.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i need you more than anyone else × feat. Nate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: i need you more than anyone else × feat. Nate  Mar 29 Aoû 2017 - 22:07

i need you more than anyone elseI made a choice. Yes, it wasn't the greatest one, but I can't go back to who I was before. Please, I don't ask for a lot, but I need you now, more than ever. Ryan m’avait demandé si je voulais contacter ma famille, plus tôt aujourd’hui. Je venais à peine de me réveiller nouvellement vampire, mon esprit était accaparé par plus d’une pensée et la présence de celui à qui je devais ma vie ne rendait pas les choses plus faciles. Heureusement, il quitta le loft pour se rendre à l’hôpital, me promettant de revenir le plus tôt possible. Je fis la moue, mais à quoi bon ? Il avait une routine, et moi une autre. Sauf que je ne me sentais pas prête à retourner travailler, surtout avec tant d’humains présents au bar. À la place, donc, je pris la décision de faire un tour dans le centre-ville, plus précisément au Oppenheimer Park. Je me souvenais parfaitement de l’endroit car, plus jeunes, moi et mon frère on y allait pour … pour s’entraîner, en fait. Bon, à l’époque, mes parents voulaient nous faire croire que nos jeux étaient similaires à ceux des autres enfants. Ils ne voulaient pas que l’on soit si écartés de la société, et puis ils retrouvaient quelques fois des chasseurs, à ce parc, apportant eux aussi leurs enfants.

En chemin, je textais mon frère, m’excusant de ne pas lui avoir donné signe de vie avant ce soir. Je lui signalais que j’allais bien, mais que j’avais besoin d’espace. Le connaissant, ces quelques mots ne suffiraient pas et il retracerait ma localisation via le GPS dans mon cellulaire. Qu’importe. Il fallait bien que je l’affronte, tôt ou tard, et mieux valait le lui avouer. Il comprendrait, j’en suis sûre. Après tout, il est mon frère, le sang de mon sang, mon ange gardien qui me protège depuis toutes ces années. Notre lien est si fort, je ne vois pas comment ma transformation en vampire viendrait le détruire. Ce fut donc avec beaucoup d’appréhension mais également un certain courage que je continuais ma marche jusqu’au parc.

Une fois sur les lieux, je remarquais les jeux. Il y avait des glissades pour enfants, des balançoires, des formes à escalader, des chevaux à bascule, et j’en passe. Tout cela, quoiqu’amusant pour certains, devenait maintenant des souvenirs un peu amers, d’une vie que je n’avais plus. Je ne pouvais plus me voir comme une chasseuse … ou du moins, pas de ceux et celles qui tuent les vampires. Je me nourrissais dorénavant d’humains, j’étais devenue l’ennemie, la créature que mon frère devrait, en temps normal, tuer. Les yeux posés sur l’un des bancs pour enfants, j’entendis des bruits de pas derrière moi. « Tu étais si inquiet que ça, grand frère ? » Je n’osais pas me retourner, pas tout de suite. Il était là, il remarquerait tout de suite la différence, entre celle que j’étais avant et celle que j’étais devenue. Comment le prendrait-il ?  
© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: i need you more than anyone else × feat. Nate  Mer 30 Aoû 2017 - 5:43

evy & nate
Nate n'était pas du genre collant, il était même plutôt le contraire. Détester les contactes physiques, les fuir comme un chien enragé fuit l'eau. Mais avec sa soeur, sa petite Evy, tout était toujours différent. Le chasseur savait à quel point elle n'avait pas besoin de son aide ; elle était aussi forte que lui, peut-être même plus. S'entrainer avec elle était toujours un challenge ; Nate perdait régulièrement face à sa jeune soeur, et malgré ses regards noirs à chaque fois, il restait très fier d'Evelyn. Elle savait comment se protéger, comment se tenir pour ne pas créer de soucis... Malgré ça, Nathaniel restait inquiet. Surtout quand, comme maintenant, elle ne lui donnait pas de nouvelles, pas même un petit sms. Pourtant sa soeur était accro à son téléphone portable, peut-être autant qu'à sa voiture.
Nathaniel lacha un soupire et s'affala dans son canapé miteux. Il lui faisait profondément confiance, mais pas aux autres. Evy restait la petite fille un peu naïve, rêveuse, celle qui voulait vivre une vie humaine, une vie 'normale'. Le chasseur pouvait la comprendre, quelque part ; parfois lui aussi rêvait d'autre chose, mais pendant quelques minutes seulement, avant de devoir partir sauver l'humanité encore une fois.

Une légère vibration dans sa poche le sortit de ses pensées et plus vite que son ombre, Nate lisait le sms tant attendu d'Evelyn. Au moins, elle s'excuse ! Le chasseur leva les yeux au ciel, avant de froncer presque trop délicatement son nez. Besoin d'espace ? Pourquoi aurait-elle besoin d'espace ? Elle le connaissait et savait qu'il n'avait pas cette notion d'espace, surtout pas quand il s'agissait de sa petite soeur, le tout petit bébé qu'il s'était promis de protéger contre vents et marrées. Sans même y réfléchir, Nathaniel l'avait déjà localisé grâce au GPS de son portable. Il agrippa les clefs de son appartement, enfila une légère veste -noire, comme 90% de sa garde-robe. Evy était au parc, celui où leurs parents les emmenaient parfois. Un soi-disant jeu ; en réalité un début d'entraînement. Venant des Fay, cela ne l'étonnait pas vraiment, mais il en restait amer.
Il remarqua sans difficulté la silhouette de sa soeur, dos à lui. Elle semblait regarder les jeux pour enfants sans bouger. Le chasseur s'approcha, sans douter de sa soeur, elle le remarquerait bien assez tôt, si ce n'était pas déjà fait. « Tu étais si inquiet que ça, grand frère ? » Nate esquissa un léger sourire et posa une légère main dans le creux de son dos, sans la regarder. Il connaissait sa petite soeur par coeur, de toute façon. « Et plus encore, petite soeur. Cela ne te ressemble pas, me laisser sans nouvelles pendant autant de temps. » il appuya bien sur la dernière partie de sa phrase, en sachant très bien à quel point Evelyn adorait détester quand il exagérait. « tu me dis que tu as 'besoin d'espace' et espères ne pas me voir ? Tu me connais mieux que ça, Evy. » Enfin, avec le petit sourire que Nate lui réservait, ce petit sourire intime, il tourna les yeux vers elle.

Evelyn semblait différente. Nate aurait dû reconnaître de quoi il s'agissait directement, mais il fixait sa soeur, sa petite soeur, sans vouloir y croire. Elle était un Fay, ils étaient pâles dans la famille, mais elle était pâle comme la mort. Comme si la couleur de la vie lui avait été enlevée. Les yeux hazels du chasseur s'écarquillèrent. Il du retenir un pas en arrière, retenir sa main de se poser sur l'arme qu'il avait toujours attachée à la hanche. « Evelyn ? Dis moi que c'est ton maquillage qui fais ça. Tu as pleuré ? Tes yeux sont... » rouges. Nate n'avait pas la force de continuer sa phrase, incapable de comprendre ce qui se déroulait devant ses yeux. Vampire, chuchota une voix dans le fond de son esprit.

"You may be as different as the sun and the moon, but the same blood flows through both your hearts. You need her, as she needs you...(@originecitation // beerus)
i need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: i need you more than anyone else × feat. Nate  Mer 30 Aoû 2017 - 12:09

i need you more than anyone elseI made a choice. Yes, it wasn't the greatest one, but I can't go back to who I was before. Please, I don't ask for a lot, but I need you now, more than ever. Est-ce que je regrettais ma décision de me faire transformer ? Sur le coup non. J’étais au seuil de la mort, je sentais la faucheuse doucement s’approcher et mon corps s’affaiblir. D’abandonner mon frère me semblait irresponsable et je préférais devenir un monstre plutôt que de quitter ce monde. Ryan m’offrit une porte de secours et je la pris sans même réfléchir plus longtemps. Toutefois, après m’être réveillée, je compris la gravité de ma décision. Je n’avais aucun contrôle de mes émotions, celles-ci faisant leur apparition l’une après l’autre. Les sons du voisinage me percutèrent les oreilles de plein fouet, et sans l’aide de mon maître -horreur, je le traitais comme tel, maintenant- je serais certainement encore recroquevillée dans le lit, à essayer d’en faire le tri. Ah oui, et puis cette brûlure à la gorge, m’indiquant que la faim frappait à ma porte. À ce moment, Ryan me donna un verre avec du sang et je le bus sans même hésiter. Pire encore, j’avais osé dire ce que n’était pas si mal que ça. Me voilà donc devenue … un … monstre ? Non. Mon maître m’avait promis de ne pas tâcher mon âme, de me garder telle que je l’étais, avant ma transformation. J’espérais qu’il tienne sa promesse.

La main de mon frère vint se déposer sur le creux de mon dos, me sortant rapidement de ces pensées sombres. Sa voix, oh la tendreté de sa voix me donnait presque trop de remords. « Je sais, je sais. Désolé ! » Autant de temps ? Il savait comment me faire sentir coupable, en tout cas. Et puis bon, j’avais tout de même passé un bon moment dans cet état d’entre deux, du moins jusqu’à ce que je reprenne contact avec le monde. « J’étais sûre que tu te pointerais, Nate. Tu ne peux pas t’empêcher de t’inquiéter pour moi. » C’était ça, la fraternité, l’amour inconditionnel entre frère et sœur. Il avait toujours été là pour me protéger, et même m’encourager lorsque je pris la décision de vivre une vie normale, un peu plus éloignée de la chasse. Le ferait-il encore lorsqu’il verrait ce que je suis devenue ?

Le remarquant doucement faire le tour pour se retrouver face à moi, j’avalais un peu de travers. On en était donc là. Sa réaction m’alla droit au cœur; il avait remarqué le changement. Les yeux écarquillés, je savais parfaitement qu’il se retenait pour ne pas s’enfuir, pour ne pas attraper l’arme qu’il avait toujours sur lui. « Ils sont rouges, oui. Mais pas parce que j’ai pleuré. Nate … je … » Je soupirais. Il n’y avait pas de manières d’annoncer une telle nouvelle. Mieux valait le faire sans plus attendre. « Je suis devenue une vampire. » Je mis un peu de distance, entre nous, et m’assied sur l’une des balançoires, l’invitant à faire de même pour que je puisse lui raconter exactement ce qui s’est passé.  Il se sentirait probablement coupable. Mais ce n’était pas de sa faute. C’est moi qui avait accepté, moi qui m’était laissé submergée par mon devoir envers lui. Honteuse, je n’osais pas le regarder directement, mais gardait l’espoir qu’il prenne place et écoute ce que j’avais à lui dire.

© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: i need you more than anyone else × feat. Nate  Jeu 31 Aoû 2017 - 14:36

evy & nate
Nate ne savait pas quoi, ne savait pas comment réagir. Il aimait sa soeur, de tout son coeur. Elle était sa raison de vivre, sa raison de chasser. Parce qu'au final c'était pour ça ; sa ferveur à la chasse, son engouement pour le massacre des créatures ; pour protéger sa soeur. Plus il en tuait, moins il en restait pour attenter à la vie de sa petite Evy. Et pourtant... Evelyn était face à lui, la peau trop pâle, les yeux rouges ; elle était devenue un monstre, très exactement ce monstre que Nate tuait depuis qu'il avait l'age de tenir correctement un pieu. Eve lâcha un soupire, et au moment même où son cerveau lui chuchota le mot monstre, sa soeur lui avoua abruptement être devenue un vampire. Un monstre ou un vampire ? Deux mots synonymes qu'il refusait pour l'instant d'utiliser pour décrire sa soeur, malgré les signes et l'aveu de cette dernière. Evy restait une chasseuse, une Fay, une humaine, sa petite soeur qu'il avait promis de protéger contre tout, même contre ce qu'elle était devenue.

Evy mit un peu d'espace entre eux, et Nate failli la remercier. Elle s'installa sur la balançoire et le chasseur se détestait pour observer le moindre de ses mouvements, comme si elle était dangereuse, comme si elle allait l'attaquer sous peu. Comme si elle était l'ennemie. Il se sentait coupable, quelque part. S'il avait été là, présent, elle ne serait pas devenue une vampire. Il l'aurait empêché. Il aurait tué tous les vampires qui s'approchaient un peu trop de sa petite soeur. Tous, jusqu'au dernier, jusqu'à ce qu'il en meurt.
Nathaniel hésita une grosse poignée de secondes avant de s'installer sur la balançoire adjacente, l'esprit embrumé. Il serra les dents en s'installant, heureux de ne plus exercer de pression sur sa cheville blessée très récemment. Une attaque de vampires, dans un café, juste la veille au soir. Nate avait pris cher, mais il avait surtout appris à tout cacher. Le maquillage était devenu son meilleur ami depuis qu'il chassait, pour ne pas inquiéter les professeurs quand il revenait d'une chasse un peu mouvementé.

Enfonçant ses mains dans les poches de sa veste, Nate tourna enfin son regard vers sa soeur. « Explique moi, Lyn. » il n'avait plus utilisé ce surnom depuis des années. Adolescente, la chasseuse détestait ce surnom, préférait Evy. Alors il avait été un grand frère exemplaire et l'avait appelé Lyn absolument tout le temps, jusqu'à ce qu'elle atteigne les dix-huit ans. « Dis moi. Qui est l'immondice qui t'a fais ça ? Un nom, et je te jure je tue ce fils de... » Nate reprit sa respiration, les joues rouges de rage. Le venin de sa voix était rare, très rare, sauf quand il s'agissait de défendre Evy. « Est-ce qu'il s'est passé quelque chose ? Est-ce que c'est parce que je n'étais pas là ? » Est-ce que c'est ma faute ?
"You may be as different as the sun and the moon, but the same blood flows through both your hearts. You need her, as she needs you...(@originecitation // beerus)
i need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: i need you more than anyone else × feat. Nate  Jeu 31 Aoû 2017 - 15:26

i need you more than anyone elseI made a choice. Yes, it wasn't the greatest one, but I can't go back to who I was before. Please, I don't ask for a lot, but I need you now, more than ever. Je l’aimais mon frère, et de tout mon cœur. Il était la dernière personne à laquelle j’ai pensé, alors que je prenais mon dernier souffle en tant que chasseuse. Il était celui pour qui j’avais sacrifié ma vie. Tout comme moi, il avait des envies, des passions; sa vie ne pouvait pas se résumer qu’à la chasse. Mais comment l’avouer à nos parents, chasseurs aux traditions si ancienne que je n’osais même pas imaginer ce qu’ils me feraient, en me voyant maintenant. Les Fay étaient … non … sont, oui sont des chasseurs très fières. Ils ont une réputation à garder, une mission à accomplir. Et moi, petite insolente que j’étais, je venais de tout détruire. Je ne pourrais pas lui en vouloir, s’il décidait de couper les ponts, de s’éloigner, ou encore de m’envoyer des chasseurs à mes trousses.

Je ne sais pas si le fait de mettre un peu d’espace entre nous lui permit de mieux digérer cette révélation, mais j’ose espérer qu’il me parle, qu’il me dise ce qu’il ressent, ce qui le dérange. De le voir se tenir là, silencieux me rendait nerveuse, mais ce n’était pas tant inhabituel. Après tout, Nate avait toujours été quelqu’un de peu de paroles, sauf peut-être pour moi. Il ne parlait pas facilement de ses sentiments et préférait plutôt la chasse aux discussions. Pour ma très chère mère, c’était une vraie fierté. Il porterait le nom des Fay à un autre échelon, à un sommet bien plus haut. Moi, la tête en l’air, je n’étais qu’une petite chasseuse, toujours cachée derrière mon frère ou derrière mes rêves.

Question de ne pas me laisser ensevelir par la tonne de remords qui me tombaient éternellement dessus, je me balançais doucement, la tête tout contre la corde, attendant impatiemment qu’il me dise quelque chose. Et c’est alors que mes yeux croisèrent les siens, et j’entendis le surnom qu’il avait tant adoré utilisé puisqu’il savait que je le détestais. Lyn. L’heure était grave, la conversation devenait très sérieuse. « Tu te souviens, hier soir, quand maman nous a dit de faire notre tournée habituelle, près du mur, question de s’assurer qu’aucun vampire ne traverse ? Je savais que tu étais occupé, et j’voulais pas qu’ils le sachent. Donc j’suis partie du bar un peu plus tôt que prévu et j’ai commencé à scruter les lieux. » Il n’y avait aucun moyen pour qu’il ne se sente pas coupable. Il faudrait certainement que je le lui dise, directement. « Il y avait ces trois idiots, au bar, que j’ai envoyé balader. J’ai jamais pensé qu’ils me suivraient mais … » et c’est là que commençais le début de la fin. « Ils m’ont retrouvé, ils étaient trois et avaient un revolver. Je me suis défendue, même quand ils ont essayé de me … » Les mots me manquaient. Je n’osais pas lui dire qu’ils avaient essayés de me violer. « J’me suis jetée sur ce salaud dès que j’ai pu mais Ils m’ont tiré dessus. » Ma voix se brisa. Me souvenir de mes derniers moments, de ma souffrance, c’était horrible. « Ryan, un vampire, m’a retrouvé. Nate, il me restait si peu de temps, j’arrivais à peine à respirer. J’avais déjà perdu trop de sang. » Je soupirais, avant de poursuivre. « Il m’a d’abord proposé la mort, question que j’arrête de souffrir. Il est resté, il m’a écouté et finalement, m’a proposé de me transformer. » La suite, il le savait. J’étais maintenant un monstre, tout simplement. Rien qu’à me répéter ce mot, je me mis à pleurer, en silence. Ce parc marquait donc la fin de mon innocence, et le début d’une nouvelle étape, bien plus sanglante.

© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: i need you more than anyone else × feat. Nate  Jeu 31 Aoû 2017 - 16:19

evy & nate
La culpabilité écrasait Nate, comprimait ses poumons alors qu'il écoutait sa soeur lui parler, lui raconter le soir où elle était morte. Tout ça parce qu'il était occupé. Le chasseur chercha un instant dans sa mémoire qu'est-ce qu'il pouvait bien faire cette nuit si tragique ; le retour de mémoire fut cruel, rajoutant un poids sur sa poitrine infiniment douloureuse. Nathaniel était chez lui ; et chez lui, le temps passait toujours plus vite, parfois plus lentement, mais le chasseur perdait toutes notions du temps, incapable de penser aux chasses, à sa famille qui attendait tellement de lui. Ce soir là, Nate avait à peine pensé à sa soeur, ou juste quand il racontait des histoires des deux Fay plus jeunes. Il n'avait pas pensé à elle, alors qu'Evy était en train de se faire attaquer, de se faire tuer.

Le chasseur n'osait même pas regarder sa soeur, de peur d'imploser. Il essayait de se calmer, essayait de ne pas trop paniquer. Le poids sur sa poitrine, écrasant ses poumons, risquait de réveiller son asthme, et il n'était pas question de Nate ce soir, il était question d'Evelyn, il n'avait pas intérêt à faire son intéressant. La voix brisée de sa soeur ne l'aidait pas, mais Nathaniel se forçait à écouter, imprimer le son que faisait Evy en s'effondrant sur elle-même. S'il avait été un peu plus tactile, un peu plus humain, le brun aurait peut-être essayé de prendre sa soeur dans ses bras, mais il ne savait pas comment initier ce genre de contact.
Ce vampire, Ryan. Nate ne savait pas quoi penser de lui. Il était le fils de chien qui avait transformé Evelyn en un monstre, tout comme lui, mais de l'autre côté... Il lui avait sauvé la vie. Sans lui, le chasseur n'aurait pas eu le sms de sa soeur, lui disant de lui laisser un peu d'espace. Sans ce Ryan, il n'aurait surement plus jamais reçu un sms de sa soeur ; sans lui, Nate aurait perdu la personne qui le faisait tenir.

Mais Evelyn était quand même morte, ce soir là. La pâle copie qui se tenait là, pleurant sans un bruit, la tête contre la corde noire de la balançoire n'était pas totalement sa soeur. Elle avait la même chevelure noire que sa soeur -Nate se souvenait avoir appris à faire des tresses pour Evy, pour pouvoir lui faire des jolies nattes quand leur mère était trop occupée autre part et que toutes ses copines avaient des jolies coiffures- ; mais elle n'avait pas la même peau de pêche, les mêmes yeux, cet air de drogué fatigué et en manque qui ne lui allait tellement pas. « Je suis désolé. » il ne trouva que cela à dire pour l'instant. Sa voix, légèrement sifflante, n'était qu'un chuchotement. « Est-ce que... Qu'est-ce que tu vas faire Evy ? » Nate se détestait, se détestait tellement fort pour connaitre dix fois plus de façons de la tuer plutôt que de façons de l'aider. « Tu ne dois pas le dire à nos parents... Ils te tueraient. » et il ne voulait pas ça, tout sauf ça. « On doit te trouver un endroit sur, une planque. » Nathaniel fonctionnait comme ça, préférait l'action aux discussions sur les sentiments. « T'éloigner de tous les chasseurs qu'on connaît. » il se redressa en un coup, non sans grimacer au poids sur sa cheville blessée (il l'avait presque oublié), pour s'approcher de la balançoire de sa soeur. Nate ne fit pas attention à la douleur et s'accroupit devant Evelyn, posant ses mains sur ses joues. Il essuya maladroitement les larmes et tenta le sourire le plus rassurant qu'il possédait dans sa si petite sélection de sourires sentimentaux. « On trouvera une solution, on trouve toujours une solution, pas vrai petite soeur ? Tout ira bien. » peut-être que Nate essayait aussi de se rassurer lui, tout en remettant une mèche noire derrière l'oreille d'Evelyn. Sa peau était glacée, sous ses doigts, et peut-être que tout n'irait pas bien.
"You may be as different as the sun and the moon, but the same blood flows through both your hearts. You need her, as she needs you...(@originecitation // beerus)
i need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: i need you more than anyone else × feat. Nate  Jeu 31 Aoû 2017 - 22:10

i need you more than anyone elseI made a choice. Yes, it wasn't the greatest one, but I can't go back to who I was before. Please, I don't ask for a lot, but I need you now, more than ever. Je ne voulais plus parler de mes problèmes. Je ne voulais même plus penser à tout ça. Je ne voulais que mon frère, à mes côtés, me disant que tout irait bien. Je voulais qu’il arrête de se soucier de moi, et que je puisse maintenant me soucier de lui, de comment il va. Après tout, il était d’une santé fragile, du moins au niveau de ses poumons. Asthmatique depuis longtemps, je ne pouvais m’empêcher de prendre peur à chaque fois qu’il faisait une crise. Et avec tout ce que je venais de lui dire, était-il près d’en faire une autre ? Mon dieu ! Je n’y avais même pas pensé, en me jetant ainsi, tête première, dans les détails. M’en voulant à mort, tant pour mes horribles confessions que pour le mal que je lui causais, les soubresauts me prirent et je laissais de chaudes larmes coulées. C’est alors qu’il demanda pardon. Mais pourquoi donc ? « Je ne veux pas que tu te sentes coupable, Nate. C’était ma décision, c’est sur moi que doit retomber le blâme. Pas toi. »  Car même du coin de l’œil, alors que je terminais de raconter, je remarquais le désarroi sur son visage. Je sais parfaitement ce qu’il pensait, en ce moment. Il était occupé, il n’avait pas pensé que pendant tout ce temps, j’étais dans la forêt, en train de mourir. Et comment le blâmer ? Non, plutôt, comment se blâmer, alors qu’il n’avait pas la possibilité d’avoir des visions, comme les sorciers, par exemple ? Il ne pouvait pas s’imaginer tout ce qu’il s’était passé avec moi, personne ne le pouvait. Il fallait tout simplement qu’il réussisse à regarder au-delà de tout ça, et me dire, aussi directement qu’il le pouvait, s’il voulait encore de moi dans sa vie. Car oui, cette question si enfantine me tordait le cœur. On était là, l’un pour l’autre, dans toute situation. Mais rien ne nous a préparé pour ça. Rien ne m’avait préparé à devenir une vampire, et sans la présence de Ryan à mon réveil, j’aurais certainement perdu la tête, avec tout le brouhaha présent dans mes oreilles.

Le sujet le plus crucial se pointa ensuite le bout du nez. Le futur. Que ferais-je, à partir de maintenant ? « Je ne sais pas, Nate. Tout ce dont je suis sûre, c’est que je ne pourrais plus jamais retourner à la maison. » Car, comme il l’avait si bien dit, nos parents me tueraient. Mais où diable me cacher quand les Fay ont tant de contacts ? « Je … j’habite avec Ryan, pour l’instant. Je doute qu’on sache où il habite. Mais ne me demande pas de me planquer, s’il-te-plaît! Du temps, entre nous, tu ne sais pas au combien ça me rendrait folle de ne plus en avoir. Tu es … tout … pour moi. » J’avais finalement arrêté de pleurer. Mon frère, un homme très froid aux yeux de plusieurs, me montrait toujours cette même compassion, cet amour dont seul l’aîné de la famille pourrait faire preuve. De le voir se lever et grimacer légèrement me mis tout de suite en alerte; quelque chose clochait, et je tâcherais d’en savoir plus, avant qu’il ne quitte le parc. Mais pas maintenant. J’étais bien trop occupée à le regarder tendrement dans les yeux, alors qu’il m’essuya mes larmes. Ah, la belle époque où il me faisait la même chose, quand je me blessais en m’entraînant ! Son cœur d’or en valait plus que toutes les richesses du monde. Son sourire, quant à lui, me rassura. Et ses paroles me donnèrent le courage de ne jamais quitté son regard. « Nous sommes des Fay. On trouve toujours une solution, grand frère. » Je lui pris sa main, même si je savais parfaitement que ma peau n’était plus à la même température que la sienne. « Mais toi, dis-moi, que c’est-il passé ? Ta cheville … elle te fait mal. » Pas que j’essayais de détourner la conversation, mais je m’inquiétais pour lui, qu’en adoptant une telle position, il ne faisait qu’aggraver son cas.
© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: i need you more than anyone else × feat. Nate  Ven 1 Sep 2017 - 11:53

evy & nate
Ne pas porter le blâme ? Nathaniel était incapable de faire ça, incapable de se dire que c'était la faute de sa sœur. Si les parents Fay avaient bien appris quelque chose à leur fils, c'était que la petite Evy était complètement et entièrement sa responsabilité. Qu'il devait la protéger, chasser avec elle. De belles valeurs, peut-être les seules qu'il tenait de ses parents. Nate tenait tellement au bonheur de sa soeur qu'il était prêt à chasser seul jusqu'à la fin de ses jours pour qu'elle puisse vivre une vie normale ; il avait été prêt à supplier leur père, l'avait fait, pour qu'elle puisse continue ses études, qu'elle puisse travailler dans autre chose que l'armement ou la sécurité. Il avait menti plusieurs fois sans aucune honte pour qu'Evelyn puisse sortir avec des humains, qu'elle profite de sa vie, qu'elle se sente comme une adolescente normale.
Heureusement, sa soeur n'était pas devenue folle en mourrant et elle avait l'être d'être consciente de ne plus pouvoir retourner à la maison. Nate ne savait pas quoi dire à leurs parents. Peut-être leur mentir, et leur dire qu'Evy était morte lors d'une chasse ? Mais les Fay avaient des contacts partout, et si on leur rapportait que leur cadette se promenait la nuit avec une bande de vampires, cela se passerait encore plus mal... Cependant, s'il leur racontait la vérité, ils la feraient tué, ou pire, la tueraient eux-mêmes.
Ryan. Nathaniel n'avait toujours pas confiance en lui, refusait de le voir comme une personne à qui il pourrait laisser sa soeur. Il restait un vampire qu'il ne connaissait pas du tout... Et c'était peut-être mieux comme ça. S'il ne le connaissait pas, peut-être que personne ne le connaissait, et que Ryan pourrait protéger sa soeur. « Ce Ryan... Très bien. Ne me dit pas où il habite. Si je ne le sais pas, c'est mieux. » Il lâcha un soupire, pas certain de ce qu'il disait. « Ne prend pas trop de risques Evy. Je ne te demande pas de rester cacher toute ta vie mais.. tu sais mieux que quiconque que les chasseurs rodent pas mal par ici. Et que les vampires sont les premiers visés. » Nate n'arrivait toujours pas a faire le lien entre ces monstres et sa soeur, mais il faudrait bien un jour tout de même.

Il s'était levé, pour rassurer sa soeur. Lui faire un sourire rassurant, lui montrer qu'il ne la lâchait pas, ne la lâcherait jamais. L'entendre dire qu'elle était une Fay réconforta en quelque sorte Nate, elle n'avait rien perdu de sa combativité, rien perdu du sang fier des Fay. Nathaniel serra légèrement ses doigts, pas habité à la peau blafarde et glacée de sa petite sœur. Cette différence de température lui rappela douloureusement qu'ils n'étaient plus pareils, que chaque jour ils seraient encore un peu plus différents.
Le brun esquissa un sourire en entendant sa soeur s'inquiéter pour lui. Observatrice comme elle était, bien sûr qu'Evy allait se rendre compte de quelque chose. Nate n'avait jamais douté du don d'observatrice de sa soeur. Tout son corps était douloureux, mais sa cheville était la plus sensible. Nate savait que normalement, il ne devrait pas marcher autant ; qu'il n'aurait pas dû se dépêcher pour rejoindre sa soeur. Sa cheville était à peine bandée, juste de quoi faire semblant qu'il en avait pris soin. « Une attaque, dans un café. Rien de grave, Lyn, ma cheville est juste fragilisée. » le chasseur ne savait pas s'il devait lui dire qu'il s'agissait de vampires. « Mais on n'est pas la pour s'occuper de moi, Evy. » Amèrement, peut-être qu'il n'était jamais la pour parler de lui-même. « Comment... Ah, comment tu te sens ? Je suppose... Que c'était dur pour toi. Bien plus dur que pour moi. » Il ne la quitta pas des yeux, même s'il en avait terriblement envie. « Tu te.. contrôles ? »
"You may be as different as the sun and the moon, but the same blood flows through both your hearts. You need her, as she needs you...(@originecitation // beerus)
i need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: i need you more than anyone else × feat. Nate  Ven 1 Sep 2017 - 16:47

i need you more than anyone elseI made a choice. Yes, it wasn't the greatest one, but I can't go back to who I was before. Please, I don't ask for a lot, but I need you now, more than ever. Étrangement, je n’avais pas cette faim animale en présence de mon frère. Je croyais pourtant avoir à me contrôler. On dirait bien que le sang que je bu quelques heures auparavant m’avait fait le plus grand bien. Pas que je ne sente pas son cœur battre, mais rien que de penser à le mordre, j’en avais l’estomac dans les talons. Si j’en venais à ce point, mieux valait me tuer, sur place. Devrais-je le dire à Nate ? Il le savait d’instinct, certes, mais serait-il capable de me faire cette grâce, si jamais j’en venais à me perdre, à devenir un vampire aussi funeste que ceux tombés sous nos armes ? Il en avait déjà assez sur le cœur, il ne savait pas vraiment se comporter avec moi alors que je venais à peine de me réveiller vampire. Imaginez-vous donc si je lui demandais une telle chose en plus ? Plus tard. Pas ce soir. La conversation contenait déjà assez de drames, pas besoin d’en rajouter. « Je ne te dirais pas où il habite, mais je voudrais quand même que tu le rencontres. » Pas parce qu’elle avait peur qu’il le tue par inadvertance, alors qu’il se trouvait à la chasse. Mais ces deux hommes, ils étaient tout ce qui me restait qui comblait le mot ‘famille’. Je ne pouvais compter que sur eux pour m’aider à supporter mes lourds fardeaux. « Je ne te force pas à le faire, et surtout pas ce soir. Mais dans quelques jours, j’aimerais que vous vous parliez. » Il avait besoin de connaître Ryan, de voir qu’il n’était pas comme les autres vampires qu’on avait chassé. Il me protégerait, tout comme Nate. « Tu me connais bien; les risques me font la cour. Mais ce n’est pas pour autant que je ne ferais pas attention. Je sais parfaitement que les chasseurs attaquent sans prêter attention au vampire qu’ils viennent de tuer. »

Je n’étais pas du tout rassurée de le voir blessé. Comment avait-il pu venir me voir, ce soir, dans un tel état ? Qui sait si sa blessure s’aggrave et qu’il soit écarté de toute chasse ? Bon, ça lui donnerait un peu de repos, dans cette folie qu’était leur métier. Mais le connaissant bien, un arrêt de travail, si on peut l’appeler ainsi, ne ferait que l’accabler, lui qui avait passé tant d’années à se parfaire, à se renforcer. Je ne m’inquiétais plus du tout pour moi, je redirigeais toute l’attention sur lui; ça me faisait du bien. « Fragilisée ? Pas avec la grimace que tu as fait. » Vu la froideur de mes mains, je suis sûre qu’elles aideraient à endolorir la douleur. « Il doit bien y avoir un bon côté à être de la même température qu’un glaçon, non ? » Mais je ne voulais pas le brusquer. Il était préférable qu’il me le demande avant. Et lui, souhaitant peut-être échappé à mes questions, fit de même en omettant une quelconque explication et revenant sur mon état. « Je me sens … différente. Je sais, c’est pas vraiment précis, mais c’est ce qui me décrit le mieux. » Un soupirement assez profond avant de continuer. « J’essaie de me contrôler, et pour l’instant, ça va. Suffit que … je … je me … nourrisse. » Voilà ce qui causerait certainement des disputes entre nous.

© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: i need you more than anyone else × feat. Nate  Jeu 7 Sep 2017 - 15:41

evy & nate
Le rencontrer ? Nathaniel du se retenir d'imiter le son et les gestes de quelqu'un qui vomit ses tripes. Peut-être bien qu'au final, il était une drama queen qui aimait exagérer le moindre de ses mouvements, mais qui pouvait le blâmer ? Sa soeur chérie lui proposait de rencontrer une vampire, mais pas de n'importe quel vampire, celui qui l'avait transformé. Nate avait tout particulièrement envie d'enfoncer son pieu autre part qu'au niveau du coeur du vampire, il avait envie de le faire souffrir, longuement, lentement, avant de le remercier à genoux. Ce Ryan, tout mort soit-il, avait tout de même sauvé la vie de sa soeur et rien que pour cela, il lui devait reconnaissance éternelle. En quelques jours, le chasseur avait le temps de se préparer, mentalement et physiquement. Préparer ses meilleurs pieux, ses meilleures armes ; mais aussi son regard le plus noir.
Nate esquissa un sourire en entendant sa soeur parler des risques. Elle avait raison et le brun n'en doutait pas ; les risques l'avaient toujours suivi, et de près. Mais ça n'empêchait pas le grand frère de se faire du souci pour sa cadette. En prononçant un peu mieux son sourire, Nathaniel hocha la tête, prêt à faire l'idiot : « Tu sais bien que je m'inquiète toujours Lyn, je me fais un sang d'encre quand tu es loin comme ça. » la fierté était écrite sur son visage. Si le chasseur faisait aussi vite un aussi mauvais jeu de mots, c'est qu'il avait plus ou moins avalé la nouvelle et ce, sans le prendre trop mal. Un exploit.

Mais bien sûr qu'Evelyn s’inquiétait pour lui. Nate n'était pas surpris et en la regardant, il se dit que cela lui faisait peut-être même du bien. Ça avait été sa technique pendant des années, encore maintenant : d'abord et toujours s'occuper des soucis d'Evy pour oublier les siens, pour se faire croire que les nôtres ne sont pas si importants que ça.
Elle lui fit la remarque que sa température glaciale devait bien avoir des points positifs et Nate la fixa pendant de longues secondes, surpris. Peut-être bien qu'elle avait raison... Pas à l'aise avec les mots, le brun avança simplement sa jambe et releva très légèrement le bas de son jeans. Sa soeur le connaissait, il n'avait pas de doutes sur le fait qu'elle comprendrait son message. Nate attendit qu'elle soit plus à l'aise, qu'elle prenne le temps pour lui parler. Se sentir différente ? C'est normal. Il avait terriblement envie de lui dire que c'était différent, ne plus être en vie. C'est parce que tu es morte, Evy.

Son sourire se figea en entendant sa dernière phrase. Bien sûr. Nathaniel avait avalé son changement mais sans véritablement prendre en compte ce que cela voulait dire. Que, si elle ne voulait pas mourir, elle devait se nourrir. Voler du sang, peut-être même en tuer sur son chemin. Le chasseur devint rigide, son dos droit. Une grimace de dégoût déforma son visage en voyant qu'elle le touchait, qu'elle le touchait avec ses mains de tueuse. « Tu en as tué combien Evelyn ? Pour te contrôler, tu as dû tuer combien d'innocents qu'avant on protégeait ? » Nate aurait voulu se lever avec vigueur, mais sa cheville l'en empêcha et à la place il secoua vaguement les bras, ses joues ce couvrants de rouge à cause d'un savant mélange de rage et de déception.
"You may be as different as the sun and the moon, but the same blood flows through both your hearts. You need her, as she needs you...(@originecitation // beerus)
i need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: i need you more than anyone else × feat. Nate  Mar 12 Sep 2017 - 22:28

i need you more than anyone elseI made a choice. Yes, it wasn't the greatest one, but I can't go back to who I was before. Please, I don't ask for a lot, but I need you now, more than ever. Connaissant Nate, je savais parfaitement qu’une rencontre entre lui et Ryan ne serait pas des plus facile. Un chasseur et un vampire vieux de plusieurs millénaires, avec dieu sait combien de victimes à son nom, ça ne se tolère que très peu. En tant que bon chasseur, que dis-je, un vrai professionnel de ce métier, il viendrait armer, mentalement et physiquement, à n’importe quel évènement en lien avec mon maître. Prenant en compte que c’est lui qui m’a transformé, alors là, c’était mort. Oui, je sais, un choix de mot très approprié. Je sentais déjà venir les mauvaises blagues de mon très cher frère. Mais tant qu’il le prendrait ainsi, je ne m’affolerais pas. Et justement, le voilà qui commence avec les références vampiriques dans son discours. De le voir sourire en soutenant qu’il s’inquiéterait toujours pour moi, je ne pus m’empêcher d’en faire de même, malgré une terrible envie de le prendre tout simplement dans mes bras. « Ah ah, très drôle. Tu sais comment choisir tes expressions, en tout cas ! » Il savait me taquiner. C’est mon grand frère, après tout. Et il adopte ce rôle avec beaucoup d’entrain. Ou il l’adoptait, plutôt. Maintenant, avec tout ça, les choses changeraient probablement entre nous. Pas que je le souhaite. Mais c’était la réalité, entre chasseur et chassé.

J’en revins à lui, à sa blessure qu’il avait bien essayé de me cacher mais que je remarquais immédiatement. Bah quoi ? Il n’était pas le seul à s’inquiéter. Bien que plus jeune, je voulais également le protéger de toute douleur, tout danger. Il était, est et sera toujours mon ange gardien. Et moi, je suis le sien. C’est pour cela qu’en voyant le piètre bandage, sur sa cheville, je ne pus m’empêcher de me mordiller les lèvres. Et merde ! Il aurait plus de difficulté à chasser pendant les prochaines semaines. Je ne pouvais pas y faire grand-chose, si ce n’est de lui proposer d’utiliser la température de ma peau pour aider à soulager un peu son enflure. Doucement, je posais ma main droite par-dessus le bandage, espérant que le froid pénètre le bout de tissu. Je pris ensuite le temps de répondre à toutes ces questions, en commençant par une horrible et trop brève description de mon état mental actuel. Se sentir différente, c’était peu dire. Je me sentais comme une bombe à retardement, bouillonnant d’envies et d’émotions instables. De me contrôler était bien difficile, et sans la présence de Ryan, on dirait que j’étais d’autant plus chancelante, guettant avec appréhension le moment fatidique où je tuerais quelqu’un.

Et voilà que ce sujet devint le cœur d’une nouvelle tension, entre nous. Nate n’était plus attentionné, détendu et bienveillant. En lui parlant de mon alimentation, il devint rigide, le dos droit et, sur son visage, je remarquais les traces d’une grimace, ses yeux venant regarder mes mains avec une pointe d’horreur que je ne reconnaissais pas. Rouge de rage, gesticulant les bras alors qu’il me demandait combien de gens, d’innocents j’avais tué pour me contrôler, je retirai instantanément ma main. Il avait … peur … de moi. C’est ce que je redoutais depuis le début de nos retrouvailles, ce soir. Le Fay aîné, suivant bien plus les endoctrinements de nos parents, venait de pointer le bout de son nez. « Pour que tu prononces mon nom complet, c’est que l’heure est grave, grand frère. » Je n’osais pas croiser son regard et y voir du dégoût. « Je n’ai tué personne. Ryan travaille dans un hôpital, il a accès à la banque de sang. C’est tout ce que je bois. » Pas que je n’avais pas d’envies meurtrières, mais comme toute chose, il fallait que je réussisse à prendre le dessus, peu à peu. « Il m’a conseillé de toujours avoir avec moi une bouteille thermos, avec du sang dedans. Comme ça, je ne risque pas d’attaquer en cas de faim. » Mais c’est comme un fauve; personne ne peut réellement l’éloigner de sa nature. « Je fais tout ce que je peux, Nate, pour ne pas devenir un … » Je soupirais avant de lui dire, non sans m’étrangler dans ma phrase : « Et si je deviens incontrôlable, alors, tue-moi. Tu sais parfaitement que je ne pourrais pas vivre ainsi, avec un tel poids sur mes épaules. » Je préférais de loin qu’on me décapite plutôt que de me transformer en une bête sanguinaire.
© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: i need you more than anyone else × feat. Nate  

Revenir en haut Aller en bas
 
i need you more than anyone else × feat. Nate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NTO' feat. Lucariello - Nuje Vulimme 'na Speranza (napolitain +traduction en italien)
» You, alive ? Haha. Ϟ feat. Eun Ae
» Un p'tit coup vite fait, bien fait [PV: Jessica StJames feat Yitzhak Anavim]
» Curiosity is a bad sin ! feat. Heath
» Robinson et l'indigène Ϟ feat. Eun Ae

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Archives :: Archives des membres :: Anciens RP-
Sauter vers: