.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tyler- Drown all dreams so mercilessly and leave their soul to me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 119
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Tyler- Drown all dreams so mercilessly and leave their soul to me  Jeu 12 Oct 2017 - 22:00

Tyler Shawn Danvers
feat Dom Sherwood
  • 19 ans
  • Canadien
  • Hétérosexuel
  • Barmaid & Étudiant
  • Sorcier
Caractère
Jaloux, possessif,impulsif, que des qualités dites-donc. Il est du genre jovial, humoristique, très sarcastique et il adore l’humour noir. Il n’est pas le plus fidèle, enfin pas tant que son cœur ne sera pas promptement conquis. Tyler c’est l’ami de bar, le bon vendeur d’alcool qui va boire avec un grand sourire en compagnie de ses clients, celui qui va rendre la conversation dynamique. Il est très amical, mais ça c’est parce qu’il cache sa véritable personnalité au monde entier.
En faite Tyler est un sorcier du clan de Danvers, donc grand héritier des sorcières de Salem, il est extrêmement fier de son patrimoine. Tout comme la grande majorité de sa famille il est du type très familial, proche des siens, même quand une chicane éclate il reste protecteur de son sang. Dernièrement son âme n’est plus qu’un charbon abyssal, le rendant froid et très impatient avec son entourage. Sa personnalité est moins tempérée, il perd vite le contrôle de sa propre personne, à en devenir extrêmement violent.  
Ça n’augure rien de bon.
Anecdotes
Il fume les clopes, il sait qu’Iris désapprouve ce geste, mais tant qu’à être forcé à une vie qu’il ne veut pas autant s’arranger pour la raccourcir de dix ans. • Lorsqu’il est anxieux il passe une main dans sa chevelure d’or pour se calmer. • Sous l’impulsivité il ne répond plus de ses actes. • Il a failli tuer sa classe d’université en les asphyxiant parce qu’il hallucinait que le professeur était devenu un démon. • Depuis la fin du pacte avec Arioch, Tyler n’est plus le même et on lui fait bien remarquer partout où il se pointe. • Il n’a pas encore avoué à sa Grand-mère qu’il a lâché l’université et donc lui demande encore de l’aide financièrement pour être à l’aise. • Sa moto est en ruine depuis son dernier accident qui a failli lui coûter la vie, depuis il est à pied et ça le fait chier.
Dis m'en plus sur toi...
CHUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT *met un doigt sur les lèvres du lecteur de façon suave* dis rien, je suis un qc, va voir Jenna. ♥️

_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 119
Date d'inscription : 02/08/2017

MessageSujet: Re: Tyler- Drown all dreams so mercilessly and leave their soul to me  Jeu 12 Oct 2017 - 22:16

My Story
My Story
Quand vous êtes un fils de Salem votre vie n’est certainement pas de tout repos. Entre les malédictions et la paranoïa collective il n’y à pas beaucoup de place pour faire de vous un être unique. Nous sommes le couvent des Danvers, originalité débordante de mes ancêtres, ils ont simplement pris le nom de la nouvelle ville où était le village de Salem. Ils sont meilleurs à inventer des sortilèges ainsi que de les perfectionner qu’à trouver une bonne couverture. C’est vrai! Notre famille est digne d’un roman savon, il s’y passe beaucoup trop de connerie, je crois même qu’on mériterait un ou deux films. Discutons de mon début de vie, je vais éclaircir vos lanternes concernant la richissime histoire de mon patrimoine au fil de mes mots pour vous dresser un bon portrait.

Je suis né d’une alliance commune entre les Parry de l’Europe ancienne, couvent de sorcier descendant des bienfaisants Wicca et des Danvers qui comme vous le savez descendent de quelques sorciers de l’époque de Salem. Ma mère était la meilleure guérisseuse de sa lignée là ou mon père préférait amplement s’amuser en ville avec sa magie. Ils n’étaient pas dans un mariage heureux, bien le contraire, ils avaient tous deux été forcés à un jeune âge à accepter une union purement politique. Mon père était absent presque toutes ma vie, son malheur étant trop grand, il favorisait l’alcool et les belles femmes d’un bar à la vie de maison platonique avec ma chère mère. Vous l’aurez compris, il la trompait à tout rompre, c’est pour cela qu’un bon noël il revint avec le plus merveilleux cadeau pour un gamin bien solitaire âgé de deux ans. Il ramenait une petite fille de cinq ans, tellement blonde qu’on aurait pu croire que de l’argent coulait sur sa chevelure platine, au pied de la porte il imposait cet enfant sans nom à ma mère. Je ne vais pas vous mentir, au début ma mère à mis notre maison en feu, sympa d’ailleurs le souvenir. Elle à fini par s’y habituer, enfin j’imagine, car elle avait réussit à dire le véritable prénom de ma sœur sans grogner en le mentionnant au bout de dix ans. Mis à part cette surprise peu agréable pour ma chère mère, mon enfance fut probablement la plus nulle qui existe dans l’histoire d’un écrivain et ne mérite pas qu’on y prête sa plume. Je ne fus pas battu, mes deux parents étaient vivants, ma grand-mère était adorable et ma mère m’aimait plus que tout au monde. Dès l’âge de sept ans la progéniture magique doit passer plusieurs test auprès de la grand-mère matriarche et chef du couvent. Il est désigné si l’enfant aura ou non son don magique. On y test ensuite les habilités puis on apprend à l’enfant à bien s’en servir. Je suis un de ceux qui excellent dans la magie blanche dès le jeune âge, rendant ma grand-mère folle de joie sous chacun de mes sorts, dès l’âge de neuf ans je pouvais guérir une personne avec peu d’effort ou de concentration. Tout cela pour dire que je passais les tests de ma grand-mère sans trop de difficulté et que j’étais accepté au couvent entant qu’héritier magique. Jusque là ça va vous suivez?

Donc à sept ans je quitte le cocon familial et pars vivre au couvent de sorcière des Danvers se situant dans le quartier le plus riche de tout Vancouver. Trois étages, une vingtaine de chambre, deux grands salons, une cuisine de rêve pour toute famille italienne, une serre contenant au dessus de trois ans herbes et plantes…Vous imaginez les cachettes qu’on peut se faire la dedans quand on est un gamin de sept ans dynamique et joueur? Croyez-moi, Iris à déjà passé huit heures à me chercher et quand elle m’a trouvé j’ai eu l’impression qu’elle allait m’arracher l’oreille. Est-ce que le jeu en valait la chandelle? Le gamin que j’étais vous dira oui. J’allais vivre en compagnie de ma demi sœur Selena, ma cousine Danyka et cette chère ainsi que meurtrière Jessyka. Tout était aussi normal que puisse l’être une famille d’apprenti sorcier. Iris, notre grand-mère commune, nous apprenait donc la magie et se concentrait sur ce qui nous rendait plus puissant. Dany était douée en potion, Selena était excellent en tout ce qui était contre sort et Jess bien sûr en magie noire. Âgé de seize ans nous allions invoquer démon à quatre pour la raison la plus stupide qui soit. Figurez vous que dans la coutume des sorciers nous avons des mariages forcés, vous aviez je crois compris le concept avec mes parents, nous stupide jeunes que nous étions pensions pouvoir acquérir notre liberté en faisant un pacte avec nul autre que Arioch. Le puissant démon nous liait à un contrat sans aucune objection, nous donnant ainsi accès à beaucoup plus de puissance que nous n’aurions dû avoir. J’aurais cru que cette idée nous emmènerait à véritablement nous créer un couvent séparé des autres Danvers, nous permettant ainsi à être libre de nos choix futurs, mais ce n’était que de la merde. Ce plan n’a servit qu’à ma chère cousine favorite, Jessyka, qui a pu se débarrasser de Selena devant nos yeux et ainsi divisé notre famille plus qu’elle ne l’était. La mort de ma sœur nous libérait du contrat certes, mais cela me laissait avec un trou béant au milieu de ma poitrine, là ou aurait du se trouver mon cœur. Mon âme noirci, je devenais particulièrement violent, surtout maintenant que le démon n’était pas présent pour nous tempérer.

Cet épisode traumatisant n’était que le début. Nous avions passé deux ans sous le contrôle d’Arioch, deux très longues années qui avaient laissés des marques du temps jusque sur ma peau. Quand ma sœur vit la mort, je du revenir à une mère si dévastée d’apprendre ce qui s’était produit qu’elle allait se couper les veines pour restaurer l’honneur des Parry. C’est con. Je sais. Je pleure ma mère beaucoup plus souvent que je n’oserais l’admettre, elle m’a abandonné pour sa famille comme si je n’en avais jamais fait partie, même pas une lettre d’adieu m’étant adressé. Mon père quant à lui gardait la tête froide et se remariait dans la même année. C’était comme si cette histoire n’était qu’une blague à ses yeux, qu’il n’en avait absolument rien à faire puisque maintenant il était libre de marier qui il désirait. Je vous laisse vous rendre compte que je me sentais bien seul dans cette épreuve, personne ne voyait que j’allais mal ou plutôt personne ne s’en préoccupait. J’aurais pu croire trouver du réconfort auprès de ma grand-mère, mais fidèle à elle-même elle prit la défense de Jessyka contre toute attente, me laissant avec une envie de meurtre en bouche. Celle qui avait causé le pacte et tuer ma sœur s’en sortait avec une tape sur l’épaule et de l’amour. Vous n’imaginez même pas la jalousie qui fut mienne à cet instant précis. Laissez moi donc vous résumer le tout en quelques mots très simple. On était passé d’un épisode de Sabrina l’apprentie sorcière au dernier film d’Harry Potter en deux ans. Le problème c’est que Voldemort est ma cousine et qu’Harry Potter ce n’est décidément pas moi.
J’ai mis du temps à pardonner ma grand-mère d’avoir ainsi empêchée que Jessyka paie pour son crime, mais Iris à un don pour me faire plier à ses demandes. Je me suis dis à ce moment là, probablement il y a plus de dix mois, qu’il vaudrait mieux que j’obéisse au doigt et à l’œil à notre famille pour réussir à me sortir de cette vie de merde. J’acceptais donc tout d’abord l’alliance que l’on me proposait avec une des familles sorcière du bayou de la nouvelle-Orléans.  Ensuite je me prenais un job et je continuais mes études d’histoire à l’université. Au début ça marchait très bien, je veux dire mon masque, je faisais semblant jour après jour que ma vie s’améliorait à chaque minute qui passait. J’allais au bar, je rencontrais des potes, je me faisais des filles pour le peu de temps qu’il me restait à être libre. Tous le monde croyait à cette couverture, tout le monde sauf Dany, qui comme moi était fortement troublée par l’effet domino du pacte avec le démon. De mon côté il m’arrivait de façon fréquente d’halluciner qu’Arioch prenait possession de gens qui m’entouraient, provoquant une violente colère en moi qui m’emmenait à presque tuer la personne qui me faisait face. Dany elle perdait carrément le contrôle sur sa magie et il lui était arrivé de mettre une station service en feu. Ces événements récurrents avaient de quoi inquiéter toutes personnes qui nous fréquentaient, le problème c’est qu’elle comme moi ne disions absolument rien à personne. Pendant des mois j’ai sentie ma santé mentale me glisser entre les doigts, je n’avais plus rien auquel m’accrocher, je ne différenciais plus le réel de l’imaginaire.

C’est là que j’ai eu l’accident de moto, il y a un mois, celle-ci finissant en perte totale. Je fus gravement amoché, quoi que grand-mère avait de bon contacts à l’hôpital, mais étrangement les hallucinations cessèrent. Je ne me souviens pas grand-chose lors de cet accident, outre que je sentais quelqu’un appuyer sur la main qui tenait le gaz et que cette même pression m’a fait violemment foncer dans un mur. J’aurais du être mort, mais le destin avait cru bon de me laisser vivre un petit moment de plus, ce qui me forçait à avoir une convalescence au couvent. Ce n’est pas le pire mois de ma vie, pas le meilleur pour autant, mais il fut un tant soit peu améliorer par la présence d’une rouquine au sein du couvent. Si j’avais eu à endurer Jessyka pendant trente jour entier je serais devenu fou.

Enfin, voilà, c’est ma vie. Pleine de merde, de connerie, de péripétie et vous savez le pire? Elle n’est pas terminé, elle ne fait que commencer.

_________________
❝ Just get your SHIT together❞
Dark magic ▬ infuse poison in my veins. This is how it ends, i feel the chemicals burn in my bloodstream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 655
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Tyler- Drown all dreams so mercilessly and leave their soul to me  Ven 13 Oct 2017 - 3:17

Bienvenue sur Underworld awakening



Tyler Danvers

   Tu as une semaine pour faire ta fiche. mais ne t’en fais pas s’il te faut un délai viens voir un admin qui te validera ça.
Si tu as besoin d’aide n’hésite pas à venir également nous voir, on ne mord pas, enfin pas toujours.
Une fois ta fiche terminée préviens nous pour que nous puissions y jeter un oeil et t’aider à l’améliorer au besoin.

©️ sobade.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 655
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Tyler- Drown all dreams so mercilessly and leave their soul to me  Sam 14 Oct 2017 - 4:29


Tu es officiellement validé !



Bienvenue !

Félicitations ! Ta fiche est validée, tu fais désormais parti de la famille d’underworld Awaking.Pour faire tes premiers pas parmi nous il faut que tu passes par certains endroits. Clique juste sur les liens et magie! Tu y arriveras directement.
Tout d'abord vas ici : avatar et aussi ici : race
©️ sobade.


_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Tyler- Drown all dreams so mercilessly and leave their soul to me  

Revenir en haut Aller en bas
 
Tyler- Drown all dreams so mercilessly and leave their soul to me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ‟ DIG UP HER BONES BUT LEAVE THE SOUL ALONE
» (M/LIBRE) TYLER HOECHLIN ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away
» dupe stellite dreams
» (M/LIBRE) Tyler Hoechlin ░ Swift and sudden fall from grace sunny days seem far away
» Leave-in conditioner Argan oil de Creme of nature: que du cracra!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Identification :: Fiche de présentation :: Membres Validés(es)-
Sauter vers: