.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 When the demon becomes hero - Sam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 123
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: When the demon becomes hero - Sam  Mer 6 Sep 2017 - 16:56


When the demon becomes Hero

Alyssa & Samuel

Les mouvements de bassin que faisais Alyssa sur mon sexe me rendaient complètement fou. J’en étais tellement excité que je n’arrivais pas à jouir. Je laissais mes mains glissé sur son corps sans gène, profitant de chaque centimètre de peau que je pouvais atteindre. Ma sœur cadette avait sembler être grandement touché lorsque je lui avais dis que je croyais l’aimer. Je ne pouvais pas dire si c’était de la joie ou de la tristesse qu’elle avait ressentit mais je penchais plus vers les larmes de joie. Nos baisers devenaient de plus en plus passionnées, ses vas et viens me faisais frissonner de plaisir à chaque fois. Elle fini cependant par ralentir son allure ce que j’apprécie grandement, car en étant plus lente, elle va me permettre de réduire un peu mon excitation et je pourrais enfin éjaculer. Je n’en peu plus et mon corps non plus. Nos lèvres se caresse doucement, je peux sentir ses mains glisser sur ma peau, j’apprécie ce contact, je laisse de nouveau un frisson traverser mon corps en sueur. Au bout de quelques instants, la jeune femme accélère de nouveau de mouvement sur mon sexe, je laisse échapper des gémissements de plaisir de plus en plus fort. Mon cœur pulse avec force dans mon torse, il bat avec tant de vigueur que j’ai les doigts qui son engourdi. Mon cerveau frétille ce qui m’empêche complètement de réfléchir à ce qui se passe actuellement.

Je senti alors le plaisir augmenter brusquement, je serrer mon emprise sur les hanches de la jeune femme puis je la serrai doucement contre moi alors qu’enfin je laissais aller ma semence en elle. Mon corps tremblait sous le plaisir que j’avais ressenti et mon corps avait grandement besoin d’une douche. Je verrais bien ce qui allait se passer par la suite. Je la regardais dans les yeux en silence puis je caressai une nouvelle fois sa joue. Esquissant un très léger sourire je me permis de lui offrir un baiser très doux. Je ne comptais pas la laisser assise sur moi encore bien longtemps puisque mon plaisir était enfin terminé. Je la serrai donc contre moi pour me relever de sur la boite puis je me retournai pour la déposer sur la boite avant de retirer mon sexe de sa fleur de vie. Sans une parole supplémentaire je remonte mon boxer et mon pantalon. Une fois vêtu je ramasse les pantalons, sous-vêtements et haut de Alyssa puis je lui tend en silence. Je ne sais pas réellement ce que je peux dire de plus à cet instant précis. J’inspire doucement et j’ouvre finalement les lèvres.

« Tu veux aller prendre un café ? »

Je lui esquisse doucement un sourire. Ce n’est peut-être pas très romantique comme idée mais vu l’heure, je considère que le café est la meilleure chose qui sera possible de prendre pour me remonter un peu physiquement.



_________________
I don't need your fuckin redemption
The devil is real. ▬ and he isn't a little red man with horns and a tail.He can be beautiful because he's a fallen angel and he used to be God's favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 655
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: When the demon becomes hero - Sam  Mer 6 Sep 2017 - 17:25


When the demon becomes hero




Le moment de délivrance arrive enfin. Nous jouissons à l’unisson. Nos corps tremblent tellement ils ont reçu du plaisir grâce au corps de l’autre. Ma respiration est saccadée et je me sens moite de partout. Mais je suis bien en cet instant. Ses yeux qui ne quittent pas les miens, sa main qui caresse ma joue et ses lèvres qui touchent les miennes… Je vis le bonheur absolument. Je pourrais mourir demain je m’en moque. Samuel m’aime et nous venons de partager un moment magique. Il me soulève très facilement pour me poser à sa place. Il se sépare de moi hélas et se rhabille. Je le regarde faire avec un petit sourire sur les lèvres. Il est tellement beau… Il me ramasse gentiment mes affaires et je me lève pour m’habiller. La vérité me revient alors en mémoire. Nous sommes dans une ruelle. Je ne sais même pas l’heure qu’il est mais il doit être bien tard. Je viens de coucher avec Samuel dans une rue, au risque de nous faire surprendre et cela ne me dérange même pas. Je n’aurais pas quelques douleurs entre les cuisses je me mettrais à tourner sur moi, les bras en l’air pour montrer à quel point je suis heureuse et à quel point je l’aime. Mais je n’en fais rien. Après avoir remis mon pantalon je retire ma veste pour remettre le reste des mes vêtements.

Soudain il ouvre la bouche et me propose d’aller boire un café. Il veut qu’on aille ensemble dans un lieu public pour vrai? S’installer à une table ensemble? Mon dieu! Cette soirée est la plus merveilleuse que j’ai vécu depuis toujours. J’en ai même oublié pourquoi j’étais aussi pressée de coucher avec lui. Je me rapproche de lui et me retiens de poser encore une fois ma tête contre son torse pour écouter les battements de son coeur. A la place je lui prends la main et regarde une dernière fois la boite où nous avons passé un moment incroyable.

- Avec plaisir… Tu m’as épuisée, il me faut reprendre des forces.

Je souris et commence à avancer. Pourvu que les douleurs passent rapidement. J’ai de la chance elles sont moins fortes que lors de ma première fois. Je passe ma main libre dans mes cheveux pour essayer de leur redonner une coiffure à peu près correcte et pousse un soupir de bien être. Mes joues sont rouges j’en suis sûre. Les gens vont remarquer qu’on a couché ensemble, enfin c’est l’impression que j’ai et je m’en moque. Ce que pense les gens désormais n’a plus d’importance pour moi. Je ferais ce que je veux quand je veux. Aux côtés de Samuel je me sens jolie et en sécurité, en fait je me sens parfaitement bien. Je me sens à ma place…

A la sortie de la ruelle je vois un café avec une terrasse encore ouvert. Je m’y dirige donc avec Samuel et m’installe à une table dehors. Je veux profiter du vent et essayer d’apercevoir les étoiles. J’aimerais lui dire encore merci et lui dire combien c’était bien mais je ne pense pas que ce soit utile… De toute façon je ne peux pas parler car le serveur arrive déjà. Je commande un café noir avec deux sucres. Espérons que ce soit suffisant pour m’empêcher de m’écrouler de fatigue.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 123
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: When the demon becomes hero - Sam  Ven 8 Sep 2017 - 20:33


When the demon becomes Hero

Alyssa & Samuel

Notre relation sexuelle se terminait enfin, me permettant de reprendre mon souffle et de pouvoir une nouvelle fois contrôler mes émotions de manière normale. Alyssa semblait être au septième ciel alors que moi, de mon côté, je réalisais finalement ce que j’avais dis pendant nos ébats mais encore plus ses paroles à elle. Ainsi donc elle était tombé amoureuse de moi depuis le premier jour. J’avais le don pour attirer les relations étranges visiblement. Le tout avait commencé par ma sœur jumelle puis maintenant ma sœur cadette. J’allais bien sur devoir lui brisé le cœur éventuellement, la faire savoir que je ne ressentais absolument rien pour elle mais surtout qu’elle était de ma propre famille et que la seule chose qui m’avait pousser à coucher avec elle c’était l’envie de sexe et surtout le désir brulant de voir la colère et l’horreur dans les yeux de Jenna qui voulait tellement protéger cette jeune femme comme une poule qui couve ses œufs. Je savais bien qu’elle allait m’en vouloir, me traiter de monstre et de profiteur mais au fond j’avais l’habitude et donc je pense que je le tolèrerais plutôt bien.

Au bout de quelques instants de réflexions en solitaire alors que je remettais correctement mes vêtements, je fini par sortir de mes pensées pour offrir la possibilité à la jeune femme se s’habiller elle aussi. Elle le fait en silence alors que je la regarde faire. Un très léger sourire brille sur mes lèvres. Je réfléchis du même coup à ce qui serait possible de faire à cet heure tardive. Je n’ai pas envie de retourner au manoir pour le moment, Jenna est certainement de retour et je n’ai absolument pas envie de la croisé se soir. Une idée me passa alors en tête. Un café serait une bonne manière de terminer notre soirée mais surtout, cela me permettrait de lui donner quelques instants de repos et elle pourrait continuer d’être heureuse d’être vu en ma présence. Je lui offris alors cette possibilité. Je peux sentir que sa lui fait grandement plaisir alors qu’elle se rapproche doucement de moi. Au bout de quelques secondes elle prend ma main. Je la laisse faire même si je ne suis pas très fan de ce genre de démonstration. Elle fini par ouvrir les lèvres doucement.

Sa réponse me fait esquissé un sourire amusé alors que je met en mouvement en même temps qu’elle. Je connais bien les quartiers ou nous nous trouvons et même si le quartier n’est pas fameux, un café reste un café. Je la suis donc en silence, faisant mine d’observer autour de nous. Nous marchons le long de la ruelle et une fois au coin de la rue, nous voyons un endroit encore ouvert. Je la suis donc en silence. Je la laisse s’assoir là ou elle le souhaite puis je m’assois à la chaise qui se trouve devant elle. Je n’ai que le temps de la regarder quelques secondes avant que finalement le serveur arrive pour prendre nos commandes. La jeune demoiselle prend un café. Une fois qu’elle à terminer l’homme se tourne vers moi en silence. Je garde le silence quelques secondes puis j’ouvre à mon tour les lèvres.

«  Un double expresso noir avec un jet de whisky.  »

L’homme nous adresse un sourire puis il retourne à l’intérieur pour faire préparer nos commandes. Une fois complètement seul avec Alyssa je lui exquise un très bref sourire et j’ouvre les lèvres.

«  Tu n’as pas peur que ton grand-père s’inquiète ?  »

Je lui posais la question surtout car il était plutôt tard et que vu son âge elle ne devait pas réellement être autorisé à se balader seule aussi longtemps. J’espérais surtout savoir d’où elle venait comme sa pour paniquer et vouloir absolument me trouver. Je conservais le silence à présent. Je n’avais rien de plus à lui dire de toute manière. Le serveur revint avec nos breuvages et il les déposa devant nous puis il retourna à l’intérieur une nouvelle fois. Une forte odeur d’alcool s’émanait de mon café. Je pris une petite gorgée en silence attendant une réponse de la jeune femme.



_________________
I don't need your fuckin redemption
The devil is real. ▬ and he isn't a little red man with horns and a tail.He can be beautiful because he's a fallen angel and he used to be God's favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 655
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: When the demon becomes hero - Sam  Sam 9 Sep 2017 - 11:36


When the demon becomes hero




Le quartier n’a pas l’air très bien mais je suis en sécurité aux côtés de Samuel. Je sais que je ne risque rien. La terrasse est agréable malgré le vent froid. De toute façon j’ai besoin de faire baisser un peu la température de mon corps après ce qui vient de se passer. Oh mon dieu! J’ai couché avec mon petit ami dans une ruelle! Je n’arrive toujours pas à y croire… Et si les gens autour de nous s’en doutaient?

Il commande une boisson avec du whisky. C’est un choix bizarre je trouve, mais peut être parce que je n’ai jamais gouté. De toute façon pour moi l’alcool ce soir c’est fini. Heureusement d’ailleurs que je n’en ai pas eu les effets avec ce que j’ai bu...
Soudain Sam me demande si mon grand père ne risque pas de s’inquiéter. Comment sait-il que je vis avec lui? Ah mais oui, tout se sait pour la famille Rosenwald, j’avais oublié… Mon grand père… Je ne sais pas vraiment s’il va être inquiet… Oui et non… Il me passera un savon demain matin au réveil… Enfin je pense… Vu qu’il sait où j’allais aujourd’hui. Et comme il ne sait pas que je suis en dispute avec Jessyka il croira que j’ai passé la journée chez grand mère Iris avec sa petite fille… Enfin j’espère qu’il croira ça…

- Il sait que j’étais chez Jessyka ma meilleure amie… Il pensera qu’on s’est tellement amusée que j’ai fini par passer la soirée chez elle…

S’il savait combien c’est faux… Combien j’aurais préféré ne jamais aller la voir… Elle m’a fait la morale et m’a avoué au pire moment de ma vie qu’elle est une putain de sorcière depuis toujours! Elle m’a caché ça, et a décidé de me l’avouer lorsqu’elle savait que j’étais déjà au plus bas d’avoir appris que mon frère et ma soeur étaient encore en vie… Je m’en fiche qu’elle en soit une, je suis même contente pour elle car je l’aime tellement cette fille...Mais… c’était le mauvais timing… Je garde le silence le temps que le serveur nous donne nos boissons. Je bois une gorgée et fini par parler. Je sais que je peux me confier à l’homme qui se trouve juste en face de moi...

- Mais j’ai préféré fuir pour te retrouver… Je crois que j’ai perdu ma meilleure amie…

Je crois ou j’en suis sûre? Les choses ne pourront s’arranger, ou tout du moins très difficilement… Cela me semble tellement compliqué avec ma vie actuelle… Et maintenant qu’elle m’a avoué son secret elle risque d’être en danger si j’ai bien compris puisque sa famille lui avait formellement interdit d’en parler à qui que ce soit externe au couvent. Je ne pourrais hélas pas entrer dans les détails si jamais Sam me demande des explications. Je ne peux pas révéler que c’est une sorcière. Il ne connaît peut être rien de ce monde et j’avais promis à Jessyka de ne jamais en parler et même si nous sommes en froid je sais tenir mes promesses. Je ne veux pas causer de tort aux autres membres de sa famille.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 123
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: When the demon becomes hero - Sam  Lun 11 Sep 2017 - 8:49


When the demon becomes Hero

Alyssa & Samuel

L’endroit était peut-être miteux mais pour se soir cela ferait parfaitement le travail. Ce n’était pas réellement le moment de faire le difficile surtout pour un café. Je m’étais donc assis à une table avec la jeune femme. En temps normal je n’aurais pas pris de café car vu l’heure j’étais plus rendu à l’alcool forte en générale mais je ne pouvais pas non plus simplement me saouler alors qu’Alyssa était avec moi. Je l’observais en silence, alors qu’elle prenait une seconde pour boire son breuvage. Je l’avais questionner à savoir si son grand-père … enfin notre grand-père allait s’inquiéter vu l’heure qu’il était actuellement. Sur le coup elle paru surprise que je connaisse le lieu ou elle vivait mais je m’en foutais qu’elle se pose des questions au final. À la base toute la ville connaissait notre famille au vu de toute les horreurs que j’avais commis il y avait plus de seize ans maintenant. Des dizaines de familles avaient souffert de ma déviance en plus de détruire des vies qui auraient pu faire de grande chose en plus de tout le reste. Je n’éprouvais cependant aucun remord à tout cela car si j’avais regretter mon passé je ne serais certainement pas de retour aujourd’hui pour continuer ce projet morbide. Ce fut heureusement la voix de la jeune femme qui me sortie de mes pensées sadique. Elle disait qu’il croirait qu’elle était restée plus longtemps chez sa meilleure amie que ce qui était prévu à la base. Le grand-père était un peu idiot il allait certainement la croire sans rien dire de plus. Je lui avais fais le coup plusieurs fois de mon vivant.

Je lui esquissai donc comme simple réponse un bref sourire. Je ne voyais absolument pas à quoi cela servirait de commenter cela. Je saisie une nouvelle fois ma tasse pour l’apporter à mes lèvres. Vu ma chaleur corporel actuelle je ne trouvais pas vraiment que mon breuvage était chaud mais je me doutais bien qu’il devait l’être car lorsque la boisson était sur la table il s’en échappait un léger nuage de fumée. Mon regard océan dévia de sur la jeune femme quelques instants au moment ou un groupe de jeune passa près du café ou nous nous trouvions à cet instant. Je les détaillai quelques secondes, c’était un petit groupe et leurs âmes seraient certainement appréciées par le démon. Je les suivi des yeux quelques secondes pour bien me souvenir de leur vêtements. Ce fut de nouveau la voix de la jeune femme qui fit en sorte que mon attention revienne sur elle. Je pouvais sentir une légère tristesse mais elle demeurait quand même reine de ses sentiments. Je n’avais pas du tout envie de jouer au gentil copain qui console sa copine triste d’une histoire terminée. Je me permis d’ouvrir les lèvres.

«  Laisse retomber la poussière … si vraiment c’est ta meilleure amie vous allez vous pardonnez … peu importe ce qui est arrivé.  »

Une nouvelle fois un léger sourire vint briller sur mes lèvres puis j’avançais doucement la main pour lui prendre la sienne qui se trouvait sur la table. Je fis une douce pression sur cette dernière pour lui remonter le moral un peu. Je terminai mon café et déposai la tasse vide sur la table une nouvelle fois. Je me permis de l’observer en silence quelques instants. Je pouvais sentir à l’intérieur de moi que je devais aller tué un être humain. Le désir de mettre à mort commençait à me travailler beaucoup et donc je ne pourrais rester en sa compagnie très longtemps encore. J’ouvris doucement les lèvres.

«  Je vais devoir te laisser pour se soir … je dois aller travailler.  »

Je me permis de laisser le silence s’installer entre nous puis j’ouvris doucement les lèvres une nouvelle fois.

«  Tu veux que je t’appelle un taxi ?  »



_________________
I don't need your fuckin redemption
The devil is real. ▬ and he isn't a little red man with horns and a tail.He can be beautiful because he's a fallen angel and he used to be God's favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 655
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: When the demon becomes hero - Sam  Lun 11 Sep 2017 - 12:37


When the demon becomes hero




Je suis un peu bête. Pourquoi suis-je surprise qu’il sache où je vis ? Comment j’ai pu oublier que ma famille est célèbre et que tout le monde sait tout à son sujet ? Il sait forcément avec qui je vis. Cela n’est un secret pour personne. Ma famille n’a pas voulu de moi alors mes grands-parents m’ont élevée… Enfin bref, ce n’est pas grave. De toute façon ce n’est pas important. Et je dois dire que je m’en fiche un peu de savoir si j’inquiète ou non grand-père. Il me surveille de temps en temps je le sais, mais pas lorsque je dis que je vais voir Jessyka, enfin logiquement. Elle est mon excuse parfaite pour ce soir. Même si je ne vais plus pouvoir me servir d’elle longtemps car cela va se savoir que je suis en froid avec… Sam a raison… Il faut que je laisse le temps passer et les choses s’arrangeront avec elle. Nous ne pouvons pas briser une amitié aussi longue que la nôtre surtout pour une stupidité. Je vais effectivement laisser retomber la poussière et voir si elle revient vers moi. Je ferais peut être un pas en avant pour qu’on recolle les morceaux… Notre amitié compte tellement pour moi…
Nous regardons les jeunes passer en silence. Je les envie très légèrement, enfin je les aurais enviés si je n’avais pas été avec Sam à l’heure actuelle. Moi aussi j’aimerais pouvoir traîner dehors avec des potes. Quoi que non car rien n’est mieux que d’être avec l’homme qu’on aime. Je n’échangerais pour rien au monde ce que je vis actuellement… Sam me prend alors la main. Je souris à son contact. Ce geste peut paraître anodin mais pour moi ça veut dire beaucoup. Il me tient la main en public au-dessus d’une table. Il ne cherche pas à se cacher. De mon pouce je caresse lentement sa main.

La bulle qui nous entourait éclate d’un coup lorsqu’il m’annonce qu’il doit aller travailler. Il travaille tard ! Je me demande bien quel genre de métier il peut faire. C’est vrai que je ne lui ai jamais posé la question. Cela me rappelle que je sais très peu de chose sur lui au final… Mais ça me va parfaitement, du moins c’est ce que je crois. Je n’ai pas besoin de tout savoir sur lui en une seule fois. Je préfère découvrir au compte-goutte. De toute façon ce soir je suis bien trop fatiguée pour faire un interrogatoire, et ce n’est pas mon genre en plus d’en faire. Je termine ma tasse de café et décide quand même de lui demander ce qu’il fait dans la vie… Oui je suis curieuse de savoir ce qu’il fait dans la vie surtout lorsque je viens d’apprendre qu’il travaille tard. Je m’imagine un urgentiste, un barman, un strip-teaseur ou je ne sais quoi encore peut-être même un policier. Non ça non, je ne pense pas que ce soit possible.

- Tu travailles tard ! Tu fais quoi dans la vie ?

Au moins j’en saurais un peu plus sur lui ce soir. Il me propose d’appeler un taxi. Je crois que pour une fois je vais me laisser tenter par ce moyen de locomotion. Je ne suis pas à l’aise de rentrer seule. J’ai eu ma dose d’agression pour l’année, voir pour la vie. Et ce quartier ne m’inspire plus aucune confiance. Je ne pourrais pas de nouveau le traverser pour me rendre chez mon grand-père. De plus je ne suis même pas certaine d’arriver à m’orienter. Je ne sais pas où on se trouve exactement…

- Je pense que le taxi est une très bonne idée, merci.

Cela ne me dérange même pas qu’il ne rentre pas avec moi car je sais que je le verrais à nouveau. Je sais qu’il m’aime et c’est à cela que je penserais en rentrant chez moi. Encore une fois il me montre qu’il tient à moi en voulant commander pour moi un taxi. Je profite de ce moment pour enfin lui donner mon numéro de téléphone.

- Cela sera plus simple pour se voir, si tu veux bien sûr mon numéro…

Au moins je n’aurais pas à errer dans la ville pour le voir et je n’aurais plus à me faire agresser pour qu’il vienne me sauver.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 123
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: When the demon becomes hero - Sam  Dim 17 Sep 2017 - 13:01


When the demon becomes Hero

Alyssa & Samuel

La soirée avait été agréable si on considérait le moment ou elle m’avait presque supplié de la baiser. Autrement j’aurais très bien pu simplement profiter de la soirée au manoir en me trouvant une nouvelle victime à mettre à mort. Avec les rencontres incessantes avec ma sœur cadette j’avais pris du retard et si je ne le rattrapais pas rapidement j’allais devoir rendre des comptes au diable et sincèrement moins souvent je devais le voir mieux je me portais et cela même si lui de son côté m’appréciais beaucoup. Il semblait croire que je passerais mes journées entières à tuer pour lui offrir les âmes qu’il m’avait demandées mais je ne comptais pas passer toute ma vie à devoir profiter des lueurs de la lune simplement pour satisfaire à sa demande. C’était donc pour cette simple raison que j’avais pris un peu de retard. Avant de me renvoyer sur terre il m’avait clairement mentionné que je devais avoir la vie la plus normale possible pour éviter d’attirer l’attention sur moi. Donc je ne voyais pas tellement pourquoi il se plaignait encore puisque je faisais ce qu’il m’avait demandé. Je sentais tous de même la pression sur mon corps vu son empressement. Ce fut donc pour cette raison toute simple, qu’une fois assis à la table, j’avais pris la décision de raccourcir un peu notre rencontre. Je n’avais pas envie de toute manière de rester en sa présence. Elle était beaucoup trop attachée à moi ce qui me déplaisait en me rappelant le comportement de Jenna. Elle aussi avait fini part trop en vouloir et je n’avais pas envie de reproduire cette situation. Je trouverais bien un moyen de lui briser le cœur. Où je laisserais ma jumelle le faire à ma place elle avait toujours été douée pour détruire le plaisir de quelqu’un quand elle était jalouse que je ne lui donne pas suffisamment d’attention.

Ce fut à peu près à ce moment que le petit groupe d’ami passa près de nous, me confirmant que ce soir je rattraperais le retard que j’avais sur la liste d’âme. Je me permis cependant d’offrir cinq minutes d’attention supplémentaires à ma sœur cadette puis je lui dis que je devais aller travailler et donc que si elle le souhaitait, je pouvais lui appeler un taxi. Elle semble un peu surprise vu l’heure qu’il est que je doive aller travailler mais le travail étant la meilleure excuse pour quitter une personne, je l’utilise assez souvent. Je l’observe en silence alors qu’elle ouvre doucement les lèvres. L’emploi que j’occupe semble l’intéresser. J’esquisse un bref sourire puis j’ouvre les lèvres.

« Je suis fossoyeur … en gros je creuse dans les cimetières pour préparer la venu d’un mort »

Ce n’est pas tout à fait faux puisque des que je met à mort une victime je lui trouve une place dans un cimetière pour me défaire du corps mais surtout pour que personne ne les retrouve jamais. Mes techniques n’ont pas réellement changé en seize ans mais à présent je suis un peu plus sélectif sur les lieux où je peux me défaire des cadavres. Les cimetières sont morbides, peu fréquenter mais surtout les employées y creuse souvent des tombes fraiches ainsi aucun risque que quelqu’un trouve un mort en creusant dans la forêt et l’homme qui travaille dans le cimetière se dit simplement qu’il a oublier qu’il avait creuser cet endroit. Peu de temps après que j’aie cessé de parler, elle ouvre de nouveau les lèvres pour accepter que je lui appelle un taxi. Je prends donc mon téléphone et j’envoie une demande à une entreprise pour que l’on se présente ici. Je paie même le voyagement à l’avance. Je relève alors les yeux vers elle et elle me tend un papier avec son numéro de téléphone dessus. Je le prend et je le met dans ma poche avec mon téléphone portable. Je lui esquisse un sourire.

« Se sera plus sécuritaire surtout »

Le silence se réinstalle entre nous puis doucement je me lève. Je passe une main dans mes cheveux lentement et je fais signe au serveur de venir à notre table. Je paie les deux breuvages en silence et à ce moment le taxi arrive. Je souris lentement à la jeune femme puis j’ouvre les lèvres.

« Je t’écris demain »

Je me mets ensuite en route dans la direction où les jeunes sont partis un peu plus tôt. Par chance le cimetière est aussi dans cette direction et ainsi donc Alyssa ne se posera pas de question. Je marche en silence et lorsque je tourne le coin de la rue je me téléporte, se sera plus rapide pour retrouver mes futurs proies et de toute manière ma sœur cadette ne pouvait plus me voir aussi bien profiter du fait que je peux utiliser mes pouvoirs.

FIN


_________________
I don't need your fuckin redemption
The devil is real. ▬ and he isn't a little red man with horns and a tail.He can be beautiful because he's a fallen angel and he used to be God's favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: When the demon becomes hero - Sam  

Revenir en haut Aller en bas
 
When the demon becomes hero - Sam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Golden demon 2012
» Marmotte le jour, petit démon la nuit
» Quel héros de cinéma es tu ?
» Jeu de société HEROQUEST de MB
» a mon mari

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Archives :: Archives des membres :: Anciens RP-
Sauter vers: