.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the truth you wanted the truth you - Ryley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 685
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: the truth you wanted the truth you - Ryley  Mar 5 Sep 2017 - 17:40


the truth you wanted the truth you



Après avoir envoyé le SMS à Riley je me suis mise en route. J’ai eu toutes les misères du monde pour arriver jusqu’au couvent. Heureusement pour moi je n’ai rencontré personne dans les rues sauf une personne qui a absolument voulu m’aider mais que j’ai envoyé balader en l’insultant comme une folle. La personne est vite repartie en disant que j’étais complètement folle. Et heureusement pour moi mon inconscient connaît le chemin par coeur. Tout le long je n’ai fait que pleurer en repensant à ce qui vient de se passer au manoir. Tout était parfait et en une seconde le monde s’est fracassé. Je pensais sincèrement pouvoir me lier avec Jenna mais elle a tout gâché par jalousie… Elle m’envie mon bonheur avec Samuel, qu’elle juge comme étant un mec mauvais. Mais elle ne sait rien en fait de lui c’est sûr, j’en suis persuadée…

Le long du chemin j’ai déliré. Tantôt en larmes, tantôt en colère à taper ce que je pouvais pour essayer de me calmer mais rien n’a fonctionné. Je me suis même mise à parler toute seule pour ne pas me laisser tomber sur le bas côté de la route et me laisser dormir... En arrivant devant le couvent je me suis demandé qui allait pouvoir m’ouvrir. Je ne veux pas que Jessyka me voit comme cela et je ne veux surtout pas que la grand mère Iris me voit entrer ici. Je sais que je ne suis plus la bienvenue depuis ma dispute avec sa petite fille.

Voilà deux jours que j’ai croisé Ryley et j’ai déjà besoin de son aide à cause de mon secret que je ne pouvais lui révéler… Ce soir je vais devoir lui dire toute la vérité… Je lui envoie un SMS pour l’informer que je suis arrivée. Je pense qu’une heure s’est écoulée depuis mon premier message. Il faut dire que j’ai marché lentement. J’ai mal à la tête et j’ai l’impression que le sang coule encore et que mes chairs sont en feux… Mon dos me fait souffrir également et mon ventre également. En attendant qu’il vienne m’ouvrir je m'assois par terre contre le mur. Je me tiens le ventre et laisse couler mes larmes. Je ne veux pas qu’il me voit dans cet état… Je sais qu’il va être mort d’inquiétude, mais je ne voulais pas aller à l’hôpital, je n’aurais pas pu expliquer ce qui s’est passé. Alors j’ai pensé à lui qui a dit que je pouvais le contacter en cas de besoin. Je ferme les yeux quelques secondes. Je ne dois pas m’endormir… Non… Il… Ne… Faut...



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: the truth you wanted the truth you - Ryley  Mar 5 Sep 2017 - 20:51

The truth you wanted the truth youAlyssa & Ryley
Il y a seulement deux jours de ça, t'avais rencontré Alyssa en plein centre-ville. Vous aviez à peine échangé quelques mots, qu'elle finit par être bouleversée. T'ignores pourquoi, mais votre tête à tête s'est avéré être un total fiasco. Elle s'est enfuie, t'abandonnant sur place avec comme unique au-revoir un bout de papier chiffonné où trônait son numéro de téléphone. Même si l'échec de votre rencontre était incontestable, t'étais content qu'elle t'es laissé ce petit mot.
Grâce à celui-ci, tu avais facilement pu lui envoyé un texto durant la soirée. Tu lui demandais simplement des nouvelles, si elle s'était remise de sa journée.

Quarante-huit heures à peine venaient de s'écouler. Ton smartphone vibre et un tintement mélodieux se fait entendre. C'est avec nonchalance que tu l'attrapes d'une main, le déverrouilles aisément à l'aide de ton pousse puis jette un oeil à l'écran d'accueil. Une enveloppe ornée d'un chiffre un est nettement visible. Tu l'ouvres et t'aperçois qu'il s'agit d'Alyssa. Tu esquisses un sourire, ravi qu'elle t"écrive. Mais rapidement ton sourire s'efface pour laisser place à l'incompréhension puis à l'inquiétude. Son message n'est pas clair. Des fautes et des mots sans aucuns sens brouilles clairement ce qu'elle essayait de te dire. Toutefois, tu saisis très bien l'objet du message. Alyssa a besoin de toi, elle à besoin d'aide. Quelque chose ne va pas, tu le sens. Il s'est passé un événement important mais elle ne ta pas dit quoi. 

Tu te lèves d'un bond de ton lit, enfile les premiers vêtements qui te passent sous la main et fonce vers le couvent. C'est là-bas qu'Aly ta donné rendez-vous. T'aurais préférer la retrouver ailleurs mais elle indiquait que le manoir était l'endroit le plus proche et qu'il fallait que tu viennes le plus vite possible.
T'as pas traîné, roulant à vive allure sur les routes désertes en plein milieu de la nuit. Tu t'es précipité chez ta grand-mère que tu es arrivé en premier sur les lieux. T'as cherché Aly de longues minutes avant de réaliser qu'elle n'était tout simplement par encore là. T'as fait tout le tour de la propriété au cas où elle aurait échappé à ta vigilance. Au bout de ce qui te semblait être une éternité, le téléphone dans la poche de ton jean se met une nouvelle fois à sonner. Un autre message de la part d'Alyssa.

Elle est là.  Tu te mets à courir, décidé à la retrouver. L'obscurité t'empêche de voir parfaitement, mais tu distinct une forme qui se tient fébrilement contre le mur de l'entrée. Alyssa...
Tu te hâtes jusqu'à parvenir à ses côtés. La lumière du perron s'allume lorsque tu passes devant et éclaire une scène qui te fais froid dans le dos. 

- Alyssa! tu l'appelles, sa tête sur tes genoux et tes mains lui caressant la joue, espérant une réaction.

Rien, elle ne réponds pas. Aly est inanimée. Son corps est meurtri et ses blessures semblent très sérieuses. 
Ton manque de sang froid t'empêche de rester calme et d'avoir les idées claires. Tu devrais avertir les secours, qu'une ambulance vienne la chercher pour la soigner. T'es incapable de la laisser là et d'attendre, tu préfères agir. Sans plus attendre tu la prends dans tes bras et la porte jusqu'à l'intérieur. Tu ne réfléchis pas et l'emmène dans le petit salon ou tu dépose son corps fragile sur le canapé. Tu tentes de la faire venir à elle, mais elle est toujours inconsciente. Tu essaies à nouveau, tes yeux remplis d’inquiétudes. 

- Alyssa, s'il te plait, parle moi!

Tu lui prends la main, la serre comme si elle pouvait sentir ta présence à ses côtés. De l'autre, tu lui délayes le visages de ses mèches rousses qui la cachent, et lui caresse délicatement le front. Tu veux qu'elle se réveilles. Tu ne veux pas la perdre. Tu ne dois pas la perdre!

- Alyssa, je t'en prie... tu murmures, nerveux.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 685
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: the truth you wanted the truth you - Ryley  Mer 6 Sep 2017 - 4:56


the truth you wanted the truth you



Qui aurait cru que j’aurais besoin aussi rapidement de Ryley ? Je ne l’ai vu pas plus tard qu’il y a deux jours et voilà que j’ai besoin qu’il me sauve. Je ne peux compter que sur lui-même s’il ne connait pas encore toute la vérité sur mon histoire. Je n’ai confiance qu’en cet homme à ce moment précis. Et si j’ai besoin de lui c’est à cause du secret que je ne pouvais lui révéler. C’est à cause de ma sœur qui en mode légèrement démon m’a balancé contre un mur et m’a étranglée juste pour le plaisir de me faire souffrir. Juste parce que je lui ai dit que j’ai un amoureux que j’aime. Elle a essayé de me faire douter. Mais cela n’a fait que m’énerver au maximum. J’ai essayé de me battre contre elle pour me retrouver au final à terre dans un sale état pas non plus trop dramatique… Ma seule pensée a été d’envoyer un SMS à Ryley pour le prévenir que j’arrivais. Je n’ai même pas regardé ce que j’ai écrit. Je voulais juste faire au plus vite pour quitter le manoir et le rejoindre… J’ai réussi à arriver au couvent avec des moments d’absence dû à la folie. Je ne sais vraiment pas comment j’ai pu arriver jusqu’ici en un seul morceau… Arrivée là je lui envoie un autre message pour le prévenir. Je veux que ce soit lui qui ouvre la porte et personne d’autre.

Arivéé couventtt.

Encore une fois je n’ai pas fait attention à comment j’écrivais. Le principal c’est qu’il sache que je sois là avant que je ne me laisse tomber dans les pommes. Je crois que je sens quelque chose, on me tient la tête, ou alors je rêve… J’ouvre une seule fois les paupières pour voir le corps de Ryley me porter. Je suis soulagée, il m’a trouvé et n’a pas appeler les urgences. Je me laisse repartir. Au loin j’entends une voix qui m’appelle. Est-ce Samuel ? Un ange ? Qui me supplie ? J’ouvre alors les yeux et panique. Qu’est-ce que je fais ici ? Et qui est ? Ahh c’est Ryley. Il s’est passé quoi ? Et Jenna elle est encore là ? Je dois réagir, je dois faire quelque chose. Je suis en danger il me semble. Je me rappelle m’être battue contre ma sœur. Oui ! C’est ça et je suis blessée, j’ai donc décidé de me faire soigner par Ryley ! Mais je ne sais plus où je suis blessée. Je n’ai plus mal au ventre il me semble. Par contre je ne vois rien de l’œil gauche. Oh mon dieu je suis aveugle d’un œil ? Non ce n’est pas possible sinon je ne verrais pas un voile rouge. Du sang, oui j’ai du sang… Je me redresse en grimaçant et attrape Ryley par le bras pour le faire pencher contre moi, son visage très proche du mien. Il faut qu’il sache tout et pour ça il faut qu’il comprenne correctement… Je dois lui dire, il est peut-être en danger à cause de moi. Et Samuel aussi. Jenna est folle, et moi aussi. Tout se mélange dans ma tête, tout me vient et tout disparait, je n’arrive pas à avoir une pensée logique. Il faut que je me calme. Je ne dois pas faire de bêtise. Je prends une grande inspiration sifflante et lâche tout ce que j’ai à dire d’une traite.

Ma sœur, mon frère, ils sont morts mais revenus. Ce sont des démons. J’étais avec Jenna, on parlait et elle a été jalouse de moi et de mon amour pour quelqu’un. Elle m’a dit de me méfier qu’il ne m’aimait pas. Elle m’a dit que je n’étais pas une vraie Rosenwald. Alors que si j’en suis une ! Je suis une putain de Rosenwald. Elle m’a étranglée, m’a griffé au visage, m’a balancé contre un mur et m’a menacée de mort… Mais je vais me venger, je vais la tuer moi-même. Même si je vire folle je vais me venger. Je vais tout détruire et puis après je partirais, je serais encore plus seule que maintenant et je sais pas. Tu sais j’ai mal mais pas les urgences hein, trop dangereux, je peux pas dire que c’est un démon qui m’a fait ça. Faut que tu me soignes… Je serais me montrer généreuse si tu m’aides… Mais pas Jessyka ni Iris hein…

Une fois terminée de raconter l’histoire, ou du moins de délirer dessus je me laisse tomber contre Ryley. Il est rassurant et ma folie l’aime bien ce jeune homme. Faudra vraiment que je le remercie s’il arrive à me soigner et m’éviter de vilaines cicatrices au visage… Je suis épuisée par cette journée…




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: the truth you wanted the truth you - Ryley  Mar 12 Sep 2017 - 17:17

The truth you wanted the truth youAlyssa & Ryley
Le temps te paraît interminable et l'état d'Alyssa te fait perdre ton calme. Elle a perdu connaissance devant toi sans que tu ne puisses rien faire. Tes seules reflex furent de la placer en sécurité à l'intérieur de la maison. Tu es confus, tes idées se bouscules dans ta tête. Tu veux l'aider mais ton esprit est dispersé, tu te hâtes à plusieurs tâches à la fois pour n'en réussir aucune. Tu parviens à la porter jusqu'au canapé où elle sera plus confortablement installée que contre le mur en pierre du manoir. Ses blessures t'inquiètent, tu ne sais pas ce qui lui est arrivé. Tu t'interroges en découvrant le sang sur son visage et les marques boursouflées sur son cou. La pression monte, tu as peur pour sa vie. Alyssa est toujours inconsciente, tu ne connais pas la gravité de son état, tu as besoin de la savoir éveillée. Son souffle est faible mais toujours présent, cela te rassure. 

Tu lui prends délicatement la main et l'appelle par son prénom. "Aly' reste avec moi", tu espères. Soudain, elle s'agite. Quelque chose de va pas. Que ce passe-t-il ?! Son corps semble convulser, mais elle ouvre les yeux et se réveille dans un sursaut, complètement paniquée. Alyssa est troublée elle n'a pas l'air de comprendre où elle se trouve. Lorsqu'elle croise ton regard elle t'empoigne le bras avec force. Elle tente de se relever mais l'attraction de son geste te force à t'approcher de son visage. Tes yeux se plongent dans les siens, apercevant distinctement l'angoisse qui l'envahit au même instant. Quelque chose la bouleverse, elle semble déboussolée et son regard est se perd dans le vide. Tu sens sa respiration s’accélérer au creux de ton cou, elle n'a pas l'air bien du tout.
T'essaie de lui montrer qu'à présent elle ne court aucun risque, qu'elle est désormais en sécurité. Tu ne veux lui faire aucun mal mais elle s'agite toujours. Avec tendresse, tu prends son visage entre tes mains et essayes de captiver son attention. Tu veux qu'elle se calme afin que tu puisses lui venir en aide du mieux que tu peux. Tu lui caresses les joues du bout des doigts, d'un geste délicat et rassurant. 

- Alyssa... tu ne crains rien ici. Tu n'as plus à avoir peur, je suis là maintenant...tu lui murmures d'une voix douce sans jamais la quitter des yeux.

Son corps affaibli relâche la pression dans un souffle bruyant et semble s'apaiser un instant, mais tu te trompes, là voilà qui se tortille à nouveau dans tous les sens. D'une traite, elle t'avoue tout sans reprendre sa respiration.
L'information résonne dans tes oreilles comme les effets d'une bombe. Tout ce que tu réussis à démêler dans cette histoire décousue sont son altercation avec Jenna, de ce qu'elle lui a fait subir et de... de démon ? Les démons sont des êtres perfides et abominables, ils sont l'essence même du mal. Comment Alyssa s'est-elle retrouvée mêler dans une affaire de démons ? Tes propres souvenirs t'interpellent et se manifestent tels des flash-back dans ta tête. Tu te remémores les douloureuses séquences de ton passé qui n'a eu lieu qu'à partir de l'instant où ta route a croisé celle d'un de ces enfoirés d’entité démoniaque. Tu ne sais que trop bien qu'être mêlé avec ce genre d'abomination n'est que synonyme de malheur et désespoir !
Comment Aly' a bien pu se fourrer dans un merdier pareil ? Ton sang bout à nouveau. Elle ne mérite pas ce qui lui arrive. Elle n'est qu'une victime dans toute cette histoire.
Mais tu ne comprends pas... comment des défunts pouvaient être revenus à la vie ? Est-elle certaine de ce qu'elle avance ? Ou n'est-ce qu'un délire hallucinatoire dû à ses blessures ? D'ailleurs, il fallait que tu l'aides avec ça aussi. Son état est alarmant, il faut que tu la soignes au plus vite. Tu ne sais pas ce qu'elle a exactement, tu ne peux qu'observer les plaies sanglantes et les hématomes sur sa peau. Prévenir les urgences ? Tu aurais dû le faire immédiatement, à la minute ou la rouquine s'est écroulée devant la maison. Mais t'avais préféré la mettre à l’abri, d'abord. Tu savais que tu pourrais la soigner bien plus rapidement que les secours ! Tu ne pouvais pas la laisser ainsi. L'idée même était impensable ! De plus, comment aurais-tu expliqué cette histoire de démon ? Impossible, on t'aurait pris pour un fou! Si tu n'étais pas soupçonné avant d'être l'auteur de son agression ?
Tout ce que tu lui promets en cet instant, c'est qu'elle peut compter sur toi. 

Une nouvelle fois, elle s'agite et sa colère l'emporte lorsqu'elle commence à parler de vengeance. Ce qu'elle désire n'est pas une bonne idée, il faut sérieusement que Alyssa se calme. Ta main rejoint son épaule dans une caresse légère qui frôle sa nuque. Tu la maintiens fermement mais avec bienveillance et fais en sorte qu'elle se détende et s'allonge. 

- Tu n'es pas seule.

Tu lui affirmes d'une voix sûre. Il faut qu'elle cesse de se croire cela, tu es là pour elle. 

- Je ne t'abandonnerais pas, je te le promets. Tu ajoutes afin qu'elle sache qu'elle peut compter sur toi.

Ces paroles n'étaient pas prononcées en l'air, tu pensais chaque mot. Néanmoins se venger n'est certainement pas une priorité pour le moment, ni même une très bonne idée. S'il s'agit bel et bien de démons, Aly ne fera jamais le poids contre eux et elle risquerait bien d'y laisser sa vie...  
Tu acquiesces, plus inquiet pour ses blessures que par ses idées de vendetta. Tu veux qu'elle se calme.  Non, tu as besoin qu'elle se calme si tu veux pouvoir la soigner. Et si elle ne souhaite pas que tout le couvent soit alerté de leur présence, il va falloir vous montrer plus discret..

- Tout ira bien, tu te veux rassurant. J'ai besoin que tu restes tranquille, je vais chercher de quoi t'aider dans la cuisine.

Tu ne veux pas la laisser seule trop longtemps, bien qu'il ne puisse rien lui arriver au couvent. Une fois dans la cuisine, tu t'empresses de rassembler quelques affaires. Tu retournes aussitôt dans le salon au chevet d'Alyssa, ton bol d'eau fraîche et une serviette propre à proximité.
Tu l'observes rapidement et tentes de diagnostiquer l'ensemble de ses blessures. Mais tu ne vois que le superficiel, il t'est nécessaire de connaître les endroits blessés pour lui venir en aide. 

- Je dois savoir où se trouvent tes blessures si je veux que mon sort fonctionne correctement...

Tu dégages ses cheveux roux de son faciès et de son cou, afin d'avoir en visuelle les lacérations qui lui défigure le visage et les traces d'étranglement qui entourent sa gorge de leur affreuse couleur rouge vif. Tu l'observes, cherchant du regard son approbation.
Il faut que tu l'examines au cas où des blessures plus graves se dissimuleraient sous ses vêtements. Si elle s'est fait projeter contre un mur, il faut absolument que tu t'assures qu'elle n'a rien de cassé... Dès que tu obtiens son accord, tu n'attends pas plus longtemps. Tu retrousses aussitôt son t-shirt jusqu'à sa poitrine, dévoilant sa peau porcelaine tachetée par de sévères ecchymoses. Tu palpes son abdomen avec modération, tu ne veux pas la faire souffrir plus que nécessaire mais tu veux être certain qu'elle ne cache pas de blessures internes. Tu sens son corps frissonner sous la chaleur de tes mains. Tu fronces les sourcils et ton air grave s'accentue lorsque tes doigts tâtent ses côtes. Son gémissement plaintif te confirme tes craintes, une de ses côtes semble surement cassée.

Ni une, ni deux, tu commences à réciter une formule de guérison. 

- Laesa queratur ...

Tu la répètes plusieurs fois en boucle. Tu ne veux aucun échec et tu ne cesseras de citer ces mots que lorsque tu auras soigné chacune de ses blessures.
Tu peux entendre les craquements de ses os qui se remettent en place dès l'instant où le sortilège prend effet. Cela doit lui être particulièrement douloureux et tu peux aisément t'en rendre compte à sa mine crispée. Ses hématomes s'estompent progressivement, sa peau délicate délaissant ses couleurs violacées pour reprendre son éclat naturel. Les griffures se referment, sa peau se reforme mais de légères traces rosées semblent vouloir persister près de son arcade sourcilière. Ceci n'est pas très grave, tu sais que tu pourras t'en occuper plus tard. Pour le moment tu es tout simplement soulagé que le sort ait parfaitement fonctionné et qu'Alyssa est désormais saine et sauve...

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 685
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 31
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: the truth you wanted the truth you - Ryley  Mer 13 Sep 2017 - 4:46


the truth you wanted the truth you



Couchée sur le canapé je regarde le jeune homme qui me parle. Je ne comprends pas tout ce qu’il dit car mes pensées m’empêchent de l’écouter attentivement. Je sais que je suis en sécurité ici physiquement mais pas psychologiquement. Je vais finir par virer folle et j’attendrais le point de non-retour. Je ne cherche même plus à me calmer. J’ai besoin d’évacuer ce que je retiens depuis trop longtemps en moi, cela me fait avoir des mouvements incontrôlés. Je suis tellement sur les nerfs que je gigote comme un poisson hors de l’eau. C’est à cet instant que je laisse tout sortir. Plus de secret pour Ryley. Je dois lui avouer pour ma famille, pour ce que je viens de vivre. Il faut qu’il sache. J’ai besoin de me confier. Et comme c’est un sorcier il pourra m’aider, aussi bien à me soigner qu’à me venger. Il pourra faire des potions ou des sortilèges ou je ne sais quoi pour me permettre de battre mes démons.

Je vois bien dans ses yeux qu’il n’a pas l’air de tout comprendre. Je me demande même s’il me croit. Et pourtant il le faut, s’il ne me croit pas c’est qu’il est contre moi et alors je devrais partir et ne plus le revoir. Déjà qu’en étant ici je l’ai peut-être mis en danger alors si en plus il ne me croit pas, il ne verra pas venir la menace, le danger. Je sais que cela peut sembler fou, que c’est totalement irréel mais il est un sorcier alors les choses étranges il connait non ? Je sais que j’ai l’air complètement folle mais ce que je dis est la pure vérité. Pourquoi irais-je inventer une histoire de démon ? Démons qui n’existeront plus prochainement lorsque j’arriverais à les tuer. Je dois supprimer ces êtres maléfiques de ma famille.

La main de Ryley s’approche de mon épaule. J’ai un léger mouvement de recul mais je le laisse faire au final. Il m’oblige à me recoucher en me disant que je ne suis pas seule. Bien sûr que si ! Peut-être bien que non en fait. C’est vrai que Ryley est là, et j’ai Sam. Mais c’est tout… Il ne peut pas comprendre… Même ma famille ne veut pas de moi et mon frère ainsi que ma sœur veulent ma mort… Je n’ai pas de vraie famille… C’est insensé. Il veut que je reste tranquille pendant qu’il ira dans la cuisine. Je vais me retrouver seule ??? Et si Jenna m’avait suivi ? Et si elle entrait ici pendant qu’il n’est plus dans la même pièce que moi ?

- Je bouge pas… D’accord… Mais vite, je veux pas qu’elle vienne… Me laisse pas seule.

Faut que j’arrête de délirer. Pourquoi elle viendrait ici ? Je n’ai rien à craindre. Tout est fini, je suis en sécurité et Ryely va me soigner. D’ailleurs il revient déjà. Il se met à me regarder. Cela me gêne d’autant plus qu’avec un seul œil d’ouvert je ne vois pas où il pose son regard. A ses mots je comprends qu’il compte examiner tout mon corps. Il commence par les marques de griffes et d’étranglement. Je ne sais même pas à quoi je ressemble à cet instant. Il attend quelque chose, soudain je comprends qu’il veut lever mon haut pour voir en dessous. Dois-je le laisser faire ? Oui… Après tout il est ici pour me soigner non ?

- Vas-y...

Voilà, il a mon accord. J’inspire un grand coup et regarde dans le vague. Lorsqu’il palpe mon abdomen je frissonne mais je ne ressens pas de douleur. Je ressens juste une sensation étrange, par contre lorsqu’il s’arrête sur mes côtes je pousse un gémissement. Mon dieu que cela fait mal… Je ne veux pas paraitre faible devant lui mais putain il me fait un mal de chien ! Soudain il prononce une formule magique et je me débats, j’ai mal, trop mal ! C’est pire que lors de la bagarre et c’est quoi ce bruit étrange ? Pourquoi mon corps craque ? Je veux poser mes mains sur mon visage, je veux taper Ryley mais j’en suis incapable. Je ne peux que me recroqueviller sur moi-même et prier pour que la douleur cesse rapidement. Les larmes coulent sur mes joues malgré mes yeux fermés. Au bout de je ne sais pas combien de temps, quelques secondes ou quelques minutes les douleurs s’arrêtent. Je n’ai plus mal, je passe ma main sur mon œil qui était fermé pour retirer le sang, si j’en ai encore, et ouvre les yeux. Je n’ai plus mal nulle part. J’ai encore des nausées mais probablement dû au contre coup. J’inspire profondément et me redresse lentement. J’ai l’air comme neuve.

Je regarde ensuite Ryley et une force me pousse à le prendre dans mes bras, j’ai besoin de sa chaleur, de son réconfort, sinon je vais péter les plombs et je finirais dans un asile. Il faut qu’il soit mon encre pour m’aider à tenir le cap juste quelques secondes. Je l’enlace fort contre moi et ferme les yeux. Je ne bouge plus d’un cheveu durant quelques secondes puis me décale de lui.

- Merci Ryley. Je ne savais pas qui aller voir d’autre que toi… Je savais que tu pourrais m’aider et que je pourrais te dire la vérité… Désolée de t’avoir dérangé et fais flipper…

Flipper autant que moi j’ai eu peur probablement, ou peut-être un peu moins. Je tremble en repensant à ce qui vient de se passer. Et je sens la haine revenir, grandir en moi, ramper dans chaque parcelle de mon corps. La haine fait la course avec la folie dans mon organisme. Je m’imagine déjà tuer Jenna en la coupant en deux. Mais je ne veux pas avoir ce genre de pensée. Je ne veux pas faire ça, enfin si… Mais non… Je veux qu’on arrête mon cerveau de fonctionner !

- Ryley… Je ne veux plus penser, je ne veux plus de tout ce que j’ai dans ma tête. Tu n’as pas un sort pour faire le vide total durant quelques minutes ou quelques heures ?

Je ne sais même pas pourquoi j’ai demandé cela. C’est juste sorti de ma bouche sans prévenir. Il va définitivement me prendre pour une folle et je l’aurais bien cherché. Il ne va plus jamais vouloir m’aider ou juste me voir. Et je perdrais ainsi le seul ami qu’il me reste sur Terre…



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: the truth you wanted the truth you - Ryley  

Revenir en haut Aller en bas
 
the truth you wanted the truth you - Ryley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loreal NEW Hip High Intensity Pigments Color Truth Cream Eye
» allez, ma mini collec mac, +...
» Associations
» Assoc fard à paupieres!
» (oberyn&lyla) - time for truth ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Archives :: Archives des membres :: Anciens RP-
Sauter vers: