.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the hunter being hunted × feat Kekoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: the hunter being hunted × feat Kekoa  Jeu 31 Aoû 2017 - 21:03

the hunter being huntedAnd I will stay up through the night. And let's be clear, won't close my eyes. And I know that I can survive. I'll walk through fire to save my life ( Elastic Heart → Sia )Très peu de gens, dans mon cercle d’amis, étaient au courant de mon nouvel état. Heureusement, le peu d’entre eux n’avaient pas réagi trop vivement. Déjà, il y avait ce jeune homme que j’ai presque dévoré, dans la forêt. Garfield, si je me souviens bien. Il a probablement eu la peur de sa vie en me sentant juste derrière lui, prête à lui croquer le cou. Mais au moins, je me suis arrêtée à temps et, étonnamment, je me suis également fait un ami, ce soir-là. Puis il y avait mon frère, la personne dont l’avis m’allait droit au cœur. Bien que n’aie pas demandé à le voir, il est tout de suite venu me voir, au parc. Notre conversation aurait pu tourner au vinaigre, mais notre lien d’amour fraternel si fort nous permit de passer par-dessus cette terrible révélation. Il alla même jusqu’à me proposer de me cacher, quelque part, question que mes parents ne me retrouvent pas. Cependant, ça n’équivalait qu’à ce que m’offrait déjà Ryan, et l’idée de rester coincée, de régir ma routine par la peur, ça ne me plaisait pas du tout.

Ainsi, ce soir, question de me changer les idées, je décidais de sortir d’abord dans la ville, prenant bien sûr soin de porter une perruque, questions que l’on ne me reconnaisse pas. J’allais dans un bar connu des jeunes étudiants et y fêtait avec quelques copines de classes. Je me sentis revivre, reprendre le cours d’une vie plutôt normale. Sauf que bon, l’alcool n’avait maintenant plus tellement d’effet, et de me voir si sobre alors que mes amies paraissaient être un peu plus … loufoques, m’ennuyait un peu. Oui, la musique était parfaite, oui, l’ambiance m’animait grandement, mais le cœur n’y était plus. M’excusant auprès de notre petit trio, je quittais les lieux et marchait en direction du loft de Ryan. Quelle heure était-il ? Je sortis mon cellulaire, et remarquait qu’il me restait encore un peu de temps. Je pouvais donc aller me promener plus librement, près du mur, là où se trouvait cette forêt.

Je venais à peine d’arriver dans le stationnement se trouvant juste en face de ce lieu public. Mon cellulaire se mit à sonner; voilà que Nate m’envoyait un sms. Que me voulait-il donc ? Je vis alors écrit, sur l’écran, les mots d’avertissements de mon frère. Selon lui, mes parents voulaient à tout prix me retrouver. Je savais parfaitement ce que ça voulait dire; des chasseurs seraient à mes trousses. Je lui répondis que, pour l’instant, j’allais bien, qu’il n’y avait aucun signe de danger et que je retournerais bientôt au loft. À ce moment bien précis, je sentis une présence derrière moi.
© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Ven 1 Sep 2017 - 11:04

Il avait reçu un appel très étrange. Une demande tout aussi étrange, mais l'offre semblait aussi solide qu'interessante financièrement. Il n'était pas du genre à s'occuper d'affaires familliales, mais cette fois-ci, il pensait qu'il était nécéssaire que ce soit une personne extérieur qui s'occupe de ce genre de problèmes. Sa mission semblait assez simple en somme. Une jeune fille d'une famille de chasseur avait été mordue et était devenue une vampire, passant dans le camp des chassés. Une honte pour la famille, une sorte de petit canard noir qui assombrissait le tableau de la lignée des chasseurs. Oui, elle avait perdu, elle était passée de l'autre côté du miroir et ils avaient fait appel à Kekoa pour ses services et surtout sa discrétion. Parmis toutes les familles de chasseurs, parmis tous les chasseurs, il était l'un des plus discrêts, faisant ce qu'il avait à faire sans pour autant se venter de ses actions. Non, il était très en dehors du cercle fermé des chasseurs, ne s'approchant que très rarement des autres, sauf pour une mission qui pourrait se révéler plus complexe que ses propres capacités.

Néanmoins, ce soir était une autre affaire. Une jeune vampire, rien de bien compliqué. Elle avait beau être d'une famille respectable, elle n'allait pas voir venir Kekoa. D'après ce qu'il savait, il avait pas mal d'endroits ou il pourrait la retrouver, il fit à moitié confiance aux informations que les parents lui avaient fournis, elles pouvaient êtres bonnes comme mauvaises, mais il préférait passer par son propre raiseau d'information. Il chercha, un bon moment tout de même. Vancouver, non loin de l'une de ses planques. C'était plutôt normal, assez proche du mur, une ville assez grande pour les cachers, les vermines. Les parquer, les compter, les annéantires s'il le fallait. Le chasseur savait que c'était interdit dans un tel endroit, la chasse. Le gouvernement Canadien se voulait irréprochable, mais depuis la mort de leur Premier Ministre... Les choses changeaient petit à petit dans les mentalités. Souriant, il resta en planque un bon moment, allant questionner quelques connaissances de connaissances, avec une photo en guise de question. Un sms ne tarda pas à arriver durant la nuit.

On l'avait reconnue entrant dans un bar. Apparemment, elle portait une péruque, mais on l'avait tout de même reconnue, du moins, ils le pensaient et ça devait être ça. De toute manière, il ne pourrait la voir que de nuit si elle était bien ce qu'on disait d'elle. Armé comme toujours, le tout camouflé sous son gros manteau, il était déscendu de son auto lorsqu'il la vit sortir. Il s'approcha lentement et doucement. Loin de lui l'envie de la tuer de dos, ce n'était pas son genre. De toute manière, elle sentit sa présence, il le remarqua lorsqu'elle se raidit à son approche. Stoppé net, il resta la à la fixer de son regard glaciale. Une vampire... tous ces êtres étaient des abominations à ses yeux, mais à l'heure actuelle, hormis le fait qu'on lui ai dit qu'elle était une vampire, il ne savait rien d'autre et surtout, ne savait pas si c'était un fait avéré. Il n'allait pas faire son travail sans une preuve. Ils se regardaient droit dans les yeux et Kekoa sortit un poignard de sous sans manteau, et s'entalla l'avant bras, à la recherche d'un signe. Signe qui ne tarda pas. Du sang, frais... coulant d'une plaie. Devant un tout nouveau vampire. Ca ne pardonne pas.

" Tu peux me suivre gentiment. " Il rangea son poignard et sortit une hachette de sa manche. " Ou tenter de me résister. " Il lui laissait le choix quand même. Mais le résultat serait le même à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Ven 1 Sep 2017 - 16:48

the hunter being huntedAnd I will stay up through the night. And let's be clear, won't close my eyes. And I know that I can survive. I'll walk through fire to save my life ( Elastic Heart → Sia )J’étais peut-être un peu trop dupe de croire que, même vampire, je pourrais adopter un mode de vie somme toute assez normal. Bien que mes journées aux soleils soient terminées, j’avais espoir de garder ma relation fraternelle avec Nate intacte, et continuer à avoir de belles conversations avec des copines. Il faudrait simplement que j’invente une excuse assez potable pour qu’on ne me pose pas de questions à propos de mes horaires. N’y avait-il pas une maladie qui empêchait les gens de se pointer le bout du nez en pleine journée ? J’en trouverais bien une. Ce n’était pas vitale, que ce soit quelque chose de virale. Je pourrais également mentir en disant que j’avais quitté le continent nord-américain et était partie en Europe. Avec une telle justification, je faisais d’une pierre deux coups, car non seulement mes amies cesseraient de se demander le pourquoi je répondais à des heures si tardives, mais cela servirait aussi d’appât pour les chasseurs probablement déjà à mes trousses.

Mais aurais-je pensé qu’on me retrouverait aussi vite ? Non. J’avais pourtant pris plus d’une précaution. Je ne traînais jamais deux fois dans les mêmes endroits, j’évitais de retourner à la bibliothèque, je portais toujours une perruque différente, mes vêtements n’étaient jamais les mêmes … J’avais suivi les conseils de mon frère, ne lui parlant pour l’instant que de temps en temps et évitant de lui révéler où Ryan habite. Comment diable est-ce qu’un chasseur pourrait m’avoir retrouvé si facilement ? Mes parents n’avaient-ils donc aucun cœur, et préféraient que le travail soit fait rapidement et par quelqu’un qui n’aurait aucune pitié ? Je ne me retournais pas, pas pour l’instant. Je savais qu’il était juste derrière moi, et cela était suffisant pour que j’arrête de toucher à mon cellulaire. Il me tardait à appuyer sur la touche envoyer; mon message n’était plus à jour. Il me fallait lui dire que j’étais en danger. Doucement, et non sans crainte, je me retournais pour mieux voir le visage de ce chasseur. En un instant, mon regard croisa le sien, et je su tout de suite que mon temps était compté. Je ne m’attendais cependant pas à ce qu’il s’entaille l’avant-bras. Pas que ça me surprenne, je savais qu’il s’agissait d’un test. On le faisait tous, quand on doutait de la nature vampirique de l’ennemi. Et c’est que le sien était vachement appétissant, rien qu’à le voir ruisselé.

Il discerna certainement ma réaction, car il rangea immédiatement son poignard pour ensuite sortir une hachette. Moi, suivre quelqu’un gentiment ? Pas même quand j’étais dans le métier, alors maintenant, comme vampire, encore moins. J’avais un frère à protéger. Je ne pouvais pas si naïvement suivre quelqu’un qui me décapiterait sans la moindre hésitation. Ce serait donc de la manière forte, et ce, s’il réussissait à me rattraper. « Résister ? Alors que t’es si loin ? » Bon, d’accord, la distance entre lui et moi était moindre, mais assez pour que je prenne de l’avance en sautant sur le haut d’un arbre à grande vitesse et me mettre à jouer Tarzan, profitant des pénombres et du feuillage dense pour qu’il me perde de vue. Mon acte de cirque dura encore quelques minutes avant que je ne m’arrête et n’envoie un message à mon frère, indiquant qu’un chasseur m’avait trouvé et j’étais en danger. Pourvu seulement que ce message soit, tout comme le premier, prouvé faux.
© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Sam 2 Sep 2017 - 16:12






► Vancouver | The Wall
the hunter being hunted
Evelyn & Kekoa
La chasse, encore et toujours. Pourrait-il un jour cesser tout cela pour reprendre une vie normale comme tous les autres ? Probablement pas ou alors une fois qu'il n'y aurait plus aucunes traces de ces vermines, mais malheureusement, il était assez ouvert d'esprit pour savoir que ce jour n'arriverait jamais. Ils étaient trop nombreux, même avec les guerres il en restait encore beaucoup et ils n'allaient pas si gentiment se laisser faire. Oh que non. Comme à l'image de cette jeune femme qu'il devait éliminer. Elle ne voulait pas se laisser faire et pour cause, la voilà qui fuit au lieux de tenter de se défendre. Il détestait ça, mais si elle désirée être chassée alors qu'il en soit ainsi.

Rapides et féroces, les vampires sont dangereux, il en est conscient, mais c'est souvent ce trop plein de confiance qui laisse une chance aux humains de faire la différence. Kekoa n'étant pas le genre de chasseur à utiliser la technologie pour repérer ses cibles, se contenter d'être doué en pistage, suivre une piste, des déplacements et surtout, être endurant pour toujours être frais et disponibles quand le moment est venu. La jeune femme prit donc la fuite dans le forêt. Mauvais premier point pour elle. Kekoa s'élança à sa poursuite avec un handicape, mais au moins, il n'aurait pas de soucis avec les autorités dans un tel endroit.

En chasse, il cherchait toutes les indices possibles. Vu qu'il n'y avait pas de vent, il pouvait se fier aux branches qui avaient craquées et bougeaient sous le poids de la jeune femme et après quelques indications, parvint à retrouver la trace de sa proie. Elle avait beau avoir une super vitesse et une super force, Keko était plus tenace qu'il n'y paraissait. Sans plus attendre, il lança sa hachette en direction de la demoiselle. Malheureusement, le bruit du métal tournoyant ne pouvait qu'attirer l'attention de la demoiselle qui entendit donc et réagit en fonction.

Ce qu'elle ne vit probablement pas arriver fut le carreau de flèche qu'il décocha dans la foulée, allant directement se nicher dans le mollet de cette dernière. " Comme ça, la petite souris aura un peu plus de mal à s'enfuir. "  Calme, il retira son manteau. Il y avait pas mal d'armes sur lui. Comme cette mini-arbalète fixée à son avant bras droit. Plusieurs petites flèches au niveau de sa cuisse comme une autre hachette, un poignard et un flingue. Il y avait également une chaine tout autour de la taille pour attacher ses proies. Autant dire qu'il était bien équipé... sans pour autant avoir des armes à feu surpuissants.

Il se rapprocha d'elle de nouveau. Chaines à la main. " Reste calme. Ca ne fera pas trop mal. "  Si elle se débattait, ça pourrait rapidement mal ce terminer.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Sam 2 Sep 2017 - 21:51

the hunter being huntedAnd I will stay up through the night. And let's be clear, won't close my eyes. And I know that I can survive. I'll walk through fire to save my life ( Elastic Heart → Sia )Personne ne peut s’imaginer au combien il est désemparant de se retrouver de l’autres côté, d’être face à l’arme qui vous tuera, et non le contraire. En devenant vampire, j’étais plus rapide et plus forte, mais ayant moi-même combattu auprès de chasseurs hors-pair, je savais que ces deux qualités ne suffisaient souvent pas pour que les créatures s’échappent. Vu le ton de voix de cet homme, il faisait partis de cette catégorie de chasseurs, à la fois très dédiés, mais également très froids. C’est pour cela que je ne me fis pas prier pour déguerpir, essayant tant bien que mal de garder mes distances et espérant que les pénombres cachent ma présence. Il me fallait survivre, pour le bien de mon frère, et aussi celui de Ryan. Je ne m’étais pas ainsi battue contre la mort pour qu’un chasseur vienne me dérober la seule chance qu’il me restait à essayer de vivre une vie de rédemption.

Heureusement que les vampires avaient une bonne endurance, sinon, à sauter d’arbre en arbre, comme je le faisais depuis un moment, me fatiguerait rapidement. Les autres éléments étaient, pour la plupart, contre moi. En effet, il n’y avait aucun vent, ce qui signifiait qu’il entendait chaque mouvement, chaque bruit de branches craquées. Il savait ainsi automatiquement ma position, et ce, constamment. Le seul bon point, c’est que cela fonctionnait dans les deux sens, me permettant également de pointer sa localisation plus facilement, estimant ainsi le prochain arbre sur lequel je devais atterrir. Mais qui diable, de nous deux, se fatiguerait assez pour laisser tomber ? Je ne comptais pas baisser les bras.

Notre cavalcade dura un certain temps, me permettant d’envoyer un message d’alerte à mon frère. Au moment où mon doigt cliqua sur le bouton envoyer, j’entendis un bruit sourd en ma direction. Par instinct, je sautai en direction du prochain bouleau non loin. Mauvaise idée ! En un millième de secondes, alors que mon corps était déjà en mouvement, un sifflement me parvint aux oreilles et une douleur horrible au mollet droit me saisit. Je ne pus étouffer un cri de surprise et ne réussit malheureusement pas à m’accrocher à la branche juste devant moi. J’atterris durement sur le sol et constata la source de mon affliction. Il y avait une flèche plantée dans ma peau, et en essayant de tirer dessus, je hurlais de plus belle. Voilà pourquoi est-ce que les vampires peinaient tant à arracher les poignards et les balles d’armes à feu. Mais merde ! N’était-on pas immortel ? Pourquoi nous obliger à souffrir ainsi ?

C’est alors que je le vis s’approcher, retirant son manteau et me permettant ainsi de voir la quantité d’armes qu’il possédait. Mes parents avaient-ils si peu de cœur qu’ils préféraient me voir mourir par les mains d’un homme aussi austère ? J’en sentis mon cœur se tordre, tellement la peine m’envahissait. L’entendant me dire de rester calme, chaînes à la main, je ne pus m’empêcher de me traîner sur les fesses, m’évertuant à me battre pour ma liberté. Mais c’est qu’en glissant ainsi par terre, je ne fis qu’enfoncer la flèche, ce qui m’arracha un autre cri. « Ce sont mes parents, qui vous ont envoyés pour me tuer, n’est-ce pas ? Les salauds ! Et le pire, c’est que je suis sûre que mon frère n’en sait rien. » La deuxième constatation m’était surtout dirigée. Comment est-ce qu’il le prendrait, en découvrant ce qu’ils avaient fait ? « Si au moins vous avez la moindre décence, faites-le vite, et ne dites pas à mon frère que j’ai souffert. Ça le tuerait, et il ne s’en remettrait pas. Il mérite mieux que ça. » Je me préparais déjà mentalement à la suite des choses.  
© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Dim 3 Sep 2017 - 12:45






► Vancouver | The Wall
the hunter being hunted
Evelyn & Kekoa
Prenait-il un malin plaisir à poursuivre cette proie dans les bois ? S'amusait-il de la peur qu'elle pouvait ressentir en se sachant traquée de la sorte ? Kekoa n'étant pas du genre à chasser pour le plaisir, il prenait cela comme un travail, voir même une vendetta personnelle. Vampires, lycans, sorcières, ils étaient tous dans le même bateau pour Kekoa. Tant qu'il n'aurait pas de responsables, de coupables il continuerait cette affaire, cette chasse, ce règlement de compte musclé. La jeune femme préférait fuir le chasseur. C'était probablement la meilleur des choses à faire, mais il devait dire qu'il ne prenait aucuns plaisirs à prendre la vie d'autrui, encore moins à chasser même s'il était doué dans ce qu'il faisait. Il préférait nettement un combat rapide, franc et efficace pour en terminer le plus vite possible.

Il ne tarda pas à retrouver sa proie. Evelyn. Ce ne fut pas compliqué pour l'empêcher de fuir un peu plus loin. Un tire de mini-arbalète dans le mollet et le tour est joué. Elle tomba au sol, elle ne pouvait plus avancer. Kekoa avança vers elle, une chaine pour l'attacher. Il n'allait pas la tuer ici. Pas encore. Pas ici, il devrait tout nettoyer pour ne pas alerter les autorités d'un assassinat. Il se devait d'être minutieux, ne pas faire d'erreurs, ne pas se faire pister par les autorités. La demoiselle se débattait, la flèche était bien plantée, elle ne pourrait guérir que si elle arrivait à la retirer, chose qu'elle n'arrivait pas à faire pour le moment. Alors qu'il allait l'attacher, elle lui parla, étrangement, ses mots remuèrent quelque chose dans son esprit, dans son ventre.

Il s'approcha et lui décochât un crochet de droit dans le visage. Avec toute la force et la violence don il pouvait faire preuve. " Pas ici... " Elle tomba dans les pommes rapidement... Il l'attacha, la traina à sa voiture et la balança dans le coffre avant de prendre la direction de sa forteresse. Une cabane dans les bois, aménagée par ses soins. Des armes un peu partout, des murs plus robustes, de la nourriture, de l'eau, de quoi tenir un sacré moment. Prenant la vampire dans ses bras, il la balança sur le lit et lui attacha les poignets à la tête de lit, tout en mettant du bois dans le poêle à bois et s'installa sur une chaise en face d'elle. Il chercha quoi faire. La relation qu'elle semblait avoir avec sa famille n'était pas bonne... voir des parents vouloir tuer leur propre enfant. Ce n'était pas imaginable pour Kekoa... Mais ce qui l'avait le plus choqué était ce qu'elle avait dit au sujet de son frère qui ne semblait pas être comme ses parents.

" Tu fais une connerie Kekoa... " Oui. Il se leva et alla retirer le carreaux de flèche du mollet de la demoiselle avant d'aller se préparer un café. Il patienta jusqu'à ce qu'elle se réveil. Il la laissa se remettre, comprendre ou elle était. Il se contentait de la regarder dans les yeux sans lui répondre. Buvant son café fumant avant de finalement prendre la parole. " Parle moi de ta famille. De ton frère. "
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Dim 3 Sep 2017 - 21:13

the hunter being huntedAnd I will stay up through the night. And let's be clear, won't close my eyes. And I know that I can survive. I'll walk through fire to save my life ( Elastic Heart → Sia )Je m’en voulais terriblement, non pas parce que je m’étais fait prendre par un chasseur, mais bien parce que mon frère en souffrirait, que d’apprendre ce qui m’arriverait. Serait-il capable de pardonner mes parents ? Certainement pas. Cela causerait malheureusement beaucoup de friction, dans la famille Fay. Puis il y avait cette relation qu’il gardait secrète, avec un mystérieux Roméo. Quoique je ne connaisse pas cette personne, j’avais pleinement confiance en Nate. Il savait très bien qui serait l’homme apte à passer le restant de ses jours avec un chasseur tel que lui. Par contre, mes parents seraient probablement plus qu’horrifiés d’apprendre son homosexualité. Si moi, devenant vampire, la honte était telle qu’ils avaient envoyé un chasseur pour me tuer, je n’ose même pas imaginer ce qu’ils feraient à mon frère. Voilà donc pourquoi je suppliais à cet homme qu’il fasse en sorte que Nate soit au courant de ce qu’il s’était passé, mais qu’il n’en raconte pas beaucoup sur ma mort et mes derniers instants. Me serais-je attendue à ce qu’il hoche la tête et le jure ? Peut-être pas. Mais il me prit certainement par surprise en me décochant un crochet de droit en plein visage. Sous l’impact, je perdis connaissance, me perdant dans l’abîme de mes pensées.

N’aurais-je donc pas la chance de voir la mort s’approcher de mes propres yeux ? Tomberais-je dans un sommeil éternel dès maintenant ? Étant dans l’inconscience la plus complète, je n’avais aucune idée de ce qu’il me faisait subir ? Me torturait-il ? Allait-il me tuer, ici, en plein milieu de la forêt ? J’osais croire qu’il le ferait discrètement. Mais qu’importe. Je n’avais plus vraiment d’emprise sur quoi que ce soit. La faucheuse viendrait quémander l’âme que je lui devais, alors que Ryan m’avait ainsi transformée. Faisant mes dernières prières, je refis doucement surface. Je clignais plusieurs fois des yeux, cherchant à comprendre pourquoi ma tête se trouvait toujours sur mes épaules. Puis je bougeais mes bras, ou plutôt, tentait de les bouger. Ils étaient attachés à la tête de lit. J’étais donc en vie, mais contrainte à rester dans cette position. Je remarquais finalement que je n’avais plus de carreau de flèche dans le mollet, même si celui-ci était légèrement endolori. Pourquoi m’avait-il apporté ici ? Voulait-il m’achever sans que personne ne le sache ? Je le cherchais justement du regard et ne put cacher ma surprise en le voyant juste en face de moi, assis sur une chaise, en train de siroter ce qui me semblait être du café.

Ma famille ? Pourquoi voulait-il en savoir plus ? Était-ce un guet-apens, question que je ne vois pas la mort venir ? Ou exécutait-il un de leurs ordres ? J’aimais d’autant mieux prendre mes chances et lui en parler. De toute manière, à quoi bon cacher quoi que ce soit. Je ne sortirais certainement pas d’ici. « Nous sommes des chasseurs. C’était notre vie, matin, midi et soir. Pas de récréation, pas de temps avec les amis. On avait un devoir, un travail. C’est dans cette mentalité qu’on a grandi, moi et mon frère. Sauf que nous avons toujours été là, l’un pour l’autre. Il m’a soutenu quand j’ai voulu partir étudier, et j’en ai fait de même en n’abandonnant pas complètement la chasse. » De me remémorer tous ces souvenirs, ça me tordait sincèrement le cœur. Surtout en sachant qu’ils prendraient fin très bientôt. « Mais je l’ai déçu. Lui. Pas mes parents. Pour eux, il n’y a rien d’autre que la chasse. Même notre relation frère-sœur passe après tout le reste. Mais Nate … il est tout pour moi. » Nous formions un tout, une unité bien plus forte quand on se trouvait ensemble. « Donc s’il-vous-plaît, faites-en sorte qu’il ne sache que le strict nécessaire. Je ne voudrais pas qu’il souffre en découvrant la manière dont je suis morte. »
© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Lun 4 Sep 2017 - 10:10






► Vancouver | The Wall
the hunter being hunted
Evelyn & Kekoa
Il faisait une grosse erreur. Il le savait très bien, mais il ne pouvait pas s'empêcher de penser à sa propre petite soeur et à lui même. Etait elle morte ? Vivante ? Transfromée par on ne sait quoi ? Il n'en savait rien du tout, mais dans tous les cas, avec ses simples mots, ses supliques, Evelyn avait touché Kekoa la ou ça faisait mal. Il pouvait aisaiment ressentir la peine de son frère lorsqu'il apprendrait que sa soeur avait été tuée par un Chasseur, lui même commandité par leurs propres parents. Que devait il faire alors ? La tuer ici et maintenant à présent qu'il était au calme et qu'il pourrait faire disparaitre le corps sans soucis ? Ce serait précis et rapide. Elle n'aurait même pas le temps de s'en rendre compte et son travail serait terminé. Il n'aurait plus qu'à prendre le reste de l'argent qu'ils lui devaient et ne plus croiser cette famille de sa vie.

Non. Pour le moment il ne pouvait faire cela, il avait besoin... de plus d'informations. Sur cette relation entre elle et son frère et leurs parents. Si elle n'avait pas parlé de tout cela, elle serait déjà morte et non attachée à son lit dans cette grande pièce que pouvait être sa cabane dans les bois. Il soupira en buvant son café, que faisait il vraiment ? Sa vie était tourné vers l'extermination et la quoi ? Il doutait de mettre fin à la vie d'une vampire ? Il l'avait même aidé à se soigner elle même en retirant la flèche. Il devenait stupidement trop sentimental ce chasseur. Lorsqu'elle émergea, il lui laissa quelques secondes avant de lui poser ses questions. Il avait besoin de réponses, sur cette relation familliale et il ne fut pas déçu... en un sens.

Silencieux, il réfléchissait à ce qu'elle venait de lui dire. Elle semblait être résignée à mourir, elle semblait être prête, mais elle désirait surtout que son frère n'apprène que le strict nécéssaire, qu'elle n'avait pas souffert. Qu'il ne puisse souffrir plus que nécéssaire. Que leurs parents étaient de véritables fumiers également. Il prit le temps de tout assimiler, ne lachant pas la vampire du regard, sans pour autant laisser transparaitre ses émotions. " Comment es-tu devenue une vampire ? " Oui, cela semblait être tout récent, elle ne semblait pas être encore totalement habituée à ses nouveaux pouvoirs. Sinon elle aurait tentée de forcer les chaines. Ca aurait été une veine tentative, mais quand même. " Tu dis avoir déçu ton frère... A cause de ça ? Que tu sois devenue une de nos proies, alors que tu as été éduquée pour être la chasseuse ? " Il détourna le regard, remetant une buche dans le poele à bois. Cherchant un peu de chaleur dans cette nuit fraiche, des réponses, du courage pour faire ce qu'il avait à faire. Chose dont il n'avait jamais eu besoin jusqu'à ce jour.
 
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Lun 4 Sep 2017 - 12:08

the hunter being huntedAnd I will stay up through the night. And let's be clear, won't close my eyes. And I know that I can survive. I'll walk through fire to save my life ( Elastic Heart → Sia )Il faisait un peu chaud à l’intérieur de cette cabane qu’à l’extérieur. Je cherchais justement la source de cette chaleur, en attendant qu’il ne me prépare ses outils. Quoi ? Je m’étais bien faite à l’idée que ces quatre murs seraient la dernière chose que je verrais. Coincée sur le lit, sur mon dos, autant jeter un coup d’œil. Je vis alors un poêle où le feu crépitait. En entendant ce son si familier, je me remémorais les nuits passées avec Nate, près d’un feu de camp, à se raconter des lugubres histoires. Bon, c’est surtout moi qui m’amusait à le faire. Mon frère, lui, préférait écouter, mais n’en était pas pour autant perplexe devant ma fascination pour de telles histoires. Ne pourrais-je donc pas encore profiter de sorties comme celle-là, avec lui ? Même en tant que vampire, je voulais que l’on puisse se voir, qu’on sorte, tous les deux. Mieux, je voulais que l’on chasse. Ironique, quand on y repense bien. Je tuerais les gens de ma propre espèce. Mais de toute manière, ce n’est pas comme si j’avais beaucoup de fierté à être un suceur de sang. Et puis on ferait une équipe hors-pair.

Mais voilà, le destin en a décidé autrement. Je m’étais faite capturée et n’avais plus moyen de m’échapper. Forcer les chaînes restait une option, mais une fois libérée, comment fuirais-je, surtout dans une place où les armes traînent à porter de main. Un coup de l’une d’elles, et je ne vivrais plus. De toute manière, il me regardait un peu trop directement pour que tente quoi que ce soit. Je préférais plutôt répondre à ses questions, honnêtement, et attendre ce qu’il me dirait par la suite. Il ne se fit bien sûr pas prier pour m’interroger sur ma transformation ainsi que sur mon petit commentaire à propos de mon frère. Avant que je ne puisse lui répondre, il se leva pour mettre un peu plus de bois dans la poêle et, je dois l’avouer, mon niveau de stress monta subitement. Je crus qu’il partait chercher une arme. Mais non. Ouf ! Lorsqu’il regagna sa place, il adopta la même position, me fixant des yeux. « J’ai été attaqué par deux gars du bar où je travaille. Ils ont essayé de me … » Je n’aimais pas prononcer le mot. Le viol. Je m’étais fait violée. « Et en me défendant, comme des lâches, ils m’ont tiré dessus. J’étais très près de la mort, quand un vampire m’a proposé de me mettre fin à mes souffrances, ou alors me transformer. Je préférais ne pas quitter ce monde. Je voulais être là pour protéger mon frère, comme il l’a fait pour moi, pendant toutes ces années. » En disant cette dernière phrase, ma voix se brisa. L’émotion me saisit, mais je ne voulais pas pleurer, pas devant ce chasseur. Je ne savais quels étaient ses plans. « Je l’ai déçu parce que je n’ai pas été assez forte, parce que je n’ai pas écouté ses conseils. Il a tant fait pour moi … j’aurais pu … mourir plus dignement. Est-ce donc si égoïste que de vouloir être là pour lui, peu importe l’état dans lequel je suis ? »  

© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Lun 4 Sep 2017 - 14:30






► Vancouver | The Wall
the hunter being hunted
Evelyn & Kekoa
Tout devenait trop compliqué. Son devoir, son passé, son ressentiment sur cette affaire, tant de choses à faire, tant de choses à méditer. Il ne savait pas s'il devait être ce chasseur de démons ou alors ce grand frère qui cherchait encore et toujours la piste de sa petite soeur. Cette jeune femme lui mettait le doute, il avait besoin de plus d'informations. Si elle n'avait rien dit au sujet de tout ça, il aurait juste tué cette demoiselle et ça n'aurait pas été plus loin. Pas de prise de conscience. Néanmoins, ce qui était fait était fait et il se devait de faire avec, réveillant sa conscience humaine et non celle d'un chasseur. Il la questionna donc lorsqu'elle se réveilla, cherchant une moyen de ne pas faire ce qu'il avait à faire ou plutôt trouver le courage de faire son travail, comme demandé par ses employeurs.

Employeurs qui n'étaient autres que les parents de sa futur cible. Ils avaient beau être des chasseurs, elle restait tout de même leur fille non ? Il ne comprenait pas, comment une personne pouvait faire cela, mais lorsqu'elle lui parla de sa transformation en vampire, il ne put réprimer une grimace de dégoût. Autant pour la connerie humaine de ce qu'ils voulaient et avaient surement du faire, mais également pour son choix de ne pas perdre la vie. Surtout pour protéger son frère, pour qu'elle puisse lui rendre l'appareil, comme lui l'avait fait pendant leurs jeunes années. Kekoa soupirait, au coin du feu, non loin de la vampire. Son histoire était... terrible en un sens. Pouvait il encore la tuer après ce qu'elle venait de lui dire ? Il se leva finalement, en face d'Evelyn, la toisant de toute sa hauteur.

" J'ai une petite soeur. " Oui, il ne parlait pas d'elle au passé, elle n'était pas morte à ses yeux. Il sortit une photo d'elle de son porte feuille et le plaça sous les yeux d'Evelyn. " Jeune et prometteuse. Néanmoins, une créature... a prit la vie de mes parents et a surement enlevé ma petite soeur. Il y avait les corps de mes parents... Mais pas celui de ma soeur. " Il la rangea précieusement avant de regarder de nouveau Evelyn. Sortant cette fois-ci son poignard, la lame prenait toute la longueur de la gorge de la demoiselle. " Je vous déteste tous. Pour ce que vous avez fait à ma famille. " La lame commença à trancher légèrement la chaire avant qu'il ne plante le poignard au dessus de la tête d'Evelyn avec un cris de rage qu'il ne pouvait contrôler.

" Mais comment pourrais-je tuer une soeur qui est prête à se sacrifier pour son frère ! " Il ragea, et repartit dans la cuisine, cherchant à se calmer, à se remettre les idées au clair.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Lun 4 Sep 2017 - 18:25

the hunter being huntedAnd I will stay up through the night. And let's be clear, won't close my eyes. And I know that I can survive. I'll walk through fire to save my life ( Elastic Heart → Sia )Chaque bruit, chaque mouvement me faisait penser au pire. Ce n’est donc pas étonnant que je sursautais un tantinet au moment où l’inconnu se leva se sa chaise. Était-il finalement prêt à me tuer ? Il avait pourtant écouté mon histoire attentivement, et j’espérais que ce soit assez pour qu’il me libère. Mais toujours silencieux, il ne montra pas une once d’émotions. Même en parlant de sa sœur, sortant une photo et me racontant son histoire, pas un seul vestige de tristesse n’apparut sur son visage. Qui diable était-il ? Un chasseur aussi … imposant et armé voudrait certes passer inaperçu, mais ce n’est pas pour autant que je n’aurais jamais entendu parler de lui. Mes parents avaient des contacts un peu partout au Canada et connaissaient certains chasseurs aux États-Unis. « Je suis désolée ! Découvrir sa famille, morte, et ne pas savoir où se trouve sa propre sœur doit être une douleur terrible à porter constamment. » En disant cela, je me questionnais sur ce que mon frère avait dû ressentir quand, pendant plus d’une journée, il n’eut pas de nouvelles de moi. Le pauvre ! Le connaissant, les scénarios qui trottaient dans sa tête n’étaient pas des plus plaisants. Pas que je communiquais constamment avec lui, mais je ne passais certainement pas deux jours sans lui envoyé un message, ne serait-ce que pour savoir comment il va.

Ainsi perdue dans mes pensées, j’aurais très bien pu mourir sans me rendre compte. Car en un rien de temps, l’homme rangea la photo avant de sortir un poignard et me le glisser de tout son long directement sur le cou. C’est à cet instant que je ressentis toute la haine qu’il laissait probablement bouillir à l’intérieur. Son ton de voix semblait beaucoup plus émotif et je sentais lentement l’arme me couper la chair. Me débattre ne servirait à rien. Cela ne m’empêchait cependant pas de le regarder avec des yeux écarquillés, apeurée quant à la suite et au bord des larmes. Je priais en silence, regrettant de ne pas avoir mis les pieds dans une église de mon vivant. Peut-être serais-je un peu plus digne d’une place aux cieux.

Soudainement, il retira le poignard de sous mon cou et le planta juste au-dessus de ma tête, criant de rage. Je ne pus cacher ma surprise, devant son geste. Si près de me décapiter, pourquoi avait-il arrêté ? Je pus en déduire que mon histoire l’avait touché, rien qu’à l’entendre se questionner sur la gravité de ce meurtre. Il quitta subitement la petite salle, me laissant seule, bouleversée, mon corps prit de soubresauts. J’avais été à deux doigts de la mort, et ce, pour une deuxième fois. La troisième serait-elle la bonne ? Je pleurais un peu, souhaitant qu’il ne m’entende pas. Faire ressortir ces sentiments, de cette façon, était, selon mes parents, une preuve flagrante de faiblesse. Mais je n’avais que faire de leur jugement. « Je … vous me détestez probablement autant que je me déteste moi-même. » Mon bégaiement témoignait de mon hésitation à dire quelque chose de faux, qui le ferait sauter de ses gonds et me tuerait immédiatement. « Mais s’il s’agit de votre devoir, si mes parents, aussi cons qu’ils soient, vous ont donné des ordres, vous ferez mieux de les exécutés. Ils n’ont aucun remord à prendre leur revanche, si on leur désobéit. »

© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Lun 4 Sep 2017 - 18:55






► Vancouver | The Wall
the hunter being hunted
Evelyn & Kekoa
La rage au ventre, il ne pouvait consentir à l'assassiner. Cette jeune femme n'était pas coupable de sa situation, mais elle était tout de même une vampire et il avait accepté un contrat sur la tête de cette dernière. Que pouvait-il faire à présent ? Il planta le poignard au dessus de la tête de la brune avant de repartir dans la cuisine. Cette petite cabane était tout simple. Il n'y avait pas de chambre, pas de cuisine, pas de salon, pas de salle de bain. Ou en tout cas, rien n'était séparé par des cloisons. Tout n'était qu'en une seule pièce, il n'y avait que les toilettes et la douche qui étaient... camouflées derrière des voiles. Il pouvait donc garder sa proie bien en visuel, partout ou qu'il soit et les larmes de la jeune femme ne lui échappèrent pas.

Les mains du barbu tremblaient légèrement. C'était la première fois qu'il était exposé à un tel cas de figure, de conscience. Il avait besoin de réfléchir, mais il savait au fond de son coeur que sa décision était prise. Qu'à présent qu'il savait toute cette histoire, il était incapable de lui prendre la vie. Il revint finalement vers elle, les poings serrés. " Mon devoir vous dites ... " Le mot aurait été plein de sens sans cette histoire de famille à la con. Il se planta à côté d'elle et attrapa le poignard avant de le ranger à sa place. " Je me sens incapable de vous tuer à présent. " De sa poche, il retira la clé pouvant ouvrir les chaines et s'installa sur le bord du lit. " Néanmoins, je ne peux vous faire confiance. Je suis dans une putain d'impasse. Je ne peux vous tuer à cause de votre relation avec votre frère et je ne peux vous libérer à cause du contrat avec vos parents. " Une impasse oui. Mais il ne pouvait pas non plus la garder toute sa vie ici.

Il soupira, il était perdu et se croisa les bras. " Il va falloir vous faire oublier un moment... et moi aussi. " Pas le choix, s'ils voulaient s'en sortir vivant alors la, ils allaient devoir se la jouer fine.

" Mais comment vous faire confiance... "
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Lun 4 Sep 2017 - 19:29

the hunter being huntedAnd I will stay up through the night. And let's be clear, won't close my eyes. And I know that I can survive. I'll walk through fire to save my life ( Elastic Heart → Sia )Je ne me faisais pas vraiment idée du devoir qu’il lui incombait, à ce chasseur. Mes parents s’étaient certainement faits clair; il faut me tuer. Ils avaient sorti des arguments bidons, comme quoi j’étais déjà tombé dans la noirceur, que j’avais complètement adopter la vie de vampire et tuait maintenant des humains. Puis ils ont rajouté une prime, j’en étais sûre. Un montant de leur choix, mais assez élevé pour intéresser les chasseurs avoisinants. En deux paiements. Un seul ne les aideraient pas à s’assurer que le travail soit bien fait. Ce qui voulait donc dire que cet inconnu attendait certainement le reste de l’argent. Pourquoi avoir, dans ce cas, hésiter à me tuer ? Ce lien si fort avec mon frère lui rappelait-il le sien, avec sa sœur ? C’est la seule explication que je trouvais. Et mes larmes coulant doucement sur mes joues n’aidaient certainement sa conscience, car, même en lui conseillant de ne pas décevoir mes parents, des gens pour qui les promesses sont des mots sacrés qu’il faut honorer, il ne revint pas à l’attaque avec le poignard. Il rangea plutôt celui-ci, tout en me parlant de son incapacité à me tuer. L’étonnement pouvait facilement se lire, sur les traits de mon visage, alors qu’il retira la clé ouvrant certainement les chaînes qui m’empêchaient de m’échapper. Il y était presque. Bientôt, je pourrais partir.

S’installant ensuite sur le bord du lit, il s’arrêta dans son geste, venant m’apprendre que, malgré sa résolution à ne pas vouloir me tuer, il ne pouvait tout de même pas me libérer, justement à cause du contrat avec mes parents. Me voilà, dans un certain sens, revenue au point de départ. Il voulait qu’on m’oublie et qu’on l’oublie lui aussi. Mais c’est que j’avais un boulot, bientôt des cours en ligne qui débuteraient, sans parler de Ryan et Nate, qui se feraient un sang d’encre pour ma soudaine disparition. Comment mieux appréhender cette soi-disant séquestration. Je dis bien ‘soi-disant’ car il ne m’avait pas vraiment agressé, et, plus les minutes passaient, et moins j’avais peur de lui. J’étais plutôt curieuse d’en savoir plus sur lui, sur sa famille, son passé, ce qui l’a amené ici, à Vancouver, dans cette forêt perdue. Il fallait, comme il l’avait si bien dit, prouver que j’étais de confiance. Bien qu’encore attachée et attendant avec impatience qu’il me libère de mes chaînes, j’essayais de rapprocher mes jambes, dans une presque position à l’indienne, et décida de débuter par ce que toute bonne conversation demandait. « On pourrait commencer par se présenter. Je sais que mes parents vous ont parlez de moi, mais vous avez pris la peine de m’écouter, donc ... » Ma voix était plus rassurante, mais également plus douce. Le choc s’était maintenant complètement envolé. « Je m’appelle Evelyn, j’ai un frère qui s’appelle Nathaniel et ma famille, les Fay, sont des chasseurs ancestraux. J’ai beau être une vampire, tout ce que j’espérais, c’était trouvé un équilibre entre la chasse et une vie d’étudiante. Mais bon, j’crois que pour l’équilibre, on repassera. » Je le fixais ensuite droit dans les yeux. « Et vous êtes ? »

© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Lun 4 Sep 2017 - 21:34






► Vancouver | The Wall
the hunter being hunted
Evelyn & Kekoa
Sa décision était prise. Il ne pouvait faire un tel acte à présent qu'il connaissait l'histoire de la jeune femme. Ou tout du moins une partie, surement la plus importante, celle qui lui valait son statut de jeune vampire. A présent, elle ne pourrait plus vieillir, sa peau serait froide, tout comme son sang. Il n'enviait pas sa situation et aurait préféré mourir en tentant de tuer le vampire au lieu d'en devenir un. Néanmoins, il pouvait comprendre les motivations de cette dernière à vouloir vivre pour protéger son frère en retour après tout ce qu'il avait fait pour elle jusqu'à ce jour.

Dans la tourmente, il ne pouvait pas non plus la libérer sans précaution. Son statut de chasseur lui disait qu'elle n'était pas digne de confiance, mais son côté humain était encore bien trop présent, bien trop profond. Sa famille était trop proche d'elle ou tout du moins son frère. Ils n'allaient pas parler de ses parents, ils la voulaient morte. Elle proposa de se présenter, elle voulait certainement établir une certaine confiance avec le chasseur, une proximité entre eux. Il ne pouvait pas être contre, ni même pour, mais le temps de trouver une solution, ils allaient devoir discuter, chose qu'il ne faisait pas forcément tout le temps avec plaisir, sauf rares occasions.

Elle voulait continuer à être une étudiante ? Cela semblait être une mauvaise idée, mais qui était-il pour la critiquer ? " Une vie de chasseuse, vampire, étudiante ? Cela me semble bien compliqué à gérer... Mais bon, quand on a pas vraiment besoin de dormir je me dis que ça permet de faire pas mal de choses. " Il soupira de nouveau. Elle avait fait le premier pas, c'était à son tour. " Je vivais à Hawai, j'étais dans l'armée quand mes parents sont morts et que ma soeur à disparue. " Il fit une petite pause. Tentant de bloquer tous types d'images revenir le hanter. " Quand le premier vampire c'est présenté au monde, j'ai compris qu'ils avaient étés tués par des créatures et quand la chasse à débutée, j'y ai pris part, avant de quitter l'armée pour devenir un chasseur... plus efficace et sans contraintes. Je tue toutes créatures, sauf les enfants. " Il avait un code d'honneur tout de même.

Il se leva et s'approcha d'elle. Sortant la clé pour lui montrer qu'il était prêt à faire un pas en avant. " Si je vous libère, vous ne pourrez communiquer avec votre frère. Votre portable est détruit et les communications ne passent pas ici. " Il montra également le poignard qu'il avait, mais également les deux projecteurs qu'il y avait aux deux portes de la cabane. " De plus, ce sont des lumières UV. Au cas ou... " Il voulait bien lui faire comprendre qu'il gardait un atout dans sa poche, au cas ou. " Ils doivent vous croire mort pour le moment, vous comprenez ? " Si elle comprenait, si elle était d'accord, alors il la détacherait.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  Lun 4 Sep 2017 - 22:52

the hunter being huntedAnd I will stay up through the night. And let's be clear, won't close my eyes. And I know that I can survive. I'll walk through fire to save my life ( Elastic Heart → Sia )On dirait bien que la chance était de mon côté, ce soir. Ce qui aurait pu vite tourner en un meurtre sordide ordonné par mes parents s’était terminé en discussion. Certes, la tension régna encore pendant un moment, alors que je croyais sincèrement crever sans même le savoir. Mais c’est qu’il se résigna à m’épargner, non sans m’indiquer que ma seule option était de rester ici pendant un moment, question qu’on me croit réellement morte. De toute manière, pour l’instant, j’étais enchaînée à la tête de lit. Il avait la clé dans ses mains, mais attendait patiemment que je lui donne une bonne raison de me faire confiance. N’étant aucunement une négociatrice, il me fallut un certain temps avant de choisir la simple présentation, comme preuve de ma bonne foi. Il sembla être assez satisfait de ma décision, car il en fit de même, non sans me critiquer auparavant sur ma décision de continuer les études. « Heureusement qu’on peut prendre des cours de soir et des cours à distance. Autrement, je serais fichue. Et puis c’est vrai que de ne pas dormir me permet de faire tous mes travaux d’avance, puis profiter du temps libre pour aller travailler. » De l’entendre me parler de sa vie personnelle, avec ses tourments et ses obstacles témoignait de ce début de confiance qui s’installait entre nous deux. Sans le vouloir, peut-être, il dévoilait un peu plus de sa personnalité, me permettant ainsi de mieux le cerner. « C’est toujours important, d’avoir un code d’honneur. Mais pour avoir dû tuer au moins un ou deux enfants récemment transformés en vampire, ils sont certainement les plus dangereux. » Et les plus imprévisibles aussi. On dirait que plus ils sont jeunes, lors de la transformation, et plus leur soif est grande. Ça n’était cependant pas moins difficile à faire, sachant qu’auparavant, cet être était bien trop innocent pour ce genre de violences.

Il se leva finalement du rebord du lit et s’approcha de moi, clé en main, prouvant ainsi qu’on était à quelques instants d’une négociation fructueuse. Il me signala cependant que les communications, dans ce recoin perdu, étaient impossibles et qu’il avait détruit mon portable. De toute manière, j’avais réussi à alerter mon frère du danger. Ne me retrouvant pas, il lancerait les recherches, et lorsque celles-ci seraient vaines, mes parents seront satisfaits. En somme, il me fallait trahir mon frère, pour mon propre bien. Comment le prendrait-il, lorsque je ressortirais d’ici ? Je ne pouvais qu’espérer qu’il me pardonne. Parce que m’échapper n’était plus une option, voyant le poignard ainsi que les lumières UV juste au-dessus des portes de la cabane. « Je … je comprends. Sinon, qui sait ce qui m’arriverait à moi, et à vous aussi. » Serait-ce un simili syndrome de Stockholm que de dire que je ne souhaitais pas qu’il lui arrive quoi que ce soit, par ma faute ? Ryan m’avait bien averti, qu’en tant que vampire, les émotions s’entrechoquent et sont à un niveau bien plus élevé que chez les humains. Commettrais-je la même erreur, avec ce chasseur ? J’avais bien embrassé le maître vampire, tout juste après mon réveil.

© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: the hunter being hunted × feat Kekoa  

Revenir en haut Aller en bas
 
the hunter being hunted × feat Kekoa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Roya Navy warships honour HMS Hunter
» Photos de Yomi Kim Hunter !!!!!!...
» (M/LIBRE) HUNTER PARRISH Ϟ You're like the sun, shining so strongly even if you get your part of shadow.
» City Hunter Deluxe Edition BUG DE FOU DANS LE VOLUME 24 !!!
» Ministre de l'Instruction Publique: "Kraven Hunter"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Archives :: Archives des membres :: Anciens RP-
Sauter vers: