.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Actual vampire Evelyn Fay~ Gar&Ev

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Actual vampire Evelyn Fay~ Gar&Ev  Lun 28 Aoû 2017 - 23:38




Gar & Ev


« You're walking in the woods.
There's no one around,
And your phone is dead.  »  

En direct de Garfield O'Connel, le malchanceux qui avait eu l'idée de prendre une balade en foret pour découvrir un peu plus de paysage naturel. Ce qui semblait être une bonne pause de la vie plus citadine s'est transformé en problème lorsqu'après un peu de route pour retourner à la maison, ce pauvre garçon réalisa qu'il n'avait plus ses clés. Ouais, c'est toujours à moi que ça arrive. Je pourrais renoncer et rentrer chez nous puisque je n'étais pas le seul avec le moyen d'ouvrir la porte, mais il m'arrive aussi d'être terriblement stupide et donc mon premier réflexe en perdant quoi que ce soit est de le retrouver. Elles devaient être tombées de ma poche lorsque j'avais vérifié un message texte, distrait par un ami et ma musique pour ignorer le bruit de la chute. Maintenant, j'avais le même téléphone à la main pour me procurer plus de lumière. Parce qu'évidemment, ça ne pouvait pas être un événement matinal avec des joggeurs pour rendre la situation plus conviviale. Non, en soirée, comme un personnage de slender man. Si je vois une seule feuille accrocher à un arbre, je panique et reste les yeux fermer en attendant les secours. J'ai aucune idée si c'est une vraie technique de survie...en fait si, c'est la technique la plus stupide pour survivre et j'en suis très conscient.

Cependant, je ne suis pas tant que ça méfiant. De façon très contradictoire, je me mets donc à chantonner Actual cannibal Shia Labeouf pour me changer les idées sur le soleil qui se couchait juste pour me rappeler que j'ai une vision de base qui n'incluait pas de performance spectaculaire à la noirceur. Même sans ce facteur, je n'avais pas véritablement pris une route précise et c'était donc à mon cerveau de refaire un chemin mental pour essayer de revenir sur mes pas en espérant que la lumière ferait briller le métal ou que j'allais marcher dessus de façon à effectivement identifier que ce n'était pas une branche. Mon parcours est lent et j'étais un peu paranoïaque quant au fait que tout pouvait être l'objet de mon désir. Pendant plusieurs minutes, ma routine consiste à éclairer le chemin, regarder l'heure, regarder ma batterie qui se déchargeait, vérifier sous mes pieds, soupirer, chantonner à intervalle irrégulier, déranger des écureuils qui voulaient juste une vie privée, presque aussi perdre une chaussure dans un trou et répondre à quelques textos soient compatissant, soient se foutant de ma gueule.

Puis, quelque chose capta finalement mon attention. La lumière de mon téléphone réfléchit sur le sol à un point précis et peu de pas me permirent de reconnaître mon porte-clés made in France. Enfin. Je me baise, satisfait et heureux de ma trouvaille avant de déposer mon sac sur le sol pour y déposer mon butin. Pas question que je les perde à nouveau. Équipement maintenant en place, je regarde les 12 % de ma batterie et décide de brancher mon chargeur avant d'entreprendre mon retour. Il était temps. C'était déjà refroidi et j'avais eu assez de doses forestières pour la journée. Assez de mauvaise chance pour la journée.  
fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Actual vampire Evelyn Fay~ Gar&Ev  Jeu 31 Aoû 2017 - 0:48

Actual vampire Evelyn FayCette forêt me laissait beaucoup de souvenirs amers. Elle avait été un lieu de prédilection pour mes quelques chasses en solo. Je m’y étais sentie comme chez moi, et connaissais les lieux parfaitement. Malheureusement, le feuillage dense des lieux m’assaillait de flashbacks, alors que je me retrouvais blessée, adossée à un arbre, à espérer que mon frère arrive à temps, et à compter les minutes restant avant ma mort. Et puis Ryan arriva. Il me sauva, mais m’offrit une vraie malédiction en échange. Encore considérée comme une vampire nouveau-né, il m’avait fortement déconseillée de rester seule, à l’extérieur, trop longtemps. Je n’avais pas encore assez de contrôle, mes émotions refaisaient toutes surfaces soudainement, et avec une force telle que je ne saurais faire le vide. Et la faim, chose horrible qui m’accable encore ce soir. J’avais des poches de sang, au loft, mais c’est que je n’avais pas envie d’y être enfermée jusqu’à demain soir, simplement parce que je ne me maîtrise pas encore assez. En tant qu’ancienne chasseresse, je ne supportais pas le fait de rester cloîtrer tout une journée entre quatre murs. L’air frais est tout ce qu’il y a de plus enivrant, pour moi, et d’autant plus maintenant que mes sens se décuplent.

Question d’apprécier le silence de cet endroit sans pour autant croiser un humain, ce qui serait certainement le comble du malheur pour quelqu’un dans mon état, je m’installais sur la branche d’un arbre, cachée par le feuillage de celui-ci. Les bruits de la ville, plus loin, me calmaient un peu et me permettaient d’oublier ce picotement à la gorge, sensation trop familière, maintenant. Les yeux fermés, je sentais le vent faire danser mes cheveux. Réussirais-je à faire ce vide mental, question d’oublier ma faim ? Peut-être aurais-je pu, mais le destin en décida autrement. Au loin, j’entendis quelqu’un chantonner une drôle de chanson. Je me levais abruptement. Un humain. Rien que son odeur, son cœur qui bat … j’en salivais déjà. Je le suivais du regard, alors qu’il s’arrêtait de temps à autre, pour regarder par terre et soupirer. Que diable cherchait-il, dans un lieu pareil ? Normalement, on fait une randonnée en forêt pour décompresser, pas pour avoir la lampe de poche de son cellulaire allumée et fixer le sol du regard. Mais c’est que son inattention me plaisait grandement. J’avais des chances de l’attaquer, de grignoter un peu et m’éclipser avant. En tout cas, c’était bien le plan. Il fallait juste que je calcule le bon moment pour lui sauter dessus.

Bientôt, je le vis se baisser et ramasser un quelconque petit objet par terre. Il rangea celui-ci dans son sac et brancha son cellulaire à un chargeur. Voilà ! Il avait la tête ailleurs ! Je m’élançais sur lui, atterrissant par terre, juste derrière lui, ma main droite sur son épaule alors que la gauche commençait à doucement bouger sa tête, afin que je puisse voir cette fameuse jugulaire. Je m’approchais de lui, pouvais sentir sa peur et son cœur qui battait plus vite. Juste un peu, juste quelques gouttes, ça ne le tuerait pas. Et puis il avait l’air de quelqu’un en bonne santé. Ma bouche s’approchait de son cou, chaque seconde qui passait me faisant saliver encore plus. Et puis, soudainement, mon subconscient, la chasseresse qui reprend le dessus et me crie d’arrêter. Je prends peur et m’éloigne, me cachant derrière un arbre. Je rumine en silence, m’en voulant terriblement de m’être si sauvagement attaquée à un innocent. « Je … suis … désolée. » Je l’avais presque murmuré.
© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Actual vampire Evelyn Fay~ Gar&Ev  Jeu 31 Aoû 2017 - 21:23




Gar & Ev


« Now it's dark and you seem to have lost her,
But you're hopelessly lost yourself.  »  

Cad é an fuck? Au toucher sur mon épaule, je lâche instantanément un cri de surprise en sursautant. Par réflexe, je me tourne pour..non, j'y arrive pas. Mon cerveau m'informe que quelque chose me tiens en place par le cou et tout mon corps se crispe, respiration incluse. Mon coeur bas dangereusement et je ferme les yeux tel que convenu lors de mon plan contre slender man. Ma gorge émet un son sous l'emprise de la main inconnu, un cillement aigu hors de mon contrôle qui informe les écureuils que je suis en panique. Le souffle chaud, les mains, mon propre cœur frappant férocement, je m'étonne de ne pas être tombé dans les vapes encore. Je dois faire quelque chose, j'aimerais faire quelque chose de plus productif qu'être bruyant juste assez pour être ennuyant. Je vais mourir ou être mutilé ou souffrir ou être kidnappé ou forcer dans un culte à cause que je pouvais pas laisser mes clés être perdu. J'ai peur. Il y a quelqu'un ou quelque chose qui me touche, sans mon consentement, dans la nuit, isolée, sournoisement et il n'y a absolument rien de rationnel dans tout ça. Je ne peux pas réagir. Fuir: je suis pris. Attaquer: je suis figé et l'adrénaline est en congé pour m'aider. Collaborer: j'ai reçu aucune instruction. L'autre est bien capable de me manipuler tout seul comme le freak qu'il est. C'est surréaliste, intense et tout va mal.

Il me faut un certain temps pour réaliser que je suis libre. Mon corps reprends contrôle de ses membres et mon cerveau essai de gérer le début de mon attaque de panique. J'ouvre les yeux à nouveau, me sentant léthargique et désorienté. Ce fut bref, quelques secondes désastreuses qui avaient pris une éternité à s'écouler. Je suis extrêmement conscient de ma propre respiration et en essayant de faire l'action manuellement, j'ai l'impression de me couper le souffle. Il n'y a plus rien, je suis seul. Est-ce que j'ai rêvé? Non, je l'entends. Une voix féminine, faible, désolée. Quoi? Avec aucune assurance, je me retourne, regardant derrière moi dans la crainte et l'appréhension, mais il n'y a toujours rien. Est-ce que je viens de me faire tripoter par un fantôme? Est-ce que j'ai une tête de faire des pots en argile? Maintenant je tremble. Je pourrais accuser le froid, mais je mets plutôt ça sur le compte de ma putain de crise cardiaque. Je veux me calmer, j'adorerais ça, mais je ne peux regarder que de façon inquiète l'obscurité, ma source de lumière potentiellement brisée sur le sol. Je dois appeler quelqu'un pour venir me chercher. Il est pas question que je fasse le retour à pied après tout ça. Il me faut attendre, j'ai aussi du parkinson avec mon insuffisance cardiaque. Je dois me stabiliser. Faire quelque chose. Malheureusement, je cri avant d'avoir pris une décision.

Hey, not funny!

Éloquent. Surtout qu'il n'y avait pas autant de rage que je l'aurais désiré. Je suis plus en choc qu'en colère. Si c'est vraiment une mauvaise blague, je retourne en France. Je m'assois, le cul prenant le poids de ma chute pendant que je regarde suspicieusement les alentours attendant de regagner du calme. J'allais devoir appeler quelqu'un et en ce moment, je pourrais parler murloc que mon destinataire ne verrait pas la différence avec comment mon cerveau filtrait les derniers événements. Est-ce que je m'étais fait voler mon téléphone pour atterrir dans un piège? Prendre de grande respiration. C'était peut-être juste mon imagination, très mauvaise, vilaine, détestable ...non j'y crois pas. J'étais pas seul. J'espère l'être maintenant.  
fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Vampire
Messages : 95
Date d'inscription : 10/05/2017

MessageSujet: Re: Actual vampire Evelyn Fay~ Gar&Ev  Sam 2 Sep 2017 - 0:30

Actual vampire Evelyn FayAvoir cet humain juste entre mes mains, complètement désemparé et si irrésistiblement délicieux … je me sentais tout en haut de la chaîne alimentaire. Pour une fois, j’avais un contrôle complet sur un autre être, et ce, sans même avoir besoin d’utiliser une seule arme. Il était à ma merci, et doucement, je m’approchais de son cou, la jugulaire semblant prise de spasmes. Ah, son cœur! Il ballait si rapidement. Je m’en léchais presque les lèvres. À peine 5 centimètres séparaient mes crocs de sa peau, quand la petite voix de mon subconscient, la Evelyn de l’époque, celle qui ne cessait de me rappeler à l’ordre à chaque fois que ma nature vampirique prenait les dessus, me supplia maintenant d’arrêter. J’ouvris alors les yeux, en état de choc, et tel un coup de vent, je pris mes distances de l’humain. Cachée derrière un arbre, je me répétais que je ne l’avais pas tué, que j’avais réussi à reprendre le contrôle. Mais la réalité de la situation, je ne pouvais la nier. J’étais passée très proche d’avoir commis l’acte le plus irréparable. Et je ne trouvais rien d’autre à dire que désolé ? M’excuser alors que le pauvre empestait la mort ne servait à rien. La seule bonne décision que j’eus prise, c’était de m’éloigner et de lui donner tout le temps qu’il lui fallut pour sortir quelques mots.

Son cri, avant qu’il ne vienne me signaler son mécontentement, m’alla droit au cœur. Comment suis-je arrivé jusqu’à ce point alors que j’avais prêté serment il y a plusieurs années, promettant de protéger les êtres humains ? Mon honneur m’aurait-il quitté, en même temps que mon humanité ? J’espérais bien que ce ne soit pas le cas, car en percevant le bruit de ma victime en train de s’assoir par terre, je sursautais. Pourquoi était-il encore dans les parages ? Le choc l’avait-il complètement submergé ? Je jetais un coup d’œil discret et je le vis en train de regarder les alentours. Me cherchait-il ? En tout cas, une chose était sûre; il n’était pas fils de chasseurs. Son comportement était tout le contraire de ce qu’on nous enseignait. Voyant qu’il se calmait doucement, je sortis de ma cachette, non sans le lui laissé savoir. Ça suffit, les attaques surprises ! « Je … il n’y a pas d’excuses possibles, je ne devrais pas vous avoir fait un tel coup. J’ai perdu le contrôle, mais ça n’arrivera plus. » Je gardais tout de même une distance raisonnable entre nous avant de poursuivre. « Si vous avez besoin d’appeler un taxi, voici mon cellulaire. » Comme preuve de mes bonnes intentions, je glissais mon appareil vers lui, doucement pour ne pas qu’il s’affole. Je me rassis ensuite, adoptant la pose de l’indien.

© 2981 12289 0

_________________
❝ wild beasts wearing human skins❞ it's almost as if we each have a vampire inside of us. But most control the beast, keep it behind closed doors and throw away the key. I've decided it was time to embrace it. Therefore, I am no longer the hunter, but the hunted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Actual vampire Evelyn Fay~ Gar&Ev  Sam 9 Sep 2017 - 13:41




Gar & Ev


« Lurking in the shadows
Ex-hunter Evelyn Fay.  »  

Je suis alerte, trop. Un coup de vent dans les arbres serait très indésirable, avec mon ouïe s'affolant sur chaque détail. Le silence ne dura pas et j'hésite à regarder dans la direction du nouveau bruit. Une silhouette humanoïde. Il fait trop sombre pour que je puisse distinguer en détail, mais j'étais pas sur le point de mettre la situation plus réelle en l'éclairant. Mon cœur ne survivrait pas à la vue d'une cravate rouge. Puis des mots. Donc je n'avais pas halluciné précédemment, une légère bonne nouvelle pour ma santé mentale. Je reste incrédule quant à la suite. Quoi? Perte de contrôle...oh oh. C'est d'apparence humaine, mais à eu l'impulsion de l'attaquer. Je la fixe totalement, attendant peut-être que des informations sur elle défilent au sommet de sa tête. La politesse voudrait que je pardonne, il y a eu des excuses, des circonstances atténuantes, plus de peur que de mal. Fuck la politesse, je me sens rancunier pour les prochaines minutes.

Ce dont j'ai besoin c'est de récupérer les 20 ans de ma vie que je viens de perdre en action cardiaque.

J'ignore pour l'instant son téléphone, le mien chargeant doucement dans mes mains qui s'étaient stabilisées. Étrangement, juste avoir échangé des mots semble normaliser la situation. Ça a certainement brisé la glace et a le mérite d'être une introduction inoubliable. Je reste méfiant, évidemment. Je peux être considéré simple d'esprit par les plus coincés, mais je ne suis pas stupide non plus. D'un autre côté, il n'y a pas vraiment d'action que je peux faire si une deuxième attaque se produit, même si ce n'est plus une furtive. Qu'est-ce que je pouvais faire? Balancer mes bras comme un demeuré en espérant la frapper au visage assez fort pour produire une commotion? J'avais plus de possibilités de me casser quelque chose contre un arbre. Nous restons donc les deux assis à se geler les fesses sur un sol inconfortable. Le silence est maladroit. Je reste donc assez impulsif et reprends la parole à nouveau malgré ma voix plus rauque.  

La perte de contrôle et tout ça, comment ça arrivera plus? Parce que j'ai pas particulièrement agi comme une agace et j'ai quand même été attaqué. C'est une question de territoire? Parce que c'est public.

Parce qu'évidemment, franchir la loi contre le meurtre et les attentats c'est okay, mais s'approprier un domaine public, c'est un sacrilège. Bravo. La curiosité aussi, tu choisis le moment idéal pour intervenir. Je sais que je me questionnais sur mes voisins les créatures, mais une recherche Google aurait été une première étape plus simple. Moins valable par contre. J'allais devoir faire confiance. Après tout, la seule chose me gardant en vie présentement est le bon vouloir de mon attaquante qui semblait au moins repentante. Ou alors j'avais un cas précoce et mutant du syndrome de Stockholm. Dans cet ordre d'idée, je pris finalement son téléphone, utilisant sa luminosité pour ne pas être complètement aveugle dans cet environnement. C'est toujours stressant, mais j'ai l'espoir -surtout la naïveté- que je vais survivre.

fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
 
Actual vampire Evelyn Fay~ Gar&Ev
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vampire psychique et ect...
» bulle de protection anti vampire
» CHAHBOUBI Le Vampire (suite)
» CHAHBOUBI le vampire
» Lukas_Nouvelles photos bas p1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Archives :: Archives des membres :: Anciens RP-
Sauter vers: