.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 family meeting : revelation - Rosenwald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: family meeting : revelation - Rosenwald  Mer 13 Sep 2017 - 13:25


family meeting : revelation



Ne me dites pas que c’est déjà la St Valentin… Je n’aime pas ce jour… Je ne l’ai jamais aimé à vrai dire. Enfin c’est ce que je crois parce qu’en vérité j’ai toujours voulu fêter la fête de l’amour mais je n’ai jamais eu qui que ce soit pour m’inviter ce jour-là. Et maintenant que je suis amoureuse j’ai envie de me dire que cette fête pourrait être particulière et magnifique… J’ai osé envoyer un message il y a quelques jours à Sam pour lui demander s’il veut bien qu’on se voit, sans pour autant lui dire que ce serait le jour de la saint valentin et il a accepté. Notre relation n’est pas vraiment à ce stade je pense et c’est donc pour cela que j’ai évité de lui rappeler que c’était la fête des amoureux… On se voit de temps en temps pour coucher ensemble mais nous n’avons pas vraiment une relation de couple même si nous nous sommes dit qu’on s’aime. Ce qui me va parfaitement… Tant que je suis avec lui c’est le plus important. Je m’adapte à ses choix. Je n’ose pas tenter quoi que ce soit qui pourrait briser le lien qu’on a. Il compte beaucoup trop pour moi… Je l’aime tellement que j’ai accepté la petit distance que nous avons. J’ai même décidé de passer le début de la soirée au manoir pour pouvoir me préparer librement sans avoir mon grand-père dans les jambes. Je n’ai pas envie qu’il voit à quel point je suis heureuse.

Je me suis fait belle ce soir, enfin moi je me trouve vraiment très belle. J’ai opté pour une jolie robe robe avec des talons légèrement hauts. J’ai lâché mes cheveux car j’aime lorsque Samuel passe sa main dedans et je me suis maquillée mais pas trop, juste ce qu’il faut pour me donner bonne mine. Après avoir virevolté devant le miroir un moment je tourne tellement en rond dans l’une des chambres que je décide d’aller dans la cuisine prendre un thé à la menthe. J’angoisse de son absence,j’ai les nerfs en coton et l’estomac complètement retourné… Je m’inquiète. Est-ce qu’il va réellement venir? Il doit bien se douter de quel jour on est et savoir que pour une fille la Saint Valentin est quelque chose d’important même si elle dit le contraire. Toute femme rêve d’avoir une fête des amoureux magique avec l’homme qu’elle aime. S’il ne veut pas sortir il n’y a pas de problème on peut rester au manoir ou aller chez lui ou n’importe où tant que je suis dans ses bras… Ou peut-être qu’il ne sait pas, et peut-être qu’il a un empêchement ou alors il ne veut juste plus venir car il a mieux à faire ailleurs.

Dans la cuisine je fais chauffer l’eau et sors un sachet de thé que je mets dans une tasse. Une fois le thé prêt je me dirige dans le salon et m’installe sur le canapé. Je bois une gorgée de thé et garde la tasse brûlante entre mes mains. Tout est bien trop calme. Je ne sais même plus l’heure qu’il est. Je devrais peut être abandonner l’idée de sa venue… Je ne vois pas pourquoi je me fais autant d’histoire pour ça. Je le verrais un autre jour ce n’est pas dramatique… Et puis ce qu’il y a de bien c’est que je ne suis pas chez le grand-père, je suis au manoir. Ces derniers mois ont été dur et j’aurais aimé avoir une belle occasion à fêter… Et quoi de mieux que l’amour? Je n’ai plus celui de Jessyka par exemple mais j’ai celui de Samuel.

Par contre il est vrai qu’être ici m’angoisse beaucoup… J’ai tellement peur de croiser Jenna… Mais elle est peut-être de sortie ce soir, en tout cas je ne l’ai pas entendu dans les étages mais pour me préparer j’écoutais de la musique donc j’ai pu masquer ses bruits sans le savoir. Et maintenant que le silence règne dans le manoir je sursaute à chaque petit bruit venant probablement de l’extérieur ou du manoir lui-même car il a un certain âge déjà. Si Jenna avait été là elle se serait déjà montrée, elle m’aurait viré d’ici à coup de pied ou en me traînant par les cheveux. Je sais que je ne suis plus la bienvenue ici. Mais je ne pouvais pas demander à Samuel de venir me chercher chez moi. Je n’ai pas envie de le présenter à mon grand-père, je ne suis pas prête pour ça. Si je devais le présenter à quelqu’un ce serait à Nana Rose et c’est tout. Et encore… Vu ce qu’elle m’a caché durant si longtemps… Je ne sais plus si je veux partager mon bonheur avec elle. Mince! Un bruit ! Je me ratatine dans le canapé mais me relève ensuite très rapidement. Je n’ai pas à me cacher ici, je suis une Rosenwald, ce manoir m’appartient également. Je me retourne et tombe nez à nez avec Jenna… Je déglutis et pose ma tasse sur la petite table.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Mer 13 Sep 2017 - 14:24


Revelation; the game
Jenna&Alyssa  
▴▽▴⟁▴▽▴


Des mois que je m’amusais, je ramenais des victimes au diable notre maître pendant que Sam était on ne sait trop où. Il avait disparu il y avait maintenant plus d’un mois et m’avait laissé tout le boulot. Il était sur une véritable descente aux enfers depuis son pacte avec la sorcière et cela ne me plaisait pas de le voir ainsi. J’aurais préféré qu’il s’amuse avec Alyssa plutôt que de devenir l’ombre de lui-même. Mon frère me décevait grandement. J’avais enfin découvert d'ou provenait une partie de son comportement et j’avoue qu’il me fit plaisir d’apprendre que le diable l’avait rappelé pour être reconditionné. Avec un peu de chance il reprendrait ses vieilles habitudes et recommencerait à être efficace. Voyez-vous autant que je voulais sa rédemption, je n’avais aucune envie de devenir sa servante et de faire le sale boulot à sa place. J’aimais ma vie confortable, sans trop d’effort, à me prélasser dans mon lit. Samuel m’obligeait pourtant à être active, à relever mes fesses et à faire des efforts. Imaginer le sourire qui s’était fait sur mes lèvres quand l’innocent petit téléphone sans défense de son frère s’était mis à recevoir des messages textes de notre sœur cadette. Sans qu’il ne soit au courant de rien j’avais acceptée la belle invitation de ma sœur au nom de mon frère. Je m’étais tellement ennuyée ces derniers temps, plus rien n’était drôle et Alyssa allait apporter le rire. Il était temps que mon jeu se lance, j’avais gardée le silence plus longtemps qu’il ne m’était habituel et je ricanais en sachant comment j’allais briser le cœur de ma petite humaine.

Oh, ne me regardez pas comme ça! J’avais été curieuse pour ma petite Alyssa et j’avais vraiment voulu lui épargner notre dynamique familiale. J’avais voulu qu’elle s’enfuie, mais elle était revenue en courant dans les bras de notre cher frère et ma jalousie n’avait d’égale que mon amour pour les jeux. Je me devais donc de jouer un jeu avec elle, avec mes connaissances, un jeu dont j’allais être la seule à m’amuser.

Je sortie donc du manoir pendant deux jours pour me nourrir, histoire de ne pas perdre contrôle devant ma petite renarde, je me devais de voir l’entièreté de cette scène. Je devais aussi rattraper le retard que Samuel avait prit, de toute façon s’il ne reprenait pas bientôt la cadence je demanderais la place qui m’était du entant que supérieure. Une fois l’estomac rempli d’âme et lavée du sang sur mes mains je revenais vers le manoir. Elle devait déjà y être, ma pauvre petite sœur, elle n’avait aucune idée de ce que j’avais prévu en cette fête des amoureux. J’ouvrais la porte silencieusement et entrait dans toute la grâce qui m’appartenait. Mes cheveux de flammes coulaient sur mon corps comme les vagues d’un océan qui allait bientôt se mettre en rage. Des petits pas, subtils, je me rendis à ma chambre sans que ma sœur ne me remarque pour me changer. J’écoutais entre les trappes d’air pour savoir ou elle était rendue en enfilant mes vêtements. Je sentais qu’elle se déplaçait en cuisine et mes énergies me laissaient savoir qu’elle était particulièrement nerveuse. Je prenais mon petit téléphone entre mes doigts et j’envoyais un message à mon jumeau pour lui dire de rapporter son cul royal au manoir dès que possible. Je fermais mon téléphone ensuite dans l’intention de le faire quelque peu paniquer et qu’il se ramène au moment que je désirais. Je descendais enfin les escaliers en me léchant les lèvres de ce qui se produirait bientôt. Je relevais la tête parfaitement fière de mes actes et me rendait au salon pour tomber nez à nez à ma petite rousse qui déglutissait aussitôt son thé de surprise.

«Je croyais que j’avais été clair la dernière fois…puis Samuel s’en vient et il ne veut pas te voir. »

Dis-je d’un sourire machiavélique en ricanant sous cape.

«Tu avais honte de montrer ton petit copain à Grand-père? Non parce que regarde moi cette robe, tu ne la mettrais pas pour moi tout de même… »

Je tournais autour d’elle, me retrouvant derrière le divan, mes griffes entrèrent aussitôt dans le tissu et se déchirèrent en une seconde sous ma pression.

«Après je peux comprendre, j’aurais eu honte moi aussi de l’admettre à papi… »

Je riais en retirant mes mains et les appuyant sur mes hanches. J’inspirais doucement en m’enivrant de l’anxiété qui émanait de ma petite Alyssa et je ne pouvais plus attendre sa réaction. Je voulais la voir en colère, hors d’elle-même, je voulais la voir craquer en disant qu’elle avait absolument raison pour tout. Se serait tellement plus amusant de la briser quand elle me cracherait son venin. Se serait tellement plus satisfaisant de voir son petit visage voler en éclat et son petit cœur se briser en un millier de morceaux. Je n’en pouvais plus, il me fallait sa peine, ses larmes et alors j’aurais eu le paiement ultime pour avoir été si patiente. Mes yeux brillaient juste en me rappelant qu’il n’en restait plus long avant que je puisse enfin obtenir ce que je désirais.

code by bat'phanie

_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Mer 13 Sep 2017 - 14:47


family meeting : revelation



Comment est-il possible de passer aussi rapidement de l’anxiété à l’angoisse pure et dure? Tout simplement en ajoutant Jenna au tableau… Mais il faut que je cache qu’elle me fait peur… Elle entame directement en me disant qu’elle a été claire la dernière fois… Je sais qu’elle ne veut pas de moi ici mais bon… Et Samuel arrive… Merde… Je ne l’ai jamais revu depuis que je lui ai mis mon poing dans la figure. C’est sûr qu’il n’a pas envie de me voir… De toute façon moi aussi je ne veux pas le voir… Et j’aurais aimé ne pas voir Jenna mais la vie est injuste… Je vais devoir la supporter jusqu’à ce que mon héros me sauve encore une fois la vie.

Hélas elle ouvre de nouveau la bouche et ma colère monte en moi. Elle critique ma tenue et comprend que je suis ici car j’ai demandé à mon petit ami de passer me prendre au manoir plutôt que d’aller chez grand-père… Ma tenue n’est pas vulgaire, je me trouve très bien dedans mais dans les yeux de Jenna je me sens pathétique… J’allais répliquer quelque chose mais elle s’installe sur le divan qu’elle lacère avec ses griffes, les mêmes qu’elle a planté dans mon visage il y a quelques mois… J’en tremble et recule même légèrement pour ne pas être à sa portée. Oui j’ai peur de ma grande soeur mais c’est normal, c’est un démon qui veut ma mort parce que je suis en vie et pas elle, parce que je suis heureuse et qu’elle ne l’est probablement pas.

La voilà qui en rajoute une couche en disant que je devrais avoir honte d’avouer à mon grand-père que je ne suis plus célibataire. Mais je ne vois pas pourquoi. Samuel est parfait, c’est un pur gentleman avec moi et tout se passe à merveille. La preuve il est d’accord pour qu’on passe cette soirée ensemble… Une soirée tellement particulière… Cela fait un peu plus de quatre mois qu’on sort ensemble maintenant, ce n’est pas juste une petite histoire passagère, elle veut dire quelque chose. Jenna a le don de m’énerver. Elle n’a pas le droit de juger mon Sam sans le connaitre. Je ne peux pas m’empêcher de faire un commentaire.

- Avoir honte de quoi Jenna? D’être heureuse avec un homme? Papi sait ce qu’est l’amour. Il pourrait être content pour moi, et même s’il ne l’est pas je m’en moque. Sam m’aime et je l’aime c’est tout ce qui compte. Ce n’est pas avec papi que je compte faire ma vie.  

Je n’apprécie pas sa façon de rire et sa façon de se tenir. Il faut que j’essaie de me contrôler… Je ne veux pas être en pleine crise de folie lorsque Samuel me fera sortir d’ici, et surtout je n’ai pas envie d’avoir l’estomac noué, je ne veux pas rendre mon repas léger sur ma robe ou mes chaussures. Je ne veux pas ruiner ce que j’ai préparé en pensant à cette soirée…On dirait qu’elle se récite une bonne blague, et je n’aime pas ça. Elle se moque de moi ouvertement pour quelque chose que j’ignore. Je ne l’ai pas vu depuis environ deux mois alors qu’est-ce qu’elle vient me faire chier?

- Pourquoi tu cherches à tout gâcher comme ça sans arrêt? Ne t’en fais pas je ne reste plus très longtemps, Sam ne devrait plus tarder à arriver et je quitterais le manoir.

Et je n’ai pas prévu d’y revenir avant très longtemps, voir peut-être même jamais sauf si c’est avec Samuel. Je ne veux pas prendre le risque de croiser aussi souvent Jenna seule. Je pourrais ne plus répondre de moi et chercher à lui faire du mal, mais tant que je ne saurais pas comment vaincre un démon je suis impuissante donc je dois me tenir… Mais cela devient de plus en plus compliqué. Déjà là j’ai envie de lui faire ravaler son sourire de merde. Je serre fort les poings pour former à nouveau ces petits croissants de lune sur mes paumes, la douleur devrait me calmer légèrement mais ce n’est pas le cas. J’inspire profondément en me retenant de fermer les yeux d’exaspération. Rien que de voir Jenna j’ai la nausée, ça bouge en moi, comme si tout voulait sortir pour se battre à ma place. De quel droit elle cherche à me gâcher ma soirée? Elle sait que je vais voir l'homme de ma vie mais elle me provoque pour que je me mette en colère. Elle veut qu'on se batte à nouveau? Elle veut me voir devenir folle? Je ne sais pas quelle heure il est mais j'ai peut être le temps de lui en coller une dans sa gueule et de partir en courant loin dans la rue. Ouais non j'ai mes talons... Mais si je recule assez pour être près de la porte et que je lui balance ma tasse de thé brûlant au visage... J'ai peut-être une chance non? Voilà que j'essaie de nouveau de m'imaginer des solutions pour faire souffrir cette garce. Je n'en avais pas envie mais c'est plus fort que moi. Il faut que je trouve quelque chose à dire de bien cinglant, quelque chose qui lui fera avaler son sourire affreux de pétasse... Mais quoi?

- Et toi tu fais pas pitié à être ici toute seule? Tu viens me faire chier seulement parce que tu n'as pas de vie ou pour autre chose? Ah mais oui... Tu es morte... Tu ne peux peut-être pas baiser avec des vivants... Mais y a ton frère si tu veux hein...

Je ferme soudain ma bouche et fais les gros yeux. Je suis choquée par ce que je viens de dire... Oh mon dieu... Recule de quelques pas Alyssa... Recule discrètement et regarde autour de toi s'il n'y a pas une arme pour te protéger....




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Ven 15 Sep 2017 - 15:01


Revelation; the game
Jenna&Alyssa  
▴▽▴⟁▴▽▴


Ses paroles se voulaient provocante? Je peux vous jurer que j’avais entendu de la provocation dans le fond de la voix de ma rouquine. Cela me dit sourire de plus belle, satisfaite que mon jeu fonctionne à merveille, la pauvre ne s’y attendrait pas. J’entortillais mes cheveux de flammes entre mes doigts en la regardant d’un regard très provoquant, je voulais qu’elle se mette hors d’elle-même et déjà le résultat était là, à ma plus grande satisfaction.

«J’aurais dis avoir honte de cette robe ma renarde…Il y en a sûrement des biens mieux dans ma garde-robe si tu ose y mettre les pieds. »

Rétorquais-je simplement, non pas en ignorant le reste puisque je riais de tout mon âme à l’intérieur de moi-même. Sam l’aimait, que de bonne blague, je savais très bien que mon jumeau était incapable d’aimer. Même s’il arriverait à développer ce sentiment, il ignorait complètement comment s’en servir et se brûlerait les doigts en tentant de l’agripper. Je n’étais pas dupe, il lui avait sûrement soufflé des mots doux pour obtenir ce qu’il désirait, de toute évidence ça avait été un flagrant succès. Je ne pouvais que garder mon sourire en enfonçant mes griffes dans le divan ce qui fit reculer ma petite sœur dans l’immédiat.

«Gâcher ta vie? »

Dis-je en retirant mes griffes pour apposer un doigt sur ma lèvre inférieur. Je fis semblant de réfléchir, puisque je savais déjà la réponse, juste pour donner une impression qu’elle m’avait quelque peu déstabilisée.

«Oh, ma renarde, tu crois vraiment que mon but est de te gâcher la vie? Vraiment? Tu n’écoutais pas quand je parlais, c’est ton problème désormais…»

Dis-je avant de reprendre mon sourire, apposer mes mains sur mes hanches et baisser mon regard vers son ventre. Une étincelle de jalousie vint naitre et mourir dans mon œil lors d’une seconde. Elle était enceinte alors qu’elle ne le méritait pas. Elle était ingrate, impolie, cinglée, carrément bipolaire…elle ne méritait pas cet enfant. Samuel non plus, me dis-je, même si lui n’en voudrait pas. Il était bien trop obnubilé par sa sorcière de pacotille pour se soucier du reste. Ah! Je sentis la rage rouler dans ma gorge en y pensant. J’avais tentée de la tuer deux fois et il avait fallu qu’il la sauve. Il était chanceux que j’aie eu mieux à faire au courant du dernier mois que de tuer sa sorcière. Je finirais par lui faire la peau, à elle comme à Alyssa, parce que je refusais la compétition. Je revenais à mes sens en entendant ma sœur parler du fait que j’étais seule. Je relevais mon regard vers ses yeux et penchait légèrement la tête non sans cacher cet énorme sourire dans mon visage. Pas encore…juste un peu plus de colère, juste assez pour qu’elle éclate pour de bon, je riais donc à pleine éclat avant de m’exprimer de vive voix ces quelques mots.

«Ne t’inquiète pas, j’ai tout l’amour dont je peux avoir de besoin, mais c’est le pouvoir qui m’intéresse le plus. Obtenir des âmes, des faveurs du diable, de la reconnaissance…l’amour c’est pour les cons qui n’ont rien d’autres…oh…comme toi.»

Dis-je avec beaucoup trop d’enthousiasme en m’avançant vers elle, sachant très bien que la porte était verrouillée à clé et qu’elle ne pourrait s’y enfuir. Je m’arrêtais pourtant pour la dévisager. Elle n’avait donc aucune idée…C’était pitoyable, triste, particulièrement misérable. J’avais presque pitié, mais pas assez pour arrêter le jeu, alors je vins chercher une petit photo cachée dans l’arrière poche de mon Jeans pour lui tendre du bout de mon bras.

«Nana cachait ça dans sa commode… »

Dis-je simplement avec mon plus doux sourire. Une belle photo de Samuel et mon jeu le plus satisfaisant allait bientôt se mettre en place. Plus qu’un moment et enfin j’allais divulguer la grande finale. Le bébé incestueux qu’elle portait dans son ventre serait dévoilé au grand jour. Une véritable ouverture des rideaux pour un spectacle rempli de passion et de haine. Je ne manquerais surtout pas d’être présente pour la grande ouverture, mais pour le moment je n’en étais qu’au premier rebondissement. Je voulais presque sautiller sur place à l’idée qu’elle allait bientôt tout découvrir et que son visage se transformerait en horreur. Ô délectable secret! J’allais presque remercier Samuel pour m’avoir permis de jouer avec le cœur de notre sœur, moi qui aurait voulu la protéger, mais quand on ne m’écoute pas on en subit les conséquences.

code by bat'phanie

_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Sam 16 Sep 2017 - 8:15


family meeting : revelation



Avoir honte de porter cette robe ? Je ne vois pas pourquoi, elle n’a rien de vulgaire ou de provocant. Elle est classe tout en étant un peu sensuelle, ou sexy ouais. Mais je ne la trouve vraiment pas provocante. Il faut qu’elle arrête avec ses conneries. Si elle veut m’énerver et bien c’est réussi. Elle cherche absolument à me pousser à bout et depuis quelques temps j’ai dû mal à me contrôler alors je pense que Jenna ne va pas être déçue. Faut vraiment qu’elle arrête de me faire chier. En plus elle me propose carrément d’aller dans sa chambre pour voir si je ne trouve pas une autre tenue dans sa garde-robe. Mais je n’ai vraiment pas envie de lui ressembler. Oh que non. Je préfère mille fois ma tenue aux siennes. Et rien que pour la contredire je n’irais pas me changer, je garderais cette robe qui est très bien à mes yeux et qui plaira à Samuel j’en suis persuadée.

Lorsqu’elle plante ses griffes dans le canapé et que je me décale elle fait semblant de réfléchir à ce que j’ai dit. Bien sûr qu’elle veut gâcher ma vie, cela se voit très bien. Et je sais que cette situation l’amuse totalement. Mais je ne compte pas me laisser faire si facilement. Je n’aime pas du tout sa façon de me regarder, j’ai l’impression que je vais encore passer un sale quart d’heure… Et je n’en ai vraiment pas envie ce soir. Je ne comprends pas ce qu’elle veut dire. Elle veut absolument que je l’écoute mais elle n’a rien dit qui me poussait à la croire et à lui faire confiance… Si elle avait parlé autrement ou je ne sais pas, peut-être que oui je l’aurais écouté…

- Je ne t’écoutais pas peut-être parce que ce que tu disais était infondé ou ne me donnait pas envie de te faire confiance ?

Elle ne s’est jamais très bien comportée avec moi… Elle a piqué une crise pour rien, elle m’a balancé sa nature de démon à la maison de retraite pour me faire virer dingue devant tout le monde… Elle m’a toujours poussé à bout… Encore maintenant avec son sourire horrible.

J’explose de rire lorsqu’elle me dit qu’elle a tout l’amour dont elle a besoin. Je n’ai pas pu m’en empêcher. Elle ne doit pas avoir besoin de beaucoup d’amour… Parce que je ne pense pas qu’on puisse l’aimer cette folle. Elle préfère sa nature de démon… Elle aime avoir des âmes… Hélas à cause de cette phrase elle doit probablement voir la peur dans mon regard. Ensuite elle décide de m’insulter. Ce qui refait monter ma colère. Je serre les poings et regarde autour de moi encore une fois. Il faut que je trouve un moyen de lui faire fermer sa gueule… Je refais un pas vers elle et la regarde d’un œil noir.

- Moi une conne ? C’est bien possible. Mais je préfère l’être qu’être un pute telle que toi, une grosse salope qui s’amuse à faire souffrir les gens pour rien et qui tue des innocents. J’espère que quelqu’un te fera la peau et que tu pourriras à jamais en enfer.

J’aimerais lui balancer un truc à la gueule, la cogner, l’étriper, lui arracher ses cheveux. J’ai juste envie de passer mes nerfs sur elle. Ma respiration et mes battements de cœur se sont accélérés. Je jure que je vais finir par faire un massacre. Surtout qu’elle se rapproche un peu plus de moi. Je décide de ne pas bouger. Je retiens mon bras de se lever. Je sais qu’une baffe ne lui fera rien… Lorsqu’elle bouge son bras j’ai un mouvement de recul. J’ai cru qu’elle allait me mettre encore une fois un coup de griffe. J’en ai même levé le bras pour me protéger comme une idiote. Elle voulait juste prendre une photo dans sa poche. Mais qu’est-ce qu’elle me prépare encore ? C’est quoi le rapport avec tout ce qu’on vient de se dire ? Je prends la photo du bout des doigts et je la regarde.

J’ai un mouvement de recul. Je suis totalement surprise parce que j’ai sous les yeux. Pourquoi notre grand-mère aurait une photo de mon Samuel ? Elle connait mon amoureux depuis quand ? Il a l’air plus jeune sur la photo. Est-ce qu’il est sorti avec Jenna ? Ben non… Pas possible vu qu’elle était censée être morte… Je me décale de Jenna pour marcher dans la pièce, j’oublie carrément qu’elle est là durant quelques instants. Je regarde la photo sans cesse me posant plein de questions. Déjà cela n’a aucun rapport avec Jenna puisque tout le monde l’a pensait morte. Alors pourquoi Nana aurait une photo de lui étant plus jeune ? Elle le connait d’où ? Peut-être que c’est l’enfant ou le petit fils d’une amie à elle… Raaaa ça me rend dingue. Je me gratte l’arrière du crâne, comme si cela allait me remettre les idées en place. Mais je ne vois pas pourquoi elle a une photo de Samuel et pourquoi elle l’a gardé. Je ne dois pas trop réfléchir, je ne dois pas me faire de films, c’est ce que Jenna veut j’en suis sûre. Il y a forcément une explication logique. Je ne dois pas virer folle à cause de ça. Mais pourtant c’est ce qui est entrain de se passer. Il faut que j’arrête de regarder cette photo… Je vais vomir à cause des nerfs si cela continue… Je respire par le nez pour essayer de me calmer. POURQUOI ILS ONT UNE PUTAIN DE PHOTO DE MON SAMUEL ???????? Mais merde !!!!! Je retourne vers Jenna. Il faut que je sache et je sens qu’elle a hâte de me donner sa réponse. Mais est-ce que je pourrais m’y fier ? Oui si cette réponse me fait souffrir je pense.

- Pourquoi Nana Rose a une photo de mon petit ami ? Elle le connait depuis quand ? C’est le gamin de quelqu’un qu’elle connait ? Et pourquoi tu me montres cette photo ?

Soudain quelque chose me passe par la tête. Et si c’était un membre de ma famille genre un cousin ? Mais non ! Il me l’aurait dit. Cette idée je peux oublier. Ce n’est pas ça… Bon il faut qu’elle me réponde et rapidement !



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Sam 16 Sep 2017 - 15:17


Revelation; the game
Jenna&Alyssa  
▴▽▴⟁▴▽▴


Ma pauvre renarde ne comprend rien. La voilà qui me dit que je ne lui ai jamais donnée de raison de me faire confiance. Elle est si hilarante que je ne peux m’empêcher de pouffer un rire en élargissant mon sourire sur mes lèvres. Elle continue sur sa lancée avant de répliquer à mon petit commentaire concernant l’amour et le pouvoir. Pendant une seconde elle me semblait effrayée et cela me fit tellement plaisir. Je ne pouvais qu’être comblée dans sa peur. Vous voulez savoir le plus drôle? Elle ignorait tellement la vérité et elle se traitait de conne. Je ne pouvais que m’amuser en l’entendant me dire que je pourrirais en enfer. Oh ma belle renarde, me dis-je, tu n’as donc aucune idée de qui je suis réellement. J’avais brûlée seize ans, il n’était pas question que j’y retourne pour le moment, alors je m’amusais à l’entendre parler. Elle voulait tellement être forte, elle voulait tellement être meilleure, mais elle n’arriverait jamais à me battre à ce jeu. J'étais la seule ainsi que l'unique reine de la manipulation et du mensonge de cette foutu famille.

«Techniquement, je tue les victimes qui me sont commandés par le diable. Ils ne sont pas innocents…pas tous du moins. »

Dis-je en levant mon index dans les airs comme si je venais de répondre à un quizz. Puis je me tannais rapidement de l’entendre parler et je décidais de m’amuser un peu. Dans un mouvement lent je lui tendais une photo de notre cher frère pour voir son petit cerveau travailler. Elle fini par accrocher l’image du bout des doigts et à ce moment là le plaisir débutait. Je ne pouvais m’empêcher de croiser mes bras en me tenant bien droit. Je peux vous jurez que l’on pouvait percevoir son cerveau travailler et c’était tellement plaisant. Je ne pouvais que profiter de chaque seconde en me disant qu’elle comprendrait sûrement. Elle se mit à respirer par le nez, comme pour se calmer, mais sa colère augmentait. Je me mordillais la lèvre inférieure en attendant enfin ce moment où elle oserait me parler. J’attendais ce moment, cet instant, qui débuterait mon jeu. Elle fini par me faire plaisir et aussitôt je relevais un sourcil. Était-elle plus stupide que ce que j’avais prévu? Voilà qui allait être intéressant, je serais celle qui lui apprendrait puisqu’elle refusait d’y croire, je ne pu m’empêcher d’élargir mon sourire sur mes lèvres.

«Oui Alyssa, bonne question! Pourquoi nana aurait une photo de ton copain? »

Dis-je en venant poser mes fesses sur le bord du sofa en croisant mes jambes.

«Pourquoi je te montrerais cette photo avec tant de satisfaction? Qu’est-ce que cela m’apporterait? Pourquoi d’ailleurs Nana l’aurait avec elle alors que PERSONNE n’a jamais vu ton…Samuel. »

Délectable moment ou je me léchais les lèvres. Je voyais bien qu’elle refusait de faire l’allusion aux deux comme la même personne. Il me faudrait régler cette situation et se serait un plaisir. Je levais mes yeux vers la cheminée du salon et me relevais pour m’y rendre. Je me penchais doucement pour entrer ma tête dans le foyer, bien que les buches y brûlaient je ne ressentais aucunement de problème, apposant mes mains sur une des briques à l’intérieur pour la retirer. J’y sortais une petite boîte de métal encore brûlante et je la jetais sur la table basse avant de me relever un peu. Je replaçais mes cheveux en me rendant vers l’item pour l’ouvrir sans problème.

«C’est fou, autant que papa à voulu nous faire disparaître, nana n’a jamais pu s’y résigner. Fais toi plaisir…il y a toutes les photos que tu cherchais. »

Dis-je simplement en me reculant pour croiser mes bras. Je lui laissais le chemin libre, mais si elle ne comprenait pas par elle-même avec tout cela se serait mon rôle d’enfin lui admettre une des vérités que j’avais prévu lui dévoiler ce soir.


code by bat'phanie

_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Sam 16 Sep 2017 - 15:44


family meeting : revelation



Je préfère ne rien répondre à cette folle psychopathe. Cela se lit dans ses yeux qu’elle aime tuer et cela me fait vraiment très peur. Comment je peux avoir une personne telle qu’elle dans ma famille ? Qu’est-ce que mes parents ont bien pu faire pour avoir deux enfants tueurs ? Et une troisième qui aimerait tuer son frère et sa sœur ??? Je n’ai pas le temps d’y penser plus car Jenna me tend une photo de mon petit ami et une tonne de questions se met à tourner dans ma tête manquant de me faire devenir folle pour de bon. Je ne comprends plus rien à ce qui se passe actuellement. Je ne sais plus qui est qui et qui connait qui… Même Jenna demande pourquoi Nana aurait une photo de mon petit ami. Cela a l’air de tellement l’amuser, mais moi pas. Je veux vraiment comprendre ce que cette photo fait ici et comment Jenna pouvait bien connaitre son existence. Elle pose des questions très juste. Pourquoi cela lui procure de la satisfaction de me montrer cette photo et qu’est-ce que cela lui apporte ? Je n’en sais rien. De plus elle confirme que personne n’a jamais vu mon Samuel. Mais je ne suis pas folle, elle l’a déjà vu au party… Je préfère encore une fois ne rien dire.

Lorsqu’elle se dirige vers la cheminée je me demande ce qu’elle compte faire. Je commence vraiment à avoir très peur. Je pousse même un petit cri lorsque je la vois se glisser au-dessus du feu. Je sais que c’est un démon mais la voir faire ça est juste flippant, digne d’un film d’horreur. Elle retire une boite qui était cachée et la pose sur la table sans aucune douleur. Pourtant la boite fume. Et là elle dit quelque chose qui devrait faire tilt dans ma tête mais impossible de comprendre. Papa a cherché à faire disparaitre quoi à part mon frère et ma sœur ? Je m’approche alors de la table basse mais du côté opposé à Jenna. Je ne veux pas être proche d’elle, je préfère qu’il y ait quelque chose entre nous. J’approche ma main des photos mais je ne suis pas prête à les prendre. Je n’ose même pas les regarder. A la place de cela je regarde Jenna qui a l’air d’être la plus heureuse du monde. Je sens que ce que je m’apprête à découvrir ne va pas me plaire. J’inspire un grand coup et en attrape une poignée, elles sont chaudes. J’inspire un grand coup et pose mes yeux dessus.

Le choc est rude. Je tombe à la renverse. Heureusement que le canapé était derrière moi pour amortir ma chute. Je n’arrive plus à respirer et je n’arrive plus à penser. Je ferme juste une seconde mes yeux et les ouvrent de nouveau. Je vois Jenna et Samuel ensemble, ils ont l’air d’avoir douze ans mais je reconnais parfaitement l’homme que j’aime. Comment est-ce possible ? Et là je comprends la réalité. Elle me frappe si fort que j’en vomi sur le sol, en évitant heureusement mes vêtements. Samuel ne peut pas être le jumeau de Jenna. Non ce n’est pas possible. Ce n’est pas mon frère ! Jenna ou Samuel me l’aurait dit non ? Pourquoi me cacher ça ? Sait-il que je suis sa sœur ? Non mais non c’est un coup monté. Cette photo est forcément fausse… Je regarde toutes les autres de façon brutale, les jetant une à une sur la table. Non ce n’est pas possible. Dites-moi que je fais un cauchemar. Il faut que je me réveille… Ce n’est pas possible… Je ne peux pas avoir fait les mêmes conneries que Jenna. Je n’ai pas pu perdre ma virginité avec mon frère quand même… Les larmes se mettent à couler le long de mes joues. Je vous en supplie dites-moi que ce n’est pas réel… Je suis un monstre si c’est la vérité…

Je me lève et la tête me tourne mais tant pis. Il faut que je marche, il faut que je fasse quelque chose. Je dois retirer ces images de ma tête, je ne veux pas revivre les scènes avec Samuel… C’était de l’inceste ! Et Jenna le savait depuis le début ! Elle va me le payer !! Je me précipite vers elle mais change d’avis. Il faut que je trouve un moyen de lui faire du mal. Elle vient de réduire ma vie à néant. Je ne sais plus qui je suis et en qui je peux avoir confiance. Toute ma vie est un pur mensonge, même ma première véritable histoire d’amour… On a abusé de moi, de ma gentillesse et de ma naïveté. Samuel est en fait Samuel ! Non mais n’est-ce pas ironique ? Pourquoi je n’ai pas pu m’en douter avant ? Mais quelle conne je suis. Non les cons ici se sont Jenna et Samuel. Non en fait c’est surtout Jenna ! Il faut qu’elle meure ! Et ensuite tout sera réglé. Personne ne saura que j’étais avec mon frère. Et… Mais comment je vais faire ? Je suis dingue amoureuse de lui… Mais c’est mon frère… Comment faire taire mon cœur ? Je veux que mon cerveau arrête de fonctionner durant quelques instants ! J’ai si mal à la tête et si mal au cœur. Je sens que je vais vomir encore, j’ai tellement d’émotions en moi, il faut que je les calme… Et pour cela j’ai une solution très simple !

-Ce n’est pas possible ! Ca ne peut pas être TON frère ! Ce n’est pas ton Samuel ! Non… Pas mon frère… Dis-moi que tu veux juste t’amuser à me faire souffrir et que tu mens…

Je sais ce qu’il me reste à faire pour diminuer cette souffrance en moi. Je m’approche de la cheminée en prenant garde à ne pas frôler Jenna et attrape rapidement le tisonnier. Je me jette ensuite sur Jenna pour lui planter je ne sais où dans son corps. Je suis aveuglée par les larmes qui coulent encore et encore. Je lâche soudain le tisonnier et tombe à terre pour vomir une seconde fois.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Sam 16 Sep 2017 - 18:35


Revelation; the game
Jenna&Alyssa  
▴▽▴⟁▴▽▴


Je jetais le petit coffret sur la table et croisait mes bras. Mon jeu débutait enfin quand je vis l’horreur naître sur le regard de ma renarde. Oh cette satisfaction qui me parcourait le corps valu l’attente. Je jubilais à l’idée qu’elle sache le reste, mais une étape à la fois, c’était beaucoup plus amusant ainsi. Elle se mit à vomir et je ne sourcillais même pas. Je savais très bien d’où venait ses nausées et je ne pouvais plus attendre de lui dévoiler la vérité. Je restais pourtant sage pour le moment en observant la panoplie d’émotion qui venait lui traverser le visage dans une horreur ultime. Elle n’arrivait pas à y croire, pauvre petite, elle ne faisait que débuter sa réalisation.

«Je t’avoue, au début je ne voulais pas que ça arrive…mais tu m’a tellement énervée que je n’ai pas pu m’empêcher de m’amuser un peu. »

Dis-je en riant sous cape avant de remettre mes mains sur mes hanches. La voilà qui se mettait en colère et me suppliait de lui dire que ce n’était qu’un mensonge.

«Mais où serait le plaisir de te faire plaisir? Ce ne serait pas du jeu!»

M’exclamais-je une seconde avant qu’elle ne me transperce du tisonnier. Je baissais mon regard en perdant mon sourire, mes yeux devenant l’ébène, j’observais l’objet de fer qui s’était retrouvé dans mon abdomen et j’entourais immédiatement mes doigts sur le pommeau pour le retirer sans la moindre résistance. La voilà qui s’effondrait au sol pour vomir de nouveau. Je tentais de me calmer puisque je ne trouverais aucun plaisir à perdre à ce jeu. Je dois avouer cette cicatrice supplémentaire ne me plaisait aucunement, mais ça faisait partie du jeu quand on s’amuse avec une foutu psychopathe. Je jetais le tisonnier avant d’agripper ma sœur par les cheveux sans qu’elle ne puisse répliquer et d’attirer son visage vers le mien avec force.

«Ton Samuel, mon Samuel, notre Samuel…tu comprends?»

Dis-je en lui soufflant ma rage au visage. Elle était mieux de capter le message une fois pour toute celle-là. Un sourire revint rejoindre ma bouche alors que de ma main libre j’enserrais sa gorge pour la soulever au dessus du sol et couper son souffle de façon temporaire.

«Puis juste pour ça j’ai une autre nouvelle qui va te plaire. Je comptais le cacher, mais tu m’as bien fait chier ma renarde, tu mérite amplement ce qui va suivre. »

Continuais-je dans la rage qui se prenait de moi avant que je ne la dépose pour la lâcher complètement. Il n’était pas question de la blesser pour l’instant et encore moins d’abimer le petit cœur qui se débattait dans son ventre avant que Samuel en sache son existence. Je jubilais de nouveau en sentant ma blessure se fermée, la douleur n’était qu’éphémère puisque bientôt j’obtiendrais ce que j’étais venu chercher.

«Il savait qui tu étais depuis le début. Il s’est amusé, il t’a brisé et il à même couché avec ta Jessyka...je t’aurais prévenu, mais je suis rancunière et je n’ai pas aimée cette gifle à la fête. »

Dis-je avec la satisfaction la plus grande qui puisse exister sur cette terre. Oh que de plaisir de sortir cette information là en tout premier. Je gardais quand même la crevette pour le plat principal. Pour le moment je me contentais du plus drôle. Bon, techniquement Samuel avait tenté de coucher avec la fille alors que ça n’avait jamais abouti et n’aboutirais plus jamais avec ce que je venais de faire…mais l’important était dans ce petit mensonge qu’il ne pourrait nier. Je me retenais d’admettre les sentiments de mon frère pour cette sorcière, s’il ne le ferait pas à son arrivée je m’en occuperais moi-même. Se serait tellement plus jouissif d’entendre Samuel la détruire de lui-même. Voir Alyssa tomber en lambeau n’était que la plus belle image que je puisse obtenir. L’attente et la patience avait valu le coup. En espérant que la prochaine fois elle serait plus intelligente et qu’elle m’écouterait quand je parle.



code by bat'phanie

_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Sam 16 Sep 2017 - 19:00


family meeting : revelation



Elle m’a laissé sortir avec notre frère et coucher avec lui juste pour s’amuser ??? Mais comment a-t-elle pu me faire ça ? Je ne comprends pas pourquoi je mérite cette situation ! Je suis tombée amoureuse de lui, j’ai perdu ma virginité avec lui ! Et ça fait plaisir à Jenna ? Elle aussi a couché avec et cela ne lui a pas plus puisqu’elle dit elle-même que c’était du viol ! C’est ce que je ressens en cet instant présent. Je me sens violée mais pas par Samuel non… Par Jenna… C’est elle qui m’a poussé vers lui. Putain mais j’ai fait quoi pour mériter cela ? Durant cinq mois elle m’a cachée le fait que je sortais avec son jumeau. Mais c’est horrible. Le pire c’est que je devrais en vouloir également à Samuel mais je n’y arrive pas, je voudrais aussi m’en vouloir de ne pas avoir compris plus tôt mais c’est impossible. Je suis complètement tarée comme fille pour ressentir ça en ce moment. Comment je peux continuer d’être amoureuse de lui après tout ce que je viens de découvrir ??? Pour Jenna tout cela n’est qu’un jeu mais pour moi c’est de ma vie qu’on parle ! C’est de mon cœur qui a développé des sentiments et de mon corps qui a créé une dépendance à cet homme. Elle s’amuse même à dire que c’est notre Samuel ! Mais… Non ! Je ne veux pas y croire !

Lorsqu’elle m’attrape par les cheveux je pose ma main sur la sienne pour essayer de calmer la douleur en vain. Je grimace mais ne crie pas. Elle me force à me relever. Je suis ravie d’avoir pu lui enfoncer ce tisonnier même si au final elle n’a pas l’air d’avoir souffert de ce geste… Au contraire, je n’ai fait que l’énerver mais je m’en moque un peu… Je suis encore plus en colère je pense. Mais voilà qu’elle me tient par la gorge et mes pieds ne touchent plus le sol. Cela me rappelle notre dernière rencontre. Par réflexe je porte mon bras à mon visage pour le protéger. Je ne voulais pas faire cela, je ne voulais pas montrer que je suis faible mais cela c’est fait sans que je ne m’y attende. Je commence à suffoquer, mes yeux s’agrandissent. J’ai besoin d’air mais bizarrement même lorsqu’elle me relâche je n’arrive pas à reprendre mon souffle. Je suis tellement choquée par ce qu’elle me dit ensuite.

Samuel savait qui j’étais et lui aussi s’est amusé avec moi ! Et… Non… Non ce n’est pas possible… Tout mais pas ça… Pitié… Il faut que ce soit un mensonge, je vous en supplie… Pas Jessyka… Je tombe à genou au sol et pleure ouvertement. Tant pis si Jenna s’amuse du spectacle qui se déroule sous ses yeux… Il a couché avec ma meilleure amie ! Cette putain de sorcière s’est tapée mon frère !!! Elle qui m’a fait la morale sur le fait de vouloir les côtoyer elle s’est tapée un démon ! Elle a créé une relation avec lui avant que je ne puisse le faire moi. Enfin… Oui j’ai créé quelque chose avec mon frère mais je ne savais pas qu’il était mon frère à ce moment-là… Putain que c’est compliqué et horrible. Pour ne rien vous cacher j’ai juste envie de mourir à cette annonce… Surtout que Jenna m’avoue tout ça simplement parce que je l’ai giflé… Est-ce qu’elle ne me mentirait pas pour me voir plus minable que je ne l’étais déjà ?

-Jamais Jessyka ne coucherait avec un démon ! Elle m’a dit de vous éviter comme la peste ! Elle n’a pas pu coucher avec ton jumeau ! Non ce n’est pas réel… Non…

J’ai commencé par hurler puis ma voix a perdu de la puissance au fur et à mesure de mes mots jusqu’à devenir un murmure… Non ce n’est pas possible ce que Jenna vient de dire… Mon corps se balance d’avant en arrière, je voudrais le stopper mais je n’y parviens pas. J’ai besoin de me calmer, mon cœur bat bien trop vite… Et j’ai si mal à la tête… Samuel m’aime… Il n’aurait pas pu faire ça… On s’aime… Même si c’est mon frère… Mais qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? Il faut que je réagisse, que je ne laisse pas Jenna insinuer des choses horribles qui sont sûrement fausses ! Cela ne peut pas être vrai… D’accord pour Sam en tant que frère j’y crois hélas à cause des photos mais pour Jessyka… Elle va me le payer cette petite pute ! Elle qui m’a fait la morale ! Je vais me venger, je le jure ! Elle va me le payer très cher ! Elle est morte à mes yeux mais elle risque de l’être également aux yeux des autres ! Au moins elle ne pourra plus toucher Samuel si elle meurt !



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Sam 16 Sep 2017 - 19:44


Revelation; the game
Jenna&Alyssa  
▴▽▴⟁▴▽▴

Oh que de satisfaction de voir les larmes couler sur son doux visage. Ça devait faire mal de se faire trahir par la personne qui avait tant voulu la protéger. La pauvre brunette avait vendu son âme pour protéger ma sœur, la pauvre brunette avait donnée son cœur au seul être qui ne méritait pas l’amour et je m’étais assuré qu’elle regrette son geste. Pourtant, Alyssa n’avait pas besoin de savoir tout cela, le minimum suffisait. Mon jeu s’était bien déroulé et malgré la mince douleur qui m’avait parcouru j’avais su garder mon calme pour la suite tant attendu. Elle s’écroulait complètement de cette nouvelle, la goutte qui faisait enfin déborder le vase, mais je n’avais pas terminée. Je savourais chaque minute en dévorant son regard détruit. C’était si satisfaisant de la voir ainsi détruite. Après qu’elle ait crachée son venin sur des mois en se pensant meilleurs que moi. Après qu’elle se soit crue plus puissante, plus en sécurité, j’obtenais enfin ce que je désirais. On ne gagne pas contre moi. Je suis la seule qui peut gagner un combat, un jeu, je suis la seule qui a tout le temps dans l’existence pour savourer une victoire durement mijotée. Les petits plus que m’avait offert Samuel avec sa relation avec la sorcière n’était que pour me faire plaisir. Je souriais de plus belle en m’approchant de ma sœur qui se perdait dans un murmure. Elle n’avait plus la force de combattre la vérité, elle était enfin vaincue, mais pas encore assez à mon avis.

«Demande lui ce qu'il ressent pour elle. Je te mets au défi de lui faire dire à haute voix. Elle n’a pas su résister. C’était tellement drôle de la voir lui faire développer de tels sentiments, lui qui ne l’avait jamais éprouvé… »

Elle ne semblait pas m’écouter. Elle était perdue, déboussolée, trahit. Je m’approchais donc encore d’elle avant d’agripper son menton entre mes doigts et presser le contact pour la forcer à me regarder droit dans les yeux.

«Il t’a eu. Il a gagné. Je t’avais dis de lui demander de te le promettre Alyssa. Tu ne m’as pas écoutée… »

Dis-je en souriant de plus belle de ma voix la plus douce. Ce moment était purement jouissif à ce point car je cogitais encore le tout dernier morceau. Je la saisissais par les épaules en lâchant son visage pour la soulever de force sur ses pieds. Si elle devait apprendre une telle nouvelle se serait droite et fière qu’elle le ferait. Je le la laisserais pas si facilement abandonnée alors que j’étais si prêt du but. Je me permis de faire pression sur son épaule avec ma main droite pour la garder sous ma prise avant d’apposer ma main gauche sur son vente et de m’approcher de son oreille. Je soufflais alors mon venin.

«Mais que va tu faire avec le bébé…maintenant que tu sais qu’il est de Samuel…»



code by bat'phanie

_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Sam 16 Sep 2017 - 20:00


family meeting : revelation



Je ne sais plus ce qui se passe autour de moi, je ne sais même pas si Jenna me parle ou non. Mes oreilles sifflent, je revois des images d’un passé qui me semble si lointain de moi et Jessyka en grande conversation sur les Rosenwald, puis moi couchée contre Samuel… Je veux que tout cela cesse. Je ne veux pas revivre tout ça… Non… Soudain, je comprends avec quelques secondes de retard que Jenna veut que je demande à Samuel ce qu’il ressent pour Jessyka. Mais je ne veux pas savoir. Oh que non… Je voudrais qu’il me mente mais s’il est comme sa jumelle il me dira la vérité et je ne suis pas prête à l’entendre. Je suis sûre qu’il m’aime mais pour coucher avec mon ancienne meilleure amie il doit ressentir quelque chose… Surtout qu’il doit savoir que c’est ma meilleure amie. Nous avons déjà parlé d’elle rapidement… Elle se remet à me dire qu’il a gagné. Mais putain mais vie n’est pas un jeu. Et oui je ne l’ai pas écouté mais je n’avais pas confiance en elle, et dans le fond j’avais parfaitement raison de ne pas faire confiance à Jenna….

Elle me force alors à me relever. Je la laisse faire comme une marionnette. Je ne suis plus capable de bouger par moi-même. Je n’ai plus envie de rien si ce n’est de dormir et ne jamais me réveiller… Elle tient fort mon épaule et pose sa main sur mon ventre. J’ai un mouvement de recul mais sa main reste en place. Je crois que si elle ne m’avait pas tenue je serais tombée à l’annonce de ce qu’elle me dit. Je me dégage violemment d’elle et éclate de rire comme une hystérique. Je vais faire quoi du quoi ? De quel bébé elle parle ? Mais non ! Elle croit que je suis enceinte maintenant ! C’est vrai qu’avec mon grand ventre ! N’importe quoi elle ! Ce n’est juste pas possible.

-Mais bien sûr, j’attends un enfant de Sam et je le cache je ne sais où… Je ne veux plus t’écouter ! Tu dois être fière de toi Jenna, tu viens de bousiller ma vie. Bravo, j’abandonne tu as gagné.

J’allais ajouter qu’elle n’entendrait plus jamais parler de moi mais le bruit de la porte m’empêche de laisser sortir les mots. Samuel est arrivé ! J’entends ses pas monter vers l’escalier. Ni une ni deux je me dirige vers lui. J’ouvre la porte et monte les escaliers. Je ne pense qu’à lui que je vais retrouver. Je ne sais même pas ce que je vais pouvoir lui dire. Tout ce que je sais c’est qu’il faut qu’on se dise la vérité. Je veux savoir s’il savait que je suis sa sœur et je veux savoir s’il est avec Jessyka. Je ne dirais rien pour le soi-disant bébé. Ca je suis sûre que c’est un mensonge parce que je n’ai aucun symptôme et j’en aurais eu. Je frappe à sa porte et entre. Le voir me fait mal et me fait également du bien… C’est dingue comme je suis perdue.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 123
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Mar 19 Sep 2017 - 9:37


Family Meeting

Jenna, Alyssa & Samuel

Depuis le moment exact ou j’avais du la quittée la veille je sentais que je n’aurais pas du. Elle avait eu l’air tellement déçue mais j’avais également pu percevoir une certaine colère avant que je m’éclipse pour la protéger. Malheureusement, je n’étais pas retourner la rejoindre pour une raison très simple, je n’arrivais pas à reprendre le dessus sur mon mauvais côté. Mon âme hurlait sa rage d’avoir du passé autant de temps en enfer, mon corps bouillait sous la tension que je lui faisais subir. Je m’étais contenter de disparaitre du couvent pour me retrouver dans une ruelle je ne sais trop ou dans la ville. La noirceur était ma seule amie, ma seule vraie famille. Je sentais les remords mais surtout cette impression de trahison qui me venait de Jessyka. Je pouvais percevoir chacune des parcelles de sentiments qui traversaient son corps. Elle était tellement en colère que je l’ai abandonner. Je ne voulais qu’une seule chose c’était de la retrouver mais je me l’interdisais vu le risque inutile que je lui ferais courir. Les heures passaient lentement alors que je restais immobile dans cette ruelle sombre et louche. Mon regard cyan n’était plus, on ne voyait maintenant que le noir qui accompagne l’abysse, ma peau se striait de veine rouge sous le manque flagrant de contrôle et sous toute la colère de Jess pour moi.

Et puis soudain, plus rien. Je ne percevais plus la même chose provenant de la jeune femme. Ses sentiments envers moi venaient de complètement disparaitre et je pouvais percevoir son inquiétude pour un autre homme. Il y avait un charme la dessous c’était évident et je pouvais déjà percevoir le nom de la coupable car même si elle avait agit dans mon dos je pourrais la reconnaitre en mille. Jenna allait me le payer ! Suite à ce drastique changement je perdis littéralement la carte. La noirceur de mon âme gagna le combat et je me mis en chasse. Je n’avais plus rien maintenant alors aussi bien faire en sorte que je sois trouvé et tué tel un animal. Je passai la journée entière à entrer dans des maisons pour y détruire des familles qui sans mon intervention serait encore heureuse. Mes vêtements n’avaient plus rien de propre, le sang les recouvrait. On pouvait y voir des taches, des éclaboussures mais également de petites déchirures puisque certaines de mes victimes avaient tenté de se défendre. J’avais envoyé au total vingt-trois âmes au diable et j’en avais avalé cinq. Pourtant, malgré tout je continuais à ressentir ce vide.

Je m’éclipsai alors de la dernière demeure ou j’avais mis à mort une famille entière pour arriver devant les portes du manoir. Je posai ma main ensanglantée sur la poignée et je poussai la porte sans douceur. Je me mis immédiatement en mouvement pour me rendre à ma chambre. Ma peau était salie par le sang mais on pouvait encore facilement voir que mon regard avait gardé ce noir abyssal. Je n’avais envie de voir personne à ce moment précis et surtout je n’avais pas intérêt à croiser le chemin de Jenna sous peine de la renvoyer en enfer de la même manière que moi j’avais passé près de le faire. Une lame empoisonnée était constamment dans ma chambre depuis cet évènement. Je retrouvai enfin la paix de ma chambre mais je ne pu en profiter bien longtemps car cette idiote de sœur cadette vint m’y rejoindre. Je sens la colère monter en moi de la voir se pavaner ainsi dans un manoir où elle n’est pas le bienvenue. Je me retourne alors pour lui faire face, laissant voir l’état sanglant de mes vêtements, le regard abyssal qui ne laissait paraitre aucune parcelle ni de mon iris ni même du blanc de mon œil, mais surtout, la colère. Ma voix se fait alors entendre.

«  Je te conseille de foutre le camps  »

La douceur que j’avais utilisée avec elle avait disparu. On ne pouvait plus sentir que la froideur, la mort mais surtout cette impressionnante colère. Si je m’écoutais à cet instant précis je la tuerais mais je percevais son questionnement à mon sujet. Un soupir mécontent se fit entendre, Jenna encore une fois … J’allais la tuée si je la croisais ce soir … c’était hors de question de lui laisser une nouvelle chance.



_________________
I don't need your fuckin redemption
The devil is real. ▬ and he isn't a little red man with horns and a tail.He can be beautiful because he's a fallen angel and he used to be God's favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Mar 19 Sep 2017 - 10:05


family meeting : revelation



Trop de questions tournent dans ma tête. Est-ce que Jenna se moque de moi ou tout est vrai ? Les photos ne peuvent être fausses… Samuel serait donc en fait mon frère ? Mais pourquoi autant de cruauté envers moi ? Je ne leur ai rien fait ! Il y a encore quelques mois je les pensais mort et je ne voulais rien contre eux. Je voulais juste découvrir la vérité sur leur mort, rien de plus. Je voulais juste comprendre pourquoi ma famille ne m’aime pas et refuse de me voir. Je voulais savoir si je leur ressemblais réellement. Rien de plus… Ils ont envahi mes pensées durant tellement de temps… Je les ai enviés, aimés, détestés… Et voilà que je découvre qu’ils sont en vie… Et dans la foulée je tombe amoureuse d’un homme incroyable. Il a fallu que je tombe amoureuse de lui… Et le soir de la fête des amoureux Jenna m’annonce qu’il est en vérité mon frère, qu’il ne m’aime pas car il préfère Jessyka et surtout que je serais enceinte de lui. Mais qu’est ce qui ne tourne pas rond dans sa tête ??? Enceinte de quatre mois, c’est impossible. Donc cette idée pour l’instant j’évite d’y penser. Je reviendrais dessus en temps voulu une fois que je serais partie du manoir. Pour ce qui est de mon frère et bien je n’ai pas le choix, il faut que j’y crois au vu des photos qu’elle m’a montré comme preuve. Je ne peux pas nier l’évidence. Mais est-ce qu’il couche réellement avec Jessyka ? J’ai besoin de savoir. Et surtout j’ai besoin de comprendre pourquoi il m’a caché son identité, pourquoi il a ressenti le besoin de me mentir pour coucher avec moi et me voler ma virginité. Pourquoi il m’a laissé tomber amoureuse de lui… Et dépendre de lui.

La colère et le chagrin se battent en moi. Je pleure de rage en montant les escaliers. Et me voilà déjà bien trop vite à mon goût devant la porte de la chambre de mon frère. Lorsque je rentre il est de dos mais il se retourne bien vite. J’ai un hoquet de surprise. Il a du sang partout sur lui et ses vêtements sont déchirés. J’ai envie de me jeter sur lui pour voir s’il est blessé, si quelqu’un lui a fait du mal, mais en levant le regard vers ses yeux je comprends directement… Le sang appartient à sa victime… Et la vérité me frappe en plein fouet. Samuel est bien mon frère… Je suis tombée amoureuse d’un démon. Ce soir je vois son vrai visage. Il est en colère et je suis effrayée, mais j’arrive encore à voir ce que j’aime chez lui… Cela me torture de voir deux personnes en une seule… Je veux me réveiller de ce cauchemar, me cogner la tête contre un mur pour me remettre les idées en place et arrêter ma folie avant qu’elle ne prenne le total contrôle de mon cerveau.

- Samuel, je veux la vérité ! Tu es mon frère ? Tu me l’as caché ? Tu m’as laissé tomber amoureuse de toi ? Tu m’as dit que tu m’aimais pour bien t’amuser ? Tu allais ensuite tout raconter à ta jumelle pour vous moquer de votre pauvre petite sœur naïve ??? Et en plus tu te tapes ma meilleure amie ? Mais pourquoi me faire ça ??? Je ne t’ai jamais rien fait de mal !

J’ai tout lâché d’un coup même s’il veut que je parte de sa chambre. J’ai envie de le taper, de le secouer mais je n’arrive pas à bouger. Je n’arrive pas à m’approcher de lui car une partie de moi voudrait également le prendre dans mes bras et pleurer contre lui. Une autre ne veut pas paraitre pathétique et faible. Je ne veux pas entendre la vérité mais pourtant il le faut, j’ai besoin de savoir… Ensuite je pourrais envisager ma vengeance sur Jenna et sur Jessyka… Celle qui m’aurait volé mon frère et mon bonheur. Je ne le quitte pas du regard essayant de ne pas voir les deux hommes en lui, il faut que je fasse attention qu’au frère. C’est un démon, il faut que je me protège surtout au vu de sa mauvaise humeur. Je vois bien qu’il pourrait m’étriper sans aucun remords. C’est d’ailleurs peut-être pour cela dans le fond que je reste si proche de la porte, ma seule issue de secours. J’aimerais tellement qu’il me prenne dans ses bras et me réconforte… J’ai besoin qu’il me rassure, qu’il me dise que tout va bien aller. Que Jenna est une menteuse et qu’il m’aime. Vous savez quoi ? Je serais même capable d’accepter qu’il soit mon frère mais qu’on continue de s’aimer… Oui je crois bien que j’en serais capable tellement j’étais heureuse avec lui…



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 123
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Mar 19 Sep 2017 - 14:48


Family Meeting

Jenna, Alyssa & Samuel

Cette journée ne resterait certainement marqué dans ma mémoire mais je me doutais bien que la ville aurait du mal à ce remettre de cette série de meurtres sans fin. Vingt-huit corps au total serait bientôt retrouver par la famille, les amis et les voisins qui finiraient par être inquiet de l’absence de ceux qui leur tenait à cœur. Une journée de deuil verrait certainement le jour mais je n’en avais absolument rien à faire. Je ne ressentais qu’un vide énorme, un manque qui n’avait jamais été là auparavant et je ne comprenais pas pourquoi je devais subir encore une épreuve de plus. Je commençais à en avoir royalement marre de tout cela. S’il le fallait je retournerais moi-même auprès du diable pour y rester éternellement. J’étais stupide aussi d’avoir pu croire qu’une femme aurait pu être capable d’amour sur un monstre tel que moi mais surtout j’étais un idiot d’avoir cru qu’une personne comme moi méritait ce genre de sentiments. Je n’étais rien d’autre qu’un imbécile qui avait profiter de tellement de monde qu’il était normal à présent que le karma fasse acte de présence pour me remettre mes erreurs et mauvaises actions sur le nez.

C’était donc ainsi que j’étais arrivé chez moi, ressentant une colère immense mais surtout ce vide qui me rendait complètement fou. Je ne souhaitais qu’une seule chose à cet instant précis et c’était de terminé cette soirée en solitaire. De pouvoir comprendre le mal que je ressentais et de trouver un moyen, n’importe lequel, pour y mettre un terme et ce même si pour y arriver je devais mourir pour la toute dernière fois. Jenna avait voulu me faire du mal en croyant qu’ainsi elle gagnerait cette bataille constante entre nous, mais elle n’avait réussit qu’à faire en sorte que je souhaite disparaitre de la surface de la terre et que je ne voudrait plus jamais y remettre les pieds. Elle allait perdre son jumeau, voilà ce qu’elle avait réussi à obtenir. Ce fut l’apparition de ma sœur cadette qui fit en sorte que mon esprit revint à la réalité. Ma colère me faisait divagué de plus en plus. Je m’étais donc retourner vers elle en silence, la laissant voir le monstre sanguinaire que j’étais réellement. Je peux facilement percevoir l’horreur que cette vision lui apporte mais je sens également un peu de tristesse pour moi ?! Elle doit être complètement folle ce n’est que cela qui peut expliqué son comportement. La voix d’Alyssa se fait alors entendre mais vu la colère que je ressens je n’ai aucunement envie de l’écouter parler. Il y a beaucoup trop de questions dans son monologue. Elle respire ou pas quand elle dit tout sa ? Quoi que la respiration n’a rien à voir. Je laisse le silence revenir lorsqu’enfin elle cesse de parler. Mon regard sombre toujours poser directement sur elle.

Je prend même le temps de retirer ma chemise ensanglanté pour la laissé tombé au sol, laissant voir mon torse nu qui lui aussi est couvert du sang de mes trop nombreuse victimes. Je la regarde en silence et puis finalement j’ouvre les lèvres. La même voix ténébreuses se fait entendre.

« Je ne t’ai pas menti Alyssa … tu me l’as jamais demandé clairement »

Un léger rire sadique se fait alors entendre alors que je passe lentement une main dans mes cheveux. Je la fixe en silence alors que je peux percevoir cette colère qui la ronge mais également cette honte de m’avoir laisser lui voler une chose aussi précieuse que cette virginité auquel elle tenait tant. Je laisse le silence plané quelques secondes de plus puis j’ouvre les lèvres une nouvelle fois.

« Tu ne m’as rien fait ? En fait si … »

Je marquai une pause avant de reprendre.

« Si notre mère n’avait pas eu la stupidité de retombé enceinte notre idiot de père aurait fini par m’arrêter avant le pire de l’histoire … et donc puisque tu étais là … il n’a pas voulu faire de peine à cette salope et il nous à laisser crever comme un lâche … »

Mon cœur battait avec force dans ma poitrine. Je me retenais de lui faire du mal comme elle aurait mérité que je lui en fasse. J’espérais pour elle qu’elle allait réussir à courir si je décidais de laisser aller cette colère qui bouillonnait en moi.



_________________
I don't need your fuckin redemption
The devil is real. ▬ and he isn't a little red man with horns and a tail.He can be beautiful because he's a fallen angel and he used to be God's favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  Mar 19 Sep 2017 - 15:48


family meeting : revelation



Il se déshabille devant moi. Il est torse nu… Et là encore je vois du sang sur lui. Je me retiens encore une fois de me précipiter sur lui pour voir s’il est blessé. Même si au fond de moi je sais que ce n’est pas le cas. Il a juste dû tuer un certain nombre de personnes… Cela me fait frissonner de dégoût mais je n’arrive pas à lui en vouloir. Après tout, c’est un démon… C’est son métier de tuer les gens… Cela me rend juste triste je pense… J’essaie de ne pas regarder son corps mais c’est plus fort que moi… J’ai besoin de le voir, j’aimerais m’y accrocher et ne plus jamais le lâcher… Mais cela n’arrivera plus jamais, je le comprends bien… Pourtant… Si je pouvais un moins une dernière fois le serrer dans mes bras… L’embrasser une toute dernière fois… Alyssa stop, tu ne peux pas, c’est ton frère, essaie de ne pas oublier cela…

Je rigole lorsqu’il m’annonce qu’il ne m’a pas menti. Pour lui j’aurais dû demander. Mais comment j’aurais pu savoir qu’il était mon frère ? Hein sérieusement comment j’aurais pu savoir ??? Il était mort ! Et je ne savais pas à quoi il ressemblait. Alors comment j’aurais pu me douter qu’il deviendrait un démon et que je le croiserais ? Même lorsque Jenna m’a dit la vérité je n’aurais jamais pu me douter que Samuel était mon frère. Pourquoi je l’aurais pensé ??? Il se fout royalement de ma gueule ! Il me fout vraiment en rogne. Il croit vraiment que je lui aurais donné ma virginité si j’avais eu le moindre doute sur son identité ? Non, je ne lui aurais jamais donné, je ne serais jamais tombée amoureuse de lui comme une conne. Et il en rajoute ! Je suis coupable d’être née ! Mais il se fout vraiment de ma gueule là ! Je n’ai jamais demandé à naitre, encore moins dans cette famille ! Et pourquoi il ne répond pas à la question qui m’intéresse le plus ? Est-ce que ce putain de connard de merde a couché avec ma putain de grosse salope d’ancienne meilleure amie ?

- Tu me rends coupable de ma naissance ? Tu te fous de moi là… Je n’ai pas demandé à venir au monde ! Si j’avais eu le choix j’aurais choisi une autre famille !

C’est vrai quoi ! Je n’aurais pas eu des démons pour frère et sœur et j’aurais pu être amoureuse librement de Samuel. A la place de ça je suis une incestueuse qui n’a aucun lien avec sa famille et qui les veut presque tous morts. S’il déteste autant notre père il peut très bien le tuer non ? C’est sa spécialité tuer les gens et pourrir notre famille ! Mais bon, ce n’est pas le moment de lui soumettre cette idée. Non pour l’instant je veux seulement savoir pour Jessyka et savoir s’il s’est juste amusé avec moi. Ensuite je partirais d’ici calmement pour réfléchir à ma vengeance sur Jenna.

- Et pour Jessyka c’est vrai ? Tu couches avec elle ? Tu t’es juste foutue de ma gueule lorsque tu m’as dit que tu m’aimes ? Tu jouais comme Jenna avec moi…

J’espère que cette fois-ci il répondra. Je n’ai pas envie de m’énerver contre lui, je n’ai pas envie d’essayer de le cogner ou de lui faire du mal car je sais que je n’ai aucune chance, surtout lorsqu’il a ses yeux noirs comme en ce moment… Je veux juste partir et aller à la pharmacie puis pleurer ensuite librement dans mon lit jusqu’à ce que je sois trop épuisée pour bouger…



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: family meeting : revelation - Rosenwald  

Revenir en haut Aller en bas
 
family meeting : revelation - Rosenwald
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Paris, 1er mai, des militants du PS agressent des familles revenant du meeting de Marine Le Pen
» Meeting Tuning
» Grand meeting aérien à Châteauroux-Déols le 17 mai
» MEETING TUNING INTERNATIONAL à BRAGA 2012 au PORTUGAL
» base aérienne 702 - AVORD - Meeting du centenaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: HS ~ Un autre monde pour nos persos :: Flash Back-
Sauter vers: