.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 New year new me - Jess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: New year new me - Jess  Mar 5 Sep 2017 - 17:05


Happy to see you again



Deux mois et demi que je sèche la plupart des cours mais la nouvelle année à commencer et je me force à changer les choses. Je veux reprendre ma vie en main. J’ai perdu ma famille et ma meilleure amie mais j’ai gagné l’homme de ma vie et un nouvel ami incroyable qui n’est autre que le cousin de Jessyka… Je pense souvent à elle… Je dois bien l’avouer, elle me manque. Nos bêtises en cours me manquent… Mais je n’arrive pas à lui pardonner le comportement qu’elle a eu avec moi… C’est plus fort que moi. Et depuis quelques mois j’ai dû mal à contrôler ma colère, mes sauts d’humeur. Dès que je pense à quelque chose qui me contrarie il faut que je m’énerve… Et à chaque fois je fini soit par coucher avec Samuel, soit me battre et finir par me retrouver auprès de Ryley qui panse mes blessures...La dernière grosse dispute a eu lieu avec Jenna et nous nous sommes battues comme des sauvages alors que je les choses commençaient à s’améliorer. Il a fallu que je lui parle de Samuel, à sa demande, pour que tout se mette à voler dans la pièce.

J’appréhende ce retour en cours… Je sais que Jessyka sera installée à côté de moi. On ne peut pas changer de place comme on le désire… Je vais devoir la supporter un moment. Et je vais devoir me retenir de lui parler de mon bonheur et de mon malheur… Je devrais faire la fille neutre et aveugle qui ne voit pas la personne à ses côtés. L’ignorer va me sembler tellement compliqué… Il faudra que j’arrive à me concentrer sur les mots de la prof… Mais je sais d’avance que cela va être totalement compliqué… En plus je ne sais même pas où on en est dans le programme. Le pire c’est que je vais devoir justifier mes absences, mais j’ai aucune excuse valable si ce n’est que j’ai une famille de démons et que je vire folle… Tant pis je trouverais bien une excuse.

En arrivant au lycée je vais direction le bureau pour expliquer que j’ai eu un décès dans la famille qui m’a causé une dépression. On accepte sans discuter cette excuse et je peux aller en cours. Et là je la vois… A sa place… J’ai envie de lui sourire et de lui faire un signe de la main mais non. Je détourne le regard vers mon siège vide et je m’installe en silence. Je sors mes affaires et me concentre sur mon stylo qui est magnifique… Il écrit bien avec un bleu si… PFFF Alyssa… Laisse tomber et écoute la prof. Le cours se termine enfin. Je pousse un soupir de soulagement et range mes affaires très rapidement. Je file en direction des toilettes. Il faut que je m’asperge le visage d’eau, j’ai besoin de me calmer… C’était si dur… J’avais envie de cogner Jessyka mais aussi de la serrer fort contre moi…

- De l’air… J’en peux plus...




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 181
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Jeu 7 Sep 2017 - 12:36


New year, New me
Jessyka&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴

J’étais pensive, particulièrement inquiète après les évènements du nouvel an, ne sachant pas trop si je devais continuer cette fausse réalité de normalité ou si je devais embrasser ma nature surnaturel et me foutre du reste. Me relevant doucement, je passais une main lasse dans ma longue chevelure brunâtre, me rendant à la salle de bain pour me changer. C’était particulièrement étrange de ne plus avoir de routine, j’avais manquée beaucoup de cours, je me devais bien d’y retourner avant que ma grand-mère reçoive un appel inquiétant du directeur de l’école concernant mes absences multiples. C’est peut-être pour ça que je fis l’effort de m’habiller, quoi que ce fussent mon éternel jogging grisâtre et un chandail à manche longue. Je prenais la peine de me faire une queue de cheval pour une des rares fois que je me coiffais, j’enfilais mon sac dans mon dos et je partais en direction de l’école. Que de surprise que de voir que je commençais en histoire et je savais très bien que la chaise à côté de moi serait encore vide. Alyssa refusait de m’adresser la parole, de me regarder ou de feindre remarquer mon existence. J’en étais désormais habituée, les peu de fois qu’elle venait se terminait dans le silence complet, je n’osais même plus tenter quoi que se soit. J’avais abandonnée l’idée qu’elle veuille me parler, nos dernières discussions avaient été assez clair, j’étais morte pour elle. Si seulement elle savait…

Je déposais mes livres sur mon pupitre et commençait à lire un des chapitres que j’avais manquée avant que Madame Beauchamp ne débute son cours quand la rousse vint s’assoir. Je relevais le regard une seconde vers elle, clignant des yeux de surprise de la voir assise ici, peut-être avait-elle reprit les cours quand je les avais manqués. Je n’osais pas lui poser la question, je replongeais mon nez dans mon chapitre, jusqu’à ce que le cours débute.
Le cours se terminait et je rangeais mon matériel dans mon sac sans prononcer un seul mot. Si j’étais lente dans mes mouvements, Alyssa semblait vouloir la médaille d’or aux olympiques du rangement de matériel dans son sac. J’haussais un sourcil et je voulu parler, mais elle s’enfuyait littéralement. Je restais la une seconde, étourdie par la fusée qui venait de passer, me demandant si je ne ferais pas mieux de continuer mon chemin comme je savais si bien le faire. Quelque chose me disait qu’elle avait besoin de moi, je ne sais trop pourquoi, je voulais absolument la rejoindre. Je pris mon sac et me dirigeais dans les couloirs pour chercher des yeux sa chevelure enflammée, mais je ne trouvais rien. Au bout d’un  moment j’abandonnais et me rendait à la salle de bain pour tomber nez à nez avec ma rousse.

«Alyssa…Est-ce que ça va? »


code by bat'phanie

_________________
Promise me this is forever
You and I, we're messy and complicated, but we’re real▬ You put me in a position where I have to defend you. Again. Where I have to bend my morals. Again. Where I have to go against every single thing that I believe in. Again! Because I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Jeu 7 Sep 2017 - 13:16


Happy to see you again



Que ce putain de cours fut long. J’en ai rien à faire moi de l’histoire.. Le passé pourrit toujours la vie des gens, on refait toujours les mêmes erreurs alors à quoi bon les revoir encore et encore? Je n’ai pas envie d’apprendre des dates qui ne me serviront jamais dans la vie, je n’ai pas envie de savoir que Machin a tué Bidule avec ses milliers de soldats. Il y aura toujours des guerres, c’est le présent qui compte. Par contre une petite chose me fait plaisir, bon ok j’avoue cela ne me fait pas plaisir… Jessyka est habillée comme une merde, elle ne ressemble à rien. On dirait que les choses ne vont pas bien pour elle. Cela me fait un peu de bien mais également beaucoup de mal pour elle parce que dans le fond je l’aime toujours cette idiote… Elle ne comprend rien… Ma famille compte plus pour moi qu’une amie, mais Jessyka n’est pas une amie… C’est ma soeur! Elle aurait dû le comprendre… Mais non… Elle n’en a rien fait.

Heureusement la fin du cours sonne et je sors en vitesse. Ma voisine de table par contre prend tout son temps. Elle veut probablement m’éviter. C’est mieux ainsi non? Une fois dans la salle de bain je m’asperge le visage et me regarde dans le miroir. Je fais un peu peur à voir non? Non, j’ai l’air correcte. ll faut dire que malgré toutes les choses qui vont mal dans ma vie une chose au moins est parfaite, mon amour pour Samuel. C’est la seule chose qui me permet de tenir ces derniers temps. Sans lui je ne serais plus rien. Je n’arriverais pas à me lever chaque matin et je n’aurais pas eu la force de revenir ici dans ce lycée qui me rend dingue. Il faut dire qu’il n’y a qu’ici que je peux croiser Jessyka et cela me torture à chaque fois que je crois la voir. Mais tout comme moi elle a joué les absentes. Je me demande bien pourquoi d’ailleurs. Qu’est-ce qui fait qu’elle va si mal? Cela ne peut pas être notre disput. C’est elle qui a décidé d’arrêter d’être mon amie. Elle ne peut s’en prendre qu’à elle-même. Donc elle doit avoir un autre problème. J’aimerais savoir lequel mais je n’en ai pas envie non plus…

Je sors de la salle de bain pour me rendre au cours suivant mais je tombe nez-à-nez avec mon ancienne meilleure amie. Je soupire mais décide de m’arrêter. Elle me demande comment je vais. Hummm cela pourrait être parfait pour une petite vengeance? Non… Je pourrais lui raconter la vérité… Mais elle penserait que je veux me réconcilier et je ne sais pas si je suis prête pour ça, même si c’est vrai que parfois j’y pense…

- Je vais très bien merci, tout va bien dans ma vie, tellement que j’ai dû sécher des cours pour en profiter à fond.

Je pousse un autre soupir en fermant les yeux et décide de lui dire une petite partie de vérité.

- Ok… Ca va bien pour certaines choses et pour d’autres c’est l’enfer.. Mais on dirait que c’est pareil pour toi, la petite sorcière a du chagrin?…

Je n’ai pas pu m’en empêcher. Il a fallu que je lui lance une petite phrase pas très sympathique… C’était plus fort que moi… J’aimerais qu’elle ait mal comme moi je souffre… Qu’elle comprenne que les choses ont changé et que je ne sais pas si c’est réparable. Vous savez c’est comme un vase qu’on brise et qu’on recolle, il ne ressemble jamais à ce qu’il était auparavant et devient encore plus fragile… Ben notre amitié c’est ça. On peut la recoller mais elle sera fragile et au moindre petit choc elle se brisera en des milliards de morceaux qu’on ne pourra plus jamais recoller.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 181
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Jeu 7 Sep 2017 - 13:54


New year, New me
Jessyka&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴

Je soupirais quand le cours finissait enfin. J’avais pris tellement de retard que s’en était incroyable. Je n’arrivais pas à répondre aux questions de Madame Beauchamp qui s’amusait à dire que j’aurais dû m’en souvenir puisqu’elle m’avait dit la réponse l’an dernier. Elle faisait exprès pour montrer devant tous les autres à quel point je n’arrivais à rien, mais je pouvais comprendre sa colère contre moi, l’an dernier j’étais du genre à jeter des boules de papiers derrière sa tête. La donne avait pourtant changé, dans mes vêtements très peu efféminée, je n’essayais plus d’impressionner personne. J’étais juste enfoncée dans ma chaise en tentant du mieux que je le pouvais de suivre la matière. Mes absences m’avait par contre gravement amputée de connaissances utile pour ce cours. Je tentais donc tout et n’importe quoi pour me concentrer, mais quand le cours pris enfin fin, je me sentais libre.

En faisant mon sac je vis ma rousse disparaître complètement, mais je baissais le regard sur mon sac hésitante quelques secondes, me demandant si je devrais réellement la poursuivre. Il s’était passé tellement d’événements, tellement d’histoires entre nos rencontre, même du poids s’était perdu. Je penchais mon regard sur mon corps qui recommençait très lentement à reprendre du muscle.  On voyait encore mes côtes, quoi que pas sous le chandail que j’avais mis, mais même mes hanches étaient plus coupés sous le jogging. Je faisais encore pitié à voir, mais c’est ce qui arrive quand l’appétit ne veut plus de vous, quand vous n’êtes que mangés par la souffrance d’être abandonné par votre âme sœur. Je fermais les yeux une seconde en passant une main sur mon ventre, je regagnerais bientôt mon poids normal, mais en attendant j’avais l’air d’une morte vivante.

Je me relevais donc pour rejoindre Alyssa et après une longue recherche je la trouverais hors de la salle de bain. Nous tombions nez à nez et pour la première fois depuis longtemps j’osais lui parler d’une voix plus douce et chancelante.

Elle disait qu’elle allait bien, mais je relevais un sourcil, certaine que ce n’était pas le cas. La voilà qui poussait un soupire, peut-être avait telle compris que je n’avais pas cru son mensonge, mais nous n’en étions plus aux confidences. Ce mot me fit frissonner jusqu’à la nuque. Je regardais aux alentours d’un regard inquiet, personne ne s’était retourné en entendant le mot sorcière, ce qui me fit souffler un peu. Il n’était pas le temps de me battre pour si peu, j’abandonnais le combat très rapidement et roulait simplement des yeux avant de croiser mes bras.

«Ouais, c’est compliqué…ce n’est pas quelque chose que je peux dire ici. »

Dis-je simplement en la regardant.

«Je suis sincère Aly, si ça va pas, si tu as besoin…je sais qu’on n’est pas à la meilleure place nous deux, mais je m’inquiète pour toi. Vraiment… »

Je me montrais plus sensible, plus à fleur de peau, je me doutais bien que vivre avec deux démons ne devait pas être facile. Enfin, avec Samuel ça devait aller, il n’était en rien ce que l’histoire l’avait dépeint. Il avait juste besoin de quelqu’un qui ne l’abandonnerait pas, cette personne spéciale qui ne lui ferait jamais de mal, c’est tout ce qu’il avait toujours eu besoin pour se reconnecter à son humanité.

«Pour ce que j’ai dis l’autre fois…À propos de sam… »



code by bat'phanie

_________________
Promise me this is forever
You and I, we're messy and complicated, but we’re real▬ You put me in a position where I have to defend you. Again. Where I have to bend my morals. Again. Where I have to go against every single thing that I believe in. Again! Because I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Jeu 7 Sep 2017 - 14:17


Happy to see you again



Je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai accepté de lui parler mais je l’ai fait. Il faut juste que j’arrive à me contrôler. Nous sommes en public et je n’ai pas envie que tout le monde me voit faire une scène ou entende quoi que ce soit de top secret. J’essaie donc de rester calme mais c’est dur. J’ai tellement envie de la faire souffrir mais également de me confier à elle et surtout de savoir pourquoi elle est dans cet état pitoyable. Elle a une coupe de cheveux merdique, des fringues complètement affreuses et elle a l’air d’avoir perdu du poids alors que moi j’ai pris deux petits kilos.

Lorsque je lui demande si la petite sorcière a du chagrin je suis un peu déçue qu’elle n’ait pas répondu à ce petit surnom… Peut-être parce qu’il y a trop de monde autour de nous… Je n’ai fait qu’employer un surnom négatif, tout comme j’aurais pu l’appeler démon… Mais démon est déjà pris par ma soeur et mon frère… Donc cela n’aurait pas pu fonctionner…

Ok, on se casse d’ici et on cause sérieusement toi et moi.

J’ai peut être parlé un peu durement… Mais je veux la forcer à me parler. Parce que je suis malgré tout inquiète. Perdre du poids comme cela ne lui ressemble vraiment pas, et c’est quoi ces cernes horribles sous les yeux? C’est une sorcière non? Elle ne pourrait pas se lancer un petit sort dans la face pour ressembler à la Jessyka d’il y a quelques temps? Cacher ses misères sous du maquillage? Elle me fait rire lorsqu’elle me dit qu’elle est là pour moi et qu’elle s’inquiète. Pourquoi Madame Jessyka Danvers serait inquiète pour une Rosenwald?

- Tu t’inquiètes pour moi? Pourquoi? Ryley t’a parlé?

Eh merde! J’en ai trop dit! Pourquoi il aurait parlé à sa cousine? Il ne s’entend pas avec elle! Bien sûr qu’il a gardé mon secret, il avait promis! Mais qu’elle idiote je suis. Je serre les poings et murmure un “putain”... Je suis énervée contre moi pour le coup. Je pourrais me donner une baffe dans la gueule si seulement le couloir était vide. J’aurais même pu me cogner la tête contre un casier pour me remettre les idées en place. Mais à la place je reste de marbre devant elle. Enfin j’essaie car elle me parle ensuite de Sam, enfin elle veut me dire quelque chose à son sujet… Pourquoi veut-elle me parler de mon petit ami? D’ailleurs elle ne sait même pas que c’est mon petit ami officiel… Alors pourquoi Jessyka veut m’en parler? Je dois savoir!

Je l'entraîne dehors sans lui demander son avis en direction du gymnase en la prenant par la main. On y sera tranquille pour parler.

- Quoi Sam? Pourquoi tu veux parler de mon petit ami? Tu n’as rien dit de mal sur lui, sauf qu’on devait se protéger pour éviter les champignons… Attends… Ne me dis pas… TU AS COUCHÉ AVEC LUI SANS CAPOTE? Tu as couché avec mon petit ami? Non… Non c’est pas ça, c’est pas possible hein? Mais si c’est pas ça… Ca veut dire que tu parles de mon frère? Non… Tu ne l’appellerais pas Sam… C’est un surnom ça et tu ne le connais pas. Tu m’as dit de l’éviter au max donc pourquoi utiliser un surnom? Me dis pas que tu l’as rencontré et que c’est lui que tu te tapes? JESSYKA DANVERS! Dis moi putain ! Mais parle merde!

La pauvre, j’ai parlé à voix haute alors que je voulais juste réfléchir. Comment peut-elle répondre alors que je ne lui laisse même pas le temps d’en placer une. Tout tourne dans ma tête, tout se mélange. Les deux Samuel se superpose. Je ne sais plus qui est qui. Elle a fait quoi avec les deux Sam de ma vie? J’ai envie de la secouer, de la forcer à me parler. Mais non Madame regarde quelque chose derrière moi. Ca va ce n’est qu’un gymnase pourquoi elle fait cette tête? Elle va se manger une tarte dans sa gueule je le sens bien! Je recommence déjà à m’énerver. J’étais prête à faire un pas vers elle pour reconstruire notre vase, euh notre amitié pardon mais elle me parle de Sam, je ne sais même pas lequel et en plus elle a l’air d’avoir changé d’humeur! Alyssa on reste zen, ce n’est pas le moment d’avoir des crampes d’estomac et de vomir sur les chaussures de Jessyka. Tu l’as fait une fois sur Jenna, c’est suffisant non?



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 181
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Ven 8 Sep 2017 - 17:44


New year, New me
Jessyka&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴

Je croisais mes bras sur mon corps en soupirant. Je voulais parler avec Alyssa, tenter un contact aussi minime soit-il, mais elle refusait immédiatement avec ses airs de dur. Elle me brisait un peu plus le cœur, elle que je croyais ma sœur, mais j’avais amplement mérité ce qu’elle me faisait subir. Je baissais simplement la tête en voulant cacher ma peine, quoi que je ne fusse plus aussi bonne qu’avant à cacher quoi que se soit, je n’avais plus la force de le faire à tout dire. Mon cœur s’était brisé, mon âme était séparée de celui qui la complétait, je me sentais vide et seule. Je ne fis qu’expirer un bon coup avant de relever ma tête vers elle.

«Non, Ryley ne me parle pas ou si il le fait ce n’est que trois mots. Je m’inquiète pour tes absences Aly, ça ne te ressemble pas et…comme je t’ai dis, même si je ne veux plus rien dire pour toi tu es encore importante pour moi… »

Le cœur me brisait sur ces mots. J’étais morte à ses yeux, elle l’avait dit elle-même. Elle avait mentionnée la progéniture pourrie si je me souviens bien. J’inspirais doucement, je savais que j’étais sur un terrain dangereux avec elle, mais valait mieux tenter que regretter. Je m’ennuyais de mon amie, de notre complicité, de tout ce que nous pouvions partager si facilement. J’avais posé des gestes, non des erreurs, qui nous avaient séparés. J’avais pris des décisions qui s’avéraient les pires que j’aurais pu prendre et voilà ou nous en étions. Voilà pourquoi je tentais de lui parler de son frère, d’une voix plus faible et détruire. Mentionner ce nom me faisait mal, il ne répondait plus à mes appels et je savais pourquoi. Il ne répondrait pas avant un bon moment et mon cœur s’en languissait. Puis elle me tirait dehors en direction du gymnase. Je sentais la crise s’en venir… Ses mots étaient colérique et plus elle les déversait plus je regrettais d’avoir osé aborder le sujet. La voilà qui parlait que je me tapais son amant du même nom que son frère, pendant une seconde j’aurais pu confondre les deux, mais c’était impossible. Elle était dans tous ses états et ma seule réaction fut d’orner un très triste sourire sur mes lèvres démontrant que j’étais désolé.

«A propos des champignons…»

Je me raclais la gorge.

«Je voulais m’excuser envers toi…ce n’était pas juste non plus envers lui. Je sais bien que tu es plus responsable que cela et j’ai été stupide ce jour là… »

Je m’avançais d’un pas pour mettre ma main sur son épaule, voyant bien qu’elle n’allait pas bien du tout, elle avait l’air pâle peut-être même nauséeux. Est-ce que je lui causais tant de stress?

«Aly…respire…je ne suis pas là pour te faire la morale, te chicaner ou quoi que se soit. Ça va aller… »

Je me voulais rassurante, douce, mais j’avais crainte qu’avec notre relation des derniers temps mon intervention ait l’effet contraire.




code by bat'phanie

_________________
Promise me this is forever
You and I, we're messy and complicated, but we’re real▬ You put me in a position where I have to defend you. Again. Where I have to bend my morals. Again. Where I have to go against every single thing that I believe in. Again! Because I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Sam 9 Sep 2017 - 11:15


Happy to see you again



Ainsi donc Ryley ne lui parle toujours pas… Mon secret est donc toujours d’actualité. Elle ne sait rien de ce qui s’est passé au couvent. Jessyka s’inquiète de mes absences. C’est vrai que cela ne me ressemble pas du tout. J’ai toujours été une plutôt bonne élève très concentrée et assidue. Je compte pour elle? Est-ce vrai? Elle aurait pu chercher à prendre de mes nouvelles plus tôt. Elle sait où je vis et a dû bien voir mes absences avant aujourd’hui… Mais bon je ne peux rien dire. Je n’ai pas pris non plus de ses nouvelles. Mais c’est parce que notre amitié est finie. Dire que je ne me suis pas inquiétée pour elle serait cependant mentir.

Je l’ai entraîné ailleurs pour parler librement, pour laisser libre cours à ma colère au besoin. Je ne peux pas laisser passer le fait qu’elle parle soit de mon frère soit de mon petit ami. Elle ne sait rien de mon frère à part qu’il est un démon alors elle n’a pas à ouvrir sa bouche à ce sujet. Je fais ce que je veux, je suis en droit de vouloir le connaître malgré tout. Elle devrait me comprendre. J’ai passé ma vie à croire qu’il était mort, à entendre toutes ces horribles histoires sur lui. Et voilà qu’il revient dans ma vie. Je pourrais mieux le connaître et surtout mieux comprendre ce qu’il a fait. J’ai le droit non? Merde c’est ma famille. Et pour Samuel, mon petit ami, je ne vois pas ce qu’elle pourrait avoir à dire sur lui. C’est pareil elle ne sait rien de lui, à part qu’on a oublié de se protéger une fois. Enfin pas qu’une mais ça elle l’ignore. Donc ce qu’elle a à me dire toi être horrible, trop dur à entendre. Le pire qu’il y aurait serait qu’elle couche avec l’un des deux… Ou avec les deux… Mais elle me dit qu’elle voulait parler des champignons. Sérieusement? J’ai dû mal à la croire… Pourquoi me parler d’un sujet aussi stupide? Je m’en fiche moi de ça…

- Des champignons? Sérieusement? Juste de ça?

S’excuser parce qu’elle sait que dans le fond on est responsable… Cela n’avait rien de stupide! Je sais très bien qu’elle avait raison sur les protections… Pourquoi s’excuser pour quelque chose dont elle avait parfaitement raison?

- Mais tu rigoles là? Tu avais raison de me dire de faire attention non? Cela aurait pu être dangereux… Alors pourquoi tu t’excuses réellement?

Qu’est-ce que Jessyka me cache réellement? Je suis persuadée qu’elle ne voulait pas parler de ça. Surtout qu’elle n’aurait pas dit qu’elle qu’elle voulait parler à propos de Sam… Elle l’aurait formulé autrement… Et voilà maintenant cela va me travailler et la connaissant je n’aurais jamais la réponse…. Elle pose sa main sur mon épaule, je la laisse faire. Ce contact m’a manqué… Mais qu’est-ce qui va bien aller? Rien ne va aller! Je n’ai plus de meilleure amie, je ne peux pas parler à mon frère librement car j’ai peur de croiser Jenna. Jenna veut ma mort tout comme je veux la sienne. Alors non rien ne va aller. A part avec Samuel… Je me décale de Jessyka et lui tourne le dos. Je prends une grande inspiration et parle d’un ton neutre et légèrement sec.

- Rien n’ira bien Jessyka. Je n’ai plus de meilleure amie, je suis obligée d’aller voir son cousin pour me faire soigner. Je n’arrive pas à voir mon frère pour lui parler et Jenna et moi nous voulons nous entretuer, nous avons déjà commencé…

Un poids se retire de mon coeur, je me sens légèrement plus légère de lui avoir en partie ce qui se passe en moi, ce qui me torture. Mais c’est tellement édulcoré, tellement peu le reflet de la vérité.. Notre bagarre était bien plus horrible que cela. J’ai vu dans ses yeux la haine qu’elle me vouait, alors que je suis sa soeur. Je ne peux plus me balader avec ma meilleure amie et faire la fille insouciante avec elle au lycée… Je n’ai plus rien dans la vie à part un petit ami et même si cela me plait énormément cela n’est pas suffisant pour mon équilibre mental.

la colère et les nausées sont toujours là. Je veux me calmer mais je n'y arrive pas. Comment je pourrais faire semblant que tout va bien? Que je vais parfaitement bien? Quand ce n'est pas vrai? Comment je pourrais faire croire que je lui en veux moins quand je sais quelle me cache quelque chose, au vu des mots qu'elle a prononcé au départ.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 181
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Dim 10 Sep 2017 - 0:18


New year, New me
Jessyka&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴

J’étais dans une situation embarrassante. Je ne pouvais pas admettre tout ce que je savais à Alyssa sans qu’elle ait une crise de nerfs ou encore que je risque qu’elle tente de me tuer. Je ne la reconnaissais plus de jour en jour, elle n’était plus mon amie que j’avais connu, cette différence me choquait. Je voulais bien comprendre que sa vie était compliquée, que son frère et sa sœur étaient des démons et que j’avais admis être une sorcière. Je voulais bien comprendre que tout cela était trop pour elle à la fois, mais son comportement me déroutait, ce n’était plus la même Alyssa qui se tenait devant moi. Au fil des conversations je découvrais de plus en plus cette vérité et cela me fit détourner le regard. Elle était presque en colère dans ses paroles quand je tentais d’éteindre le feu sur lequel elle avait mis l’huile. J’en soupirais en croisant mes bras avant de la regarder droit dans les yeux.

«Je m’excuse parce que nous ne sommes plus amie et je ne sais plus quoi faire pour que tu m’écoute. Je suis désolé de tout ce que j’ai dis, d’accord? »

Je n’étais pas confortable dans cette situation, mais en la voyant paniqué je remarquais bien qu’il vaudrait mieux éviter toute discussion comportant le fait que j’étais peut-être scellée à vie avec son frère d’un pacte magique. Je lui mettais une main sur l’épaule, tentant de la ramener à la réalité et de la calmer, mais rien n’y faisais. J’étais sincèrement chamboulée, je ne pouvais pas gérer Alyssa et mes propres problèmes en même temps. Pourtant j’aurais laissé chacun de mes problèmes jusqu’au dernier pour l’aider elle. De toute façon mes problèmes seraient bientôt réglés. Je n’avais rien à m’inquiéter alors autant tenté d’aider Alyssa, ou ce qui restais de ma Alyssa du moins.

«Tout ce qui est croix ou objet symbolique de la religion chrétienne les affaiblies…ça ne les tues pas…  »

Dis-je d’un ton épuisé en ignorant le reste de son commentaire. Je ne voulais pas m’indigner de savoir qu’elle avait vu Ryley, ce n’était pas une bonne idée, pas quand j’avais un minimum d’ouverture pour enfin discuter avec elle. Je n’accrochais à aucun de ses piques depuis le début de la conversation, même si cela me donnait juste envie d’être en colère, je tentais réellement d’être calme même si c’était quasiment une tâche impossible.

«Histoire d’éviter qu’elle te tue ou que tu la tue…ça devrait la calmer et la rendre plus vulnérable. C’est un effet temporaire, sans danger… »

Je ne savais pas trop sur quel pied danser avec Alyssa. Je la vois s’irriter, elle ne va vraiment pas bien, cette situation est loin de me faire plaisir.

«Aly, sérieusement, si tu veux me parler je te promets que je ne jugerai pas…Je ne te demanderai pas non plus de choisir entre ta famille et moi, plus jamais. Juste…dit moi ce qui cloche. Tu es énervé à rien, tu manque les cours, tu va jusqu’à me crier dessus pour un mot sans explication. Sérieusement aly’, ça ne te ressemble pas… »


code by bat'phanie

_________________
Promise me this is forever
You and I, we're messy and complicated, but we’re real▬ You put me in a position where I have to defend you. Again. Where I have to bend my morals. Again. Where I have to go against every single thing that I believe in. Again! Because I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Lun 11 Sep 2017 - 3:59


Happy to see you again



Pourquoi nous ne sommes plus amies ? Simplement parce qu’elle m’a dit être une sorcière ? Non je pense qu’il y a autre chose derrière tout ça. Et je ne parle pas simplement du fait qu’elle m’interdît de voir ma famille, et qu’elle me dise que je suis imprudente avec Sam. Je sais un peu dans le fond qu’elle a raison sur certaines choses mais depuis quelques temps je ne contrôle plus du tous mes émotions et je me dis que c’est à cause de ma famille, j’ai les mêmes gènes et cela grandi en moi. J’ai peur de virer folle à jamais. Je n’arrive plus à garder pour moi ce que je ressens, je n’arrive plus à faire semblant que tout va bien. Et même si je souffre par la suite de ces disputes dans le fond elles me font du bien. Pourtant je jure que je ne cherche pas à m’isoler de tout le monde, j’ai juste besoin d’être claire avec eux… Pourquoi continuerais-je à écouter une personne qui n’est plus mon amie ? Je le devrais juste parce que nous l’avons été dans le passé ? Non… Je ne pense pas… C’est comme si je décidais soudain d’écouter mes agresseurs de la dernière fois… C’est juste impossible. Bon d’accord la comparaison n’est pas vraiment adéquate mais j’ai juste pensé à cela. Et je pense comme je veux !

Je me demande ce que pense Jessyka de moi désormais. Je ne dois plus ressembler à la meilleure amie qu’elle avait autre fois. Elle aussi a bien changé. Son regard est triste, elle a l’air d’avoir perdu pas mal de poids, sa tête a triste mine… Nous sommes pitoyables toutes les deux. On se ressemble bien. Enfin non, on est totalement différentes désormais. Elle perd du poids quand moi j’en gagne, elle est triste et déprimante quand moi je suis en colère. Nous n’avons plus rien du tout en commun… Je ricane lorsqu’elle me dit de me servir d’objet en rapport avec la religion chrétienne pour affaiblir ma famille. Elle ajoute que cela ne les tue pas. Mais j’ai envie de tuer Jenna… J’en ai mortellement envie. Et peut-être même Sam, même si je n’ai pas encore pu lui parler… Et voilà qu’elle rajoute qu’il faut éviter de la tuer…

- Ne pas les tuer ? Mais j’ai envie de les tuer. Tu ne peux pas comprendre… Je veux Jenna morte. Pour Sam j’aviserais par la suite. Tu dois être ravie de savoir que je ne veux plus être avec cette famille.

Elle me propose ensuite de tout lui raconter. Et me jure de ne plus jamais me donner de choix à faire. Mais le choix a déjà été fait et même si désormais je veux tuer Jenna je ne reviendrais pas en arrière sur ce que j’ai dit auparavant à Jessyka. Elle énumère tout ce que je fais de mal à ses yeux. Je prends donc une grande inspiration et me décide à tout lui expliquer.


- Ok, alors écoute bien. J’ai perdu ma meilleure amie pour une connerie. Ensuite j’ai voulu discuter avec Jenna, tout se passait à merveille mais j’ai eu le malheur de parler de mon bonheur avec Sam en disant qu’il m’a dit qu’il m’aime et Jenna est partie dans une colère noire. Elle m’a griffé au visage, manquant de me faire perdre un œil, m’a étranglé et m’a balancé contre un mur. Elle avait ses yeux noirs à ce moment-là. J’ai mis plus d’une heure à arriver jusqu’au couvent. Ryley m’a soigné et m’a permis de retrouver un visage normal. Je ne sais pas pourquoi je ne contrôle plus mes émotions, pourquoi je gueule sans arrêt, pourquoi je deviens folle. Mais tu oublies que je suis une Rosenwald et cela doit être dans ma nature, je deviens peut-être là Alyssa que je suis censée devenir. Et en tuant Jenna je deviendrais comme mon grand frère. Tu ne comprends pas que d’être une Rosenwald cela me fait m’isoler ? Me fait prendre conscience du danger que je suis ? Même si pour Jenna je n’ai rien d’un membre de sa famille ? Tu ne comprends pas que tout m’énerve et que j’essaie de me contrôler au mieux pour ne pas gifler les gens qui me déçoivent ? Voire même de ne pas cogner leur tête contre le sol ? Je ne sais pas ce qui ne va pas chez moi mais c’est comme cela que je suis, et si ça ne te plait pas je n’en ai strictement rien à foutre. Parce que tu crois que le cadavre que tu es entrain de devenir me plait ? Tu es aussi pathétique que moi Jessyka, et regarde toi dans un miroir, toi aussi tu as changé. Mais moi j’assume. Et je montre que je n’en ai plus rien à foutre des cours et de ce que pense les gens. T’es pas contente c’est pareil, c’est ma vie, je fais ce que je veux et je deviens qui je veux.

Je m’arrête enfin de parler et j’essaie de me souvenir de tout ce que j’ai dit mais impossible. Tout est sorti comme ça d’un coup. Je ne sais même pas si ce que j’ai dit est vrai ou pas, je ne sais pas si j’ai exagéré. Mais je m’en moque. De toute façon c’est à Jessyka que je parle donc ce que je dis n’a pas d’importance vu qu’elle n’a plus d’importance à mes yeux. Soudain je me retourne et vomi sur le sol. J’ai terminé de cracher mon venin.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 181
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Lun 11 Sep 2017 - 15:06


New year, New me
Jessyka&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴

Je ne la comprenais plus. Cette jeune rousse que j’avais connue d’une année moins que moi pleine de compassion et d’amour pour les autres était morte quelque part. La voilà qui voulait tuer sa famille, cette même famille qu’elle avait cherchée toute sa vie et je ne pouvais pas m’empêcher de me sentir mal. J’étais celle qui lui avait dit de ne pas les voir, de les éviter, voilà qu’elle me pensait carrément ravie alors que c’était tout le contraire. Je croisais mes bras et baissais la tête, inspirant ses paroles comme du véritable poison, me demandant si elle voulait vraiment que je réponde. Je savais ce que j’aurais répondu, je savais qu’elle aurait détalée à toute vitesse en m’entendant le dire, alors je me mordais les lèvres et je retenais mes paroles. Elle devenait folle, sa conscience lui glissait entre les doigts et sans le vouloir elle devenait ce que tout le monde disait qu’elle deviendrait. J’étais déçu. Voilà ce que j’aurais dis si je n’avais pas retenu mes mots. J’étais sincèrement déçu de la voir devenir ce que tout le monde lui avait dicté toute sa vie qu’elle deviendrait. Elle faisait ce qu’on lui disait, comme si elle acceptait pleinement cette vie qui n’était pas supposée être la sienne, abandonnant un long combat qu’elle avait entreprit. Je ne pouvais pourtant pas le dire, je savais bien qu’elle m’en voudrait et que tout serait fini à tout jamais, alors je retenais mon souffle et je frottais doucement mes bras.

«Je ne suis pas ravie, tu te trompe si c’est ce que tu crois…»

Furent les seules mots qui allaient sortir de ma gorge, bien qu’ils n’étaient que brisés d’une voix terriblement tremblante. Je relevais ma tête pour lui demander à nouveau de me parler, promettant de ne pas juger quoi qu’il advienne et à mon étonnement elle allait me dire absolument tout ce qui n’allait pas. Je pris un instant pour comprendre ses paroles, inspirant pour elle entre chaque phrase, tentant de comprendre comment tout cela avait pu lui arriver en si peu de temps. J’en étais quelque peu responsable en y pensant bien, me dis-je, j’avais peut-être même tout démarré cette ascension vers l’enfer. Avant notre chicane elle allait relativement bien, elle avait son nouveau copain et sa nouvelle vie. Je ne me rappelais pas l’avoir entendu dire qu’elle était malheureuse, même si de savoir Jenna vivante lui avait fait un choc, elle ne s’était pas non plus mis à lui sauter à la gorge. Je respirais donc doucement, tentant de comprendre ce qui avait exactement emporté Alyssa sur ce chemin pavé de mauvaise intention. J’avais un pincement au cœur quand elle disait être une Rosenwald, comme si ce simple nom désignait tout ce qu’elle était désormais, comme si sa vie ne tournait qu’autour de ces lettres. J’aurais voulu la secouer pour lui faire comprendre mon point de vue, mais je voyais déjà qu’elle s’énervait et qu’elle devenait aussi pâle qu’un linge blanc. Elle devait avoir des nausées terrible tellement sa colère était immense et aussitôt je me sentais mal d’avoir tentée de la faire parler. La voilà qui disait s’assumer pleinement et devenir qui elle voulait. Je ne pu empêcher mon soupire tout en fermant les yeux. J’avais juré de ne pas juger, mais c’était la seule chose que je voulais faire, la seule chose qui me venait à l’esprit. Pourtant cela ne l’aurait pas aidée, alors je me tenais immobile et je voulu parler quand elle laissait enfin le silence planer. Elle se retournait tout d’un coup et vomissait. Je m’avançais aussitôt vers elle pour reposer ma main sur son épaule et flatter doucement son dos.

«Ça va aly…respire doucement… »

Dis-je paisiblement en faisant des ronds avec ma main pour tenter de l’apaiser. Je ne répondrais pas à ses paroles sur mon apparence, je savais bien de quoi j’avais l’air, mais je ne pouvais pas lui expliquer que c’était à cause de Samuel. Je ne pouvais pas lui dire qu’il était de retour en enfer par ma faute, que j’avais cessée de manger pendant des jours parce qu’il m’avait ignoré et que je recommençais à peine à vivre. Les changements positifs étaient dur à voir, mon corps se creusait encore de cette malnutrition, mais j’irais mieux désormais. Pourtant, ce n’étais pas l’heure que l’on discute de Sam, plus tard me dis-je, nous aurions cette discussion quand elle irait mieux.

«Aly…tu ne m’a pas perdu. Je sais que les trucs sont compliqués en ce moment, mais quoi qu’il advienne je serai là pour toi…Et tu ne seras jamais comme eux. Tu es toi, tu es unique et personne ne pourras te voler ton identité Alyssa…tu es plus forte qu’eux, même si ce n’est pas évident de le voir présentement..»

Dis-je doucement en tentant de la rassurer. Ne juge pas Jess, me dis-je, tu lui as promis. Je du me retenir de parler du reste, de parler de ce qui me dérangeait, mais elle n'avait pas besoin de ça.

code by bat'phanie

_________________
Promise me this is forever
You and I, we're messy and complicated, but we’re real▬ You put me in a position where I have to defend you. Again. Where I have to bend my morals. Again. Where I have to go against every single thing that I believe in. Again! Because I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Lun 11 Sep 2017 - 15:39


Happy to see you again



Elle n’est pas ravie? Mais c’est pourtant elle qui m’a dit de les fuir, de ne surtout pas les voir. Elle a compris qu’ils étaient une menace et moi qu’ai-je fait? J’ai cherché à nouer des liens avec ma soeur alors même qu’une sorcière me disait que cela était dangereux. Et Jessyka a bien eu raison de me dire de faire attention… J’en ai perdu la raison et j’ai bien failli mourir des mains de ma soeur. J’ai voulu la tuer mais comment une humaine pourrait battre un démon sans pouvoir magique ou je ne sais quoi? Je suis persuadée cependant qu’une sorcière pourrait m’aider… Ou un sorcier comme Ryley… Mais je ne pourrais jamais lui demander de faire cela. Tuer ma soeur… Non… Cela risquerait de lui rappeler la sienne, Selena et je ne veux pas le faire souffrir lui… Et jessyka… Elle ne voudra jamais m’aider… Pourtant elle n’aime pas ma famille… Et elle ne tuerait pas directement… Elle ne serait qu’un objet ou un moyen pour arriver à cette fin. Ce serait moi la meurtrière. Cela lui posera un problème de conscience mais si j’arrive à lui faire comprendre que je suis en danger de mort elle changera peut-être d’avis. Puisque même si nous ne sommes plus amies elle a l’air de tenir encore en moi. J’aime cette idée… Avec une sorcière à mes côtés j’aurais plus de chance de me venger de Jenna. Et même si je ne la tue pas je pourrais au moins la mutiler ou lui infliger des blessures sévères pour lui montrer que je ne rigole pas et que je ne suis pas une petite fille frêle comme elle a l’air de le penser. Ma folie a pris de l’ampleur, je la sens grandir en moi, ronger mes intestins et mes idées. Je n’ai plus l’impression de réfléchir par moi-même. Mes faits et gestes sont gérés par ma folie, par mon désir de vengeance et surtout par mon envie d’aller mieux.

Si tu n’es pas ravie aides-moi à les tuer pour être débarrassé de ces démons à jamais. D’abord Jenna et ensuite - Sam si je n’arrive toujours pas à lui parler entre quatre yeux pour qu’on s’explique.

Elle va refuser je le sens mais au moins elle sait à quoi s’en tenir avec moi. Je ne rigole pas sur mes attentions. Je veux qu’elle comprenne combien j’ai la haine, la rage. Et qu’elle a de la chance que tout cela ne soit pas dirigé contre elle… Je veux qu’elle sache qu’elle n’est qu’une petite goutte d’eau dans l’océan de mes ennuis. Je veux lui montrer tout ce qu’il y a en moi, que mon existence est bouleversée. Soudain sans prévenir je me mets à vomir. Je n’en peux plus de ces nausées qui reviennent régulièrement depuis peu. Jessyka vient caresser mon dos en me conseiller de respirer doucement. Mais elle croit quoi? J’essaie, mais c’est impossible! Je ne sais même plus comment on respire quand je suis dans cet état. Je me décale lorsqu’elle se remet à parler. Je sors un mouchoir de ma poche et m’essuie la bouche. Elle sera toujours là pour moi? Elle était où quand je me suis fait battre par ma soeur? Elle était où lorsque j’ai failli me faire violer? Elle était où quand je pleurais à cause de tout ce qui m’arrive? Et elle était où lorsque j’ai commencé à perdre la tête? Elle était occupée à faire je ne sais quoi, à m’oublier dans un coin. Je ne serais jamais comme eux? Mais je le suis déjà. Juste parce que je porte leur nom de famille. Elle ne comprend pas que la même folie m’habite? Que j’ai des envies de meurtres, des envies de me faire passer pour morte pour partir loin de tout le monde? Je ne suis pas plus forte qu’eux, la preuve dès que je m’énerve je tombe malade. Je serais plus forte le jour où je les battrais.

- Jessyka, je t’ai perdu, il faut l’accepter. Tu n’étais pas là lorsque j’en avais besoin et je n’étais pas là pour toi non plus. Je serais à jamais comme eux, à un petit niveau pour l’instant mais un jour je serais exactement la même. Je suis folle, tu ne le sais pas encore? Tu n’as pas compris? Je crache ma haine à plein poumons et gerbe ce qui me reste de bon en moi. Je serais peut-être pire qu’eux, et je le souhaite si cela me permet de les effacer de ma vie. Ne cherche pas à me rassurer ou essayer de me rappeler qui je suis. Depuis trois mois je deviens barge, je deviens incontrôlable. J’ai essayé d’ordonner mes pensées mais plus le temps passe et moins j’en ai envie. Les gens me dégoûtent tellement avec leurs secrets, leurs façons de me dire qui je suis ou qui je devrais être. Un jour je disparaîtrais de la vie de tout le monde avec Sam et personne ne me reverra plus jamais.

Parce que oui, si je pars je demanderais à Sam de venir avec moi. On ira où il voudra. On se fera une nouvelle vie, avec une nouvelle identité pour laisser derrière moi ce monde pourri, ce monde qui ne veut pas de moi, qu’importe le clan. Je n’ai ma place nul part ici. Ils me font tous chier! Je pourrais les cogner juste pour le plaisir de les voir se taire. Que m’arrive-t-il? Où est passée la petite Alyssa toute gentille et studieuse? Je crois qu’elle est morte en moi. Non… Elle est encore là, apeurée dans un petit coin sombre de mon âme. Elle a peur de sortir, elle a peur de quelque chose…




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 181
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Lun 11 Sep 2017 - 16:19


New year, New me
Jessyka&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴

Mon cœur fit dix tour sur lui-même quand elle me demandait de les tuer, enfin le tuer. Mes yeux s’étaient agrandis et mes pupilles s’étaient dilatés. Elle ne savait pas pourquoi ni ne devait le savoir vu la rage qui émanait d’elle, mais mon reflexe de recul fut immédiat. Elle prendrait ce signe pour ce qu’elle voulait, personnellement je m’en foutais, tout ce que je notais c’était cette demande. Je ne lui ferais jamais de mal et ça j’en étais très au courant. Mon petit cœur battait la chamade au point que je du mettre une main sur celui-ci et vérifier que personne n’était autour de nous.

«Aly, est-ce que tu réalise l’ampleur de ce que tu me demande? Puis.. »

Ma voix était sifflante, basse, inquiète. Je baissais la tête en faisant un pas vers Alyssa toujours aussi paniquée d’avoir entendu ces mots sortir de sa bouche. Ça ne lui ressemblait pas, je ne la reconnaissais pas et plus ça allait plus je me disais que j’aurais du courir au loin. Je m’obstinais à vouloir aider une personne qui n’était pas mon amie, une personne que je ne connaissais pas, on aurait presque pu croire qu’elle était possédée.

«Ça ne se tue pas si facilement que ça un démon. Ça prend des sortilèges puissant, les bon outils…ce que tu me demande Aly’ c’est de la magie noire. »

Bien sûr qu’elle ne réalisait pas ses paroles, me dis-je, elle devait parler avec la colère uniquement. C’était impossible que mon amie me demande sincèrement de tuer sa famille. Je clignais des yeux en recroisant mes bras contre mon corps, toujours aussi inconfortable dans cette situation, effrayée par la suite. Mais qu’est-ce qui se passait dans la tête d’Alyssa? Ce n’était pas normal, elle avait besoin d’aide et je n’arrivais même pas à faire sortir le mal autrement qu’en colère. Je voulais lui tenir son parapluie tendis que la tempête se déchainait sur elle, mais je n’avais pas la force face aux vents, j’étais incapable d’aider mon amie. Cette situation me peinait grandement, juste de savoir que je ne serais jamais assez, qu’elle s’était étrangement liée à un inconnu et qu’il semblait être le seul à la tenir debout. Qui était-il d’ailleurs? En y repensant je ne l’avais jamais rencontré à l’école et elle en parlait comme s’il était cet être unique qui n’était présent que pour elle. J’haussais un sourcil dans mon questionnement, me demandant si ce mystérieux chevalier était une si bonne personne pour elle. En y repensant elle avait changée depuis qu’elle l’avait rencontrée. Notre chicane n’avait rien à voir et peut-être même que son frère et sa sœur n’avait rien à voir avec cela. Je savais que son frère n’en avait rien à faire, il ne l’avait mentionnée qu’une fois dans toutes nos discussions et c’était en colère que je la choisisse à lui. Sa sœur, de ce que j’avais connu, n’était qu’une garce qui jouait des jeux. Ce mystérieux garçon lui était invisible, inconnu et probablement la mauvaise influence. Je relevais les yeux vers Alyssa, mais ce n’était pas le temps de creuser cette histoire, elle était beaucoup trop en panique pour que je puisse en toucher un mot. Nous n’étions pas non plus au meilleur de notre relation, vaudrait mieux que je me taise encore un peu, j’allais en parler plus tard encore une fois.

La voilà qui refusait que je la touche et qui se remettait en colère encore une fois. Ses mots vinrent pourtant pincer mon cœur. Je n’étais pas là quand elle avait eu besoin….Cette pensée me fit terriblement mal. Si Alyssa savait seulement ce que j’avais fais quand elle m’avait repoussée pour elle. Si seulement elle savait que j’avais vendu mon âme pour m’assurer sa sécurité auprès de Samuel. J’inspirais doucement, sachant que je devais retenir ma propre rage dans ma gorge, m’empêcher de dire quoi que se soit. Je l’écoutais simplement en me reculant de quelques pas, recroisant mes bras encore une fois sur mon corps, soupirant de la voir dans un tel état. Je voulais l’aider, croyez moi j’en avais grandement envie, mais elle refusait clairement mes interventions. Elle refusait clairement mon aide, mon amitié ou quoi que j’ais pu tenter j’avais le sentiment qu’elle me rejetterait.

«Okay… »

Dis-je plus sèchement qu’au début en réponse à ses paroles.

«Tu pense ce que tu veux Alyssa, tu as raison, je ne suis personne et je n’ai pas le droit de m’inquiéter pour toi puisque tu as réponse à tout ce que je dis. »

J’étais un peu plus en colère, mais j’étais en colère parce qu’elle ne voulait rien entendre, pas nécessairement contre elle entant que personne. Je me mordais la lèvre une seconde avant de plonger mon regard dans le sien. Bien que ma voix démontre une certaine impatience mon visage était tordu de tristesse.

«Sache que le jour où tu ‘’disparaîtra’’ avec ce mystérieux inconnu qu’aucun de tes proches ne connaissent, moi je serai inquiète chaque jour de ma vie pour toi. Ça ne veut peut-être rien dire, tu t’en fou j’ai compris, mais je préfère te le dire. »

Je détournais le regard et les talons. Je ne tentais plus de l’approcher, bien que je reste sur place, je prenais une distance que je n’avais prise depuis le début de notre rencontre.

«Je suis désolé si je t’ai dérangée avec mes inquiétudes pour toi, mais bon, faut te rappeler que tu as des gens qui t’aimes apparement. »

code by bat'phanie

_________________
Promise me this is forever
You and I, we're messy and complicated, but we’re real▬ You put me in a position where I have to defend you. Again. Where I have to bend my morals. Again. Where I have to go against every single thing that I believe in. Again! Because I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Lun 11 Sep 2017 - 16:54


Happy to see you again



Est-ce que je réalise l’ampleur de ce que je lui demande? Bien sûr que oui. Juste quelques potions ou sortilèges pour soit me rentre assez puissante pour tuer mes démons soit pour les tuer directement. En quoi est-ce si compliqué? Et puis elle me prend pour une idiote en me demandant si je réalise ce que je lui demande? Je suis juste folle, pas stupide ou inculte. Mais si elle ne veut pas m’aider ce n’est pas grave, je trouverais bien un livre qui m’aidera. Ou alors je pourrais très bien aller au couvent avec Ryley et faire des recherches en cachette, je trouverais peut-être un vieux grimoire magique près d’un chaudron ou d’un balai magique. Au final je n’ai probablement pas besoin de Jessyka même si elle fait partie d’un couvent et que donc elle doit avoir beaucoup de pouvoir. Je suis pourtant persuadée qu’elle s’y connait en démon, sa grand-mère aussi d’ailleurs. Mais oui!!!! Je pourrais en parler à grand mère Iris! Même si je suis en froid avec sa petite fille peut-être qu’elle m’aidera à chasser les démons Rosenwald! Elle aussi dit qu’ils sont dangereux, elle sera probablement ravie de s’en débarrasser! Et comme elle est plus vieille elle est forcément plus puissante… Enfin je dis ça mais je n’y connais rien en la magie; j’aurais dû faire quelques recherches mais je n’y avais encore jamais pensé…

Jessyka s’approche de moi, comme si elle avait peur que quelqu’un nous entende. Mince, c’est vrai qu’on est dans le gymnase du lycée, j’avais complètement oublié… Ainsi donc il faut des sortilèges puissants et des outils. Magie noire? Mouais ça je sais que ce n’est pas bon du tout, mais bon, cela ferait deux démons en moins par chez nous… S’il faut en venir là… Je pourrais peut être faire les sortilèges moi-même pour ne pas risquer la vie de Jess. Je n’ai rien à perdre dans le fond n’est-ce pas? Je suis une Rosenwald après tout, la lignée pourrait s’éteindre avec moi puisque je ne pense pas qu’un jour Jenna et Sam voudront des enfants…

- Si tu ne peux pas le faire, dis-moi et je ferais. Sinon ta grand-mère pourrait peut-être m’aider. Je suis sûre qu’elle serait prête à me renseigner et m’aider à obtenir tout ce dont j’ai besoin pour débarrasser la ville de deux démons dont un qui est un pur meurtrier.

Je vois bien qu’elle est choquée par mes mots, que cela ne lui plait pas. Elle a même l’air d’en avoir des palpitations puisqu’elle pose sa main sur son coeur. Mais je m’en moque. Elle ne devrait pas avoir ce genre de réaction, elle n’aime pas ma famille alors je ne vois pas pourquoi elle ne veut pas les supprimer. Elle devrait me soutenir dans mon choix, m’aider à les vaincre. Ou alors je fais entrer Sam dans la confidence et à deux on y arrivera. Parce que l’amour est plus fort que tout. Euh ouais non, là c’est du délire. Attention à ce que je pense sinon je vais finir par mourir de rire et ce n’est pas le moment.

J’ai raison et elle n’est personne. Ce sont ses mots. Elle a enfin compris. Jessyka ne peut pas s’inquiéter pour moi, elle n’en a plus le droit. Elle se décale même de moi pour me donner de l’air. Sa colère se lit sur son visage mais cela me fait juste sourire. Par contre lorsqu’elle parle du mystérieux inconnu que personne ne connaît me rend dingue. Elle sous-entend quoi par là? Qu’il n’existe pas? Que je me suis fabriquée un amoureux pour mieux supporter ma pathétique petite vie? Mais j’ai des témoins! Comment peut-elle douter de cela? Je serre les poings forts et inspire par le nez. Ne pas la frapper, surtout pas. Nous sommes au lycée… Je ne dois pas faire de bêtise…

- Mon mystérieux inconnu que personne ne connaît? Demande à Jenna, elle l’a déjà rencontré! Demande aux trois mecs qui ont voulu me violer qui est venu me sauver! Demande à toutes les personnes qu’on a croisé! Sam est réel! Ce n’est pas un mystérieux inconnu juste parce que je ne te l’ai pas présenté! Il est vivant!

Elle continue sa petite tirade pitoyable en terminant par dire que des gens m’aime. Je réfléchis deux secondes et je n’en vois que deux. Ryley m’aime bien, nous nous sommes bien rapproché et nous sommes devenus amis je pense. Et il y a Sam, mon petit ami, qui m’aime d’un amour unique. Et si jamais je pars avec lui je ne manquerais qu’à Ryley mais comme notre amitié n’est qu’au début, il pourra vite m’oublier. Alors niveau gens qui m’aiment je ne vois pas trop. Mes parents ne m’aiment pas, mon grand-père s’en fout de moi. Ma grand-mère m’a menti toute ma vie, mon frère et ma soeur également… Et Jessyka a brisé notre amitié. Alors non je ne vois vraiment pas. L’amour qu’elle peut encore me porter est faux, c’est un amour du passé, une ombre de ce qu’on a pu connaître elle et moi. Un reste qui perdure pour ne pas accepter le présent. Elle vit dans le passé quand moi j’ai avancé vers mon avenir.

- Tu ne m’as pas dérangé. Au moins les choses sont claires. Je t’ai expliqué les choses, je t’ai dit ce que tu voulais savoir. Maintenant que tu acceptes ou non qui je suis ça m’est égal. Et si tu ne veux pas m’aider à avancer dans la vie ben reste dans le passé ou trace ton propre chemin loin du mien. Ne fais pas semblant de t’inquiéter pour moi si tu n’es pas capable d’essayer de m’aider. Ce n’est pas avec du vent que tu arriveras à quoi que ce soit. J’ai besoin de choses concrètes.

Les mots ne sont rien, ils sont inutiles dans ma situation. Au contraire ils ne font que m’énerver un peu plus et me tordre l’estomac. Je pose mon sac à terre et cherche de quoi le calmer. Calmant ou anti douleur? Les deux? Oui les deux. Je prends deux pilules de chaque sans réfléchir et les gobe tout en dévissant le bouchon de ma bouteille d’eau. J’avale les cachets, j’espère que cela va vite faire effet.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcier
Messages : 181
Date d'inscription : 27/08/2017

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Lun 11 Sep 2017 - 18:10


New year, New me
Jessyka&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴

Je soupirais. Elle continuait d’être obsédée sur cette idée de tuer sa famille quoi qu’il en coûte. Je ne pouvais lui dire la vérité et je ne pouvais non plus lui dire pourquoi je refusais réellement d’exécuter sa demande. Si je ne l’aurais pas connu peut-être que j’aurais changée d’idée. Si je n’avais pas liée mon âme à la sienne, peut-être que je l’aurais aidée sans me poser une seule question, embarquant dans cette envie meurtrière qui la prenait pour m’assurer sa protection et pourtant je refusais. Je connaissais son frère et l’entendre dire qu’il n’était rien qu’un meurtrier me brisait le cœur. Il était tellement plus qu’un passé troublant, qu’un instant où il avait flanché entre la conscience et la folie, qu’un instant où il ne voyait plus d’avenir devant ses yeux. Il était tellement plus que ce qu’elle venait de résumé et pourtant je ne pouvais pas lui dire. Ça faisait mal, mal de savoir que je devais garder le secret, car elle deviendrait folle de m’entendre le dire à haute voix.

«Alyssa, ma grand-mère ne fera jamais des sortilèges de magie noire sauf s’ils s’attaquent au couvent. Elle ne t’aidera pas, si tu veux ce genre d’aide tu devras le chercher dans une autre famille de sorcier. »

Dis-je simplement en retenant ma peine. Je ne pouvais simplement lui dire que ma grand-mère ne l’aiderait pas, puisqu’elle savait pour mon lien et qu’elle savait que sans lui je cesserais de vivre. Oui. Je mourrais. Ces mots étaient si dur, si réel, si compliqué. Ils avaient sonnés dans ma tête comme si on m’avait frappé en plein visage. Parfois j’oubliais ce qu’était une vie avant, une vie quand mon âme se sentait encore pleine, mais dès que j’y pensais je me perdais dans ce sentiment d’avoir enfin vécu avec cette passion qui me consumait. Je ne m’étais jamais sentie réellement vivante, ni n’avait ressentie que j’avais un but sur cette terre, il avait fait naître ce sentiment qui me permettait d’espérer que je pourrais survivre à toutes les épreuves de ma courte vie. Je pourrais combattre Arioch, vieillir, rendre la fierté à mon couvent et tout cela parce que nous avions un futur ensemble. J’expirais ma douleur, ma peine, je regardais Alyssa et réalisais soudainement l’ampleur de ce que je lui cachais. Une vie entière, une existence nous séparait désormais et nous réunissaient à la fois dans l’adversité.

Voilà qu’elle n’avait pas du tout compris le but de mon intervention. Je restais choquée quelque seconde à l’entendre me cracher ses paroles en plein visage. Elle croyait vraiment que je disais qu’elle s’était inventée un mec? Je n’étais pas comme ça! Ce petit moment me laissait sans mot et je la dévisageais jusqu’à ce que ses paroles viennent me réveiller avec un encore plus grand choc. Attendez?! Elle avait faillit être violée? J’apposais de nouveau une main sur ma poitrine pour bien comprendre ce qu’elle venait de dire. Elle m’avait laissée sans mots, j’avais de la difficulté à diriger cette information qu’elle avait presque dite en s’en foutant. Alyssa ne devenait pas folle elle était tout simplement traumatisée. C’était beaucoup trop d’évènements en quelques mois pour elle. Je comprenais un peu mieux ce qui la poussait à agir de la sorte. Je comprenais pourquoi tout se bousculait dans sa tête si rapidement qu’elle se sentait devenir dingue. Ma pauvre amie devait vivre avec une réalité qui déferlait devant ses yeux sans qu’elle ne puisse y réagir. Le viol, la meilleure amie sorcière, la famille de retour des enfers et la grand-mère qui ne cessait de la comparer à eux. Je savais de ma grand-mère combien Rose oubliait souvent l’existence d’Alyssa et se concentrait uniquement sur les enfants qu’elle avait tant aimée. Ça me chagrinait à chaque fois pour Aly, mon amie n’avait jamais eu personne dans sa famille qui l’aimait pour qui elle était, elle n’avait été qu’un douloureux souvenir d’un passé qu’ils avaient perdu.

«Aly…Je n’insinue pas qu’il n’existe pas, voyons, depuis quand je ferais un truc du genre? Je dis juste qu’on ne le connait pas et que peut-être qu’il est dangereux ou je ne sais trop…»

Tentais-je d’une voix chancelante. Je voulais tellement la prendre dans mes bras et la rassurée, mais je savais maintenant qu’elle me repousserait. Elle ne comprenait que ce qu’elle voulait comprendre et sincèrement ça me rendait impatiente. Je ne le laissais pourtant pas paraître, du mieux que je le pouvais, je me forçais à ne pas taper du pied face à ses mots. Elle reprit la parole et encore une fois elle continuait. Je gardais les bras croisés, détournée d’elle, je tentais de respirer du mieux que je le pouvais pour rester calme. Elle n’a pas besoin de ma rage, me dis-je, elle à juste besoin de quelqu’un qui la comprend pour une fois. D’une façon elle me rappelait Samuel, elle n’avait pas totalement tord de dire qu’elle était une Rosenwald, c’était effectivement le cas en y repensant. Tout comme lui elle avait juste besoin de cette personne qui l’écouterait et lui dirait que tout irait bien désormais…mais je n’étais pas cette personne dont elle avait besoin, autant aurais-je voulu l’être, je n’étais qu’une personne qu’elle ne voulait pas dans sa vie. La colère, la rage, je n’en ressentais plus. J’abandonnais les armes, décroisait mes bras et redonnais un regard plus triste envers Alyssa. Les choses étaient claires, elle avait bien raison, plus jamais nous n’aurions notre amitié que j’avais tant aimée. J’inspirais doucement en me tournant vers elle, plus délicatement je prenais sa main du bout des doigts et je m’exprimais toujours aussi brisée.

«Je suis désolé de tout ce qui t’es arrivée, désolé de ne pas avoir été là quand j’aurais du l’être et Aly…je te souhaite que tout s’arrange. Que tu sois heureuse et que ton bonheur dur jusqu’à ce que tu prennes ton dernier souffle sur cette terre. »

J’expirais en retirant ma main. Je comprenais maintenant…

«Sache que je ne serai jamais capable d’arrêter de m’inquiéter, mais je ne peux pas te suivre là où tu t’en vas. Je ne peux pas user de la magie noire pour tuer des démons ou me prendre d’une envie meurtrière.»

J’inspirais difficilement cette fois. Incertaine si je prenais le bon choix.

«Tu as raison…notre amitié est terminée. »


code by bat'phanie

_________________
Promise me this is forever
You and I, we're messy and complicated, but we’re real▬ You put me in a position where I have to defend you. Again. Where I have to bend my morals. Again. Where I have to go against every single thing that I believe in. Again! Because I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  Lun 11 Sep 2017 - 19:06


Happy to see you again



Ainsi donc personne de la famille Danvers ne m’aidera? Il me reste peut-être Ryley. Ah oui mais non je ne veux pas l’impliquer dans ça… Donc il va falloir que je trouve une autre famille de sorciers ou que je fouille dans les grimoires du couvent. Je pense que cette solution est la plus simple. Je ne sais pas comment trouver une sorcière. Je n’ai même pas été capable de voir que ma meilleure amie en était une donc bon… Je parviendrais malgré tout à mes fins. Je ferais payer ma soeur, et probablement mon frère si je n’arrive pas à le voir d’ici là. Il n’a fait aucun pas vers moi. Je peux comprendre qu’il n’ait pas apprécié le coup de poing, mais merde c’est un démon, je suis sûre qu’il n’a rien senti ou qu’il a déjà guéri. Que peut faire la main d’une humaine contre la face d’un mec qui vient des enfers? Le pire c’est que je pourrais aller le voir au manoir mais j’ai trop peur de croiser Jenna. Pour l’instant je ne fais pas le poids face à elle.

J’en viens alors à parler de Sam et de ce qu’il a fait pour moi. Je vois qu’elle est choquée, surtout à cause de la façon dont j’ai jeté la bombe. Je ne veux plus revenir sur cette agression, je ne veux plus y penser. Je veux juste me souvenir que Sam a été un héro pour moi, qu’il m’a sauvé la vie et que nous avons fait ensuite l’amour comme jamais dans cette ruelle… Ce moment était magique. Et c’est ce qui me fait prendre conscience qu’il est bien en vie et que je ne me l’invente pas. Je n’ai pas besoin de le présenter aux gens pour savoir qu’il est réel. Et qu’elle doute de cela me blesse profondément, cela me fait mal. Je sais que je n’ai eu que deux petits amis avant lui et que j’étais vierge, mais je l’ai trouvé et depuis je suis amoureuse pour la première fois de ma vie. En vrai, il est la meilleure chose qu’il me soit arrivé sur terre. Je me sens enfin aimée et comprise. Il est mon ancre qui m’empêche de me laisser dériver dans la folie. Il est ma maison, mon foyer. Et par dessus tout il est devenu ma seule famille. Sans lui je serais certainement morte un milliers de fois. Bon j’exagère peut-être mais c’est sûr que si je n’avais pas croisé son chemin à chaque fois que j’allais mal je ne serais plus là aujourd’hui en face de Jessyka. Soit je me serais tuée, soit mes agresseurs m’auraient pris ma vie. Malgré tout ce que je dis sur Sam elle pense qu’il est dangereux! Mais pourquoi elle contredit tout ce que je dis? Pourquoi elle voit le mal partout? Je devrais la croire juste parce qu’elle avait raison pour Jenna et Sam? Non là elle se trompe totalement.

- Dangereux? Mais pourquoi? Parce qu’il m’a sauvé la vie en faisant fuir mes agresseurs? Parce qu’il a toujours été là pour m’empêcher de sombrer dans la folie ou de me flinguer tellement j’allais mal? Il n’est pas dangereux juste parce que je ne te l’ai pas présenté. C’est un homme bon qui me maintient la tête hors de l’eau. C’est la première fois que je me sens aimée et que je me sens bien…

Comment peut-elle comprendre de toute façon. Elle n’a pas vécu ce que je vis. Elle n’a jamais eu de petit ami comme Sam. Ce qu’on vit est unique. Elle me prend la main du bout des doigts, comme pour ne pas m’abimer ou ne pas trop me toucher. Elle s’excuse encore. Encore et toujours des mots.. Elle veut que je sois heureuse jusqu’à ma mort. Elle est mignonne la Danvers… Tant pis si elle décide d’être inquiète à jamais à mon sujet. Tant pis si elle ne peut pas m’aider. Je me débrouillerais sans elle.

Soudain elle prononce quelque chose qui bizarrement me fait l’effet d’un poignard. Notre amitié est finie, je l’ai déjà dit. Mais l’entendre de sa bouche est autre chose. Cela me fait mal. Je lui tourne le dos et laisse couler les larmes qui me brûlaient les yeux. Elle abandonne, elle m’abandonne. Elle a écouté ce que j’ai dit… Jessyka ne veut plus être mon amie. Sam se trompait. Notre amitié ne reviendra jamais… Je ne comprends pas pourquoi cela me fait si mal alors que c’est ce que je désirais dans le fond. Ses mots résonnent dans ma tête,je sens venir un mal de crâne. Je passe ma main sur mon visage en soupirant. Tant pis si elle voit que j’ai pleuré, tant pis si elle se rend compte à quel point j’ai mal. La seule chose qui a de l’importance c’est ce que je vais dire maintenant d’une voix neutre, sans aucune émotion.

- Désormais nous n’existons plus l’une pour l’autre. Fais ta vie, je ferais la mienne. Je réglerais le problème de démons seule. Prends soin de toi si tu en as envie, j’en ai plus rien à faire. Par contre je te demande juste de m’oublier pour de vrai. Ne t’inquiète plus pour moi. Et ne cherche pas à avoir de mes nouvelles. T’approche pas des Rosenwald, nous pourrions te créer des problèmes. Tu ne fais plus partie de ma famille alors au moindre problème je n'hésiterais pas à me venger...

Je pars ensuite en courant. Je voulais marcher mais je n’ai pas pu me retenir. Il fallait que je m’enfuie loin de Jessyka. Je bouscule des gens à la sortie du gymnase manquant de tomber à terre. Mais je m’en moque. Je ne me suis même pas rendue compte que j’ai oublié mon sac près de Jess. Tout ce qui compte est que je rentre le plus vite possible chez moi pour me calmer sinon je sens que je vais faire une grosse bêtise. J’ai juste besoin de me coucher un peu pour arrêter les tremblements et les pleurs. Tout ira bien… Je n’ai pas besoin d’elle… Je n’ai plus besoin de ma meilleure amie… Jessyka… Putain elle va me manquer… Pourquoi j’ai agi comme ça? Pourquoi je n’ai pas pu me taire? Je ne voulais pas la perdre à jamais… Elle n’y est pour rien dans ce qui m’arrive… Qu’est-ce qu’il m’arrive? Mais merde! Je voulais pas la perdre…Je frappe dans un casier avec mon poing et continue à courir jusque chez moi. Je me couche et laisse mes larmes couler encore jusqu’à ce que je m’endorme.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: New year new me - Jess  

Revenir en haut Aller en bas
 
New year new me - Jess
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» descente d'auditoire
» Set de crayons 24/7 spécial 15ème anniversaire d'Urban Decay
» Red Dragon (édition limitée)
» Terracota guerlain blondette
» Craquage pour mon anniversaire (mise à jour 9 janvier 2013)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Archives :: Archives des membres :: Anciens RP-
Sauter vers: