que respirer doucement avant de décroiser mes bras pour regarder la rouquine d’un regard plus doux. « Mais tu as toujours été une Danvers aux yeux d’Iris, même qu’elle t’aime plus que certains d’entre nous alors…Elle ne laisserait jamais un membre de sa famille à la rue, donc ne t’en fais pas, tu seras toujours la bienvenue au couvent. »



_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 685
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Sam 3 Fév 2018 - 11:49


who's going to have his hug?



C'est étrange comme il change d'humeur d'un seul coup. Il est comme moi dans le fond. Je pense que j'ai bien fait de dire ce que j'avais sur le cœur. J'ai eu raison de dire qu'il ne faut plus qu'on parle de tout cela. Je pense définitivement que tout sera bien plus simple comme cela ; sinon on aurait fini par s’entre-tuer et je ne saurais dire qui aurait gagné. Selon lui, sa nature de sorcier peut l'aider à oublier toute cette histoire. Il compte prendre une potion ou un truc du genre ? Si c'est le cas cela me va parfaitement. Je veux juste qu'il se retire de la tête la famille Rosenwald et qu'il se retire Sam de la tête.

- Tu vas prendre une petite potion d'oubli ? C'est pratique ça. Faudra que tu m'en fasses profiter parfois si je veux oublier des choses. Et puis il faudra que tu m'apprennes des tours de magie aussi genre faire apparaître de la nourriture si j'ai faim ou un fauteuil massant si j'ai besoin de me faire masser.

Je souris en pensant à la bêtise que j'ai dit. Je trouvais cela drôle dans ma tête mais une fois sortie j'ai trouvé cela idiot. Cela me fait au final rire. L'atmosphère est plus détendue que tout à l'heure et cela me fait un bien fou. Même bébé est plus détendu, il s'est probablement endormi car il ne gigote plus comme un petit fou. Je reprends donc ensuite une conversation normale enfin presque normale vu que j'exprime mes craintes. Tyler redevient alors sérieux mais je sens toujours qu'il n'y a plus de tension entre nous. Pour lui la colocation se passera bien tant que sa grand-mère ne découvrira pas qui est le père de mon enfant. Quelle le sache ou pas ne changera rien il me semble. Enfin je ne sais pas vraiment et je m'en fiche. Je suis d'accord pour ne rien lui dire. Pour lui je ne dois pas boire son thé... Elle pourrait m'empoisonner juste parce que le père de mon bébé est Sam ? Je me demande qui est folle dans l'histoire. Même si je me doute bien que c'est moi puisque je refuse d'ouvrir les yeux sur la vérité.

- Donc tout se passera bien si tout comme avec toi on ne parle pas du père de mon enfant. Cela me va parfaitement et promis je ne boirais pas du thé de ta grand-mère. Et promis je parlerais presque jamais de ma grossesse, je ne dirais rien à ce sujet, je garderais tout pour moi si cela simplifie les choses...

Même si je rêverais d'en parler. De pouvoir aller acheter des vêtements avec Jessyka, faire toucher mon ventre lorsque bébé bouge ou me plaindre des douleurs et des nausées. Enfin parler comme une future maman normal. Mais pour le bien de la cohabitation je m'en passerais ou alors je me plaindrais toute seule dans ma chambre. Tyler ajoute que je fais partie de la famille et qu'Iris m'aime plus que certains membres de sa vraie famille. J'ai du mal à le croire. Il est vrai que j'ai toujours fait partie de la famille mais pas à ce point. Elle a juste pris soin d'une petite fille qui en avait besoin car elle n'avait pas de vraie famille.

- Je ferais tout pour que les choses se passent bien. J'aiderais du mieux que possible. Je sais que je fais partie de la famille mais cela me dérange de profiter de vous et de cette chambre mine de rien... Je ferais tout pour être arrangeante. Je vous suis tellement reconnaissante...

Ils ne savent même pas à quel point. Je vis déjà quelque chose de compliqué alors être à la rue aurait été bien plus dur. Et je pense avant tout à mon bébé, il faut que tout se passe au mieux pour lui, il faut qu'il se développe correctement. En espérant que je n'ai plus de saut d'humeur et que je redevienne souriante et gentille. Il faut dire aussi que j'aime tellement les Danvers que je ne voudrais pas les perdre à cause de ma situation personnelle...



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 136
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Sam 3 Fév 2018 - 17:17






Alyssa & Tyler


Un simple sourire vint rejoindre mes lèvres alors que ma rouquine me parlait d’une potion d’oubli. Décidément, elle en avait encore beaucoup à apprendre sur nous. Il était vrai que sa connaissance était encore récente, mais j’aimais sa naïveté au point que mes lèvres laissent paraître mon émotion. Alyssa avait le don en quelques paroles de me ramener directement vers mon enfance, elle faisait naître une certaine nostalgie en mon être, je ne saurais réellement expliquer ce qu’elle produisait en ma personne pour tout admettre. Je me secouais la tête une seconde après ces pensées, mes yeux dérivant vers son ventre qui grossissait et continuerait encore. Mes yeux revinrent rapidement se poser sur le plafond tendis que je croisais mes bras, me refusant de descendre mon regard à nouveau puisque nous avions eu une entente sur ce fait. Je ne devais surtout pas en parler, y penser était encore pire, je m’en mordais la langue d’inconfort. Je ne pourrais à promptement parler vous décrire ce sentiment qui me prenais par la gorge. Un inconfort, un picotement, comme un rhume que l’on se prend en plein été. L’impression de ne pas seulement être au mauvais endroit, mais en plus d’être au mauvais moment, comme si j’avais laissé passer devant mes yeux mes billets de trains. Ce train m’aurait emmené au paradis, mais il avait quitté la gare sans que je ne puisse entrer à son bord. J’avais donné mes billets à un autre passager qui ne méritait pas nécessairement son passage gratuit. Une injustice, en quelque sorte, voilà ce que j’osais ressentir. Pourquoi, cela dit, étais-je au prit avec ce sentiment néfaste? Ce n’est pas comme si Alyssa était autre chose que mon amie. Non?

« Je crois que ça ira plus vite si je te masse de mes propres mains. On ne peut pas non plus téléporter des objets…je serais millionnaire sinon, je ne travaillerais pas dans un bar de connard. » dis-je en reprenant mon sourire autant que possible et balayant ces sentiments qui venaient tout juste de me transpercer.

Sur ces mots notre discussion dérivait à la colocation et aux craintes d’Alyssa face à ma grand-mère Iris. Je pouvais comprendre d’où son sentiment partait, je savais bien que ma grand-mère pouvait sembler froide pour ceux qui la connaissaient moins bien. Elle avait d’étrange façon de nous aimer, mais c’était unique à elle, je ne pourrais jamais lui en vouloir. Je ne fis que sourire sans trop répondre. Pour quelqu’un qui ne voulait plus qu’on parle d’un démon, je trouvais sa mention beaucoup trop fréquente au fil des minutes qui passaient. J’essayais de ne pas me fâcher, non j’essayais de ne pas réagir, la colère n’était présente qu’en petite dose. Je faisais crisper ma mâchoire pour retenir mes mots, inspirant de l’air, fermant mes yeux pour que le sujet change enfin.

« Ne t’en fais pas, tu n’as pas à être reconnaissante, ta présence va juste apporter de la joie. C’était plutôt morbide ici dernièrement avec…. » Mes mots s’arrêtèrent aussi sèchement que mes pensées. Mon cerveau se mit à rouler à mille à l’heure. Je baissais la tête, cette fois vers le sol, mon cœur se resserrant sur lui-même.

J’inspirais doucement l’air ambiante, l’odeur florale qui flottait dans la chambre, refusant de me rendre compte de la lassitude avec laquelle j’étais sur le point d’apporter le sujet. La chambre de Serena, ma sœur ainée, c’était là où mes pieds se trouvaient présentement. Depuis sa mort tout avait changé auprès du couvent. Notre famille s’était déchirée, ma grand-mère était devenu paranoïaque et vous devinerez qu’elle n’avait jamais autant hais les démons que présentement. Je n’arrivais presque pas à croire que je pouvais désormais en parler comme si ce n’était rien. Comme si elle n’était rien. Mes poings se resserrent sur eux-mêmes, mon sang se mit à bouillir, mais quand mes yeux vinrent rejoindre ceux d’émeraude de la rousse je du immédiatement me calmer.

« Enfin, se sera mieux, puis cette chambre était vide de toute façon. » dis-je en expirant l’air qui s’était mis à remplir mes poumons. Je devais me changer les idées, voila pourquoi je me passais une main dans les cheveux avant de sourire bêtement.



_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 685
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Dim 4 Fév 2018 - 5:41


who's going to have his hug?



Je rigolais lorsque je parlais du fauteuil pour avoir un massage, je ne m'attendais pas à ce qu'il me propose un massage. C'est dommage qu'il ne puisse pas téléporter des choses. Ainsi donc les sorciers ne peuvent pas tout faire. Pour le coup je devrais profiter pour avoir un massage du dos ou des jambes. Mais je ne sais même pas comment demander, c'est gênant mine de rien. On n'est plus assez ami pour demander ce genre de choses mais bon c'est lui qui a proposé donc...

- Me faire un massage ? Volontiers ! Mais que lorsque tu veux, je ne voudrais pas profiter de ta gentillesse. Je fini par rajouter en rigolant : - Dommage... En fait c'est nul d'être un sorcier, tu peux pas faire ce que tu veux.

Cela me fait du bien de reprendre une conversation normale avec lui, au final je vais peut être retrouver mon ami et tout ce passera bien dans l'avenir. En tout cas c'est ce que je désire vraiment. J'ai besoin de retrouver une vie normale même si cela va être compliqué durant quelques mois à cause de ma grossesse et du regard des autres. Mais bon je pourrais rester enfermée ici et abandonner les cours... Enfin ce n'est pas le moment d'y penser.

Pour Tyler c'est tout à fait normal que je sois là et que cela leur fait plaisir. Et il dit que cela va changer l'humeur de la demeure, que cela va devenir plus vivant... Pourquoi c'est morbide ici ? Je ne comprends vraiment pas et je meurs d'envie de poser la question mais je me retiens. J'aurais aimé qu'il finisse sa phrase...

- Morbide ? Mais pour...

Et soudain je comprends de quoi il parle... Mais quelle idiote ! Il parle de sa sœur qui a été tuée... J'aurais dû réfléchir avant d'ouvrir ma bouche. Il ajoute à ce moment là que cette chambre était la sienne. Je me sens mal à l'aise et sans réfléchir je me jette presque sur lui pour le prendre dans mes bras. Je l'enlace et pose ma tête dans son cou en fermant les yeux. Je veux qu'il comprenne que je serais là pour lui si jamais il a besoin de parler, ou même pour ne rien dire. L'ambiance est devenue moins joyeuse et cela me chagrine. Tyler me fait mal au cœur. Je n'aime pas le voir triste à ce point. Et je n'aime pas qu'il se force à sourire comme si tout allait bien alors que je sais pertinemment que ce n'est pas le cas. Il a le droit d'être triste suite au décès de sa sœur... Je suis son amie et il faut qu'il soit au naturel avec moi, il n'a pas à cacher ses émotions. Il m'a bien vu triste, heureuse, en colère etc... Alors pour lui c'est pareil. Je veux qu'il se sente assez à l'aise avec moi pour que je puisse l'aider du mieux possible.

Je veux qu'il redevienne souriant pour de vrai, mais je ne sais pas comment m'y prendre... Je ne peux pas revenir sur un sujet plus léger. Il faudrait que je fasse une pointe d'humour mais rien ne me vient. Tout ce que je trouve à faire c'est de lui faire un petit bisou dans le cou et je me décale de lui ensuite avec un petit sourire sur les lèvres.

- Tu sais quoi ? Je vais trouver quelque chose pour te faire rire à tel point que tu en auras mal aux cotes et que tu me supplieras d'arrêter. Parce que je ne veux pas te voir triste. J'aime bien quand tu souris mais il faut que je trouve d'abord une idée. Je vais y réfléchir et dès que je trouve je viens te voir et tu subiras mon humour de merde.

Je souris encore mais je trouve tellement bête ce que je viens de dire. C'était totalement nul et puéril... Sans doute la fatigue qui me fait parler ou alors juste mon petit cœur qui parle comme il peut car il n'aime pas voir les gens malheureux. Je ne sais juste pas comment consoler les gens. Je suis légèrement mal à l'aise. J'ai peur qu'il prenne mal ce que j'ai dit ou qu'il me trouve idiote... J'aurais aimé ne pas loger dans la chambre de sa soeur, cela aurait fait moins de mal à Tyler. C'est de ma faute s'il est devenu triste et mélancolique.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 136
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  Dim 4 Fév 2018 - 11:22






Alyssa & Tyler

Elle a eu le don de me faire sourire, simplement sourire, alors qu’elle quémandait un massage de ma pars dans un avenir prochain. Moi qui croyais avoir dit cela en blague, voilà que je me faisais prendre de cours par la rousse, ne trouvant rien d’autres à ajouter. On verrait bien où l’avenir nous apporterais, un jour du moins, je pourrais bien lui faire plaisir quelques instants entant qu’ami. Puis elle rigolait en mentionnant qu’être un sorcier était nul, ce qui eu pour effet de me faire légèrement froncer les sourcils. Savait-elle l’ampleur de nos pouvoirs? Nous n’étions pas des dieux, mais s’il y avait quelqu’un qui s’approchait de cette définition c’était bien mon peuple. Je me mordais la langue intentionnellement, ne répondant pas ce qui me passait à la tête à ce moment précis. Elle apprendrait au fil du temps, me dis-je, ce qu’était réellement un sorcier. Je ne voulais pas casser l’ambiance de toute façon avec des explications qui n’avaient pas leur place. Je ne fis que relever mes épaules et détourner le regard avant que notre discussion ne vienne sur le détail qui me fit crisper la mâchoire. Je ne croyais pas qu’après tout ce temps je pourrais encore ressentir cette émotion, mais il semblerait que mon esprit se refusait de croire que ma sœur était bel et bien morte. J’essayais de reprendre un sourire, histoire de bêtement balayer cette histoire loin de nous, mais Alyssa ne se laissait pas prendre au jeu et après de courts mots qui vinrent rejoindre ses lèvres je sentie son corps serrer soudainement le mien. Je fus immédiatement confus face à sa réaction, son corps enlaçant le mien de ses bras, me laissant perplexe face à la rousse. N’était-ce pas la même jeune femme qui m’avait demandée un instant plus tôt de ne surtout pas la toucher? J’ouvrais ma bouche pour parler, mais rien n’y fit, aucuns mots ne vinrent se présenter nous laissant dans un silence complet. Sans que je ne m’y attende, elle vint déposer un baiser dans mon cou, me laissait parfaitement surpris de ses réactions. Je sais qu’elle se voulait rassurante, je n’étais pas non plus un idiot, mais je n’avais aucune idée de quelle réaction elle s’attendait de moi en échange. La plupart des filles qui agissaient comme elle le faisait présentement en ma présence voulait beaucoup plus. Je savais pertinemment qu’Alyssa ne pensait qu’au démon qui lui avait perturber l’esprit et donc je restais là sans bouger. Je sentais mon corps respirer doucement, comme si j’avais peur de la brusquer avec mon thorax qui se gonflait sous l’air qui entrait dans mes poumons, comme si l’air que j’expulsais de mes narines aurait eu pour effet de la chasser. Je ne pouvais quitter sa chevelure des yeux, clignant une ou deux fois, me demandant encore ce qui se produisait avec moi. Sans que je ne me contrôle réellement, ma main vint se poser sur sa chevelure et mes doigts s’entortillaient rapidement dans celle-ci avant que je ne dépose un baiser sur le haut de son crâne et qu’elle se retire elle-même. Sa voix se voulait rassurante, mais je ne fus que déçu de devoir retirer ma main alors que ses cheveux tombaient en cascade loin de celle-ci.

« Ne t’en fais pas avec ça Aly, je suis fait plus solide que je n’en parais, je te le promets. » dis-je en réponse avant de regarder la porte derrière nous. « Et si on allait cuisiner un truc? J’ai soudainement faim…pas toi? » furent mes derniers mots avant que je ne me dirige vers la porte de la chambre. Je laissais un regard hésitant se diriger vers elle par-dessus mon épaule avant de lui sourire pour tourner la poignée de la porte.




_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: who's going to have his hug? (Tyler)  

Revenir en haut Aller en bas
 
who's going to have his hug? (Tyler)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (M/LIBRE) TYLER HOECHLIN ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away
» (M/LIBRE) Tyler Hoechlin ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away
» Photo de Liv Tyler
» (M/LIBRE) TYLER POSEY - you love the game
» Le Seigneur des anneaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: HS ~ Un autre monde pour nos persos :: Flash Back-
Sauter vers: