.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  find an old friend of long date (Tyler)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: find an old friend of long date (Tyler)  Sam 14 Oct 2017 - 6:37




find an old friend of long date



Encore une journée de merde qui s’annonce. Je ne sais pas ce que je vais pouvoir faire… Je n’ai plus personne à voir. Il faut dire aussi que j’ai de bonnes raisons de ne vouloir voir personne. Tout d’abord je ne veux pas voir Jenna, ma soeur. Et de toute façon elle a disparu de la circulation depuis le party, depuis que je l’ai giflé. Elle n’avait qu’à pas me présenter notre frère de cette façon! Même si cela m’a permis de coucher avec Samuel et de passer un moment magique. Vient ensuite ma grand mère… Ah Nana rose… J’aimerais te rendre visite mais j’évite de peur de croiser Jessyka… Parce que oui, je me suis également disputée avec elle. Pour ma défense je venais d’apprendre que mon frère et ma soeur sont bel et bien en vie et que ce sont des démons et il a fallu qu’elle m’annonce qu’elle est une sorcière. J’ai très mal réagi sur le coup et je suis partie après l’avoir insulté. Par la suite j’ai manqué me faire violer. Heureusement que Samuel est venu me sauver…

Toutes ces histoires se sont déroulées il y a moins d'un mois. Depuis je me sens seule et j’ai abandonné les études. Enfin je vais en cours, mais je ne m’y mets plus à cent pour cent. Je ne suis pas en état. J’ai envie de pleurer sans arrêt et j’ai souvent l’impression de devenir folle. Je ne sais plus gérer mes émotions. A tel point que depuis quelques jours j’en ai des nausées. Je me sens tellement mal. Il n’y a que lorsque je vois Samuel que je vais bien et que j’oublie tout. Mais je ne le vois pas assez à mon goût et à chaque fois qu’on se voit ce n’est presque que pour coucher ensemble. Non pas que cela me déplaise hein, mais j’aimerais créer quelque chose de stable. J’en suis amoureuse… Il m’obsède sans même que je ne sache réellement pourquoi. C’est comme s’il comblait un vide que j’avais eu depuis toujours sans m’en rendre compte…

Il faut que je sorte d’ici! J’ai besoin d’air. De croiser des gens autre que mon grand-père qui ne me parle pas. Je file donc rapidement sous la douche et enfile une tenue agréable. J’erre dans les rues sans but. Je regarde les passants. Ils ont l’air tantôt heureux, tantôt pressés et en colère. C’est un manège assez drôle à regarder. Je peux m’imaginer leurs vies. Cela me fait sourire. Vous savez quoi ? J'ai besoin de boire un verre... D'accord je n'ai pas l'âge légal mais j'ai entendu parler d'un bar où ils servent un verre au mineur... Ce n'est pas une solution de soigner son mal-être par de l'alcool mais cela pourrait peut-être me faire oublier durant un petit laps de temps et je pourrais rencontrer du monde...

Je n'arrive toujours pas à digérer ce qui s'est passé avec Jessyka. Je pensais qu'elle était mon amie... Nous avons quand même passé notre  enfance ensemble à faire les quatre cents coups. Pourquoi m'avoir caché sa nature ? Je n'aurais pas mal réagi. J'aurais même trouvé cela drôle et je lui aurais demandé de me montrer de quoi elle est capable. Surtout avec mon regard d'enfant... Je suis sûre que je lui aurais demandé de faire des farces aux autres... Bon cela n'aurait peut-être pas été très bien mais bon... Et puis si elle est une sorcière cela veut dire que les autres le sont aussi... Donc j'ai grandi entouré de sorciers sans le savoir. Penser à cela me fait retourner dans le passé. Je revois les moments avec Tyler et Jessyka. Nous rigolions bien...

J'entre enfin dans le bar et me dirige vers le serveur pour commander un verre. Je ne sais même pas ce que je veux boire, je n'ai jamais mis les pieds dans un bar... Mais bon, je regarderais sur la carte. Soudain je m'arrête et regarde un peu mieux le serveur. Oh mon dieu ! Mais c'est Tyler ! Je ne l'aurais jamais reconnu si je n'avais pas vu ses yeux... Il est devenu incroyablement beau et putain il a grandi ! Je ne sais pas comment l'aborder. Cela fait si longtemps que je ne l'ai pas vu, et je ne suis pas en bon terme avec sa cousine. Je ne sais pas s'il est au courant et je ne sais pas comment il va réagir en me voyant. Je prends malgré tout mon courage à deux mains et pose les mains sur le bar en m'installant sur un siège.

- Bonsoir Danvers ! Ça fait longtemps que je ne t'ai pas vu ! Je ne m'attendais pas à te croiser ici.

J'allais ajouter que je sais tout de sa nature mais en phrase d'introduction je ne pense pas que cela soit très bien. D'autant plus que je ne sais pas comment il va réagir à ma présence ici. En tout cas moi je suis ravie de le voir. Et je peux vous avouer un secret ? Je le trouve trop canon ! Mais moins que mon Samuel quand même. Le cousin de Jess doit faire craquer toutes les nanas qui viennent boire un verre ici. D'ailleurs je vois bien les regards de la danseuse. Elle le regarde souvent je trouve et cela me fait sourire.

- Tu as quoi à me proposer à boire ? J'ai besoin d'un petit remontant...

C'est étrange de retrouver une bonne humeur. J'ai pas de nausée, je n'ai plus envie de tuer tout le monde ou de m'énerver pour rien.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 118
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: find an old friend of long date (Tyler)  Sam 14 Oct 2017 - 23:48






Alyssa & Tyler

Un autre quart de travail, un autre dilemme avec ma propre personne, un autre masque que je me devais de porter. Je me relevais raide comme une barre dans mon lit, plein de courbature, pris d’étourdissement avant même que je ne pose un pied au sol. Je passais une main dans mes cheveux, voyant qu’ils avaient encore allongé, je me devrais de les couper sous peu. Je me relevais, non sans grand enchantement, me rendant à la fenêtre pour ouvrir les énormes rideaux d’un bleu de nuit qui couvrait quasi l’entièreté du mur. Il faisait déjà jour depuis des heures à en juger par les écoliers qui rentraient chez eux, ce qui signifiait que je devais me dépêcher à sauter dans la douche afin de débuter ma journée du bon pied. Je m’exécutais rapidement, mon corps sous l’eau bouillante, lavant la sueur de la nuit passé et détendant quelque peu mes muscles. Je sortis de ma douche pour faire mon hygiène habituelle puis m’habillait proprement en fonction de mon emploi. Ce soir j’étais barmaid, contrairement à mes habitudes, il semblerait que celle qui devait rentrer était malade. Rien d’étonnant si vous voulez mon avis dans ce métier, les filles ne faisaient que prendre leurs vendredi soir de congé pour aller faire la fête chez la concurrence. Je soupirais simplement à cette pensée avant de me rendre en cuisine pour prendre le café que Iris m’avait fait en sachant que je me lèverais tardivement. Elle ne sourcillait même pas en voyant ma gueule de mort vivant, moi qui buvais ce café comme le nectar des dieux, elle ne fit que me mimer de sourire un peu. Je m’exécutais avant de tourner des talons, prendre ma veste de cuir et sortir rapidement pour me rendre à l’arrêt de bus.

Je dois admettre que ce voyage en transport en commun était de moins en moins pénible avec le temps. Je m’assoyais au milieu du bus quasiment toujours vide, entre la femme enceinte accompagnée de son gamin de trois ans et le vieux clochard qui se réchauffait un peu grâce à la gentillesse du chauffeur. Au fil des semaines le gamin s’était pris pour habitude de me saluer dès que je rentrais ce qui me faisait sourire, pour une des rare fois, de façon complètement naturel. Je sortais de ma poche un petit soldat en bois qui m’avait appartenu dans ma jeunesse et je lui tendais tranquillement. Il vint le prendre de ses petits doigts dans ma main, me remerciant faiblement, visiblement émerveillé par ce cadeau qui pour moi n’avait pas une grande importance. J’entrais ensuite dans une courte conversation avec la mère avant que leur arrêt ne soit là. J’avais trouvé un point positif à avoir perdu ma moto, j’étais plus attentif à ce qui m’entourait, plus observateur que je ne l’aurais pensé. La mère était monoparentale, les vêtements défraîchit, je n’avais pas eu besoin d’un dessin pour comprendre qu’elle avait des difficultés financière et donc chaque fois que je le pouvais je ramenais des petits quelques chose de la salle de trésor des Danvers. Ce n’est pas comme si ces objets nous seraient utiles, aucun d’entre nous ne voulait continuer la lignée, puis du haut de mes dix neuf ans ça ne m’intéressait pas particulièrement. En me relevant pour mon arrêt je sortais une carte pour le clochard, un repas gratuit au Dark Alley n’incluant pas d’alcool, puis je sortais pour me rendre au travail suivit par mon ami de trajet.

Mon quart débutait donc alors que le soleil était encore présent. J’arborais un sourire, un visage dynamique, une voix entraînante comme j’en avais l’habitude. Je prenais place et je servais mes clients avec entrain jusqu’à ce qu’on m’annonce qu’une serveuse venait d’appeler pour dire qu’elle ne rentrerait pas. Un soupire se fit entendre avant que je ne retire mon tablier de barmaid et que je me rende en salle comme si rien n’était. Ma collègue me tapotait l’épaule en signe de réconfort juste avant que la tournée ne débute. Je n’avais pas le temps de me brouiller le cerveau avec des sentiments, des souvenirs, je devais rester de marbre pour réussir à travailler. Je réussis jusqu’à ce que mon regard croise une rouquine qui me fit fortement croiser les sourcils.

«Ma parole, Rosenwald en personne dans mon bar!»

Dis-je sous la surprise avant de venir m’imposer juste à côté de sa table pour la dévisager de haut en bas. Elle n’avait décidément plus sept ans, mais elle était encore faite minuscule de taille, ça lui donnait de grave airs de gamine. Je regardais autour de nous en me demandant qui l’avait laissée entrée, mais vite je compris en voyant qu’il n’y avait pas beaucoup de fille en salle, elle s’était donc fait donner un passe droit à ce qui me semblait.

«Quoi? Je ne suis pas le genre de type louche qui traine dans un bar crade qui sert les mineurs? Oh aller, faut bien payer mes études universitaire, mais c’est vrai que toi tu n’as aucune crainte à te faire les Rosenwald vont tout payer.»

Je me pinçais légèrement la lèvre. Cette fin de phrase n’avait pas sortie comme je le voulais, j’allais passer pour le gosse de classe moyenne qui détestait les riches, enfin pas que se soit complètement faux. Je riais simplement avant de l’entendre me demander un verre ce qui me fit légèrement sourciller. Pourtant elle savait qu’elle était mineure non?

«De l’eau peut-être puisque tu n’as pas l’âge pour boire, mademoiselle Alyssa. Bon, aller, je peux bien te trouver un petit quelque chose à l’arrière, mais je choisi.»

Dis-je avant de me retourner comme si rien n’était pour me rendre au bar et prendre une bière avec le plus faible pourcentage d’alcool que je puisse trouver. Je revenais à sa table et y déposais le verre avec un sourire aux lèvres.

«Écoute…je suis en pause d’ici dix minutes, ça te dis de sortir avec moi à l’arrière qu’on discute un peu? Ça fait un bail, j’aimerais bien savoir ce que tu deviens! »

 

_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: find an old friend of long date (Tyler)  Dim 15 Oct 2017 - 6:10




find an old friend of long date



Qui aurait cru que je tomberais sur Tyler dans un bar ? Je ne m'attendais pas du tout à le voir. A vrai dire je ne pensais même plus à lui. Nos chemins se sont séparés après la mort de sa cousine tragiquement. Il s'est éloigné de Jessyka ce qui fait qu'il s'est également éloigné de moi. Nous étions amis mais seulement grâce à Jess. Même si j'ai toujours apprécié ce garçon. C'est pour cela que ce soir je suis ravie de le voir, et surtout de le voir sans sa cousine. J'ai rarement passé du temps en tête à tête avec lui. Je ne saurais même pas dire pourquoi. Je souris lorsqu'il m'appelle par mon nom de famille. Dans sa bouche cela ne sort pas comme une insulte. Il ne m'a jamais jugé vis-à-vis de ce nom de famille, vis-à-vis de ce qui s'est passé dans le passé avec mon frère et ma sœur. Oh mon dieu ! Est-ce que je dois lui en parler ? Lui dire qu'ils sont toujours vivants et qu'ils sont des démons désormais ? Je sais qu'il pourrait comprendre puisqu'il est un sorcier. Mais j'ai peur que tout comme Jessyka il ne les supporte pas et me demande de les fuir comme la peste. Car s'il fait cela... Je sais que je ne pourrais pas l'écouter. Je rigole à ce qu'il ajoute ensuite. Décidément je suis ravie d'être venue ici. Il me parle alors de ma famille qui paie mes études... Je ne peux pas le prendre mal venant de sa part. C'est pour cela que je garde le sourire.

- J'ai toujours su que tu étais un type louche papi mais pas au point de saouler les jeunes demoiselles pour en profiter. Et pour information il y a intérêt à ce que la famille Rosenwald paie mes études, c'est la moindre des choses si tu veux mon avis. Je t'aurais bien fait profiter mais... Ils sont grippe sou en vérité.

Il n'a pas trop l'air d'accord pour me servir un verre, mais qu'il se rassure, je ne veux pas me rendre ivre morte au point de ne plus pouvoir marcher. Je veux juste un petit verre pour me détendre. Et surtout je ne veux pas un alcool trop fort, je jure que je ne ferais pas la difficile... Je veux juste un petit verre... Il me dit alors qu'il va me chercher de l'eau. Je le regarde totalement surprise prête à lui dire que je suis sûre que lorsqu'il avait mon âge il buvait déjà de l'alcool mais il ajoute qu'il va me chercher un petit quelque chose. Je suis ravie ! Je lui fais un grand sourire et attend sagement qu'il revienne.J'en profite pour le regarder s'éloigner. Décidément il a bien changé depuis tout ce temps. Plutôt bien foutu le cousin de Jess je dois dire. Il revient alors avec un verre rempli de bière. C'est pas vraiment de l'alcool mais bon, ça fera parfaitement l'affaire, surtout que je ne veux pas passer pour une alcoolique à ses yeux.

- Merci pour le verre d'alcool pur, je sens que je vais vite voir des éléphants roses et être toute joyeuse même si je ne suis pas venue pour cela. Je veux juste profiter de l'ambiance ce soir.

Il me propose d'aller avec lui à l'arrière pour parler. C'est une très bonne idée. J'espère qu'il n'y aura personne pour qu'on puisse parler tranquillement et surtout sans oreilles pour écouter. Car je dois lui avouer que je sais pour sa nature de sorcier. Je ne sais pas pourquoi mais j'ai vraiment besoin d'en parler avec lui. Peut-être parce que je veux lui avouer ensuite pour ma famille... Je pourrais commencer par lui parler des démons pour voir sa réaction et lui avouer ensuite que Jessyka m'a tout avoué pour le couvent mais je ne sais pas si je peux en plaisanter avec lui... Il faut dire que cela fait vraiment très longtemps qu'on ne s'est pas vu lui et moi et que je ne sais pas à quel point il a changé... Je sais qu'il vit toujours au couvent et qu'il fait toujours la gueule à sa cousine mais c'est tout en fait...

- Avec grand plaisir car j'ai plein de choses à te dire loin des oreilles indiscrètes... Je sais tout sur toi petit cachottier.

Bon d'accord je ne sais que pour sa nature de sorcier mais bon. J'ai hâte de voir sa réaction. Et je me demande ce qu'il pense de que je sais sur lui. Il va peut être m'avouer un secret dont j'ignorais l'existence. Cela risque d'être gênant et drôle à la fois. Vous savez quoi ? J'ai vraiment hâte de rattraper le temps perdu. J'ai besoin de parler de tout et de rien et de... Je ne sais pas comment dire... Avoir quelqu'un avec qui tout se passe bien en dehors de mon petit ami. Oui je pense que c'est ça, j'ai envie d'avoir un ami avec qui tout se passe bien. Même si cette personne est également un être surnaturel ou je ne sais quoi. Je rêve de normalité même si je sais d'avance que nous allons parler de choses qui ne le seront pas.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 118
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: find an old friend of long date (Tyler)  Ven 20 Oct 2017 - 0:00






Alyssa & Tyler

Un sourire se plaçait sur mes lèvres, un sincère du moins, alors que je restais devant la jolie rousse. Il y avait longtemps que je n’avais eu de discussion avec elle sans qu’elle ne soit dans l’ombre de ma cousine. C’était d’ailleurs impressionnant de ne pas les voir collées une à l’autre, j’avais un jour cru qu’elles étaient des jumelles siamoise, mais aujourd’hui heureusement Alyssa avait reprit son indépendance. Je ne pouvais m’empêcher de faire une blague sur mon lieu de travail qui avouons le n’était pas ce qui se faisait de mieux. Un vieux bar miteux construit en même temps que la ville d’où allait et venait les pires rapaces de Vancouver. J’admets que mes blagues sur le nom des Rosenwald avait fait tourné des têtes vers nous deux. Je n’en faisais pas un cas, mais j’oubliais trop souvent que la simple mention de ce nom maudit avait tendance à faire peur aux gens simple d’esprit. À n’en croire qu’à la simple mention de quelques lettres celui qui avait traumatisé la ville plus d’une décennie auparavant reviendrait soudainement d’entre les morts pour continuer son travail inachevé. Cette simple pensée me faisait soupirer intérieurement, juste en sachant comment les gens avaient eu peur d’Alyssa pour la simple raison que le sang qui coulait dans ses veines était le même que lui. La pauvre quand on y pense, c’était bien pire que de vivre dans un couvent, puisqu’elle ne pouvait pas cacher son nom de famille au monde entier. Enfin cela dit j’arborais un sourire sur mes lèvres en discutant gentiment avec elle avant d’aller lui chercher un petit quelque chose derrière le bar. Pas question de la laisser être ivre ce soir, enfin pas sous mon contrôle, si elle le voulait vraiment elle irait voir mes collègues qui pouvaient se montrer plus flexible que ma propre personne.

«J’espère que tu es venue pour l’ambiance, c’est bien tout ce qu’il y a de bon par ici de toute façon. »

Répondais-je en voyant qu’elle avait bien vite démasquée ma supercherie. Moi qui pensait avoir été subtile, il semblerait que la rousse m’ait suivit des yeux jusqu’au bar, dommage il aurait été drôle qu’elle se pense ivre au bout de quelques bouteilles. J’avais sous estimer sa paranoïa, quoi que cela m’étonnait réellement, ma famille étant au prise de paranoïa collective depuis quelques siècles j’aurais du savoir que les Rosenwald nous suivait du talon avec la même mauvaise habitude. Cela dit, ou plutôt pensé, je me passais une main dans les cheveux en regardant le nombre de clients qui attendaient que je passe à leur table. Je me du de lui proposer une sortie dans la ruelle avec moi lors de ma pause, après tout j’avais la certitude que nous en avions beaucoup à nous raconter l’un comme l’autre. Que ne fut ma surprise de l’entendre dire oui sans s’obstiner, mais la fin de sa phrase me laissait hausser un sourcil. Je ne comprenais pas ce qu’elle voulait insinuer pour tout admettre. Je voulu répondre, mais on me fit signe à une autre table ce qui m’obligeait de m’éclipser sans un mot de plus. J’allais donc continuer mon quart de travail comme si rien n’était, servant mes clients comme à mon habitude, ce même si mes yeux se levaient souvent vers la rouquine. Au bout de quelques minutes je vis enfin ma pause arriver et j’allais rapidement enlever mon tablier et prenait ma veste avant de revenir dans la salle faire signe à Alyssa de me rejoindre. Nous fument rapidement dans l’arrière boutique avant que mes mains ne se déposent sur la porte de métal qui donnait sur la froide ruelle bloquée d’un énorme grillage pour empêcher les gens d’y entrer sans permission. Je sortais une clope de ma veste et me la mettait en bouche avant de l’allumer rapidement pour enfin respirer un peu de cet air qui venait abaisser mon anxiété.

«Alors… »

Je soufflais la boucane dans la direction inverse d’où était située la rouquine.

«Que sais-tu sur moi que j’ignore?»

Je lui souriais un peu amusé de ce dit secret, bien que je me doutais que cela devait avoir un lien avec mon héritage familial. Jessyka n’était pas ce qui se faisait de plus discret.

 

_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: find an old friend of long date (Tyler)  Ven 20 Oct 2017 - 7:09




find an old friend of long date



C'est fou de se dire que j'ai cessé de parler avec Tyler du jour au lendemain à cause de Jessyka. Enfin ce n'est pas sa faute mais comme elle ne lui parlait plus j'en ai fait de même. Pourtant je l'appréciais bien. Je ne dirais pas que nous étions les meilleurs amis du monde mais on s'amusait bien ensemble. Les choses de la vie ont fait que nos chemins se sont séparés. Et ce soir nous voici de retour au même endroit. Quelle était la chance que j'entre dans le bar où il travaille ? Aucune. Je ne suis pas le genre de fille à aimer aller dans ce genre d'endroit, surtout que je suis mineure... Je ne bois que rarement de l'alcool. Je ne suis pas comme toutes ces adolescentes en chaleur qui se saoul jusqu'à plus soif. Lorsqu'il prononce mon nom de famille je me rends bien compte que les gens nous regardent mal. Mais j'arrive à n'y plus faire cas. Je dois porter ce nom jusqu'à ma mort alors je m'y suis habituée. Je pense que je serais à jamais dévisagée lorsqu'on entendra mon nom. Mais je sais que tout le monde n'est pas comme cela ; heureusement. Il me demande ensuite si je suis venue pour l'ambiance. A vrai dire je suis venue ici car c'est le premier bar que j'ai croisé et je voulais pour une fois boire un verre en espérant que cela me remonterait le moral... Et c'est au final Tyler qui se charge de cela s'en même s'en rendre compte.

- En fait j'ai vu de la lumière et je suis entrée. Mais à ce que je vois il n'y a pas que l'ambiance qui est bonne. Il y a toi aussi de bien ici. Qui aurait cru qu'on se croiserait comme cela ?

J'ai failli dire qu'il était bon, mais ma phrase aurait mal sonnée et loin de moi l'envie de faire des sous-entendus étranges. Nous discutons encore une ou deux minutes et il retourne travailler. J'en profite pour regarder autour de moi, partout sauf en direction de la danseuse un peu trop dénudée à mon goût. Je suis pudique et sa semi-nudité me met mal à l'aise et je la trouve bien trop jolie. Je me sens moins belle en sa présence. Donc hop, on regarde ailleurs. Et mon regard tombe sur Tyler qui circule de table en table pour servir les clients. C'est presque envoûtant de le regarder bouger. Lorsque je vois qu'il me regarde je détourne le regard et me concentre sur ma boisson que je termine. Je joue avec la bouteille entre les mains et mon esprit s'égare loin du présent. Je ne peux m'empêcher de penser à Sam et aux moments que nous avons passé ensemble. Mais je sors vite de ma rêverie lorsque Tyler revient vers moi pour me dire que c'est sa pause. Je me lève et remets ma veste pour le suivre dehors. Il allume une cigarette. Je garde le silence et ne lui dis rien, mais je n'aime pas savoir qu'il fume... C'est nocif pour sa santé. Mais qui suis-je pour le juger ? Chacun ses vices. Et là il entre direct en jeu. Il veut savoir ce que je sais sur lui. Il n'a pas l'air inquiet ni rien. Je prends une grande inspiration et réfléchis une petite seconde. Il faut que je lui explique toute l'histoire pour qu'il sache comment Jess en est venue à me dire qu'ils sont des sorciers...

- Pour tout t'avouer je parlais avec Jessyka et on en est venu à parler démon... Et suite à cela elle m'a avoué que le couvent renferme des sorcières. C'est comme cela que j'ai compris que tu es un sorcier.

En fait elle n'a parlé que pour elle, c'est moi toute seule qui me suis dit que tous les autres l'étaient, mais peut être qu'il ne s'agit que des femmes... Je ne sais même pas mais je serais fixée dans quelques secondes... Je sais aussi que je vais devoir lui avouer qui sont les démons dont on parlait avec sa cousine. Je ne sais pas si je me sens prête à lui avouer mais je sais déjà que j'ai confiance en lui. Il a toujours été gentil et à l'écoute... J'espère que cela n'a pas changé. Le problème c'est que je vais devoir tout lui balancer en bloc et je ne sais pas si je saurais me contenir ou si ma colère va remonter comme avec Jess. Il ne faut pas oublier que depuis peu j'ai du mal à me calmer et à gérer mes émotions... Il va falloir que j'essaie de garder un ton léger. Je ne veux pas paraître folle à ses yeux. Je ne sais plus pour le coup si c'était vraiment une bonne idée... Je serre et desserre mes poings et me concentre sur le bout de sa cigarette allumée.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 118
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: find an old friend of long date (Tyler)  Sam 21 Oct 2017 - 18:09






Alyssa & Tyler

Elle avait le don de me faire rire cette rouquine là! La voilà qui parlait du bar comme le lieu choisi par le tout divin, lumière angélique et tout ça. Je ne pu m’empêcher de laisser un rictus se former sur mes lèvres à cette pensée. C’était bien le dernier endroit qu’un satané ange viendrait visiter soyons sincère. Puis sortie de nulle part je relevais un sourcil en me recevant un compliment par la jeune demoiselle. C’était fort flatteur je dois l’admettre, mais ce fut tout, puisque je savais bien que la seule raison pour laquelle les gens venaient ici c’était pour les filles qui dansaient presque nues sur le bar. Pourtant elle avait bien raison, qui l’eu cru, qu’elle tout comme moi allions nous retrouver dans ce bar miteux un jour. Je ne voyais pas Alyssa à l’étoffe des autres filles, pas en défaut cela dit, elle était plus réservé et c’était sincèrement à son honneur. Des filles comme elle il n’en pleuvait pas les trottoirs, des filles facile j’en avais plein le bar, des filles qui voulaient coucher avec moi pour un verre gratuit j’en avais plein le bar. Des filles respectables, capable d’avoir la tête froide et se concentrer sur ses études plutôt que laisser leur monde s’écrouler pour un mec, ça…ça c’était rare.

«Personne, si tu veux mon avis, personne n’aurait cru que je te croiserais toi dans ce bar parmi tous ceux de la ville. Pas que ce soit désagréable de te revoir cela dit… »

Je me passais une main dans le dos avant de redonner mes regards aux clients qui me faisaient des signes de plus en plus urgent. Je du quitter la table rapidement après ces quelques mots, pas le temps de répondre à quoi que se soit d’autre puisque mes clients étaient assoiffés. La danseuse, Tanya, me fit un reproche des yeux de façon très subtile. Je compris aussitôt le message, elle pensait que je draguais sur mon quart de travail, ce qui était à promptement dit complètement faux. Je n’en fis pas de cas et m’exécutais rapidement pour ne pas que le patron remarque que je traînais un peu des pieds aujourd’hui. Bon il faut admettre que mon moral de mort vivant du matin n’aidait amplement pas ma productivité, mais j’essayais de le cacher aux yeux de tous, ça marchait quand même bien. Au bout des quelques minutes qui restaient à mon quart je pu enfin sortir fumer une clope en compagnie de la rouquine. Je n’attendis pas avant de sauter directement sur la discussion qui m’intéressait. Je dois vous admettre que j’étais curieux de savoir ce qu’elle savait sur moi que j’ignorais de toute évidence, ce même si quelque chose me disait que ça avait un rapport avec ma cousine la plus détestable du lot. Je respirais un peu une bonne bouffée de l’air que me procurait ma clope et expirait de façon à ce que la rouquine ne reçoive pas de bouchée de fumée vers elle. Je n’allais tout de même pas lui faire endurer mon choix de raccourcir ma vie, puisque oui, c’était la seule raison pour laquelle cette clope était dans ma main. Au bout de mes doigts se trouvait dix années de moins à devoir endurer cette vie de merde, un véritable soulagement, je ne serais pas marié éternellement à une femme que je n’aimais pas du clan des Parry.

«Attend quoi? »

Dis-je en rembobinant l’information qu’elle venait de me sortir.

«Pourquoi vous êtes venues à parler de démon? Il se passe quoi ? Je peux aider? »

Fut ma réaction première. Je m’en foutais un peu qu’elle sache que j’étais un sorcier, à tout dire c’était un soulagement de ne pas avoir à le cacher et en prime je savais que Jessyka serait vivement punis par le clan pour avoir cracher le morceau. Ce qui m’inquiétais c’était bien le contexte qui avait emmené au dévoilement puisque soyons sincère, j’avais une haine viscérale envers les démons. Je respirais du mieux que je le pouvais par le nez, tentant immédiatement de me calmer, le sang bouillant dans mes veines de façon incontrôlable. J’en détournais le regard, les yeux fixés vers le vide de la ruelle, la noirceur même dans laquelle naissait des yeux luisant d’un rouge. Je savais bien que j’étais le seul à voir cela, voila pourquoi j’en venais à me frotter fortement la tête, pour finalement ouvrir les yeux sur la réalité ou il n’y avait rien du tout. J’en revenais à la rouquine, quoi que tout sourire ayant eu naissance ce soir était définitivement mort, j’essayais tant bien que mal de ne pas trop paraître perturbé.

«Je te confirme…je suis bel et bien un sorcier, puisque Jessy à crachée le morceau…»


 

_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: find an old friend of long date (Tyler)  Sam 21 Oct 2017 - 18:47




find an old friend of long date



Qui aurait cru que la pression de ces derniers temps retomberait aussi rapidement juste en retrouvant un visage amical du passé ? Pas moi cela est certain. Je me suis battue tellement de fois contre mes émotions que je pensais la guerre perdue, mais une petite lumière est apparue et depuis que je suis dans ce bar je n'ai pas encore eu de saut d'humeur. Je n'ai pas eu envie de tuer quelqu'un ou de pleurer. Cela me soulage vraiment. Même lorsqu'il m'abandonne pour aller travailler je reste calme et sans pensée particulière si ce n'est pour mon bel étalon Samuel. Je souris de temps en temps à Tyler lorsqu'il me regarde. Je suis contente qu'il apprécie nos retrouvailles... S'il savait combien cela me fait du bien ce moment « normal ». On finit par sortir dehors et je lui avoue ce que je sais sur lui. Ce qui m'étonne c'est que cela ne l'inquiète pas, ne le choque pas, ni rien. La seule réaction qu'il a c'est par rapport aux démons. Il a vraiment l'air inquiet, limite peur je dirais. Ce que je peux comprendre. Mais il ne connaît pas toute l'histoire. Il risque de l'être encore plus... Et j'ai peur qu'il me fasse la morale comme sa cousine l'a fait auparavant... Je prends une grande inspiration, ferme les yeux une petite seconde et me lance enfin.


- Bon... Tu sais que mon frère et ma sœur sont morts avant ma naissance... Et bien... J'ai découvert il y a peu qu'ils sont encore là. Ils sont devenus des démons. Je les ai rencontré. J'ai voulu me rapprocher d'eux... Ils sont ma famille... Mais Jenna... C'est une putain de salope qui gâche tout. Elle s'est moqué de mon petit ami sans le connaître, m'a dit qu'il m'aimait pas. Elle m'a fait peur avec son regard noir, et je te passe la suite... Samuel je ne l'ai vu qu'une fois et la seule chose que j'ai fait c'est de la mettre un coup au visage.

Je me tais enfin et commence à faire les cent pas lentement. Je sens la colère remonter de revivre tout cela. Jenna qui arrive devant moi et mon petit ami pour me présenter mon frère comme si tout était normal, son regard noir la première fois que j'ai découvert qui elle était... Sa façon de me rabaisser et de me faire sentir minable... Respire Alyssa... Tu es face à un ami, pas face à ta famille... Reste cool ou il va prendre la fuite et tu n'auras plus que Samuel dans ta vie et personne d'autre... Je décide de continuer de parler en détournant la conversation vers sa nature de sorcier...


- J'ai donc raconté tout ça à ta cousine et je lui ai parlé de mon petit ami. Elle m'a dit que j'étais folle de vouloir nouer des liens avec eux et a préféré changer de conversation. Je ne savais pas encore que vous êtes des sorciers à ce moment-là. On parle de nos chéris comme les filles que nous sommes et elle finit par m'avouer que vous êtes des sorciers et que votre grand-mère peut m'aider avec les démons... Mais je ne veux pas...

Bon zut je suis revenue sur le sujet encore une fois... Il faut vraiment que je parle d'autre chose. J'ai besoin de me calmer. Je vais encore une fois avoir les paumes de mes mains en sang à cause de mes ongles si je continue ainsi. Je m'arrête de marcher et essaie de sourire. Je cache mes mains dans mon dos, de un pour ne pas qu'il voit à quel point je lutte pour rester zen et de deux pour avoir un air ultra sérieux malgré mon sourire qui se dessine sur mes lèvres difficilement.


- Alors comme ça Monsieur Danvers on m'a fait des cachotteries ? Tu étais un petit apprenti sorcier et tu ne m'as jamais fait profiter de cela ? On aurait pu faire les quatre cents coups ensemble et devenir les meilleurs amis du monde... Ralala... Ce n'est pas gentil de ta part... Je pensais que tu m'aimais bien...

J'ai dit tout cela sur le ton de l'ironie. Je ne lui en veux pas du tout d'avoir gardé le silence sur sa nature. Je comprends qu'il n'ait pas eu le droit de m'en parler. Je veux juste détendre l'atmosphère et ne pas l'inquiéter avec mes histoires de démon... Je ne veux pas l'impliquer dans cela. Je ne sais pas de quoi est capable Jenna. J'ai déjà peur qu'elle s'en prenne à mon petit ami alors si je dois m'inquiéter qu'elle s'en prenne à Tyler j'ai pas fini de virer folle d'inquiétude à chaque seconde qui passe. Et puis de toute façon je ne vois pas l'intérêt de trop l'impliquer dans ma vie familiale. Il n'est qu'un vieil ami que je n'ai pas vu depuis longtemps. Notre relation n'évoluera probablement pas, il y aura toujours Jessyka entre nous. Car maintenant que nous sommes en froid elle ne voudra pas que je mêle son cousin à ma vie compliquée même si elle est également en froid avec lui... Aly ! Arrête de penser, stop. Fais le vide dans ton esprit et respire tranquillement. Et surtout desserre tes poings lentement... Oublie tout.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 118
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: find an old friend of long date (Tyler)  Sam 21 Oct 2017 - 20:22






Alyssa & Tyler

J’expirais du mieux que je le pouvais pour ne pas laisser paraître cette colère qui venait immédiatement bouillir à l’intérieur de mes veines. Dès que le mot démon était apparu je m’étais senti valser vers la colère immédiate, sachant que je perdrais vite mon sang froid, je détournais le retard de la rouquine pour inspirer un peu d’air frais. Elle n’avait pas à tout savoir non plus sur les Danvers, sur notre passé et encore moins sur nos conneries de jeunesse. Tout ce qui comptait c’était qu’elle sache à quel point c’était dangereux, puisqu’elle était humaine non le moindres, elle ne ferait pas le poids contre deux démons assoiffés de vengeance contre l’humanité entière. Cette pensée vint d’ailleurs faire naitre un frisson le long de ma colonne, me rappelant soudainement ce que cela signifiait réellement, le tueur de Vancouver était de retour sur terre et certainement pas pour prendre le thé avec sa grand-mère. Alyssa ne comprenait pas l’ampleur de ce que cela signifiait de toute évidence, elle qui les surnommaient sa famille comme si ce mot était totalement légitime, je me mordais les joues pour ne pas répliquer promptement sur mes pensées haineuse. Il me fallait fumer un peu plus pour calmer la chaleur qui émanait de ma nuque, me rendant partiellement colérique, mais pas contre la rouquine. J’étais en colère de ne l’apprendre que maintenant, Jessyka aurait du tout dire au couvent afin que l’on prenne les dispositions nécessaires pour les tuer, pourtant cette nouvelle me semblait grandement délayé de jours voir semaines.

«Hm. »

Fut ma seule réponse avant qu’elle ne continue de me raconter la totalité de cette histoire. Ainsi donc Jessyka avait tentée de la prévenir et la rousse avait balayée la conversation. Non le moindres elle refusait l’aide de ma grand-mère, ce qui selon moi était une grave erreur, Iris aurait pu les exterminer du revers de la main sans l’aide de personne si seulement elle avait sut. J’expirais plus fortement, passant une main dans mes cheveux, voyant ensuite la rouquine changer de discussion comme si rien n’était ce qui n’eut pas l’effet escompté qu’elle semblait recherchée chez moi. C’est vrai que nous n’étions plus très proche, plus amis, surtout depuis qu’elle était en froid ou plutôt que j’étais en froid avec ma cousine. Je n’avais pourtant pas le réflexe de faire comme si de rien était en sachant qu’elle jouait aisément contre le temps, mettant sa vie en danger à chaque instant, comme si elle ignorait ce qui se passeraient quand ils ne voudraient plus jouer. Est-ce qu’Alyssa était plus dupe que je n’aurais pu le croire? Elle qui m’avait toujours semblée si compréhensive, intelligente, réfléchie me paraissait désormais gravement naïve. Peut-être était-ce donc véridique que je ne la connaissais point, que je n’avais en fait aucune espèce d’idée de qui était la rouquine qui se tenait devant moi, que je faisais fausse route sur sa personne depuis le tout début. Je me du de détourner le regard, ne souriant pas malgré ses tentatives de détendre l’atmosphère, le sujet étant encore gravement sensible de mon côté. Un démon avait détruit notre vie, chamboulé notre existence, tout cela pour une liberté qui ne serait jamais notre. J’avais perdu ma sœur, morte comme on saigne un porc à l’abattoir, j’avais perdu ma mère qui avait eu l’obligeance de restaurer l’honneur de sa famille en s’effaçant de notre vie. J’en fermais mes yeux, relâchant la clope au sol et la piétinant d’un seul coup pour éteindre la seule lueur qui nous accompagnait dans la ruelle.

«Elle a raison. »

Dis-je subitement en revenant vers la rouquine.

«Si vraiment tu veux nouer des liens avec eux, tu es complètement folle. Pour une fois Jessyka sait de quoi elle parle puisque c’est à cause d’un démon qu’on à tout perdu. Éloigne-toi d’eux pendant qu’il est encore temps Alyssa, nous….pour nous il était trop tard.»

Dis-je simplement en expirant l’air soudainement froid à l’intérieur de mes poumons. Je détestais sincèrement devoir accrocher ce sujet avec elle, mais il fallait qu’elle comprenne qu’elle était entrain de foutre sa vie en l’air, je n’avais même pas besoin de connaître les Rosenwald pour savoir de quoi il était question.

«Les démons n’ont qu’un seul but et c’est la vengeance. Ils ne cherchent ni l’amour, ni la famille, ni le réconfort. Ils veulent le chaos, la haine…Quoi que tu choisisses de faire, fais attention à toi Alyssa. »

Je m’arrêtais plutôt rapidement dans mon élan, voyant bien que je n’allais que la perturber d’avantage, peut-être qu’elle n’était simplement pas prête pour ce genre de discussion. La tête me tournait violemment à ce moment là, pour me calmer je passais une main sur mon front, puis dans mes cheveux en gardant les yeux fermés. Je ne pouvais rien faire de plus, me dis-je, c’était à elle et à elle seule de choisir la voie qu’elle entreprendrait dans cette vie.


 

_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: find an old friend of long date (Tyler)  Sam 21 Oct 2017 - 20:46




find an old friend of long date



Il me laisse parler tout le long. Il ne me coupe pas une seule fois la parole et respecte mes courts instants de silence. Mais ce qu'il me dit ensuite fait monter en moi la pression. J'essaie de respirer calmement mais impossible. Comment peut-il être d'accord avec sa cousine ? Pourquoi je n'aurais pas le droit d'essayer de créer de véritables liens avec ma famille ? J'ai le droit de tenter non ? Et puis s'ils refusent je serais fixée au moins. Si je ne tente pas je m'en voudrais toute ma vie... On ne peut pas me reprocher de vouloir retrouver ma famille quand on sait que je n'en ai jamais réellement eu. Il se remet alors à parler et me traite de folle. Il ose me dire cela ? Alors qu'il ne sait rien de moi si ce n'est la gamine que j'ai été dans le passé ? Il veut que je m'éloigne d'eux en plus... Il se fout de ma gueule ? Il est qui pour me parler ainsi ? Il est qui pour me traiter de folle ? Si vouloir nouer des liens avec son frère et sa sœur est un acte de folie alors oui je le suis.


- Tu es qui pour me traiter de folle ? Tu te prends pour qui ? Je viens me confier gentiment à toi et tu oses m'insulter ? Je ne trouve pas cela très correct. Ce n'est pas parce qu'un démon à fait je ne sais quoi dans votre vie que mon frère et ma sœur feront pareils ! Tu ne les connais pas. Et tu ne me connais plus !

La colère ou la folie augmente en moi. J'aurais presque envie de lui mettre une claque et de partir loin de lui. Mais il a l'air de vouloir me protéger d'un danger qui n'existe pas. Je devrais trouver cela gentil de sa part mais je n'y arrive pas. Il continue de parler en m'expliquant comment pense un démon et me demande de faire attention à moi. Mais putain tout le monde n'est pas pareil, chacun agit comme il le veut ! Et puis merde quoi ! C'est ma vie pas la sienne ! Je fais ce que je veux. Je n'ai pas d'ordre à recevoir de deux putains de sorcier ! Je m'approche de lui, inspire un grand coup en serrant très fort les poings et me remets à parler.


- Je crois que je vais partir maintenant avant de dire des choses que je pourrais regretter. Tu n'es plus le jeune homme que tu étais... Tu juges bien facilement les gens. Je pensais que tu aurais pu me comprendre. Tu sais que je n'ai jamais eu de famille... Et que c'est ce dont j'ai toujours rêvé... Alors oui, peut-être que je me trompe avec eux mais je me dois d'essayer de nouer des liens. Si cela ne te plaît pas je m'en moque royalement. Je ferais ce que je veux, ce que mon cœur me dicte de faire.

Je regrette de lui en avoir parlé... J'étais tellement heureuse de le retrouver... Et je voulais juste parler de son petit secret avec humour mais non il n'a retenu que le sujet sur les démons... J'aurais du zappé ce passage, mentir ou je ne sais quoi... Je m'en veux... Car cela me fait perdre encore une fois le contrôle de moi-même. J'ai envie de lui hurler dessus, de le frapper et de m'éloigner de lui au plus vite. Pourtant une partie de moi refuse de bouger car je sais qu'il a sans doute raison. Traîner avec un démon est probablement dangereux mais c'est de mon frère et ma sœur dont on parle. Ils ne peuvent pas être dangereux avec moi, ils ont eu tout le temps pour le faire et pourtant ils ne se sont jamais pris à moi...


- tu fais chier sérieux... Je venais pour oublier tout ça et tu empires tout... Je pensais que tu étais différent de Jess mais tu es pareil dans le fond... Je pensais qu'on aurait pu retrouver notre ancienne amitié car je t'appréciais réellement mais là je...

Je ne finis même pas ma phrase. Je me sens juste perdue. Je devrais m'en moquer qu'on ne devienne pas ami, qu'on ne se croise plus... Mais, je ne sais pas... J’espérais avoir enfin un vrai ami, quelqu'un en dehors de tout cela... Je me décale légèrement de lui et me retrouve face au mur. J'ai envie de donner un coup de poing dedans mais à la place je passe ma main sur mon visage puis dans mes cheveux. Il faut que je me calme pour de vrai, je ne veux pas perdre le contrôle de moi-même... Pas devant lui...




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 118
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: find an old friend of long date (Tyler)  Sam 21 Oct 2017 - 22:00






Alyssa & Tyler

Je pouvais comprendre ça rage, ne me méprenez pas, mais elle ne voyait pas la réalité devant ses yeux. Je me retenais véritablement de dire tout ce qui me passait par la tête avec elle, après tout elle s’était ouverte sur le sujet et j’étais celui qui avait tout de suite eu un élan de colère. Je voulais vraiment me calmer, mais le sujet était encore trop présent dans mon esprit, les démons me hantaient depuis longtemps déjà. J’avais voulu prévenir Alyssa des dangers qui la préoccupait, mais elle s’en foutait bien, sauf que je n’étais pas ma cousine. Je n’allais pas sourire et la laisser gâcher sa vie comme elle le désirait. Si elle refusait de s’ouvrir les yeux sur la vérité je n’aurais d’autre choix que de ne jamais la revoir et l’éviter comme la peste. Si pour elle les démons méritaient une deuxième chance, alors elle n’avait rien à faire près de moi, je ne pourrais endurer une amitié avec quelqu’un qui prône ainsi les démons pour la simple raison qu’ils ont des liens de sangs.

«Ton frère est le foutu tueur de Vancouver Alyssa! Tu crois quoi? Qu’il va revenir à la vie et qu’il va demander pardon aux familles qui ont vue leurs vies détruite? Aller tu n’es pas si stupide que ça non? »

Dis-je dans un élan de colère contre elle en la voyant croire qu’elle aurait le dernier mot. Bien sûr que je ne la connaissais pas, mais elle non plus n’avait aucune idée de qui j’étais en réalité, voilà pourquoi elle ne comprendrait pas l’ampleur de ma colère. Le temps n’était pas encore aux explications, de toute façon elle ne m’écouterait pas, si elle n’avait même pas écoutée Jessyka qui au passage était son amie alors qu’elles étaient mes chances qu’elle m’écoute. Je soupirais simplement en l’entendant continuer son monologue touchant sur sa personne. Elle était si égoïste qu’elle pouvait vivre avec l’idée qu’un tueur soit libre de ses mouvements en échange d’avoir sa famille? Je ne voulais même pas répondre à cela, je la laissais faire son petit tour de provocation, la fixant droit dans les yeux, lui montrant qu’elle ne me faisait ni chaud ni froid. Elle pouvait se mettre en colère autant qu’elle voulait, rien ne changerait chez moi, je savais que j’avais raison. Elle me donnait l’impression qu’elle voulait me taper à tout vous dire, mais moi je me retenais de l’anéantir dans ma magie, la violence qui s’éprenait de ma personne me paralysait presque. Me voilà dans la ruelle de mon boulot à me retenir de tuer quelqu’un qui ne méritait pas la mort. Son seul crime était la curiosité, me dis-je, peut-être que n’avoir été un sorcier je l’aurais moi aussi compris. Le problème résidait au fait que j’étais effectivement un sorcier et qui plus est un Danvers. Un richissime héritier du clan de Salem dont le patrimoine faisait office des nombreux pactes avec le diable qui nous avaient presque décimé jusqu’au dernier. Je ne savais que trop ce qu’un démon pouvait faire pour parvenir à ses fins et je savais surtout ce qu’il adviendrait de l’innocente Alyssa quand ils en auraient terminés avec elle. Je soupirais encore une fois en détournant enfin le regard quand elle vint terminer ses paroles. Que voulait-elle que je réponde? Que je m’excusais et que tout était oublié? Je ne pouvais pas faire cela, je ne pouvais pas l’apporter au couvent comme un membre de notre famille, oubliant qu’elle pactisait avec le diable et prenait le thé avec eux en sachant ce qu’ils étaient. Je ne pouvais même pas nier que ma cousine et moi avions un point en commun encore très évident. Nous avions tout deux foutumenent conscience des capacités des démons et surtout de leur dangerosité. Je n’avais même pas besoin d’avoir une conversation avec la brune pour tout savoir. Je ne fini que par répondre d’un ton froid et distant ces quelques mots dans l’intention de la faire fuir.

«Quelle amitié?»



 

_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: find an old friend of long date (Tyler)  Sam 21 Oct 2017 - 22:17




find an old friend of long date



Il me prend pour qui ? Je sais très bien qui est mon frère. Je sais qu'il a tué beaucoup de monde. Mais tout le monde peut changer non ? Pourquoi pas lui ? Et puis merde, je n'ai pas à me justifier devant ce crétin. Si je veux essayer de renouer avec ma famille je le ferais malgré tout. Je n'ai besoin de personne pour prendre mes décisions aussi folles soient-elles. J'ai perdu mon frère et ma sœur avant ma naissance et là j'ai une chance de les connaître. Est-ce un crime ? Putain il me donne l'impression que je vais devenir comme Samuel, une tueuse. Mais ce n'est pas mon but même si j'ai de plus en plus des envies de meurtre, comme en ce moment. Il en rajoute une couche en me demandant si je suis aussi stupide qu'il le pense. Mais je l'emmerde ! Je sais qu'il dit tout cela car il s'inquiète dans le fond mais là pour l'instant je m'en moque royalement. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi il ne peut pas accepter le fait que tout pourrait très bien se passer avec les membres de ma famille... Ils auraient pu me faire du mal il y a bien longtemps déjà et ils ne l'ont pas fait, c'est qu'ils ne comptent pas me faire du mal au final, non ? Il faut que je me calme, que je respire... Je ne veux pas avoir à regretter mes mots et mes gestes, je ne veux pas être méchante avec Tyler... Mais il fait tout pour m'y pousser.

- Tu sais quoi ? Je pense que je suis aussi stupide que ça en effet. Je veux essayer de renouer avec ma famille et je ferais tout pour que cela fonctionne. Je veux leur donner une chance et tant pis si cela ne plaît pas à ta cousine ou à toi. Et tant pis si je fais une erreur. C'est comme cela qu'on avance dans la vie...

Au final je n'arrive plus à me retenir, je donne un coup de poing dans le mur lorsqu'il me demande de quelle amitié je parle. Ainsi donc pour lui je n'ai jamais été une amie ? Pourtant je pensais que nous l'étions dans le passé lorsque j'étais au couvent avec Jessyka... A-t-il oublié tous les moments que nous avons passé ensemble lorsque je venais me réfugier chez eux parce que cela n'allait pas à la maison ? Je pensais que j'avais compté un jour pour lui comme il a compté pour moi... Mais j'ai dû me tromper. A moins qu'il ne dise cela seulement pour me blesser ou me faire fuir. En tout cas si c'est ce qu'il désire il a réussi car je ne resterais pas une minute de plus avec lui dans cet endroit. Il a dépassé les bornes. C'est de ma faute et j'assume.

- Tu as raison, de quelle amitié je parle ? Celle que nous avions quand nous étions gosse ? C'est un passé bien trop lointain pour qu'on s'en souvienne. Et puis c'était une amitié forcée pour toi... Nous nous sommes connus que parce que ta grand-mère a accepté de s'occuper de moi et parce que ta cousine imposait ma présence... Je ne te dérangerais donc pas plus longtemps Tyler.

Sur ces mots je pars en le regardant une dernière fois avec un air triste. Je pousse un soupir de tristesse avant de le quitter. Cela ne devait pas se passer comme cela... Nos retrouvailles auraient dû être totalement joyeuses et parfaites... Mais parler de ma famille a encore une fois tout gâché... Décidément nous sommes réellement maudits nous les Rosenwald. Personne ne nous supporte.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: find an old friend of long date (Tyler)  

Revenir en haut Aller en bas
 
find an old friend of long date (Tyler)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 50 ans après le tournage du Jour le plus long
» Date de fabrication de vos produits !
» Chasseur de mines M619 Vinh-Long
» Recherche des Verre Long Drink F913
» Date de construction d'une maison familiale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Colombie-britannique, Vancouver :: South Vancouver :: Dark Alley Bar-
Sauter vers: