.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Happy to see you again - Alyssa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Happy to see you again - Alyssa  Sam 2 Sep 2017 - 9:48

Happy to see you againAlyssa & Ryley
Depuis le drame, tu n'avais que très rarement remis les pieds chez Iris, ta grand-mère. Tu n'y venais qu'occasionnellement, lorsque cela était inévitable.
Tu n'avais pas prévu de quitter le manoir. C'était la demeure familiale, chacun des membres de ta famille y avait grandi et développé leurs pouvoirs de sorcier et tu n'en faisais pas exception. Au fond t'avais pas souhaité ça, t'aurais bien voulu y rester quelques années de plus. L'odeur des épices qui embaumait le petit salon te manquait, tout comme les sablés à l'orange de grand'man. Tu sais même pas pourquoi d'ailleurs, tu n'as jamais apprécié ces petits gâteaux que tu trouvais toujours trop sec, même lorsque tu te forçais à les avaler après les avoir imbibés dans ta tasse de thé.
Ce que tu regrettais c'était l'atmosphère sereinne qui y régnait, les escapades nocturnes dans le cellier avec Selena ainsi que toutes vos soirées télé avec Jessyka et Danyka, tes cousines. Le son coupé, vous passiez des heures devant l'écran à imiter toute sorte de voix étranges et a imaginer des dialogues farfelues. Ca vous faisait marrer, surtout Danyka qui mimait toujours des grimaces à vous en donner les larmes aux yeux ! Tu te surprenais même à être nostalgique des réprimandes de grand-mère lorsque Selena et toi vous disputiez pour savoir qui de vous deux obtiendrait la dernière portion de frites !

Si seulement tout pouvait redevenir comme avant. Si seulement vous n'aviez pas invoqué ce maudit démon dans la forêt cette nuit-là ! Si seulement Selena pouvait être encore en vie...
Cette pensée te déchira le cœur. Tu t'en voulais de n'avoir rien pu faire ce soir-là. Tu te détestais presque autant que tu haïssais Jessyka pour cet acte abject qu'elle avait commis.
Ta mâchoire se crispa et ton souffle devint plus fort dès que ta cousine envahit tes pensées. Ta colère faisait accélérer ton rythme cardiaque et ton regard s'était immédiatement assombris. Qu'est-ce que tu pouvais la maudire cette fille ! Savoir qu'elle était de ta famille te donnait la nausée.
C'était elle la principale raison qui t'avait fait partir précipitamment du manoir.
T'avais pourtant essayé, de toutes tes forces, mais t'étais incapable de rester en sa présence. Sa simple respiration te donnait envie de commettre l'irréparable. Mais t'étais pas comme ça, t'étais pas comme elle. Même si tes pensées étaient noires, ton humanité était plus forte ; impossible de lui faire le moindre mal. Rien que d'y avoir songé une seule seconde tu culpabilisais, l'esprit rongé par les remords. Mais Jess' elle, avait-elle eu le moindre scrupule lorsqu'elle avait égorgé ta sœur ?
Cette pensée était si douloureuse qu'instinctivement tu balanças ton verre, l'envoyant se fracasser contre le sol dans un bruit sourd. Ça avait été plus fort que toi, il te fallait évacuer la pression tes nerfs étaient bien trop à vif.

- Ryley ! Intervint ta mère qui avait assister à la scène. Mais qu'est-ce qu'il t'arrive, bon sang ?!

T'avais pas daigné répondre, hochant simplement négativement de la tête. Ta mère s’inquiétait pour toi, tu le savais. T'étais plus toi même ces derniers temps. Depuis que... Merde ! Ce que Selena pouvait te manquer affreusement ! Tu te sentais vide à l'intérieur, t'avais l'impression qu'une partie de toi t'avais été arraché en même temps qu'on t'avais pris ta sœur. Un coquille vide, voilà ce que tu semblait être à présent. T'étais plus tout à fait toi-même, et t'étais pas le seul à l'avoir remarqué.
Depuis que t'avais ré emménagé chez ta mère, celle-ci l'avait immédiatement senti. T'étais différent, du moins quelque chose en toi avait changé. T'étais brisé, voilà ce qui t'était arrivé !
T'aurais tant voulu prendre sa place, Selena ne méritait pas ça.

Tu ramassas les débris de verre, mais perdu dans tes songes tu ne remarquas même pas l'entaille que t'avais causé l'un des morceaux. Une fois tout ceci nettoyé, tu attrapas tes clés qui trônaient sur le comptoir juste à côté du panier à fruit, empoigna une veste et fit une bise rapide à ta mère.

- J'vais chez Grand'man. J'ai des affaires à récupérer.

T'avais lâcher ça si froidement que l'on pouvait ressentir ton dégoût rien qu'au son de ta voix. Il était clair que tu n'avais aucune envie de mettre les pieds là-bas.
Sur ta route tu avais erré des minutes entières, traversant les rues encore et encore. Chaque demi-tour que tu faisais te permettait de gagner du temps. Vraiment, tu aurais préféré être ailleurs plutôt que chez ta grand-mère. Surtout si c'était pour la voir elle.
Finalement, c'est sur un parking désert que tu garas ton véhicule, toujours pas décidé à aller rendre visite à Iris. Même le vent frais qui te caressait le visage ne réussit pas à te convaincre d'y aller. Tu préférais nettement marcher un peu dans le centre-ville. Et puis, tu ne dirais pas non à un café. Tu ne te trouvais pas très loin du lieu en question et peut-être qu'une boisson chaude et réconfortante te donnerait davantage de courage.

Tu n'avais pas fait plus de quelques pas qu'une chevelure rousse dans la foule intrigua ton regard. Tu reconnaissait cette crinière lumineuse aux reflets cuivrés, t'en étais certain ! T'accéléras le pas, décidé à la rattraper.
Elle était un peu loin, néanmoins tu finis par la rejoindre. Tu ne t'étais pas trompé, c'était bien elle : Alyssa.
Tu la connais depuis longtemps, c'était Jess qui vous avait présenté car toutes deux étaient amies. Enfant, Alyssa venait lui rendre visite quelques fois au manoir pour jouer avec elle. Aly et toi n'aviez jamais été particulièrement proche l'un de l'autre. Vous entendez bien sans vraiment vous connaître. Faut dire aussi qu'à l'époque t'aimais bien la taquiner avec ses cheveux carotte !
Vous étiez copain et vous l'êtes toujours, plus ou moins. Disons que vous entendez bien les rares fois où vous vous êtes croisés en compagnie de tes cousines. En plus, sa présence tombait à pique en ce début d'après-midi ! Toi qui souhaitais ne pas aller chez ta grand-mère, voilà un prétexte qui te permettrait d'avoir du retard !

- Alyssa ! Tu l'interpellas lorsque tu fus plus proche d'elle. Hé ! Alyssa !


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Sam 2 Sep 2017 - 11:51


Happy to see you again


Encore une journée de merde qui s’annonce. Je ne sais pas ce que je vais pouvoir faire… Je n’ai plus personne à voir. Il faut dire aussi que j’ai de bonnes raisons de ne vouloir voir personne. Tout d’abord je ne veux pas voir Jenna, ma soeur. Et de toute façon elle a disparu de la circulation depuis le party, depuis que je l’ai giflé. Elle n’avait qu’à pas me présenter notre frère de cette façon! Même si cela m’a permis de coucher avec Samuel et de passer un moment magique. Vient ensuite ma grand mère… Ah Nana rose… J’aimerais te rendre visite mais j’évite de peur de croiser Jessyka… Parce que oui, je me suis également disputée avec elle. Pour ma défense je venais d’apprendre que mon frère et ma soeur sont bel et bien en vie et que ce sont des démons et il a fallu qu’elle m’annonce qu’elle est une sorcière. J’ai très mal réagi sur le coup et je suis partie après l’avoir insulté. Par la suite j’ai manqué me faire violer. Heureusement que Samuel est venu me sauver…

Toutes ces histoires se sont déroulées il y a un mois et demi. Depuis je me sens seule et j’ai abandonné les études. Enfin je vais en cours, mais je ne m’y mets plus à cent pour cent. Je ne suis pas en état. J’ai envie de pleurer sans arrêt et j’ai souvent l’impression de devenir folle. Je ne sais plus gérer mes émotions. A tel point que depuis quelques jours j’en ai des nausées. Je me sens tellement mal. Il n’y a que lorsque je vois Samuel que je vais bien et que j’oublie tout. Mais je ne le vois pas assez à mon goût et à chaque fois qu’on se voit ce n’est presque que pour coucher ensemble. Non pas que cela me déplaise hein, mais j’aimerais créer quelque chose de stable. J’en suis amoureuse… Il m’obsède sans même que je ne sache réellement pourquoi. C’est comme s’il comblait un vide que j’avais eu depuis toujours sans m’en rendre compte…

Il faut que je sorte d’ici! J’ai besoin d’air. De croiser des gens autre que mon grand-père qui ne me parle pas. Je file donc rapidement sous la douche et enfile une tenue agréable. J’erre dans les rues sans but. Je regarde les passants. Ils ont l’air tantôt heureux, tantôt pressés et en colère. C’est un manège assez drôle à regarder. Je peux m’imaginer leurs vies. Cela me fait sourire. Direction le café. J’en ai pas pris ce matin. Je commande une double dose et ressort avec mon gobelet lorsque j’entends mon prénom. Je me retourne et je vois Ryley. Cela fait un moment que je ne l’avais pas vu… On n’a jamais été très proche mais je l’apprécie. Enfin… Je l’appréciais. Car lui aussi m’a caché quelque chose. Il est tout comme Jessyka un sorcier. Nous avons grandi ensemble et il ne me l’a jamais dit. Cela a dû mal à passer. Je trouve même que c’est injuste car mon terrible secret n’en a jamais été un. Ils sont tous au courant pour ma famille alors que j’aurais aimé le cacher pour ne pas qu’on me regarde bizarrement. Eux c’est un secret génial. Je l’aurais gardé pour moi, j’en aurais parlé à personne… Mais ils ne m’ont pas fait confiance. C’est cela qui me fait mal.

C’est pourquoi je décide de l’ignorer. Sa petite poil de carotte n’a pas envie de discuter avec lui. Non, je ne suis pas d’humeur à faire semblant que tout va bien, et surtout je risque de lui balancer au visage que je suis au courant pour tout ce qui se passe au couvent. Je pourrais lui faire du mal avec mes mots mais je sais dans le fond qu’il ne faut pas. Nous n’avons jamais été de réels amis. On s’apprécie c’est tout. J’étais seulement l’amie de sa cousine. Nous n’avons jamais créé de lien fort tous les deux. C’est probablement pour cela qu’il ne m’a rien dit. Bon allez Alyssa fait un effort… Vas lui parler. Tu verras bien comment cela se passe… Depuis quand n’as-tu pas parlé à quelqu’un autre qu’à Samuel? Et ensuite tu iras voir ta grand-mère. Il faut faire des pas dans la vie pour avancer vers le bonheur et la réconciliation. Je fini donc par me retourner vers lui et je lui souris.

- Mais c’est Ryley! Tu as bien grandi depuis la dernière fois qu’on s’est vu. Comment tu vas depuis tout ce temps?

J’ai failli l’appeler petit sorcier en rigolant mais je ne pense pas que ce soit vraiment le moment de lui avouer que je sais tout. J’essaie de paraître détendue, faire comme si tout allait bien. Mais lui parler sans Jessyka dans les parages c’est vraiment bizarre… Ca me donne à nouveau la nausée. Il faut vraiment que j’arrive à me détendre. Je bois une gorgée de mon café et détaille un peu Ryley. Cela fait un moment que je ne l’ai pas vu… Depuis que sa soeur est morte en fait… Puisqu’il s’est disputé avec Jessyka… Il a bien changé. Il est devenu un beau garçon. Il doit faire fondre toutes les jeunes filles avec son regard incroyable.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Sam 2 Sep 2017 - 17:17

Happy to see you againAlyssa & Ryley
Alyssa avait tardé à te répondre. Si bien que pendant un instant il t'avait semblé qu'elle t'ignorait. Pourquoi ferait-elle cela? Il était peut-être vrai que vous n'aviez jamais été particulièrement proche, mais tu ne voyais aucune raison qui expliquerait qu'elle t'évite !
Sa présence au couvent avait toujours égayé vos après-midis, même si vous n'échangiez jamais plus que quelques mots. Ses visites improvisées au manoir avait fini par devenir une habitude, une routine qui aujourd'hui te rendait nostalgique. Non pas que la compagnie d'Alyssa te manquait, après tout, tu ne savais rien d'elle, mais ses passages marquaient l'époque heureuse de ta vie avant que tout bascule. Elle était gentille comme fille, voilà là tout ce que tu savais à son sujet. Tu ne t'étais jamais vraiment intéressé à elle et la réciproque devait être vraie.
Si ça se trouve, tu ne l'aurais même pas aperçut à travers cette rue qui grouillait de monde si tu ne devais pas te rendre chez grand-mère. Inconsciemment tu espérais peut-être croiser quelqu'un et le hasard l'avait si généreusement mise sur ta route. En sa présence tu voyais l'intérêt égoïste de pouvoir flâner un peu plus longtemps avant de te rendre fatalement dans l'endroit que tu désirais fuir le plus loin possible.
Alors que tu accélérais le pas, presque impatient de rompre la distance qui te séparait de la jeune rouquine, tu l'observais se tourner vers toi, enfin.
Dans son élan sa crinière flamboyante virevoltait gracieusement emmené par le vent. Ses yeux vert pétillants se posèrent sur toi, découvrant celui qui avait brisé sa tranquillité.
Elle s'arrêta, patientant sagement que tu la rejoignes avant de t'accueillir de sa voix chaleureuse.

Comme tu avais bien grandi, te fit-elle la remarque. Sérieusement ? Elle venait tout juste de faire exactement le genre de commentaire que Grand'man se plaisait à te répéter chaque fois que tu mettais les pieds chez elle depuis que tu étais parti. Gêné, tu passais la main derrière ta tête, frottant ta nuque, mal à l'aise face à cette situation. Évidemment que tu avais grandi ! Tu n'étais plus un petit garçon depuis le temps ! Bambin, tu avais toujours une tête de moins que Selena, ta sœur, et tu n'étais pas non plus très costaud. A vrai dire, t'étais même plutôt chétif ce qui te donnait droit à de nombreuses moqueries à l'école. En grandissant la puberté t'avais aidé un peu mais du haut de ton mètre quatre-vingt tu n'étais toujours qu'une grande perche pas très robuste. Depuis deux ans maintenant, ton corps a changé. Ce fut le prix de la sueur, de la douleur et de beaucoup d'entraînement que tu pouvais à présent être fier de ta carrure musclée ! L'enfant maigrichon avait cédé la place au jeune apollon.

Tu haussas les épaules, peu convaincu. Tu ne savais pas vraiment quoi lui répondre. Tu ne voulais pas non plus te lancer dans un débat houleux qui parlerait de ta sœur. Elle était partie et sa mort t'était insupportable. T'avais pas non plus envie d'embêter Alyssa avec tes états d'âme. Vous n'êtes pas suffisamment proche pour des confidences de toute manière. Alors sans réfléchir davantage tu lança un bref oui, dont la crédibilité semblait peu convaincante.

- Ça fait un bail que l'on ne s'est pas vu ! Tu repris. Et toi, tout va bien ?

Observant qu'elle tenait dans ses mains un café à emporter, tu te souvins quel était ton but en arrivant dans le centre. Sans plus attendre tu lui proposa de t'accompagner à l'intérieur afin de pouvoir toi aussi te désaltérer.

- Ça te dis qu'on boit notre café ensemble ? Ça nous donnera l'occasion de discuter un peu !

C'était la première fois que tu passais du temps avec Alyssa sans la compagnie d'une de tes cousines. T'avais jamais pris le temps de la connaître, en plus cela te semblait être une bonne idée pour esquiver ce qui t'attendait plus tard. Grâce à elle tu venais de trouver le plan parfait pour repousser l'échéance de ce que tu redoutais de faire ! Tu te sentais un peu hypocrite de faire ça, t'avais l'impression de te servir d'elle. Tu lui esquissas un léger sourire en coin, t'espérais vraiment qu'elle accepte. Et pas seulement pour te faire gagner du temps mais parce que sa compagnie n'avait pas l'air désagréable. Après tout, pourquoi ne pas faire réellement connaissance pour une fois ?


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Sam 2 Sep 2017 - 17:54


Happy to see you again


Au final je dois dire que je suis plutôt contente de croiser Ryley… Surtout depuis ma dernière rencontre avec Jessyka. Elle m’a interdit de le voir et je vais faire exactement le contraire. Elle n’a pas à me dire qui je dois voir ou non. Et je n’aurais pas été follement amoureuse de Samuel je crois bien que j’aurais tenté de draguer son cousin juste pour la pousser à bout et la rendre folle! Parce que je dois avouer que je compte bien me venger. Depuis que je l’ai croisé et qu’on s’est séparé en très mauvais terme je vais mal. J’ai souvent les nerfs en coton et souvent envie de vomir tant je garde ma colère en moi. J’ai réfléchi et j’ai compris qu’elle est la cause de tous mes soucis. C’est elle qui m’a révélé que j’avais des démons pour frère et soeur, c’est elle qui m’a dit qu’elle était une sorcière, c’est elle qui m’a poussé encore et encore dans les bras de celui que j’aime désespérément au point d’en être devenue dépendante, c’est encore elle qui m’a poussé à ne plus voir ma grand mère et surtout c’est elle qui a brisé notre amitié de si longue date. Ce ne sera donc pas elle qui me privera d’un ami potentiel.

Il n’a pas l’air convaincu de ce que je lui dis. Pourtant il a bel et bien changé depuis la dernière fois que je l’ai vu. Il est devenu super grand et surtout très musclé. Cela change de lorsqu’il était tout jeune et qu’on se voyait au couvent. Jamais je n’aurais cru qu’il puisse devenir un homme comme celui que j’ai actuellement en face de moi. Il me demande comment je vais. Je ne pense pas pouvoir lui dire la vérité… Mais je pourrais lui en révéler une petite partie… Qui sait? cela me soulagerait peut-être et surtout cela nous rapprocherait…

- J’ai eu des jours meilleurs. Remercie ta super cousine… Notre belle amitié est terminée. Elle ne veut plus de moi comme meilleure amie après qu’elle m’ait révélé votre petit secret familial..

Voilà j’ai peut être lancé une bombe mais tant pis. Il fallait dans le fond que je lui dise que je sais qui il est. C’est fou comme je change d’idée rapidement. Il y a encore une minute je ne voulais pas lui dire et voilà que je le fais malgré tout… Il me propose soudain de boire mon café avec lui. Ce serait avec plaisir ! Nous avons beaucoup de temps à rattraper.

- Volontiers ! On pourra tout se raconter comme cela. Ca fait bien trop longtemps qu’on ne s’est pas vu et c’est la première fois qu’on se retrouve que tous les deux.

Cela sous entend qu’on pourra peut être parler plus librement que si l’une de ses cousines étaient avec nous. Je me souviens qu’à l’époque je n’osais pas aller vers lui de peur que les filles interprètent mal les choses. Mais pour être franche j’aurais beaucoup aimé apprendre à le connaître à l’époque. J’aurais aimé qu’il soit mon frère. Je le voyais avec Selena et j’étais jalouse de leur relation fusionnelle. Moi je n’y avais pas le droit. Je les voyais juste heureux et cela me rappelait combien moi j’étais seule et que mon frère était hélas mort avant que je naisse. Mais ça c’était avant de découvrir la vérité. Depuis j’ai envie d’essayer de construire quelque chose avec lui… Enfin bon, ce n’est pas le moment de penser à cela. Je souris donc à Ryley et le suit dans le café que j’ai quitté il y a quelques minutes.




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Sam 2 Sep 2017 - 19:18

Happy to see you againAlyssa & Ryley
Quoi ? Mais qu'est ce qu'elle raconte ?
Le temps d'une fraction de seconde, tu restais figé sur place. Tes idées s'étaient embrouillées, ne laissant plus qu'un chaos sans nom dans tes pensées. Ton petit secret familial ? Mais de quoi parlait-elle ? Le temps semblait s'être arrêté, te laissant seule face à une accusation qui te causait des sueurs froides. T'arrivais même plus à articuler, aucun mot de sortait de ta bouche.
Tu te sentais soudainement lourd, t'avais l'impression que le sol se dérobait sous tes pieds avant de finalement te retenir pour t'empêcher d'avancer. Ton sang ne faisait qu'un tour, tu pouvais entendre ton pouls qui s’accélérait à une vitesse folle. Tu ne comprenais pas. Que sous-entendait-elle ?
Était-elle au courant de quelque chose qu'il aurait mieux valu qu'elle ignore ? Bon sang, mais qu'avait bien pu lui raconter Jessyka ? Elle était vraiment décidée à foutre le bordel dans ta vie ! Réellement, ce n'était pas possible d'être aussi insupportable que ta cousine.
Toute cette agitation dans ton esprit n'avait pas duré plus d'une seule seconde. Pourtant tu aurais juré que cela avait mis des siècles. T'avais même eu peur de rester immobile trop longtemps avec cet air coincé qui défigurait ton visage. Heureusement, Alyssa n'avait pas eu le temps de remarquer quoi que ce soit.
Alors tu fis mine de ne pas savoir, lançant un autre sujet tout autant tabou dans ta famille.

- Tu parles de Selena ?

Ta voix était tremblante, elle s'était cassée lorsque tu prononças son nom. Cela faisait si longtemps que tu n'avais plus dit son prénom à voix haute qu'elle t'en paraissait presque irréelle. Ton regard était devenu triste, s'écrasant contre le bitume des trottoirs et incapable d'affronter celui d'Alyssa. T'étais pris au dépourvu, gêné et maladroit. Parler de ta sœur te faisait mal, t'avais même jamais réussis à exprimer tout ce que tu ressentais. Après sa mort, tu t'étais renfermé sur toi-même, te mettant à l'écart de ta famille. T'osais jamais en parler, tu voulais pas qu'on remarque à quel point tu étais faible à ce sujet. Tu voulais rester fort, surtout auprès de ta mère qui avait besoin de ton soutiens. Chaque soir tu l'entendais pleurer et ça te rendais malade de la voir dans cet état. Et tu ne pouvais rien faire car rien ne vous rendra jamais l'être que vous avez perdu.

Puis toutes tes pensés se tournèrent vers Jessyka. Encore.

Cette petite pression qui t'avais fait angoisser un instant s'était soudain transformée, ne laissant plus que l'amertume. Ta cousine était partout. Quoi que tu fasses, elle revenait toujours sur le tapis. T'arrivais plus, t'étais à bout.

- Ecoute Aly', j'aimerais bien prendre ce café avec toi, mais s'il te plait...si tu pouvais arrêter de parler de ma cousine...

T'avais tenté de te canaliser au mieux que tu pouvais, mais l'agacement dans ta voix te trahissait. Impossible pour toi de rester calme lorsqu'on te parlait de Jess. Tu la détestais, c'était plus fort que toi.

- Désolé.

Tu t'excusas quand tu réalisas que tu t'étais un brin emporté envers une personne qui ne le méritait pas. Alyssa n'y était pour rien dans toute cette histoire. En plus, elle venait de t'apprendre qu'elle aussi était en froid avec ta cousine. Décidément Jess était la reine pour se mettre tout le monde à dos ! Avec ce qu'elle a fait, rien de plus normal. Elle n'a que ce qu'elle mérite, tu songeais.
Tu pris place à une table juxtaposé à la grande baie vitrée qui laissait apercevoir la rue et ses habitants. T'aimais bien cette place, en particulier la vue. Elle avait le don de t'apaiser. Observer la vie qui s'agitait dehors te permettait de faire le vide en toi, de ne penser à plus rien d'autre qu'à la tasse fumante qui réchauffait tes doigts et l'instant présent. C'était quelque chose de calme, tu n'avais plus besoin de réfléchir.
T'invitas ton amie à s'asseoir puis repris aussitôt :

- Tu sais, c'est pas une mauvaise chose si Jess et toi ne vous parlez plus.

T'étais sincère, pensant chacun de tes mots. Ta cousine n'était pas quelqu'un de bien car les gens bien, eux, sont incapables de faire ce que Jessyka à fait. Si Alyssa ne voyait plus ta cousine, ce n'était que bénéfique pour elle.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Sam 2 Sep 2017 - 19:51


Happy to see you again




Il n’a pas l’air de comprendre de quoi je parle. Pourtant il devrait savoir. A défaut il me demande si je parle de Selena. Il y a quelque chose que je devrais savoir en particulier à ce sujet? Je sais qu’elle est morte, que tout le monde accuse Jessyka mais qu’elle a été acquittée. Elle m’a dit qu’elle n’était pas coupable. Mais depuis notre dispute je suis persuadée que c’est possible qu’elle l’ait tué. Pourquoi elle aurait fait ça je n’en sais rien mais… Jessyka a tellement changé que cela ne me choquerait pas si j’apprenais que la vérité est qu’elle la bel et bien poignardée…

- Non je ne parle pas d’elle même si je suis en partie au courant. Que ce serait Jessyka qui l’a tué même si elle dit que non… Non moi je parle de votre secret sur votre véritable nature… Elle m’a dit que vous êtes des sorciers...Elle me l’a avoué même si elle ne le devait pas. J’ai mal pris qu’elle me l’ait caché si longtemps puis balancé au pire moment de ma vie.

Eh merde! Alyssa, il va falloir que tu lui mentes si jamais il te demande pourquoi c’était le pire moment de ta vie… Il faudra que je trouve une histoire. par exemple ma grand mère qui perd de plus en plus la tête et qui me raconte des histoires folles qui me font aller mal… Faudra que je dise qu’elle dit que je n’étais pas voulu et que c’est pour cela que j’ai grandi avec mes grands parents. Je n’ai pas envie de lui mentir mais je ne peux certainement pas lui parler de démons… Même s’il connaît leur existence je ne veux pas prendre le risque que ma famille ait des problèmes par ma faute. Peut être qu’un jour je lui avouerais mais cela n’est pas encore prêt d’arriver.

Une fois entrés dans le café nous nous installons de façon à voir le monde extérieur. C’est drôle qu’il s’installe ici, j’aime également cette place pour m’imaginer la vie des gens qui passent devant, trop pressés pour voir que quelqu’un les observe à travers la vitre. Pourvu que la conversation change maintenant que nous sommes dans un lieu clos. Je ne voudrais pas que des gens entendent notre conversation qui est totalement privée. Et surtout j’en ai marre de parler de Jessyka car à chaque fois cela me retourne l’estomac et ce serait dommage de vomir en plein devant tout le monde ou pire, sur Ryley… Quelle belle image il aurait de moi.

Il me parle un peu durement, me demandant de ne plus parler de sa cousine. Mais il croit quoi? J’en ai parlé car c’est notre point commun que nous avons. Mais je n’ai pas particulièrement envie de parler de ce monstre, de cette fille que je ne reconnais plus. J’aimerais un sujet plus léger, n’importe lequel. Parler d’amour, des cours, de la vie en générale mais surtout pas de nos familles respectives. Ce sujet est totalement tabou pour moi, il est source de conflit, de mal être, de colère et d’envie de meurtre. Il s’excuse rapidement. Je ne lui en veux pas le moins du monde qu’il se rassure la dessus.  

- Je n’avais pas particulièrement envie d’en parler plus longtemps ne t’en fais pas. Pas envie de parler famille ou chose du genre. Mais par contre j’ai envie de savoir ce que tu deviens, si tu vas en cours, si tu bosses, si tu as une petite amie… Les trucs de la vie quoi.

Oui voilà, sujet de conversation parfaitement normal entre deux amis et surtout cela me permettra de rattraper tout le retard que j’ai. J’ai toujours apprécié ce garçon de loin, je l’ai toujours admiré et aujourd’hui j’ai peut être l’occasion d’en faire un véritable ami. Mais je ne sais pas comment m’y prendre. Nous n’avons plus l’insouciance que nous avions auparavant, nous avons grandi et moi je n’ai pas appris à me faire beaucoup d’amis… Je n’ai jamais été douée pour cela. En général c’est Jess qui me présentait aux gens….




© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Dim 3 Sep 2017 - 11:30

Happy to see you againAlyssa & Ryley
Tes yeux vairons scrutent avec insistance ta tasse de café, craintif de laisser transparaître une vérité que tu t’efforces à cacher. La chaleur de ton breuvage est si chaud qu'il t'en brûle les doigts. Une fois de plus elle t'avait pris au dépourvu. Tu ne t'attendais pas à ce qu'Alyssa connaisse ton secret et encore moins qu'elle t'en fasse part comme s'il s'agissait d'un sujet des plus anodins.
Apprendre qu'Aly est au courant te laisse perplexe. Tu te sens à nouveau trahit par ta cousine. Jess est décidément une sacrée idiote ! Qu'avait-elle à révéler un secret familiale aussi important ?! Ce n'est pas comme si grand-mère vous a toujours mise en garde à ce propos ! Tu le sais et tu t'en souviens très bien ! T'étais le premier du groupe à avoir désobéis à Grand'man, le premier qui avait défié les recommandations stricts de mamie Iris et tu en avais payé les conséquences.

Tu ne devais pas avoir plus de six ou sept ans. Et à cet âge là tu bravais déjà l'autorité de ta grand-mère, bien décidé à savoir qui de vous deux allaient avoir raison dans cette affaire. Ce fut incontestablement ta grand-mère qui gagna la partie ! T'avais cru bon de le dire à ton ami de cour de récré. Tu pensais que rien ne pourrait affecter votre amitié, hélas tu t'étais trompé. Le seul résultat obtenu était les moqueries de ton jeune copain avant qu'il n'aille sournoisement révéler ton secret à tous tes camarades de classe. T'avais réussi à attirer l'attention sur toi, petit malin. Mais les railleries incessantes avaient eu raisons de toi. Sans compter ta grand-mère qui, une fois rentré à la maison, t'avais fait bien retenir la leçon !

D'instinct tu secoues la tête. Tu n'as aucune envie de confirmer à Alyssa que toi et toute ta famille êtes des sorciers. T'espéres qu'elle te croit, bien qu'elle semble convaincue. Tu plonges tes yeux dans les siens, et lui lançe un regard faussement incrédule.

- Quoi ? Mais qu'est-ce que tu... non ! Me dit pas que tu vas croire ce que Jess' t'a raconté ?! Elle a perdu la tête, elle raconte n'importe quoi ! Je vois vraiment pas d'où elle sort une histoire pareil !

Tu émets un petit rire forcé qui ne fait qu'accentuer ton air coupable. Bien sur que t'es un sorcier ! Mais tu fais au mieux pour prétendre le contraire, essayant vainement de sauver les restes en faisant mine de rien.
T'es trop concentré à chercher à prétexte supplémentaire pour lui faire oublier l'idée d'être un sorcier, que tu n'as pas prêté plus d'attention sur ses autres questions. Elle avait changé de sujet et tu aurais mieux fait de la suivre sur cette voie plutôt que de t'enfoncer davantage dans tes mensonges.

- Je te paries qu'elle t'a aussi faire croire qu'on avait un chaudron magique dans notre cuisine ? Et que notre grand-mère gardait ses herbes à maléfices dans ses placards ?

Merde ! Tu viens toi-même de lui avouer où se trouve les ingrédients que possède Iris pour vos potions. T'as des progrès en faire pour les bobards, ça c'est sûr !

- Je...enfin... tu... Tu bafouilles.

Tu te sens pris au piège par tes aveux. Tu perds ton assurance et ton sang-froid te laisse tomber. Comme d'habitude, t'as pas réfléchi outre mesure et te voilà dans la panade. Tu ne sais pas quoi lui dire. Elle n'a pas l'air de marché de tout façon, t'es un bien piètre menteur. Garder un secret n'est en aucun cas un problème pour toi, mais dès qu'on prêche le faux pour savoir le vrai, tu te fais avoir comme un bleu !
Tu te sens bête coincé dans cette situation. Alors tu souffles afin de reprendre ton calme. Rien ne sers de stresser, de toute manière tu sembles complètement grillé.

- Jure moi que tu n'as répété ça à personne ?!

Le visage hermétique, tu la soutiens fermement du regard. Ton air est sérieux, un peu trop peut-être. Tu attends d'elle une réponse honnête car tu veux la vérité. Au fond, t'es inquiet. Tu ne sais pas ce qui suivra si Alyssa t'annonce qu'elle n'a pas su tenir sa langue...


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Lun 4 Sep 2017 - 12:02


Happy to see you again




Je lui annonce gentiment que Jessya m’a avoué son secret et sa réaction est de secouer la tête et prend mes mots à la légère. Mais il ne fait que me mentir. Je sais qu’ils sont des sorciers, j’en ai eu la preuve devant les yeux. Je n’ai pas inventé les bougies qui s’allument seule, la pomme qui vole dans sa main et encore ma blessure qu’elle a guéri dieu seul sait comment. Si sa cousine a perdu la tête alors moi aussi car j’aurais vu des choses imaginaires. Cela ne me plait pas qu’il me mente et me fasse passer pour une folle mais je peux le comprendre… Ce n’est pas cool de découvrir que quelqu’un a appris le plus lourd secret qu’on ait de la bouche de quelqu’un d’autre que la sienne. Et pour sa gouverne je sais où sont ses plantes et autres herbes magiques… Je les ai vu lorsqu’elle m’a préparé une potion.

C’est là qu’il se met enfin a bafouillé. Heureusement qu’il réagit enfin correctement parce que deux secondes de plus et je me levais pour lui renverser mon verre sur la tête et pour partir loin de lui. Mais il se rattrape et me demande si j’ai répété son secret à quelqu’un. C’est vrai qu’il ne me connaît pas tant que cela dans le fond mais il pourrait me faire confiance non? On a grandi un peu ensemble… Il devrait savoir ce que j’ai fait… La colère est bien présente en moi mais j’essaie de me contrôler. Je n’ai vraiment pas envie de me disputer avec Ryley…

- Ryley… J’ai vu de quoi elle est capable… Elle m’a soigné, elle a fait voler des trucs et tout… Ce n’est pas un mensonge… Et je ne t’en veux pas d’avoir essayé de me le faire croire… Je l’ai déjà dit à des amis… Mais bien sur que non! A qui voudrais-tu que j’en parle? Tu m’imagines révéler un secret aussi important? Je suis folle mais pas à ce point. Je ne voudrais pas qu’on révèle mes secrets alors je ne vois pas pourquoi je le ferais. Aies confiance en moi…

Je pose ma main sur la sienne. Je me veux rassurante. Je comprends qu’il ait peur. C’est comme si Jessyka révélait à tout le monde que Samuel et Jenna sont de retour sur terre et qu’ils sont devenus des démons… Je ne pourrais jamais lui pardonner et je sais que je lui ferais payer très cher… Je serais capable de m’en prendre à elle physiquement pour de vrai cette fois. Je serais capable d’essayer de la tuer je pense. Car révéler un secret si lourd aurait énormément de conséquences, tout comme si je révélais celui de la famille Danvers.

Pour un premier tête à tête avec Ryley ce n’est pas top… Je n’aurais pas dû lui dire que je sais pour sa nature de sorcier, mais je me le devais pourtant, pour qu’il sache qu’il doit se méfier de sa cousine. Si elle me l’a dit à moi elle pourrait le dire à sa prochaine meilleure amie, et peut-être plus rapidement qu’avec moi… Je voulais juste le protéger. Je l’ai toujours trouvé sympa et gentil avec moi...



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Mar 5 Sep 2017 - 12:33

Happy to see you againAlyssa & Ryley
<<Je l'ai déjà dit à mes amis>> A ces mots, ton visage se décompose. En une fraction de seconde, tout ton corps devient affreusement lourd et pèse des tonnes. Tu entends les pulsations de ton cœur dans tes oreilles, le rythme est si fort et si rapide que tu as l'impression d'exploser. Ton souffle se coupe, tu suffoques.
Subitement, le bourdonnement cesse et ta respiration se dégage enfin, laissant l'air entrer dans tes poumons. Ce n'était qu'une blague de la part d'Alyssa. Une bien mauvaise blague, d'ailleurs. Si mauvaise que t'as encore du mal à reprendre ton souffle correctement. Tu tousses, pas tout à fait remis mais rassuré qu'elle n'en a parlé à personne.
Un petit rire teinté de sarcasme t'échappe lorsque la rouquine annonce être folle. Tu ne peux pas prétendre la connaître suffisamment pour juger sa folie, toutefois sa petite farce t'en a donné un avant goût.

Alyssa pose sa main sur la tienne. Ce contact te surprends, tu ne t'y attendais pas. Elle aimerait que tu lui fasse confiance, mais tu détournes le regard. Tu t'en sens incapable, ce n'est pas dans ta nature de faire aussi aveuglément confiance envers quelqu'un. Encore moins depuis que ta propre famille a réussi à te trahir aussi aisément. Brusquement, tu retires ta main, mal à l'aise. T'es pas non plus très tactile comme gars.
T'as bien senti que ton recule face à Alyssa avait été trop vif. Ton geste paraissait méfiant et pouvait  être mal interprété. Ce n'est pas ce que tu souhaites. Alyssa semble être une chic fille et t'aimerais mieux la connaître. Tu ne veux pas la faire fuir avec tes maladresses alors tu lui adresses un faible sourire en coin. Ton regard c'est adoucit depuis tout à l'heure et tu sembles sincère.

- Et ça ne te fais pas peur ? Tu sais maintenant tout ce dont ma famille et moi sommes capable de faire... et t'as pourtant accepté de boire un café avec moi. Pourquoi ?

Elle aurait très bien pu refuser ton invitation... après tout tu ne fais pas partie des personnes que l'on qualifie de « normales ». Elle aurait pu prendre peur, surtout après ce que ta cousine à bien pu lui montrer. A sa place, tu n'aurais certainement pas été aussi calme. A moins que... que sous-entendant-elle lorsqu'elle parle de ses secrets ? T'es soudainement intrigué. Que cache t-elle ? Elle aussi n'est pas aussi « normale » qu'elle le laisse croire ? T'es curieux, tu veux en savoir plus. Elle connaît ton secret à présent, pourquoi tu n'en ferait pas autant ?

- Et que peut avoir une fille comme toi comme secret ? Me dit pas que toi aussi tu caches ta baguette magique dans ton armoire ?

Tu joues la carte de l'humour, c'est le seul moyen que tu trouves pour détendre un peu l'atmosphère.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Mar 5 Sep 2017 - 12:52


Happy to see you again




Je crois que je suis allée un peu trop loin dans ma blague. Il se met à tousser car il s’étouffe. J’aurais dû savoir qu’il allait prendre peur… Il ne faut pas rigoler avec ce genre de secret… Je voulais juste détendre l’atmosphère, lui faire comprendre que je ne lui ferais jamais de tort à ce sujet. Il est vrai qu’on ne se connait pas tant que ça mais nous avons plus ou moins grandi ensemble grâce à Jessyka alors… Il pourrait me faire confiance. Je n’ai jamais trahi les petits secrets d’enfance que nous avions tous à l’époque. Je n’ai jamais révélé qui avait cassé quoi ou piqué telle chose… J’ai toujours été muette comme une tombe et cela n’est pas prêt de changer. Ma main sur la sienne le dérange, il s’en dégage brutalement. Je suis choquée. Il n’a vraiment pas confiance en moi… Il n’ose même pas me regarder en face. Je pousse un petit soupir de colère mais je reste pour l’instant zen. Je veux comprendre… Il se met alors à me faire un très léger sourire et me demande si je n’ai pas peur. Si seulement il savait… J’ai des démons dans la famille! Quoi de plus dangereux que ça? Un sorcier à côté c’est rien je pense… Il a vraiment l’air surpris que j’ai accepté de venir ici avec lui, mais pourquoi?

- J’ai eu peur oui mais j’ai compris que cela ne change pas qui vous êtes dans le fond. Vous avez toujours été gentils avec moi. Tu oublies que ta grand-mère m’a gardé régulièrement lorsque ma famille m’a tourné le dos. Et toi ben… Tu as toujours été sympa avec moi. Je me souviens de la fois où tu as porté le chapeau pour moi lorsque j’ai cassé ce vase hideux et que Nana Iris était en colère. Tu as vu à quel point j’étais triste et effrayée alors tu t’es dénoncé. Cela ne s’oublie pas. Même si nous avons grandi depuis je suis sûre que tu es le même au final… Et nous sommes en public, tu ne tenterais rien contre moi, ce serait trop dangereux.

J’ai dit la dernière phrase avec un grand sourire pour qu’il comprenne que c’est une boutade. Je ne suis pas sérieuse, je sais bien qu’il ne tentera rien contre moi. Et là il me demande mon secret. J’aimerai lui dire pour qu’il comprenne que j’ai confiance en lui et qu’il peut avoir confiance en moi, mais ce n’est pas possible, ce secret est bien trop lourd et ne me concerne pas totalement. Je n’ai pas le droit de révéler que des gens morts sont revenus à la vie… Je fais une tête triste et pousse un soupir. Comme j’aimerais lui dire… Mais pas tout de suite… Un jour peut être si notre amitié évolue bien… Pour l’instant c’est vraiment trop tôt..

- Non je ne suis qu’une humaine, mais mon secret est bien trop lourd pour te le dire maintenant… J’ai confiance en toi mais. C’est trop important pour le révéler. Un jour j’espère pouvoir t’en parler… J’aimerais vraiment… Mais tout comme le tien c’est trop dangereux de le dire à qui que ce soit.

J’espère que je n’en ai pas trop dit mais que j’en ai dit assez pour que Ryley ne prenne pas mal le fait que je reste muette sur ce sujet...



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Mar 5 Sep 2017 - 15:07

Happy to see you againAlyssa & Ryley
Lorsque Alyssa t'annonce qu'elle n'est bel et bien qu'une simple humaine, t'en es soulagé. Tu te détends sur ton siège, t'adossant contre la banquette. T'avais un peu peur qu'elle t'avoue être autre chose.
La banalité de l'être humain te réconforte. Parfois, tu souhaiterais être tout à fait normal. La sorcellerie à ses bons côtés et tu adores ça. Sentir la magie à travers tout ton corps est comme une addiction pour toi, tu en es conscient. Toutefois, être un sorcier a aussi ses inconvénients. Tu te surprends par moment ne plus vouloir de ses dons que la nature ta offert. Sans eux, tu ne serais pas contraint à un mariage forcé que ta grand-mère prépare pour toi, car ta lignée ne serait pas entrain de doucement s'éteindre. Sans eux, vous n'auriez pas invoqué ce démon et surtout, Selena serait certainement encore en vie. Rien que pour cette principale raison tu donnerais tous tes pouvoirs s'il le fallait !

C'est vrai, Alyssa a raison. Même si c'était avec tes cousines qu'elle préférait jouer, vous aviez quand même grandi ensemble. Ta grand-mère l'avait si souvent gardé, qu'Aly avait bien du s'apercevoir que vous n'étiez pas des gens mauvais. Du moins, pas tous... hélas, certains d'entre vous avez fini par changé radicalement.

Aah ! Ce fameux vase ! Qu'il était hideux celui-là ! Tu t'en rappel bien et ce souvenir te fais ricaner.
Toi-même tu trouvais ce pot bien moche. Sa couleur était d'un blanc laiteux avec ses horribles arabesques de toutes les couleurs et ses ornements qui avec le temps, s'étaient oxydés et laissaient place à une teinte ocre et rouille. Bien des fois tu avais voulu lancer ton ballon dans ce vase immonde, mais à chaque fois Iris débarquait en trombe dès qu'elle t'apercevait du coin de l'oeil près de son précieux récipient. Elle le tenait de sa grand-mère qui elle-même l'avait reçu de sa propre grand-mère. Autant dire que cette antiquité était aussi vieille qu'affreuse !

- C'est clair que je m'en souviens ! On pouvait déjà entendre les hurlements d'Iris avant même que ce maudit pot ne touche le sol ! Je pouvais pas te laisser dans cette situation. Ma grand-mère y tenait tellement à ce vieux machin qu'elle t'aurait probablement changé en crapaud si elle t'avais vu ! Plaisantes-tu.

Évidemment, jamais Iris n'aurait fait quoi que ce soit envers Alyssa. Tu ne faisais que la taquiner.
Tout comme toi d'ailleurs. T'apprécies Aly même si vous n'êtes pas aussi proche qu'elle avait pu l'être avec tes deux cousines. Elle a raison de ne pas avoir peur, tu n'es pas une menace. Tu n'as aucune raison de t'en prendre à elle. Même s'il est vrai que tu as songé à lui lancer un petit sort d'oublie il y a quelques minutes plus tôt.  L'idée t'avais traversé l'esprit, mais voyant qu'elle avait gardé votre secret pour elle t'avais fait laisser tomber. Jess' lui a tout dit et pourtant, elle n'en a parlé à personne. Sur ce point, tu ne peux rien dire. Alyssa semble être quelqu'un de fiable. Malheureusement, ta confiance en elle n'est pas inébranlable. Il te faudra encore du temps avant de lui faire pleinement confiance. Tout comme elle envers toi, sans doute. Et tu comprends pourquoi elle est hésitante à te parler de ses propres secrets.

- Je ne vais pas insister.

Tu respectes sa décision et ne l'importune pas davantage. Bien sur que tu aurais aimé savoir de quoi il s'agissait, t'es bien curieux de toute façon. Sauf que ce ne sont pas tes affaires et apparemment cela n'implique pas uniquement ton amie. Ça te titille tout de même, tu ne peux pas le nier. Alors, tu n'entres pas dans les détails, mais tentes toutefois d'en savoir un peu plus.

- Qu'entends-tu par dangereux ? Tu as des ennuis ? Je peux t'aider, tu sais.

Tu lui offres ton aide. Tu veux qu'elle sache que si elle a des problèmes, elle peut compter si toi. Certes, t'es certainement le dernier qu'elle appellerait à l'aide mais t'es pas celui qui laisse tomber les autres. Si son secret ne la met pas en danger tu ne l'embêteras plus avec ça, tu te le promets à toi-même. En revanche, tu ne veux pas qu'un secret détruise la vie de quelqu'un d'autre, ça tu n'en démordras pas.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Mar 5 Sep 2017 - 15:31


Happy to see you again



Me transformer en crapaud? Cela aurait pu être drôle mais je sais qu’elle n’aurait jamais fait ça. Puisque je ne savais pas encore pour la magie. Mais elle m’aurait tiré les oreilles avant de me punir dans une chambre. Comme correction c’est horrible pour un enfant. Surtout si Iris utilisait sa voix très sérieuse… C’est si douloureux de se souvenir de nos moments d’insouciance… J’étais encore amie avec Jessyka, j’ignorais tout pour ma famille… J’étais heureuse. Et même pour Ryley cela devait être le bon temps… Il avait encore Selena à ses côtés.

- Les crises de fou rire qu’on a pu avoir à cause d’elle et de ses crises de nerfs… c’était magique...

Quel bonheur de voir qu’il n’insiste pas. Il me comprend, il a lui même un lourd secret familial. Mais il ne faut pas qu’il s’inquiète, je jure de tout lui révéler un jour si on reste de bons amis. Et j’avoue avoir une petite pointe de plaisir car je sais que si je deviens une bonne amie de Ryely, Jessyka ne sera pas du tout ravie et j’ai envie de la faire chier… Je lui en veux tellement… Enfin bref, mon lourd secret… Il demande si c’est dangereux. Je crois bien que oui… Cela l’est tellement… Je peux effectivement avoir également des ennuis mais comment expliquer en restant le plus vague possible… Je vais tenter, je lui dois bien ça… Je déglutis, regarde mon gobelet et me mets à parler.

- Effectivement c’est très dangereux… Mais je crois que je ne peux rien y faire… Je dois accepter, faire du mieux que je peux. Et j’aimerais que tu m’aides, mais je devrais alors tout te révéler et je n’en suis pas prête… Pas encore… M’en demande pas plus s’il te plait… Je ne veux risquer la vie de personne.

Je ferme les yeux et passe mes mains sur mon visage. J’ai envie de pleurer. Cette histoire me ronge tellement de l’intérieur et je n’ai plus personne à qui me confier… Un sorcier pourrait m’aider avec des sorts de protection, ou des trucs pour combattre un démon. Mais est-ce que je serais capable de tuer ma famille? Non je ne pense pas… Je chercherais juste à me protéger sans leur nuire car malgré tout je l’aime aime… C’est tellement stupide je le sais… Le pire c’est que j’en ai trop dit en disant que je risque la vie d’autre personne. J’aurais dû me taire, mais ce secret est si lourd, et avant j’en parlais à Jessyka… Mais j’ai vu comment elle a réagit. Je ne voudrais pas que cela se reproduise avec Ryley...



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Mar 5 Sep 2017 - 16:59

Happy to see you againAlyssa & Ryley
Décidément, tu devais avoir touché un point sensible. Tu devais certainement avoir dit quelque chose de mal. T'ignores quoi et c'est bien tout le problème !
T'aurais sincèrement voulu l'aider à se remettre d'aplomb pour qu'elle retrouve le sourire, mais rien ni fait la voilà qui s'effondre dans tes bras !

Tu restes penaud. Tes gestes sont hésitants, tu ne sais pas si tu dois répondre à son étreinte. Tu finis pars resserrer tes bras dans son dos. Alyssa n'est pas aussi seule qu'elle le pense, tu es là bien que tu n'es sûrement pas le mieux placé. Ses larmes t'embarrassent. Tu ne supportes pas voir la voir pleurer alors que t'es incapable de la calmer. T'as consciences de ne pas être aussi chaleureux que tu aurais souhaiter l'être. Néanmoins tu fais des efforts en la serrant dans tes bras. Tu ne dis rien, tu ne veux pas gâcher ce moment, ni lui faire plus de peine. Tu prends sur toi, ce n'est pas insurmontable un câlin, après tout.
Tu la sens resserrer son étreinte, comme pour se libérer d'une pression qui lui pèse sur les épaules. Ton visage s'enfonce dans sa chevelure flamboyante et tu peux sentir l'odeur délicate et fleurit qui en émane. C'est agréable. Tout comme la tendresse de votre câlin. Finalement ce n'était pas si dur. Tu te permets de lui caresser l'épaule, afin de la réconforter au mieux. Tu te sens bien ridicule ainsi, mais espère tout de même que ce peu d'affection dont tu es capable l'aide à aller mieux.

Brusquement, elle s'extirpe de tes bras. Elle sort rapidement un crayon et un bout de papier de son sac afin de te laisser une note. Ni une ni deux, elle te le fait glisser jusqu'à toi. Elle te regarde à peine dans les yeux, elle semble pressée tout à coup.
Elle est préoccupée par quelque chose depuis tout à l'heure, impossible de l'avoir loupé. Tu n'as pas le temps d'en placé une, elle te dit déjà au-revoir et se précipite vers la porte de la boutique pour partir. Elle s'est enfuie, prétextant qu'elle devait rentrer.

Doit-elle réellement rentrer chez elle, où c'est simplement toi qui l'a poussé s'éloigner le plus loin possible de toi ? Faut dire, t'as été plutôt minable cette après-midi. T'aurais du être plus aimable avec elle, elle serait sûrement restée avec toi plus longtemps ! T'es peut-être pas de bonne compagnie ? Ou t'es peut-être pas intéressant comme type ? T'es déçu . Alyssa avait l'air chouette, t'aurais bien voulu lui parler encore un peu, du moins, lui parler d'autre chose que ce dont elle ne voulait pas parler ! Résultat des courses, tu te retrouve là, seul et abandonné comme un abruti avec son café. T'as l'impression que tout le monde a assisté à la scène. T'es confus. Tu te sens coupable d'avoir causé de la peine à une fille. Ouais voilà, tu te sens minable et seul avec ton maudit café froid. Et pour ne rien arranger, t'es toujours pas allé chez ta grand-mère.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 652
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Mar 5 Sep 2017 - 17:19


Happy to see you again



Demander de l’aide à ma famille ou des amis? Si je pouvais j’en rigolerais à en tomber à la renverse mais je ne fais que pousser un soupir triste. Ma famille est en plein dedans, c’est à cause d’eux tout ça. Et mes amis… Quels amis? Je n’en ai plus… Je n’ai que lui, qui n’est pas un ami, juste le cousin d’une ancienne amie, une connaissance d’enfance… Mais qui pourrait en devenir un. Ma famille s’en moque de mes soucis… Je ne peux pas dire à mes parents et à mes grands parents que Jenna et Samuel sont encore en vie… Déjà de un parce que je ne vois jamais mes parents et ensuite parce que je me ferais interner directement… Ma vie est dangereuse à elle toute seule. Je suis une Rosenwald c’est tout… Il a l’air de l’oublier. Tout le monde a entendu parler de cette famille maudite…

- Parler à qui Ryley… Je n’ai personne… Tu connais ma famille… Je ne peux rien leur dire. Je me ferais faire enfermer… Et je n’ai plus d’amis… Je n’ai plus ma Jessyka...

Comment avons-nous pu arriver à un sujet aussi douloureux et dur à expliquer? Notre rencontre était pourtant plutôt joyeuse au départ… Et faut dire que mon humeur changeante ne m’aide pas dans cette situation… Il s’approche de moi et me demande comment je vais. J’aimerais tout balancer mais je ne peux pas. Je ne peux rien faire ! Je suis totalement coincée… Sans réfléchir je me blottis contre lui. J’ai juste besoin d’un peu de tendresse, juste un peu… Je ne dois pas pleurer, surtout pas.

- C’est rien… Je ne contrôle plus mes émotions en ce moment, j’en peux juste plus de tout ce qui m’arrive. Mais cela finira par s’arranger…

Je me redresse et regarde la porte de sortie. Je ne suis plus de bonne compagnie… Il vaut mieux que je l’abandonne ici comme une voleuse. Je finirais par tout lui raconter sinon et je jure que ce n’est pas le bon moment. Il ne faut pas que je fasse ça… Je ne veux pas l’impliquer dans cette histoire. Ce garçon est tellement gentil, je ne veux pas qu’il lui arrive quoi que ce soit par ma faute. Je ne m’en remettrais pas et Jessyka m’en voudrait à mort. Je sais que je ne la porte plus dans mon coeur mais ce n’est pas une raison pour lui faire ça. C’est décidé je dois partir… Je sors un papier de mon sac et un stylo et inscrit à la va vite mon numéro que je glisse ensuite sur la table en direction de Ryley.

- Je vais y aller… Je ne peux pas rester… Je dois rentrer… Je te raconterais tout promis… Mais en attendant ne t’inquiète pas pour moi, ça va aller...



© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  Mar 5 Sep 2017 - 20:48

Happy to see you againAlyssa & Ryley
Décidément, tu devais avoir touché un point sensible. Tu devais certainement avoir dit quelque chose de mal. T'ignores quoi et c'est bien tout le problème !
T'aurais sincèrement voulu l'aider à se remettre d'aplomb pour qu'elle retrouve le sourire, mais rien ni fait la voilà qui s'effondre dans tes bras !

Tu restes penaud. Tes gestes sont hésitants, tu ne sais pas si tu dois répondre à son étreinte. Tu finis pars resserrer tes bras dans son dos. Alyssa n'est pas aussi seule qu'elle le pense, tu es là bien que tu n'es sûrement pas le mieux placé. Ses larmes t'embarrassent. Tu ne supportes pas voir la voir pleurer alors que t'es incapable de la calmer. T'as consciences de ne pas être aussi chaleureux que tu aurais souhaiter l'être. Néanmoins tu fais des efforts en la serrant dans tes bras. Tu ne dis rien, tu ne veux pas gâcher ce moment, ni lui faire plus de peine. Tu prends sur toi, ce n'est pas insurmontable un câlin, après tout.
Tu la sens resserrer son étreinte, comme pour se libérer d'une pression qui lui pèse sur les épaules. Ton visage s'enfonce dans sa chevelure flamboyante et tu peux sentir l'odeur délicate et fleurit qui en émane. C'est agréable. Tout comme la tendresse de votre câlin. Finalement ce n'était pas si dur. Tu te permets de lui caresser l'épaule, afin de la réconforter au mieux. Tu te sens bien ridicule ainsi, mais espère tout de même que ce peu d'affection dont tu es capable l'aide à aller mieux.

Brusquement, elle s'extirpe de tes bras. Elle sort rapidement un crayon et un bout de papier de son sac afin de te laisser une note. Ni une ni deux, elle te le fait glisser jusqu'à toi. Elle te regarde à peine dans les yeux, elle semble pressée tout à coup.
Elle est préoccupée par quelque chose depuis tout à l'heure, impossible de l'avoir loupé. Tu n'as pas le temps d'en placé une, elle te dit déjà au-revoir et se précipite vers la porte de la boutique pour partir. Elle s'est enfuie, prétextant qu'elle devait rentrer.

Doit-elle réellement rentrer chez elle, où c'est simplement toi qui l'a poussé s'éloigner le plus loin possible de toi ? Faut dire, t'as été plutôt minable cette après-midi. T'aurais du être plus aimable avec elle, elle serait sûrement restée avec toi plus longtemps ! T'es peut-être pas de bonne compagnie ? Ou t'es peut-être pas intéressant comme type ? T'es déçu . Alyssa avait l'air chouette, t'aurais bien voulu lui parler encore un peu, du moins, lui parler d'autre chose que ce dont elle ne voulait pas parler ! Résultat des courses, tu te retrouve là, seul et abandonné comme un abruti avec son café. T'as l'impression que tout le monde a assisté à la scène. T'es confus. Tu te sens coupable d'avoir causé de la peine à une fille. Ouais voilà, tu te sens minable et seul avec ton maudit café froid. Et pour ne rien arranger, t'es toujours pas allé chez ta grand-mère.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Happy to see you again - Alyssa  

Revenir en haut Aller en bas
 
Happy to see you again - Alyssa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barbie Happy Holidays 1989
» Happy Birthday Normandie
» Barbie Happy Holiday 2012
» Happy Blooming Shower Jelly
» Fuites avec Happy Poo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Archives :: Archives des membres :: Anciens RP-
Sauter vers: