.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pacte entre démone et Damon?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Pacte entre démone et Damon?  Sam 26 Aoû 2017 - 22:37

Pacte entre démone et Damon?


Dans le passé

Pour un civil, l'odeur aurait pu être un simple élément désagréable. Une information passagère qui n'aurait eu aucune incidence dans leur existence. Pour moi, le soufre était une révélation qui réussit à me faire lever les yeux de mon casier. Je pouvais reconnaitre cette flagrance après que ma mère m'est éduquée sur les moyens d'identifier une créature surnaturelle. Ce brusque changement dans l'air avait saisi mon odorat alors que mon regard se figea sur une tignasse rouge qui s'éloignait à grands pas après être passée à côté de moi sans accorder d'importance à ma présence. Sans être particulièrement alarmé, je fus stoïque sur ma découverte, reprenant le rythme de ma vie sans plus de soucis, sachant seulement qu'il y avait une démone sur le campus. Je pourrais prévenir ma mère ou plutôt Ben de ma découverte, mais j'étais plus blasé des répercussions qu'il faudrait entreprendre et personnellement, je ne me sentais pas l'âme assez charitable pour vouloir purger le mal du territoire. Par contre, s'il y avait un moyen de me débarrasser des mathématiques, je n'hésiterais pas.

Toujours le passé

Sans le vouloir véritablement, mon regard s’était attardé sur la démone. J'étais ennuyé et j'avais donc entreprit de savoir si la fixer permettrait à mes yeux surnaturels de voir son aura ou quelque chose du genre. Non. Pour une créature des enfers, elle était extrêmement banale et c’en était décevant. Dans un cercle social populaire, elle avait un sourire plus fréquent que moi et la population parierait plus sur moi pour égorger des vierges que sur la rousse. Sentir du sang augmenterait effectivement mon quota de divertissement, la cafétéria étant un des endroits que je méprisais le plus avec ses rituels sociaux, sa cacophonie, cette mutation d'odeur et le fait qu'il y avait beaucoup de gens qui évitaient de respecter ma bulle personnelle d'un mètre de distance. Je n'avais pas cherché à savoir son nom, mais je l'avais tout de même obtenu grâce à la discrétion inévitable des adolescents sans autre sens à leur vie que de plaire à plus fort que soi. J'avais simplement roulé des yeux, trouvant que "Natasha" était presque aussi subtile comme nom d'emprunt que si j'étais moi-même un démon ayant choisi d'avoir mon prénom actuel. J'étais tout de même curieux quant à son but, restant une adolescente et devant subir des devoirs. Peut-être qu'elle faisait des contrats et emporterait leurs âmes contre quelque chose d'insignifiant dans le grand schéma de la vie, mais de capital pour un être hormonal. Possible aussi qu'elle sache rechercher et en plus grande profondeur et décèle ceux battus à la maison pour leur offrir vengeance dans leur moment de vulnérabilité. Si tel était le cas, elle pourrait être un danger, mais d'un autre côté, qui étais-je pour me mettre au travers d'une potentielle vengeance menant à un massacre mérité.


Presque le présent

Je le vais les yeux au ciel, soufflant mon désespoir en entendant une écervelée créer une scène dans un des seuls endroits supportables offerts au public. Toutefois, mon oreille prit certains mots clés, plus particulièrement la mention de monstre et je me rendis machinalement vers la confrontation. J'eus la satisfaction de voir la démone en compagnie d'une autre rouquine qui gardait très difficilement son calme. C'était décevant. Sachant le potentiel chaotique de l'une, je m'attendais à quelque chose de plus intéressant que l'équivalent de gamine se tirant les couettes. Ma compatriote surnaturelle agissait uniquement bitchy, s'amusant grandement dans son acte et à tourmenter une élève mineure. C'était toutefois le premier acte répréhensive dont j'avais été témoin et ça méritait un peu de ma curiosité. Je m'approchais peut-être un peu trop du feu, mais le prédateur en moi avait un peu envie de jouer contre la pauvre population de cette triste ville et surtout, contre les recommandations de prudence de ma mère. Je n'ai plus ma communauté louve pour savoir si je pouvais faire confiance aux autres fraternités surnaturelles. Il allait donc me fallait expérimenter seul pour découvrir la vérité. De plus, je n'avais aucune idée si mon identité était encore secrète ou non. Tant pis. Je retournais à ma recherche pour un devoir stupide, l'esprit se divisant entre deux priorités. Un mince sourire en coin prit place sur mon visage. Ça pouvait s'avérer divertissant.

Présent

Sans aucunement annoncer ma présence, je pris place à côté de Natasha, m'appropriant l'endroit en y posant le cul. Il n'y a aucune place au doute quant au fait que je voulais être spécifiquement là puisque le parc et immense et qu'on se partage maintenant un banc à deux.  J'ai maintenant deux options. Soit j'essaie une approche plus subtile, essayant de gagner sa confiance par subterfuge en cachant mes intentions et les informations que je possède, soit je ne me préoccupe nullement du statu quo et annonce explicitement ce que je désire accomplir. Évidemment, je choisis de faire à ma guise.

Quel est ton plan contre Rosenwald et où puis-je m'inscrire?


Potentiellement mettre en rogne une grande famille richissime au passé tragique, pas la meilleure des idées pour éviter les ennuis et rester tranquille. Ce qui est donc la chose parfaitement logique à faire. Pour l'instant, j'avais une approche directe en signifiant que je savais quelque chose, mais assez vague pour ne pas dévoiler toutes mes intentions. Sa réaction était la partie qui serait la plus intrigante puisque techniquement je n'avais jamais pris contact avec elle et j'ignorais même si elle savait mon existence. Elle n'avait peut-être pas encore le savoir que j'étais dans son école, bien que ce soit déductible. Je m'installe donc sans préoccupation, la position aussi ouverte que mon aura anti-personne me le permet et regardante dans sa direction. Si ma mère pouvait me voir actuellement, elle désapprouverait totalement pour mon plus grand plaisir contradictoire. Cependant, elle devait en ce moment roupiller encore un peu après sa longue nuit de travail honteuse. Visage parfaitement neutre en place, j'espère que la réaction allait être satisfaisante.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: Pacte entre démone et Damon?  Dim 27 Aoû 2017 - 9:31






►Novembre 2019, Stanley Park  |
You don't own me
Damon & Jenna

J’étais tranquille entrain de savourer un gobelet d’eau camouflé sous l’identité d’un breuvage sucré de Mcdonald quand le jeune rebelle vint s’assoir à mes côtés.  Je retirais doucement la paille de ma bouche, cessant mon activité du moment avant de retourner mon regard vers le jeune gothique de l’école. Il était souvent invisible à l’école, je ne crois pas que beaucoup de gens soient au courant de son existence, mais je ne manquais jamais de ressentir le mépris d’un adolescent envers une de ses figures en autorité. Je souriais donc en passant une main lasse dans ma chevelure de feu et en m’installant confortablement sur le banc du parc. La raison de ma venu n’était pas intéressante, l’histoire qui mettait en contexte le pourquoi du comment ne devrait pas vous intéresser, ce n’était rien de particulier. Je cherchais un endroit calme où je n’avais pas à endurer une vingtaine d’adolescente vivante et énervante. Voyez-vous, même le diable ne peut pas passer une journée à entendre les lamentations d’une fille qui s’est fait trompée par l’ex du meilleur ami de sa cousine de quatre générations décalées…ou c’était la cousine qui s’était fait trompée? Elle baisait son cousin? J’avais perdu le fil de toute évidence, je n’en avais que faire des histoires de cœur d’une petite humaine, mais lui il m’intriguait. Pourquoi voulait-il autant m’adresser la parole alors que je croyais qu’il était plus du genre à vouloir disparaître dans la foule? Je plissais les yeux, comme si cela allait m’aider à mieux réfléchir, avant d’éclater d’un rire très faux. J’avais véritablement l’air d’une gamine à cet instant très précis.

« Tu t’intéresse à la déchéance ou à la vengeance? Aller, pourquoi tu es là, on sait tous les deux que tu ne peux pas plus t’en foutre de Rosenwald. » M’exclamais-je simplement en cessant enfin de rire comme une pauvre cloche.

J’inspirais doucement l’air ambiant en remettant la paille dans ma bouche pour doucement avaler un peu plus d’eau. Je n’avais aucune idée de ce qu’il pouvait bien vouloir et cela m’intriguais particulièrement. Pourquoi m’approcher si soudainement comme si nous étions les meilleurs amis du monde dites-moi? Je ne nous considérais pas nécessairement en terme, je n’avais jamais daigné lui donner la moindre importance, comme la totalité de ma petite clique de connasse et de sportif débiles. On s’entendrait bien s’il entendait mes pensées j’en suis sûr, mais il m’étonnerait grandement que je sois face à un médium.

« Est-ce qu’on sauterait pas une étape là? » Dis-je de façon très innocente. «  Ne dois-je pas savoir ton nom et toi le mien avant qu’on entre dans des plans diaboliques ensemble? »

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Invité ❞
Invité

MessageSujet: Re: Pacte entre démone et Damon?  Jeu 31 Aoû 2017 - 17:55

Pacte entre démone et Damon?



Sa réponse immédiate ne m'impressionne guère, un rire aussi faux que le concept de popularité. Je laisse donc passer ce moment inutile, juste assis sur le banc alors que la rousse fait...quoi que ce soit qu'elle essaie d'accomplir. Ensuite, j'avoue effectivement m'intéresser à la déchéance ET à la vengeance, l'un allait bien avec l'autre. Mes raisons pour être en sa compagnie, j'espère bien qu'elle s'interroge un peu. Je désespère si elle pense à un truc idiot comme un béguin. Erk.  Ça serait vraiment me prendre pour un con. Heureusement, ça ne semble pas le cas à première vue, la démone sachant que je donnais pas un rat mort d'intérêt envers l'autre victime avec qui elle dramatisait dans la bibliothèque auparavant.

Mon intérêt envers elle ne découle que de ma curiosité quant à savoir pourquoi vous avez décidé de faire une scène dans l'endroit sacré de silence. Donc parfait pour se faire entendre par de potentiels témoins. Ça m'a intrigué.

Les monstres avaient une connotation différente pour moi que pour la majorité des mortels. Ça doit aussi être le cas pour "Natasha". Je me déplaçais à nouveau pendant qu'elle aspirait sa boisson, mettant mon pied entre nous sur le banc et m'appuyant le coude sur mon genou. Je suis patient, observant ses réactions sans pour autant les analyser à la loupe. L'odeur de soufre est fraîche, distinctive et désormais une habitude lorsque nous sommes à proximité. Il est évident que c'est très léger pour d'autres, mais cette information est désormais débloquée dans mon esprit, comme un message caché dans une œuvre. Malheureusement pour moi, le parfum démoniaque n'est pas quelque chose qui serait acheté par le public et apprécié. Elle poursuivit son questionnement à mon égard avec un ton plus curieux, qui pouvait être interpréter ou faux. Je haussais les épaules en réponse à sa première demande. Ce n'est pas comme si j'accordais une importance, même minime, à la bienséance de la recherche d'informations ou du complot. Par contre, sa dernière phrase me fit sourire un peu. Est-ce qu'elle était un genre à la Hannibal Lecter à dévoiler son identité dans ses dialogues?

Tu es bien connu à l'école, tu devrais donc assumer que je connais déjà ton nom. À moins que tu ne m'apprennes qu'il ne s'agit que d'un mensonge. Commençons donc par le nom que nous connaissons tous deux: Rosenwald. Quel monstre se cache dans les caniveaux et comment puis-je le faire sortir?  

Par cela, je sous-entends évidement la crise de riche fille dans la bibliothèque, mais aussi la démone elle-même. Je voulais savoir si elle se révélerait et si les démons étaient forcément quelque chose de mauvais. Non pas que je croyais qu'ils étaient des être doté d'une très grande tolérance et sans défaut, mais je ne pensais pas qu'ils étaient aussi uniquement impulsif par la haine et l'anarchie. J'aimerais plutôt savoir distinguer la réalité du cliché.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Démon
Messages : 177
Date d'inscription : 25/03/2017

MessageSujet: Re: Pacte entre démone et Damon?  Sam 16 Sep 2017 - 0:28






►Novembre 2019, Stanley Park  |
You don't own me
Damon & Jenna

Sa voix me fit jubiler de machiavélisme. Est-ce que c’était même possible? C’était pourtant ce que je ressentais à l’instant précis ou la voix de l’adolescent se mit à résonner dans mes oreilles. Il voulait jouer un jeu? Oh, mais j’adore les jeux moi! Je m’excitais à cette idée, un sourire s’étirant sur mes lèvres, ma tête se tournant vers mon interlocuteur avec le plus grand plaisir.

«C’était drôle non? Voir comment la Rosenwald à perdu ses sens juste en la poussant un minimum…elle est si fragile et facile à tordre en morceaux. »

Dis-je dans mon excitation. Je n’étais pas surprise que quelqu’un ait entendu la scène de la bibliothèque ou gênée de mon acte. Bien au contraire, j’étais tellement fière d’avoir montrée sa véritable personnalité au monde entier, maintenant ils sauraient à quoi s’attendre avec elle. Puis elle méritait cette torture à bien y repenser. Elle avait osée ne pas m’écouter ce qui dans mon livre des bons comportements était le crime ultime des bons pions de mon échiquier. Parlant de jeu, je fixais l’adolescent ténébreux droit dans les yeux et je ne pouvais m’empêcher de me demander à quoi il jouait exactement. Il était différent des autres, mais je ne saurais trop mettre mon doigt sur le pourquoi, peut-être était-ce simplement mon attirance étrange envers les mal-aimés du monde qui parlait. Peut-être était-ce l’adolescente morte seize ans plutôt qui le trouvait mignon et dangereux à la fois. Je ne saurais dire, j’avais juste eu un intérêt et il en avait un à son tour. Il reparlait de nouveau de sa voix toujours aussi joueuse et je trouvais cela tellement chou. Je ne pu m’empêcher d’apposer mes mains sous mon menton pour l’écouter avec une réelle fascination. Comment pouvait-il être aussi intelligent? C’était peut-être les cheveux? Je devrais tenter de colorée ma chevelure de flamme d’un noir d’ébène pour voir si cela aiderait mon cerveau à mieux réfléchir. Non, me dis-je, c’était sûrement la génétique. Il devait venir d’un couple d’idiot, comme dans les films, il était né géni pour ne jamais se sentir à sa place dans sa propre maisonnée. Je n’en pouvais plus, ma curiosité prenait le dessus, il m’intéressait à un point inimaginable. Qu’est-ce qu’il mangeait pour avoir une mâchoire aussi défini à son âge? À qu’elle heure se couchait-il le matin pour que ses cernes apparents soient pourtant si bien dissimuler sous le bleu cyan de ses yeux? Était-il toujours aussi rapide et déductif? Je ricanais un peu en fermant mes yeux quand il eut fini de parler.

«Oui, mais je n’assume pas, je préfère découvrir qu’assumer…le jeu serait beaucoup moins amusant si je devinais tout à l’avance.»

Dis-je avec une moue boudeuse avant de reprendre mon plus joli sourire et de croiser mes jambes en apposant mes bras sur le banc pour me supporter le dos.

«Quel monstre? Une psychopathe bipolaire qui n’a aucun contrôle sur sa personne ou ses pulsions primaires!»

Dis-je avec fierté avant de reprendre.

«J’imagine que de nos jours lui souffler dessus la provoque, donc cela ne devrait pas être un problème…mais tu ne veux pas parler de Rosenwald mon mignon petit loup. »

Dis-je affectueusement en le regardant de nouveau toujours aussi intriguée par sa personne. Devais-je mentionnée que j’étais une grande fanatique des surnoms? J’étais surtout une fanatique de mon échiquier et en y pensant bien il pourrait probablement avoir sa place parmi les pions. Qui sait, s’il présentait du potentiel il pourrait même augmenter au titre de fou. Je reprenais donc d’une voix douce et sulfureuse.

«Aller, dis moi ce qui t’apporte, j’exaucerai ton souhait et rien n’est hors de la table pour toi. »


CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne



_________________
I focus on the pain
it's the only thing that's real. ▬ Everyone one i know goes away in the end. I will let you down, I will make you hurt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Pacte entre démone et Damon?  

Revenir en haut Aller en bas
 
Pacte entre démone et Damon?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» Est-ce que votre BC ferme entre Noël et le Jour de l'an?
» Session hiver 2011 des ateliers "Rivalités entre frères et soeurs"
» Les sorties entre collègues...
» Les difficultés de sommeil de nos enfants, entre douceur et fermeté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Archives :: Archives des membres :: Anciens RP-
Sauter vers: