.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you will not admit what happens to me - Jenna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Lun 4 Sep 2017 - 12:40


You will not believe what happened to me
Jenna&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴


Pourquoi maintenant? Pourquoi admettre ma vie avec un désintérêt complet à une sœur qui n’en avait rien à faire si je respirais ou si je mourrais tant qu’elle obtenait ce qu’elle désirait? Pourquoi jouer ce jeu en tortillant mes cheveux de feu entre mes doigts? La réponse était simple, c’était qui j’étais et personne ne me changerait. Je jouais à des jeux, je jouais avec mes paroles, j’étais la même salope dans la mort que je fus dans la vie, mais avec une net amélioration. Je ricanais donc quand elle me demandait pourquoi je lui avais tout admis. N’était-ce pas assez évident? Bien sûr que je savais qu’elle était ignorée des parents, cela ne prenait pas un diplôme en enquêteur privé pour savoir qu’elle cherchait sa place dans cette famille, pour savoir qu’elle avait presque été abandonnée pour être née. Je n’étais pas stupide, je l’avais observée des mois durant avant de la rencontrer, tout ce qu’elle avait fait et vécu je le savais. J’inspirais donc en me calmant un peu dans mon rire avant de finalement répondre.

«On sait toutes les deux que si, là et maintenant, tu courrais vers les parents tu te prendrais une porte au nez. Ils ne l’ouvriraient pas, même si tu étais mourante, je suis la seule pour laquelle ils enlèveraient le verrou. »

J’en étais convaincue. J’étais leur enfant dorée, leur petite victime, celle qui n’aurait pas du mourir et qu’ils avaient tant aimées. Vous savez ce qui est le pire? J’en étais tellement satisfaite. Je respirais ma jalousie par mes narines, j’étais cet enfant au destin privilégié, j’étais la seule qu’ils eurent aimées dans mon esprit tordu. Je savais avec certitude que grand-père, papa et maman auraient enfermés Alyssa à triple tour dans une cage si elle leur aurait avouée ce qu’elle savait désormais.

«Nous avons donc un secret ensemble, un secret que même eux ne savaient pas, tu devrais être heureuse d’être ma confidente. »

Oui, car c’était un privilège. Ma confidence, mes secrets, ils étaient si précieux à mes yeux même s’ils ne valaient rien pour les autres. Pour moi c’était un jeu, un semblant de relation entre nous deux, je ne dirais que ce que je voulais dire. Le but était de l’entendre elle me parler de sa relation ô combien parfaite avec ce cher Samuel. Le but était de l’entendre me dire qu’elle avait couchée avec lui, qu’elle l’avait baisée comme s’il n’y avait pas de lendemain, car alors je saurais enfin ce que je voulais réellement apprendre. Je me retenais de l’écraser ici et maintenant pour m’avoir volée mon jumeau, pour être vivante alors que c’est moi qui voulait vivre, alors j’écrasais la petite figurine en porcelaine qui le représentait.

«Grand-père à fait la guerre et il à tué des centaines d’hommes sans ne jamais montré aucune pitié. Il a marié cette femme magnifique qui observait un zoo humain avec des étoiles dans les yeux. Ils se sont aimés alors que la mort les entouraient et ils ont cessés de s’aimer quand la guerre à prit fin. Nana à détestée son propre fils comme s’il n’était qu’une ordure et elle s’est éprise de son petit fils comme s’il était son propre enfant…Alyssa…Être un Rosenwald c’est tellement plus qu’une crise d’adolescence qui finira par passé. Tu as de la chance…tu peux encore tourner le dos à cet avenir et t’enfuir, mais il n’y a que toi qui puisse prendre cette décision.»

Dis-je en me relevant pour prendre l’étoile du sapin et lui offrir.

«Mais si tu reste…tu devra assumer. Ça signifie de ne plus jamais avoir peur de dire ce nom à haute voix, de te foutre de ceux qui marmonne dans ton dos et d’être imprévisible. Si tu reste, je te promets que nous serons sœurs. »

Pour une fois dans ma foutu vie ce n'étais pas la jalousie qui parlait, mais ce cœur qui battait légèrement dans ma poitrine. J’espérais qu'elle se lève, qu'elle quitte à tout jamais pour ne plus regarder derrière son épaule, mais je savais que c'était impossible. Je me surpris donc à perdre mon sourire, arborant un visage plus triste, j'étais sincèrement désolée pour elle et cette vie qu'elle avait eu par notre faute. J'étais désolé pour la vie qu'elle aurait, le destin cruel qui l'attendrait, mais elle était une Rosenwald et elle l'affronterait sans jamais flancher. C'était pour cela que j'étais désolé...



code by bat'phanie

_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 655
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Lun 4 Sep 2017 - 13:00


So desolate for everything



Ce qu’elle me dit me fait mal au coeur. Je sais qu’elle a raison… Nos parents ne m’aiment pas, ils n’ont jamais pu passer plus d’une journée avec moi et plus j’ai grandi plus ils ont pris leur distance. Elle est cruelle de me dire cela. J’ai envie de verser une larme mais je ne lui ferais pas ce plaisir oh que non. Je suis jalouse. Elle a pu grandir à leurs côtés et elle a été aimé par eux… Mais il est vrai que la suite est horrible et que je n’aurais pas aimé être à sa place. Je préfère ne pas répondre à ce qu’elle me dit. Et puis même si j’avais osé parler aux parents ils m’auraient enfermé. Regardez la pauvre Nana qui est dans un hospice car elle perd la tête. Elle ne faisait que dire qu’ils étaient parmi nous et au final elle avait raison et donc elle n’était pas folle. Il m’arrivera la même chose qu’elle si j’ose avouer ce que je sais. Jenna me dit que je devrais être heureuse d’avoir un secret avec elle. Elle ne doit pas se rendre compte du poids que c’est pour moi. A qui je pourrais en parler? Je me le demande. Surtout que j’ai fait la bêtise de le dire à Jessyka et je l’ai perdu à cause de cela. J’ai bien retenu la leçon et je sais que je ne pourrais plus jamais l’avouer à quelqu’un… Ce secret disparaîtra avec moi à ma mort.

- Un super secret oui…

C’était ironique bien évidemment. Ce secret n’a rien de super. Au contraire, il me met bien trop souvent les nerfs à vif. Mais au moins cela nous fait quelque chose en commun, quelque chose qui nous fera peut-être dialoguer et qui pourrait nous rapprocher… Et c’est là qu’elle m’en apprend plus sur ma famille. Elle me donne trop d’informations d’un coup. Je m’assois à terre et essaie de me calmer en respirant lentement. Mon grand père tuait pendant la guerre sans pitié… Ma grand mère regardait des zoos d’humains… C’est ignoble, répugnant. Pour la guerre je pourrais comprendre, on n’a pas le choix mais il faut montrer de la pitié malgré tout…

- Pour toi tromper son petit ami avec un inconnu c’est juste une crise d’adolescence? Essayer et vouloir la mort de sa meilleure amie pareil? Je t’ai quand même dit que j’allais réfléchir à ta proposition de vengeance qui la pousserait au suicide. Pour toi ce sont juste des trucs d’ado? Et ma crise de nerfs chez Nana Rose avec toi pareil? Tu sais que je n’étais pas comme cela il y a encore quelques mois? Tu ne sais pas toi que j’ai manqué me faire violer mais qu’à la place j’ai baisé avec mon sauveur? Tu crois que c’est normal? Que cela me ressemble? Je n’ai pas pu me contrôler, j’ai juste eu l’envie de faire ça sur le coup pour tout oublier. Ne m’insulte pas en me disant que je ne suis pas une Rosenwald juste parce que je n’ai pas commis de meurtre ou de viol.

Voilà que la colère s’installe en moi et que je revendique haut et fort être une Rosenwald alors que je ne désirais plus l’être il y a un mois environ. La tête me tourne et la nausée revient, je dois avoir beaucoup de tension. Je passe ma main sur mon visage puis ma nuque en fermant les yeux. Je les ouvre et continue de parler.

- Je ne compte pas partir. Je veux rester et avoir enfin une vraie soeur, pas une pâle copie grâce à une amie. Je suis une Rosenwald à jamais et tu finiras par le comprendre.

Je ne sous-entends pas que je compte tuer ou violer quelqu’un, encore moins que je compte coucher avec elle ou Samuel, non. Je veux juste lui faire comprendre qu’on peut être Rosenwald sans agir aussi mal. Je veux qu’elle me prenne au sérieux et qu’elle m’accepte telle que je suis.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Lun 4 Sep 2017 - 13:35


You will not believe what happened to me
Jenna&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴


Je l’écoutais parler et j’haussais les sourcils en me demandant avec combien d’hommes elle avait couchée ce dernier mois. Elle en nommait plus que je n’en avais jamais touché et je fis un mouvement de recul. Est-ce qu’elle pensait qu’être un Rosenwald signifiait être une pute? Gifler une personne, baisée encore, pensé à tuer quelqu’un et hop la fois fière d’être qui elle était. J’avais envie de rire tellement fort, mais je me retenais, la laissant dans son monologue de connerie d’adolescente un peu trop bourrée. Sérieusement, est-ce qu’elle s’entendait parler ? Je clignais un peu des yeux avec le traitement de ces informations, puis décidait de faire semblant d’être en accord, quelque chose me disait qu’il vaudrait mieux que j’entre dans ses bonnes faveurs pour l’instant.

«Attends…tu as couchée avec trois mecs? J’ai manquée un bout moi, je pars au Québec un mois et la vierge que j’ai laissée derrière s’assure de ne pas me décevoir? Ma foi…je ne peux plus nier qui tu es.»

Dis-je en reprenant mon assurance et mon sourire habituel. Je lui donnais l’étoile du sapin, mais elle continuait, insultant encore une fois sa dite amie. Je me rappelais qu’il me faudrait contacter mon ami des enfers sous peu pour la détruire, j’arrangerais bien des problèmes en la faisant disparaître de la surface de la terre. La pensée me fit sourire, comment j’aimais tuer des gens peu importe qui ils étaient, j’avais déjà hâte que son âme soit entre les mains de notre maître.

«Bien. Alors aide moi et termine le sapin. »

Répondais-je simplement en lui offrant un de mes sourires généreux. Si mon visage était faux, si mes émotions étaient fausses, c’était parce que j’avais décidée de lâcher prise. Samuel avait eu ce qu’il voulait, j’espérais qu’il serait heureux de le savoir, j’étais enfin décidée à être un démon jusqu’au bout. La famille n’avait plus d’importance, elle s’était fait avoir si facilement, dire que j’avais eu tant d’espoir en elle il n’y a pas si longtemps. Je ne pouvais plus m’arrêter à une déception sachant que je ne manquerais pas d’en avoir encore amplement. J’arrêtais mon regard une seconde sur son ventre et je sentais mon cœur se pincer. Elle était clairement enceinte, les vomissements, les hormones qui se sentaient sur des kilomètres…Je sentais vraiment que la rage voulait s’enlacer sur mon corps, mais je détournais le regard avant qu’il ne devienne qu’une pupille d’ébène.

«Alors? Comment c’était avec ton prince charmant de la fête?»




code by bat'phanie

_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 655
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Lun 4 Sep 2017 - 14:01


So desolate for everything




Elle m’énerve à me pousser à bout. Pourquoi je devrais prouver que je suis une Rosenwald avec mes actes? Nous sommes tous unique et faisons des choses différentes… Chacun à notre niveau. Cela me met hors de moi. Il est vrai qu’on avait le même âge à peu près lorsqu’elle est morte et donc oui elle a commis bien pire que moi à ce moment là, mais je sais pas merde, je suis une putain de Rosenwald, j’ai commis des choses plus ou moins grave à mon sens. Je me suis permise de faire des choses que je n’aurais jamais fait en tant normal, est-ce que cela ne compte pas? C’est insensé ce que j’ai fait. J’ai changé, je ne suis plus la même qu’avant. Ce qu’elle retient c’est que j’ai couché avec trois mecs, mais je n’ai jamais dit ça… Et elle en est fière! Comment lui avouer que je n’en ai eu qu’un seul? Je baisserais de nouveau dans son estime… Mais je ne peux quand même pas lui mentir alors que nous faisons enfin connaissance… Oh un petit mensonge… Juste un… Non je me dois d’être sincère… C’est ma soeur et si je veux une vraie relation avec elle je n’ai pas le choix. Et j’espère qu’elle en fera de même, je ne veux pas qu’elle me mente.

- Pour être honnête j’ai couché avec un seul mec. Le gars du party et de la ruelle est le même… Et je n’ai jamais couché avec mon petit ami. D’ailleurs je vais le larguer car il est inutile, enfin… Je ressens rien pour lui.

J’allais ajouter que je savais qu’il ne serait pas à la hauteur de Samuel, mais pas la peine de le dire. C’est inutile. J’ai peur qu’elle change d’avis sur moi alors qu’elle commençait déjà à mieux m’accepter… Je vais rester la petite prude à ses yeux… Même si pour moi ce n’est plus le cas.

Ensuite je me mets de nouveau en colère par rapport à Jessyka. Il faut dire qu’il y a de quoi l’être. Jenna me demande alors de l’aider à terminer le sapin. Je me relève et attrape l’étoile du sapin. Première fois de ma vie que je vais la poser au sommet. Cela me calme légèrement. Soudain elle me demande comment c’était avec mon prince charmant. J’avais tellement besoin de me confier à quelqu’un que c’est peut être le moment de le faire. Mais comment lui expliquer sans entrer dans les détails? Comment parler de lui, décrire comment il est lorsqu’il est avec moi? Je rougis et détourne le regard pour ne pas voir sa réaction. Je ne veux vraiment pas voir dans ses yeux ce qu’elle va penser de moi. Un frisson parcourt mon ventre lorsque je commence à parler.

- Mon prince charmant… Et bien au party j’étais tellement en colère qu’on est monté dans les étages et j’ai couché avec lui… Ce n’était pas prévu c’est venu comme ça. Il a été gentil tout le long, il a fait attention à moi et à mes envies. Jamais je n’aurais cru que faire l’amour ressemblait à ça…Il m’a demandé plusieurs fois si j’étais sûre de vouloir faire ça... Il a calmé ma colère et ma peur… Et il y a un mois il m’a sauvé la vie. Il a fait fuir trois mecs qui voulaient me violer et qui voulaient m’étrangler dans un cul de sac. J’étais si mal et j’avais tellement besoin d’aller mieux que je l’ai presque violé sur place. Je sais même pas comment expliquer… Je crois que je suis tombée amoureuse de lui la première fois que je l’ai vu au manoir… Et depuis il est comme ma drogue, j’ai besoin de lui en permanence, il m’aide à oublier certaines choses et il m’aide à découvrir de nouvelles sensations…Je me sens moins folle et hors de contrôle avec lui. Je me sens complète.

J’ai parlé sans réfléchir, les mots sont sortis tout seul comme si mes entrailles me poussaient à tout avouer pour qu’enfin je comprenne à quel point je suis amoureuse de ce Samuel, à quel point il a pu me faire du bien et éviter de me rendre folle. J’ai pensé durant une semaine que je ne faisais que me servir de son corps pour aller mieux, mais cela va au-delà de ça. Je n’aime pas que ses gestes, j’aime qui il est même si j’en sais très peu. Il comble un vide en moi que j’ai depuis toujours. Comme si j’avais trouvé mon âme soeur. Comme si nous deux c’était une évidence. Comment expliquer cela clairement? C’est impossible. C’est juste que j’ai l’impression que mon corps et ma tête ont trouvé ce que je cherchais depuis toujours. Je reprends mon souffle et j’attends la réaction de Jenna. Je suis morte de honte d’avoir avoué tout cela. Même à Jessyka je n’ai pas parlé de tout. Parler d’amour et de sexe ne me ressemble pas, enfin parler cul pour rire oui mais quand cela ne me concerne pas. Et là j’ai tout déballé, sans trop entrer dans les détails malgré tout parce que ça n’intéresse personne de savoir comment on s’y est pris.Je sens mon coeur palpiter rapidement et mon ventre avoir des papillons. C’est si agréable de repenser à lui et cela a encore le même effet de me calmer.



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Lun 4 Sep 2017 - 17:54


You will not believe what happened to me
Jenna&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴


J’eu une moue immédiatement déçu en apprenant qu’elle n’avait couchée qu’avec un seul et même homme. Elle comptait même larguer son copain de je ne sais combien de temps pour sortir avec son frère à temps plein. AH. Qu’elle drôle de blague, je roulais ma langue pour m’empêcher de rire ma vie là et maintenant. Une autre folle qui allait s’éprendre de l’impossible. Elle n’avait donc pas compris? Samuel était incapable de ressentir de l’amour, incapable d’avoir des remords, il n’agissait que si c’était à son avantage et le sien uniquement. Il avait obtenu sa virginité et sûrement quelques nuits de plaisir avec elle et il la jetterait comme un vulgaire mouchoir. Je sentais déjà ce moment arriver, plus vite qu’il ne le devrait pour son petit cœur, il se rendrait vite compte qu’elle était une perte de temps. J’haussais simplement les sourcils en ne laissant rien paraitre.

«Un seul…bon au moins il n’est pas laid à regarder.»


Je me tentais peu de temps après avec la question risquée et c’est là que mon sourire s’effaçait complètement. Prince charmant qu’elle disait, je n’arrivais pas à cachée que j’étais complètement verte d’une jalousie incomparable, en quoi avait-elle droit au traitement royale, une véritable princesse à ses yeux.  Mon souffle se faisait court, mes yeux étaient sombre, je détournais le regard pour plonger mon visage dans les décorations. Je me mis à mettre une guirlande sur le mur pour ne pas lui montrer mon visage. La voilà qui disait qu’il était sa drogue et qu’elle avait besoin de lui pour vivre. J’avais la nausée, c’était mon tour d’être complètement dégoutée, je n’arrivais pas à croire qu’elle pouvait dire autant de mots et avoir l’air aussi illettrée. J’essayais de me calmer, réellement, mais je n’y arrivais simplement pas. La rage se prenait de moi, mais je me devais de la contenir, surtout avec ce que je savais. J’avais une façon de l’anéantir, de le mettre à mes pieds, elle était fortement enceinte de lui. Cette pensée me fit réaliser une dure réalité qui me frappait violemment. C’était de ma faute, tout ce qui s’était produit était de ma responsabilité, ce n’était même pas narcissique. Samuel n’avait même pas levé le nez quand je lui avais appris que nous avions une sœur, il s’en était complètement foutu, il avait continué sa vie en ignorant cette information. Puis j’avais voulu m’amuser alors j’avais apporté cet imposteur au manoir avec moi et c’est là qu’il eut sa porte d’entrée vers l’enfer. Mon souffle était coupé. Je l’avais provoqué à le faire, il avait voulu me faire mal, il s’en était pris à tout ce qui me restais d’humain, mon dernier lien existant qui me gardait hors de la folie.

«Tu aurais plus de chance d’être en santé avec de l’héroïne que du sexe…ça fait moins mal au long terme. »

Dis-je sèchement en lâchant les décorations.

«Tu n’as pas essayée d’être forte et indépendante pour faire une différence de toutes les idiotes qui sont passée avant toi? Tu ne le connais même pas, tu n’as aucune idée de qui il est et si vraiment tu l’avais su…»

Je me taisais.




code by bat'phanie

_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 655
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Lun 4 Sep 2017 - 18:11


So desolate for everything




Je vois bien sa tête pas contente. Je l’ai déçue en ayant couché qu’avec un seul homme… Mais elle me surprend en faisant une petite pointe d’humour en disant qu’il n’est pas laid. Heureusement qu’elle n’a pas dit qu’il était un canon, un dieu, parce que j’aurais ressenti une pointe de jalousie et de peur. Face à Jenna je ne fais pas du tout le poids, j’en suis bien consciente. Puis vient mon long discours sur ce qui s’est passé avec mon prince charmant. Je suis honteuse mais j’ai besoin d’évacuer ce que j’ai sur le coeur. C’est pour cela que je lui tourne le dos. J’ai peur qu’elle me juge malgré tout. J’ai été inconsciente à chaque fois. Mais heureusement je ne lui ai pas tout dit… Elle m’aurait fait probablement la même leçon que Jessyka du genre oh mon dieu tu aurais pu attraper des maladies voir même un gosse. Les protections ça existe et blablabla… Mais tout va bien de ce côté là j’ai eu de la chance et à chaque fois que j’ai couché avec lui c’était sur le coup de pulsions incontrôlables! Bizarrement Jenna me dit que la drogue est mieux que le sexe… Je ne crois pas non. Et je ne compte pas la laisser dire.

- Je ne suis pas d’accord avec toi. Le sexe est moins dangereux que l’héroïne…Je ne veux pas finir comme certaines personnes qu’on voit parfois… Le sexe faire mal au long terme? Je ne comprends pas.

Et c’est vrai que je ne vois pas du tout ce qu’elle veut dire par là… Et la voilà qui se met à me faire la morale. De quoi j’ai aucune idée de qui il est vraiment? Et de quoi si vraiment je l’avais su? Qu’est-ce qu’elle veut dire par là? Elle le connaît? Elle sait si je ne le connais pas? Non elle ne sait rien de tout cela. Comment peut-elle se permettre de juger mon Samuel? Elle se prend pour quoi sérieusement là? Pourquoi faut-il qu’elle continue de gâcher ce moment qui était si bien au début?

- Tu n’en sais rien si je ne le connais pas ! Et pourquoi tu dis si vraiment j’avais su? Tu veux dire quoi par là? Tu le connais c’est ça? Ou tu veux juste t’amuser à faire peur la pauvre petite soeur paumée qui connaît pour la première fois de sa vie une histoire d’amour? Je sais suffisamment de choses sur lui! T’es qui pour le juger?

C’est un mensonge mais tant pis. Elle m’énerve. Et en plus cela me rappelle le party lorsqu’elle a eu l’air de le reconnaître, lorsqu’elle a été surprise qu’on soit tous les deux. Je me demande si en vérité ils ne sont pas amis, ennemis ou ex… Mais j’ai envie de savoir. Sinon cela va finir par me ronger. Je commence d’ailleurs à ne pas me sentir bien à nouveau. Je lâche les décorations et m’éloigne légèrement d’elle. La colère est encore présente. J’ai envie de fracasser un truc contre le mur, et de vomir. Si jamais elle avait des vues sur Samuel ou si elle est sortie avec lui j’ai le droit de savoir. Elle a l’air de sous entendre que ce n’est pas un type bien et je veux comprendre pourquoi. Je pense que Jenna me mentira mais je finirais par découvrir la vérité toute seule comme une grande. J’ai pas besoin d’elle pour me protéger ou pour choisir avec qui je peux être ou non. J’ai un haut le coeur. Je pose ma main sur ma bouche et respire lentement par le nez. Il faut que je fasse quelque chose, je dois me calmer tout de suite. J’attrape une boule de noël rouge et la jette contre le mur.

- Pourquoi tu viens gâcher mon bonheur?




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Lun 4 Sep 2017 - 20:44


You will not believe what happened to me
Jenna&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴




J’allais finir par avoir la haine à la longue de l’entendre constamment faire son enfant gâtée. Toujours en désaccord, elle avait constamment plus raison que moi, j’avais beau tenter de lui faire comprendre elle ne voulait rien entendre. J’ai presque dévoilé qui était véritablement Samuel alors que je voulais garder ce détail pour ma personne, alors que je voulais cette information au moment propice qui le détruirait lui à tout jamais. La voilà qui continuait sa crise de nerf jusqu’à mentir sur le fait qu’elle savait tout ce qu’elle devait savoir. J’éclatais de rire immédiatement en sachant très bien que c’était un mensonge. Qu’elle conne coucherait avec son frère mort? Oh…moi. Bon, qu’elle conne qui n’avait pas une âme torturé par les enfers qui la condamnait à donner son corps en entier à son frère le ferait? Je ne pouvais plus arrêter de rire, m’en tenant le ventre tellement c’était hilarant, jusqu’à ce qu’elle brise une boule de décoration sur le mur et qu’elle me lance que je gâchais son bonheur.

«Je te l’ai dis Alyssa! Tu seras une Rosenwald quand tu arrêteras de devoir mentir pour te justifier. Dis moi la vérité, dis moi que tu connais son âme et que tu as vue tout ce qu’il était. Dis moi que lorsque tu es avec lui vous ne faites plus qu’un et que tu disparaîtrais en lui si tu le pouvais….non…Tu n’es quand même pas si conne. »

Je cessais de rire et lui faisait front. J’inspirais, encore enragée et jalouse, mais je réussissais à me contrôler malgré tout. Je la regardais droit dans les yeux, elle qui s’énervait, je repris pourtant mon calme mais mon visage n’affichait aucun sourire. J’étais à nouveau froide, à nouveau distante, à nouveau cette femme qu’elle avait rencontrée il n’y avait de cela que quelques mois, la fille populaire et inatteignable.

«La vérité est que je le connais effectivement. Il est du genre à coucher avec tout ce qui bouge et à écraser ton cœur dès qu’il trouvera autre chose auquel s’accrocher. Si tu l’aime, s’il veut tout dire pour toi, fais lui promettre que se sera pour l’éternité. Dis lui de te dire qu’il t’aimera toujours…reviens moi quand tu auras eu sa réponse ma renarde. »

J’inspirais ma satisfaction, je savais bien qu’elle tenterait de le faire, qu’elle tenterait de lui faire dire ces mots. Je savais aussi que Sam était incapable d’aimer et que jamais il ne pourrait promettre à un de ses jouets une telle dévotion. Jamais.



code by bat'phanie

_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 655
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Mar 5 Sep 2017 - 5:26


So desolate for everything




Elle me fait la morale, me traitant de menteuse. Je n’arrive pas à le supporter. Bien sur que je sais malgré tout un peu qui est Sam. Il m’a sauvé la vie, il ne peut être qu’un homme bon. Et oui si je pouvais je disparaîtrais en lui pour ne former plus qu’un. Je l’aime et il m’aime c’est tout ce qui compte. Rien de ce qu’elle ne pourra me dire ne me fera changer d’avis. J’ai bien vu à ses caresses et à ses regards que je compte pour lui. Ce n’est pas du sexe pour du sexe, cela va au delà de tout ce qu’elle pourrait comprendre et je ne chercherais pas à lui expliquer. Comment décrire de toute façon ce que je ressens pour lui?

-Je ne cherche pas à me justifier! Je le connais bien assez! Et oui lorsque je suis avec lui on ne fait qu’un, oui je pourrais disparaître en lui, et même mourir pour lui s’il le fallait. Tu ne pourras jamais comprendre ce que je ressens pour lui et ce que nous vivons. Si c’est pour toi être une conne alors oui je le suis et j’en suis fière!

Elle m’agace au plus au point et elle finit par m’énerver totalement lorsqu’elle m’annonce qu’il couche avec tout le monde et qu’il attend juste de trouver mieux que moi. Elle veut que je lui demande qu’il me dise je t’aime. Mais pourquoi le ferais-je? Les mots ne sont que des mots. Les gestes comptent bien plus. Et le pire c'est qu'il me l'a déjà dit dans la ruelle. Pourquoi me faire autant de mal? Pourquoi dire qu’il voit plein de femmes? Pourquoi être gentille puis redevenir le démon qu’elle est soudainement? Je n’arrive pas à la suivre. Elle devrait se méfier, ce n’est pas bon ce qu’elle fait là. Elle va finir par le payer très cher à critiquer Samuel ouvertement. Elle a beau être un démon s’il faut que je lui balance un truc à la gueule ou que je me jette sur elle pour lui faire fermer sa gueule je le ferais.

-Pourquoi devrait-il me dire qu’il m’aime? Je le sais déjà. Il me l'a déjà dit !!Son comportement me montre que c’est le cas! Je ne sais pas à quoi tu joues mais tu ferais mieux de la fermer…

Elle veut installer un doute en moi et cela fonctionne un peu. En plus de la colère je ressens de la tristesse qui me noue l’estomac. Je crois que je vais être malade… Elle a réussi son coup, je ne me sens pas bien… Il y a trop d’émotions contradictoires en moi. Je hurle que je la hais et qu’elle fait chier à tout gâcher. Et sans prévenir je vomis sur ses bottes. Je n’ai pas eu le temps de mettre mes mains devant la bouche. Je tombe à terre, mon corps tremble trop pour me laisser debout. J’essuie sans réfléchir ma bouche avec ma manche et laisse les larmes de rage couler le long de mes joues. Elle me voit dans un état pitoyable mais tant pis. Je pleure mais décide de continuer à parler.

-Ce n’est pas parce que ton frère t’a baisé sans amour alors que toi tu l’aimais que je vis la même chose avec mon ami! T’es juste jalouse que je sois heureuse en amour. Je ne comprends pas pourquoi. Ce n’est pas un combat entre toi et moi… Désolée… Je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça… Je ne me sens pas bien Jenna...

Oui je ne me suis pas excusée pour ce que j’ai fait à ses bottes, j’en ai juste pas la force tellement je suis honteuse. Il faut que je me calme… S’il vous plait aidez-moi à me calmer… J’ai la tête qui tourne, je ne me sens pas bien. J’ai des crampes à l’estomac qui me font grimacer. Je ne comprends plus ce qui se passe… Je m’accroche à mon ventre et les haut le coeur recommence. Il faut que ça s’arrête… Je regarde Jenna, l’air triste et paniqué. Je ne voulais pas qu’on se dispute… Je ne voulais pas finir dans cet état… Encore moins à cause d’une histoire de mec…



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Mar 5 Sep 2017 - 12:47


You will not believe what happened to me
Jenna&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴


Je ne cachais plus ma jalousie ni ma rage. J’étais simplement frustrée de voir qu’elle avait toute cette vie devant elle et qu’elle gâchait tout cela en étant complètement juvénile. C’était pire qu’un enfant gâté à qui on enlevait un bonbon, elle refusait de le lâcher, j’étais effectivement déçu de son comportement. Je soulevais les sourcils quand elle se mettait en colère, criant qu’elle n’avait pas à se justifier, mais elle était carrément contradictoire. Je riais encore plus quand elle me disait le connaître, quand elle disait être fière d’être une conne. Je ne pouvais plus retenir ce souffle de rire qui me faisait sienne.

«Ne t’humilie pas d’avantage Alyssa. »

Dis-je simplement en arrêtant enfin de rire. Je la défiais dès lors de lui demander qu’il lui dise qu’il l’aimait maintenant et pour toujours et sa réponse arrêtait tout. Je sentis un choc électrique me passer dans la nuque, un vertige qui n’aurait pas du naître, une colère qui devenait immense. Comment avait-il pu oser? Comment avait-il pu me faire cela en sachant très bien que ce cela signifiait? Il faisait exprès, il la brisait un peu plus, il s’amusait avec son jouet plus que jamais. Pourtant cette réponse fit monter ma jalousie, je devenais verte, enragée. Elle me l’avait volé, il était à moi, pas à elle. Son univers, son attention, tout ce qu’il était m’appartenait à moi uniquement et même si je le haïssais personne n’avait le droit de le posséder. Je du tout retenir en moi, chaque parcelle de mon être, car je ne voulais que l’écraser tout comme j’avais réduis en miette la figurine de porcelaine. Ce serait si facile, si satisfaisant, mais quelque chose m’empêchait. Elle était enceinte, je baissais mes yeux vers son ventre qu’elle tenait encore, me disant que la vengeance serait si bonne quand je verrais Sam anéantie. Si je laissais l’enfant grandir juste un peu, juste assez pour qu’il sois obligée de la blesser pour s’en débarrasser, juste assez longtemps pour qu’il voit tout ce qu’il connaissait couler entre ses doigts. J’inspirais difficilement avant qu’elle ne me vomisse dessus, baissant ma tête vers le liquide qui coulait le long du cuir, haussant un sourcil. Je n’étais pas dégoutée, je revenais des enfers, ce liquide était le moindres de mes soucis. La voilà qui s’y remettait en me disant que j’étais jalouse de son amour. Elle n’avait pas totalement tord à bien y penser. Elle tentais d’être piteuse, mais je m’avançais très rapidement vers elle pour la gifler avec mes griffes qui s’encraient dans sa peau.

«Il m’a VIOLÉ ALYSSA. Il m’a détruit, anéantie, il m’a transformé jusqu’à ce qu’il ne reste RIEN de moi. Il m’a volé ma vie, mon avenir, tout ce que j’aurais pu obtenir que tu gâche stupidement. J’échangerais ma place avec toi en un clignement d’œil si je le pouvais. Je ne passerais pas ma vie accrochée aux bras d’un connard, non, je la vivrais pleinement. Je me marierais avec un homme riche, je lui donnerais tous les enfants du monde et je serais heureuse…alors Alyssa, tes histoires ne m’intéresse pas le moins du monde, car je te le redis une dernière fois…demande lui si c’est pour l’éternité et reviens moi avec la RÉPONSE. »



code by bat'phanie

_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 655
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Mar 5 Sep 2017 - 13:07


So desolate for everything



En quoi je m’humilie à dire que j’aime un homme qui m’aime. Elle est jalouse que je sois en vie et que quelqu’un m’aime, c’est tout. Pas la peine de me faire une crise, j’y suis pour rien moi! et voilà qu’elle me gifle avec ses griffes. Je sens le sang couler le long de la moitié de mon visage et sur mon haut. Je pose ma main dessus. J’ai réussi à retenir le cri de douleur qui est coincé dans ma gorge. J’ai un mal de chien. Heureusement que j’ai fermé les yeux car sinon je pense qu’elle m’aurait crevé un oeil. C’est bien fait pour sa gueule si son propre frère l’a violée! C’est bien fait si elle est morte! Et je suis ravie qu’elle n’ait plus d’avenir. Elle ne sait rien de mon Samuel, elle n’a pas à le critiquer. Je respire de plus en plus rapidement, la rage remplace la colère. Elle a beau être un démon je sens que je vais la tuer!

-MAIS EN QUOI CA TE CONCERNE?? Putain mais ferme ta grande gueule de pute! Je n’ai pas l’éternité! Je suis humaine moi, je n’ai qu’une vie et je compte en profiter avec lui! Je ne vais pas devenir un putain de démon parce que je suis tombée amoureuse de mon putain de frère qui m’a violée et dont je suis tombée amoureuse comme une conne! Ne me juge pas, tu n’en as pas le droit au vu de ce que tu m’as dit sur tes sentiments pour ton jumeau! TON PUTAIN DE JUMEAU MEURTRIER! Tu as raison mon histoire ne t’intéresse pas alors ne t’en même plus. SORS DE MA VIE, VAS BRÛLER EN ENFERS A JAMAIS!

Je me jette sur le sapin que je fais tomber et me retourne pour donner un coup de poing à celle qui est censée être ma soeur. J’ai envie de lui arracher les cheveux, de lui crever les yeux. J’ai envie de la tuer tout simplement! Je pleure de rage. Mes idées s’emmêlent je ne me contrôle plus, je hurle de rage et serre les poings. Il faut que je me contrôle, je ne veux pas mourir de ses mains, je ne veux pas lui faire ce plaisir. Elle m’a déjà suffisamment fait de mal pour toute une vie entre ses mots et son coup de griffe. Je ne me sens pas bien et ne voit plus d’un oeil à cause du sang qui continue de couler. Je dois réagir faire quelque chose. je me décale, j’ai mal partout mais surtout au ventre qui se contracte à cause des nerfs. Tant pis si elle voit que je souffre, je ne peux retenir une grimace de douleur. Il faut que je parte d’ici tout de suite, j’ai la tête qui tourne, je me sens mal. Je ne lui ferais pas le plaisir de tomber dans les pommes devant elle alors je fais demi tour pour rentrer chez moi car je ne peux pas rester ici. Tant pis si grand-père me voit dans cet état, je mentirais.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Mar 5 Sep 2017 - 14:53


You will not believe what happened to me
Jenna&Alyssa 
▴▽▴⟁▴▽▴


Je levais la main sur son doux visage, la griffant de mes ongles avec toutes mes forces et le sang coulait aussitôt. Comment osait-elle me parler de la sorte, dire ce qu’elle disait, répliquer mots après mots en ne comprenant rien du tout. J’étais en colère, enragée, je n’en pouvais plus de son comportement alors je laissais ma rage vivre à ma place. Elle osait me demander en quoi cela me concernait. Elle osait me traiter de tous les noms et continuer ses insultes et puis je n’en pouvais plus. Si elle savait, si elle savait juste un tout petit peu à quel point elle se décrivait elle-même en s’écriant contre moi, peut-être aurait-elle fermée sa gueule.

«Car je suis ta PUTAIN DE SŒUR et que tu es supposée être la mienne aux dernières nouvelles. Si tu ne veux pas que personne ne s’inquiète pour toi alors qu’est-ce que tu fou ici à me supplier de t’accueillir dans mon univers? »

Avant qu’elle ne puisse s’enfuir je me pointais devant elle rapidement, la saisissant violemment par la gorge pour la soulever. Mes yeux n’étaient qu’ébène et je resserrais ma prise.  Je la dévisageais de haut en bas, en colère, verte de jalousie. Pourquoi Sam l’avait choisit? Elle était laide à mes yeux, d’une copie déformée de ma personne, elle n’avait même pas une âme qui me donnait faim. Elle était pourrie par en dedans, elle n’était pas des nôtres ni jamais ne le serais, je le refuserais jusqu’à la fin des temps. Je pensais soudainement à notre conversation et je ne pu retenir ma satisfaction.

«Tout compte fait tu aurais du écouter Jessyka et la choisir. »

Mes paroles n’étaient que venin avant que je la projette contre le mur sans aucune pitié. Si c’était vraiment le bébé de Sam il survivrait, je n’en avais aucune crainte, alors la marteler d’un petit vol plané ne ferait aucun mal.

«Si je te recroise dans ce manoir je te ferai la peau moi-même. Entre nous deux, les enfers seront des vacances quand j’en aurai fini avec toi, alors va courir dans ton nid douillet et reste y. »

J’espérais qu’elle le fasse, qu’elle oublie Sam, qu’elle reste à tout jamais dans l’appartement de grand-père et que je ne la recroiserais jamais. Puis le sourire revint sur mes lèvres, je voulais jouer un jeu amusant, un jeu qui durait aussi longtemps que j’allais le vouloir. Je salivais à cette idée…je ne lui dévoilerais tout cela que quand se serait à mon unique avantage.




code by bat'phanie

_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 655
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  Mar 5 Sep 2017 - 15:14


So desolate for everything



Mais justement comme nous sommes supposées être soeurs elle devrait comprendre mes choix et les respecter. Ne dit-on pas qu’on apprend de ses erreurs? Pourquo ne pas me laisser vivre ce que j’ai envie et grandir comme je le désire? Si avec Samuel c’est une erreur au moins je ne la regretterais pas car j’aurais profité et je sais qu’on se sera aimé, c’est ce qui compte le plus non? Des tas de couples finissent par se séparer parce que le mec ou la femme était stupide et faisait du mal à l’autre. Si cela nous arrive je l’accepterais en ayant tout fait pour le garder à mes côtés. Elle n’a pas compris que je sais que l’amour n’est pas tout rose? Pourquoi cherche-t-elle à autant me faire souffrir avec ses mots sur l’homme dont je suis amoureuse?

- Oui on est censée être soeur mais c’est toi qui a commencé à te faire des films toute seule sur mon histoire! T’as raison je ne devrais pas vouloir faire partie de ton univers!

Je vais pour partir mais voilà qu’elle m’attrape par la gorge et me soulève. Je ne sens plus le sol sous mes pieds. Je suffoque et m'agrippe à ses mains que je griffe pour qu’elle me lâche. Je suis terrorisée par ses yeux noir ébène. Pitié qu’elle arrête, je ne veux pas mourir comme ça! Pas maintenant! Je me débats du mieux que je peux. Lorsqu’elle parle je n’entends rien, mes oreilles sifflent tellement. Mon coeur bat de plus en plus vite à la recherche d’oxygène qui ne vient plus. Ma bouche s’ouvre en vain, rien ne vient. Mes poumons me font déjà souffrir. Et soudain je me retrouve au sol contre le mur. Mon dos a cogné fort et m’empêche de reprendre ma respiration. J’ai mal dans le ventre. Je me recroqueville sur moi-même et gémis. L’air entre enfin de nouveau en moi. Je n’arrive pas à bouger tant j’ai mal partout. Elle me menace encore mais m’autorise à rentrer chez moi. Non je n’irais pas chez moi. Je ne veux pas que mon grand père me voit comme cela et j’ai besoin de soins immédiatement. J’irais voir soit Sam soit Ryley. En fait non, je vais aller chez Ryley. Toujours au sol je sors mon téléphone de ma poche. Je ne sais par quel miracle il a survécu. J’envoie rapidement un SMS disant que je vais au couvent tout de suite et que j’ai besoin de soins. Je lui expliquerais tout. Plus de secret pour lui. Il me faut un sorcier à mes côtés désormais et je suis persuadée qu’il sera d’accord pour m’aider. Nous sommes devenus de bons amis.

Je me redresse avec difficulté en prenant appui sur le mur. Je suis dans un état lamentable et cela m’énerve encore plus. Elle a réussi à me rendre minable tellement facilement… J’ai le visage en sang, le dos en compote et un mal de ventre terrible à cause des nerfs et la folie est à deux doigts de se pointer. Je ne sais pas comment je vais faire pour aller jusqu’au couvent mais c’est là que j’ai rendez-vous.

- Je n’irais pas chez grand-père dans cet état non. Ca ne te regarde pas où je vais. Mais sache que lorsque je reviendrais effectivement l’enfer ne sera rien à côté de ce que tu vas subir… Je me vengerais.

Sur ces mots je pars le plus vite possible. J’espère qu’elle va croire que je vais rejoindre Samuel. Je veux qu’elle sache que ses paroles ne sont que du vent. Et si Ryley est d’accord je lui demanderais de m’aider à me venger! La folie parle peut être pour moi en ce moment je ne sais pas mais nous verrons bien...



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: you will not admit what happens to me - Jenna  

Revenir en haut Aller en bas
 
you will not admit what happens to me - Jenna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pretty Little Liars
» IMAGINE JOHN LENNON AVEC PAROLES EN FRANÇAIS
» (F/RESERVEE) JENNA COLEMAN ≈ the fault in our stars.
» (F/PRISE) JENNA LOUISE COLEMAN
» (F/PRISE) JENNA-LOUISE COLEMAN - she's the best.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Archives :: Archives des membres :: Anciens RP-
Sauter vers: