AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


.
 

Partagez | 
 

 Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alyssa Rosenwald
Civils
Messages : 552
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Dim 6 Aoû 2017 - 16:57


Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen

 


Depuis quelques temps je travaille sur mes recherches. J’y passe tout mon temps libre et presque toutes mes nuits. J’ai besoin de savoir la vérité. Je veux savoir ce qui s’est réellement passé et savoir comment Samuel a pu devenir ce meurtrier de sang froid.  Je crois que je suis entrain de faire fondre mon cerveau et que je deviens folle. J’ai cherché partout, j’ai passé des nuits blanches, je ne vois plus personne. Je n’avais déjà pas vraiment d’amis mais alors là… Je pense que les gens m’ont oublié… J’ai même diminué mes visites à Nana. Je ne veux pas qu’elle continue de me dire que Samuel est passé la voir. Je ne veux plus entendre qu’il est encore vivant. Ce n’est juste pas possible. Et je n’en peux plus de chercher du vent. Il n’y a aucune trace de toute cette histoire. Mais j’arriverais à mes fins. Je sais que je peux. Je veux devenir journaliste parce que je sais que je suis douée pour cela. Il faut que je prenne l’histoire Rosenwald comme un article pour un journal. Cela sera peut être plus simple. Il faut juste que je sois méthodique. Je ne trouve rien mais il y a un endroit où je n’ai pas encore fouillé malgré ce que m’a dit Natasha. Elle m’a dit d’aller voir chez Nana. Je n’ai pas confiance en cette fille mais je vais finir par l’écouter. D’abord je dois aller fouiller dans notre manoir. Peut-être que dans l’une des nombreuses pièces il y aura une photo ou un document… On ne sait jamais. Il se peut même que j’y trouve réellement tout ce que je cherche. Il me suffira d’aller dans la chambre de… Mon frère ou de ma soeur… Cela me fait toujours aussi bizarre d’employer ces mots…

Bon c’est décidé je dois emprunter les clefs du manoir. Je vais donc dans la chambre de mes grands parents discrètement et ouvre le tiroir de la table de chevet de ma grand mère. Les clefs sont bien là. Je les prends et retourne dans ma chambre pour prendre mon sac contenant mon carnet, mes stylos ainsi que ma lampe torche. Direction le manoir… En chemin j'accélère le pas au fur et à mesure que j’approche. Je sens qu’il va se passer quelque chose d’intéressant, je vais découvrir un indice. C’est aujourd’hui j’en suis persuadée. Enfin c’est ce dont j’essaie de me convaincre. Au bout d’un certain temps j’arrive enfin. Bizarrement la porte n’est pas fermée à clef. Aurais-je oublié de la fermer la dernière fois? Ou papi y serait allé et aurait oublié de fermer? Enfin bon ce n’est pas grave. J’oublie vite ce détail et entre dans le manoir. L’ambiance est pesante. Le silence est lourd. Mais je me sens bien ici. J’avance et erre dans les pièces du rez-de-chaussée. Pour l’instant je ne fais pas mes recherches, je veux juste m'imprégner des lieux et revivre des instants qui n’ont jamais existés. Moi courant, pourchassée par mon frère et ma soeur qui veulent me chatouiller. Ou les noëls devant un sapin avec toute la famille réunie… Je souris mais de tristesse. Cela aurait été si merveilleux mais je n’y aurais jamais le droit donc il vaut mieux que je passe à autre chose. Il faut que j’aille au premier étage. L’ambiance y est bien plus lourde mais c’est là que je veux commencer mes recherches. Je veux aller en premier dans la chambre de Jenna. Je veux aller voir la chambre de ma soeur sous un autre angle. Je suis venue ici je ne sais combien de fois mais c’est la première fois que je viens pour y chercher quelque chose, pour y trouver une partie de la vérité.

L’escalier grince lorsque je l’emprunte enfin. Cela me donne des frissons dans le dos. Je m’arrête une seconde, je ne sais pas pourquoi, puis continue mon ascension. Je passe ensuite devant plusieurs portes mais seule la troisième m’intéresse pour l’instant. Je m’arrête devant et pose ma main sur la poignée. J’ai besoin de prendre une grande inspiration pour me donner la force nécessaire. J’ouvre la porte et avance dans la pièce. Elle ne sent pas le renfermé, elle est calme et sombre à cause des volets fermés. Soudain je pousse un cri et recule précipitamment. J’ai vu une ombre bouger dans la pièce. Je décide d’entrer à nouveau, une fois la peur retombée. Un ou une imbécile a décidé de venir visiter le manoir de l’horreur. Mais c’est chez moi ici et je ne tolère personne dans ce lieu. Je sors très rapidement ma lampe de poche et la tient comme une arme prête à frapper au besoin l’individu qui s’est permis d’entrer ici. Ainsi donc la porte a sans doute été forcée par lui.

- Qui êtes-vous? Vous êtes ici chez moi et vous n’êtes pas le bienvenue ! Veuillez sortir d’ici!

Je m’arrête soudain de parler. Je ne m’attendais pas à tomber sur un jeune homme. Encore moins un jeune homme plutôt séduisant et qui a l’air sûr de lui. Est-ce qu’il sourit? Que fait-il ici? Qui est-il? J’espère qu’il répondra à mes questions. Il n’a pas l’air d’une menace, d’être quelqu’un qui est venu pour voler ou casser quelque chose, mais on ne sait jamais.
 

 
© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel J. Rosenwald
Démon
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Jeu 17 Aoû 2017 - 23:39


Sad or Beautiful Story

Alyssa & Samuel

Le soleil avait brillé toute la journée sur la ville de Vancouver. Chaque être humain se pressait en croyant à tort pouvoir gagné quelques secondes de leur journée. C’était une chose amusante à observer car malgré tout le temps qui avait été sauvé dans leur minable empressement, il finissait toujours par y avoir une situation hors du contrôle qui faisait en sorte que tout se retrouvait perdu. Un bouchon de circulation par exemple, ou même un bête accrochage entre deux voitures. Un minuscule petit détail pouvait rendre des dizaines de personnes de mauvais poil et cela pour de nombreuses heures durant. Depuis mon retour sur terre, je dois avouer que je m’amusais comme un fou à voir les humains agir comme si la vie était la chose la plus merveilleuse qui pouvait leur être offerte. Pourtant beaucoup de gens vivait chaque jour dans de grand malheur et pour eux, la vie était un calvert, une souffrance, une punition. J’avais donc pour travail de rappeler à ceux qui se trouvaient à être trop heureux que la vie se montre parfois horrible, voir même cruelle. J’avais fait mon travail sur ce point la veille au soir, j’avais réussi à isolé un jeune homme en plein dans son adolescence. Il m’avait suivi bêtement lorsque je lui avais parlé d’un jeu vidéo. Le maitrisé n’avait pas été bien difficile et ensuite, j’avais fais ce que j’avais le plus de plaisir à faire avec ce genre de personnes. Je l’avais violer avec force et ensuite j’avais abandonné son cadavre castré et décapiter dans le parc. Les rendre invisible n’était plus grandement important. Mais je gardais encore le plaisir sadique à rappeler aux gens que le tueur de Vancouver était de retour.

La télévision en avait parlé toute la journée, un meurtrier était recherché pour un crime qui rappelait ceux du tueur qui avait sévie seize en plus tôt. J’avais donc tranquillement écouté les nouvelles dans un petit restaurant de quartier. Ce n’était pas un endroit qui existait lorsque j’étais un simple humain et donc il était facile de m’y rendre sans que personne ne reconnaisse mon visage d’ange. Après la découverte de nos corps la plupart des familles qui habitaient autour du manoir avaient déserté l’endroit. Comme s’il craignait de croiser un jour le diable. Dans un certain sens, il avait prient la bonne décision puisque maintenant que j’étais de retour, je comptais bien continuer mon travail. Ce ne fut que lorsque le soleil commença à descendre que j’ai pris la décision de retourner au manoir. Je savais parfaitement que Jenna finirait par revenir aussi mais si j’étais chanceux j’avais encore quelques heures de tranquillité devant moi. Plus les jours avançaient et plus elle me tombait sur les nerfs. Elle me suivait partout, littéralement partout. J’avais de la difficulté à me rendre à la salle de bain tout seul vous imaginez ? J’avais du utilisez une certaine violence la veille même car elle allait un peu trop loin. Je lui avais donc rappeler de manière peu conventionnelle que c’était moi le chef et qu’elle devait m’obéir. Elle semblait avoir comprit le message alors qu’elle remontait sa petite culotte.

Alors que je réfléchissais à tout cela, j’ai distraitement déverrouillé la porte principale du manoir. Je ne me suis cependant pas réellement préoccuper de la verrouillé de nouveau. De toute manière quand j’étais à la maison, Jenna avait tendance à se plaindre quand elle arrivait devant une porte verrouillé avec un compagnon mais qu’au final j’étais la. Donc maintenant quand j’étais à la maison, la porte demeurait le loquet ouvert. J’ai rapidement pris une pomme sur la table de la cuisine et je me suis dirigé nonchalamment au premier étage. J’ai alors ressenti le besoin de retourner dans la pièce la ou tout était arrivé. J’ai immédiatement bifurqué vers l’escalier qui menait au deuxième étage et je me suis rendu au bout du corridor. Sans prendre la moindre pause j’ai poussé la porte qui fermait la pièce et en silence, j’ai observé l’endroit. On pouvait encore voir les meubles dans la position exacte ou je les avais placer, on voyait même le nœud de corde au plafond, là ou je m’étais pendu mais encore mieux … on pouvait voir la marre de sang sécher ou j’avais mis à mort ma très chère sœur. Juste à cette pensée je pu ressentir un violent frisson me remonter dans la colonne. Une petite baise serait apprécier si la sœur ne revenait pas accompagner se soir. Après avoir été quelques minutes dans cette pièce maudite, je suis retourné au premier, là ou se trouvait encore ma chambre. Elle était dans un état parfait. Depuis notre retour sur terre, nous avions reprit possession de nos chambres comme si nous ne les avions jamais quittés.

Je suis resté environ deux heures assis à mon bureau, à travailler sur le projet que le diable nous avait demandé à ma sœur et moi. Sur le parchemin on pouvait déjà voir plusieurs étampes sanglante, preuve que l’âme avait bien été livrer comme prévu. Ce fut cependant le grincement de la porte qui me fit réaliser que quelqu’un entrait dans le manoir. Sur le coup, croyant qu’il s’agissait de Jenna, je me suis rapidement levé pour me rendre silencieusement à sa chambre. Je comptais bien lui imposer une petite gâterie et ce même si elle n’en avait pas trop envie. Je suis donc rester silencieux, appuyer contre le mur du fond à attendre. Cependant, lorsque la porte s’ouvrit, je remarquai immédiatement que ce n’était pas Jenna. La demoiselle poussa un cri en me voyant ce qui me fit exprimer un léger sourire d’amusement. Sa réaction ensuite fut encore plus amusante à regarder. Elle était là, pointant une lampe torche sur moi comme si c’était une arme. Sa voix ce fit alors entendre, elle mentionnait le manoir comme étant chez elle. Sale petite garce si seulement tu savais qui se trouvait devant toi qui n’oserait jamais dire ce genre de chose. Jenna m’avait mentionné que nous avions une sœur cadette et je dois dire que ce détail ne m’était pas du tout important. Cependant qu’elle soit ma sœur ou non, si je pouvais m’amuser je le ferais. Je lui adressai donc un très léger sourire rassurant puis j’ouvris les lèvres.

« Calme toi, un ami est venu ici dernièrement et sous la peur il a perdu son alliance et donc j’étais là juste pour la retrouver. »

Je redevins silencieux quelques instants, la laissant absorber les informations que je venais de lui donner puis, j’ouvris les lèvres de nouveau, continuant de la regarder directement dans les yeux.

« Je m’appelle Samuel »

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyssa Rosenwald
Civils
Messages : 552
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Ven 18 Aoû 2017 - 7:57


Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen

 


Je ne comprends pas pourquoi les gens aiment venir ici. Cet endroit est sinistre et empli de tristesse et d’horreur. Dans la chambre de Jenna, ma sœur, il y a encore les traces du passé, de sa mort répugnante. Cela doit bien les faire frissonner ces abrutis fans d’histoires d’horreur. Moi, si je viens de temps en temps, c’est pour rechercher la vérité et découvrir mon histoire, en savoir plus sur ma famille. Et je viens également car j’aime m’imaginer la vie que j’aurais pu avoir si mon frère n’avait pas été un sociopathe. Aurais-je été proche des jumeaux ? Mes parents m’auraient-ils aimée ? Serions-nous heureux et une famille modèle ? Hélas je ne le saurais jamais. En attendant je vis avec un grand père qui ne parle que trop peu, j’ai une grand-mère complètement folle et des parents que je ne vois jamais car ils n’arrivent pas à rester plus de cinq minutes dans la même pièce que moi car soit disant je leurs fais trop penser aux enfants qu’ils ont perdu. Et surtout, je vis avec deux fantômes dont j’ignore le visage.
Mais en me rendant à l’étage jamais je n’aurais cru tomber sur une de ce genre de personne. Qui plus est un qui parle de son ami qui a eu peur et qui est donc parti sans son alliance. Mais ce n’est pas normal c’est une propriété privée. Personne n’a à entrer ici. Et comment font-ils d’ailleurs ? La porte était déverrouillée donc ils ont les clefs, mais où les ont-ils trouvées ? Je crois qu’en fait je n’ai pas envie de savoir cela. Toujours est-il qu’un inconnu traine dans le manoir familial comme si c’était normal et il cherche soit disant un objet qu’un ami a perdu. Cet ami aurait pu venir lui-même récupérer son alliance non ? Je ne crois pas du tout à son histoire mais je ne veux pas crier au scandale car je suis seule face à cet individu qui pourrait me causer pas mal de souci au vu de ma super force physique… J’allais malgré tout lui faire une petite réflexion lorsqu’il se présente en tant que Samuel. Je reste une seconde ou deux la bouche ouverte en retenant ma respiration. Samuel… Comme Samuel et Jenna ? Comme mon frère sociopathe mort il y a seize ans ? Je manque de m’écrouler de rire mais je me retiens. Je suis aussi folle que ma grand-mère à croire que cela aurait pu être possible, qu’il aurait pu être mon frère. J’essaie alors de garder mon calme mais un sourire apparait sur mon visage.

-Enchantée Samuel. Moi c’est Alyssa Rosenwald et ce manoir appartient à ma famille. Tu ne devrais pas rester ici, tu n’es pas vraiment le bienvenue. Pour ce qui est de l’alliance je m’en fiche un peu en fait, ton pote avait qu’à faire attention au lieu de jouer à se faire peur.

Depuis qu’il me regarde droit dans les yeux je suis ébahie. Ce mec est un Dieu, un canon de beauté ! Avec ses lèvres si bien dessinées, son regard de tombeur et son corps qui a l’air si athlétique… Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas vu de jeune homme aussi séduisant et envoutant. Enfin je ne dis pas que je suis envoutée hein ni qu’il pourrait me faire craquer mais… Enfin bon vous voyez quoi. C’est un beau gosse, dans mon manoir… Ce n’est pas tous les jours le cas… Et je tairais le fait que j’ai eu que très peu de relation avec quelqu’un. Non pas que je veuille en avoir une avec lui. PFFFFF j’en ai marre de ce cerveau et de ces hormones… Changeons de sujet.

-Je ne t’avais jamais vu dans les environs. Tu es du coin ?

Et voilà que je me mets à faire la conversation normalement avec un cambrioleur. J’ai vraiment un souci moi. Juste après lui avoir posé la question je détourne le regard pour jeter un œil dans la pièce. Oui je cherche à voir s’il a volé quelque chose ou non. Sait-on jamais. Mais tout à l’air à sa place. J’irais bien jeter un coup d’œil plus en profondeur vers le bureau de ma soeur voir s'il a fouillé les tiroirs mais pour cela il faudrait que je passe devant Samuel et que je lui tourne ensuite le dos, et ça il en est hors de question.

 

 
© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel J. Rosenwald
Démon
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Ven 18 Aoû 2017 - 15:38


Sad or Beautiful Story

Alyssa & Samuel

Le manoir était unique en son genre, lugubre mais magnifique à la fois et depuis la mort de ma jumelle et de moi-même plusieurs personnes souhaitaient obtenir une parcelle de notre histoire. J’avais entendu dire que mes parents avaient du payer des agents de sécurité pendant les cinq premières années car trop de personnes tentaient de forcer l’entrée de l’endroit pour pouvoir voir de leur propre yeux la pièce qui avait été au centre de tout pendant presque deux mois. La radio, la télévision et même les journaux parlaient sans arrêt de la perte horrible que la famille Rosenwald avait subit et de combien j’étais un monstre au final. Personne n’aurait jamais cru qu’un être aussi doux et gentil comme je l’étais aurait pu devenir le tueur en série le plus sadique et rechercher de l’histoire de Vancouver. Je dois avouer que j’étais particulièrement fier de mon histoire et de ce que j’avais fais et ce même si tout sa avait couter à ma famille une honte international. La seule chose que je regrettais en fait, c’était d’avoir laissé Nana toute seule durant toute ses années. La pauvre avait été placée en maison de retraite sans la moindre gentillesse lorsque j’étais allé la voir après mon retour sur la belle boule bleue. Cette femme méritait tellement mieux que ce qu’elle avait du subir. La pauvre …

Ce fut la voix de ma nouvelle compagne du moment qui me fit sortir de mes pensées. Elle se disait enchantée. Au vu de son visage et du regard qu’elle me lançait, sa n’était clairement pas véridique. Je ne fis cependant pas de commentaire, me contentant de continuer à écouter ses paroles en silence. Ce fut d’ailleurs à ce moment que je pu me rendre compte que la jeune rouquine qui se tenait devant moi était en fait ma sœur cadette car elle se présenta à moi comme une Rosenwald. Il s’agissait d’une surprise agréable au vu du nombre encore restreint de jour que j’avais passé sur terre depuis mon retour. Pour être totalement sincère, cette jeune femme ne m’intéressait pas du tout. Je n’appréciais en fait pas réellement de savoir que ma mère est décidée qu’elle devait de nouveau tomber enceinte. Je savais bien qu’elle n’avait jamais voulu nous remplacer, Jenna et moi étions tout de même ses anges. Jenna m’avait parlé de notre sœur quelques jours auparavant mais je ne l’avais pas vraiment écouté. Je n’avais pas vraiment envie de la connaitre. Le seul attrait que je pouvais avoir pour elle était sur le plan sexuel, ou encore pour avoir une âme de plus à donner au diable. Je verrais bien avec le temps si je la croisais de nouveau. La suite de ses paroles dit disparaitre le léger sourire qui était présent sur mes lèvres. De quel droit elle pouvait dire que ce manoir appartenait à notre famille ? Depuis trop longtemps cet endroit avait été lâchement abandonné, il ne leur appartenait plus à présent. Il était à Jenna et à moi, personne d’autre n’avait droit d’y venir et sa, elle finirait par le savoir. Je lui ferais ravaler ses paroles à cette petite pute.

Je suis cependant rester silencieux. Si je me laissais aller à cet instant précis elle finirait de la même manière que tous les autres. Et même si elle avait un lien de sang avec moi, je ne regretterais aucunement d’offrir un autre deuil à ma famille. Je ressentirais tellement de plaisir à les voir souffrir de nouveau, savoir que leur cœur était meurtri par la disparition de leur dernier enfant, dans des circonstances rappelant les meurtres horrible que leur fils avait commis. Mon dieu que se serait agréable ! Mais pour l’heure je ne pouvais pas lui faire de mal, Nana m’avait demandé de la laisser tranquille, elle n’avait pas le cœur assez solide pour tolérer une nouvelle tristesse. Elle avait donc de la chance que j’ai vu Nana en premier. La voix d’Alyssa me fit sortir de mes pensées. Elle était étrange celle là, une minute j’étais une nuisance, un intrus dans sa si merveilleuse maison et l’instant suivant elle me parlait comme si je l’avais croisé dans la rue. Je mis quelques secondes à lui répondre.

« Je viens d'arriver en ville … après la découverte des jumeaux ma famille à préférer déménager … Mais personnellement je n'aimais pas la compagne. »

C’était un mensonge mais elle n’avait pas à le savoir. Au final il était vrai que beaucoup de familles avaient déserté la ville après la découverte des corps de ma sœur et moi alors c’était une excuse valable à lui donner. Je me doutais bien que cette jeune demoiselle n’était pas ici seulement pour une visite, elle semblait chercher quelques choses. Je me permis donc de parler de nouveau.

« Mon frère était à la même école que ton frère et ta sœur avant … tu sais ... »

Ma voix était douce, parfaitement calculé. Une idée commençait à prendre place dans mon esprit malveillant. Je comptais bien me faire un peu de plaisir avec cette histoire.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyssa Rosenwald
Civils
Messages : 552
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Dim 20 Aoû 2017 - 5:22


Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen

 


Lorsqu’il m’annonce que sa famille vivait à Vancouver avant la vague meurtrière qui s’est abattue ici à cause de mon frère et qu’ils ont préféré déménager, je ne peux m’empêcher d'imaginer la tâche de sang montrant où est morte Jenna et la corde de pendu où Sam a expiré son dernier souffle. Ces deux horribles trace du passé sont dans je ne sais plus quel endroit du manoir... Décidément je ne pourrais jamais m’habituer à cette vision. J’ai toujours du mal à venir dans cette chambre mais j’en éprouve le besoin. J’espère encore tomber sur un indice pour savoir qui ils étaient réellement, à quoi ils ressemblaient exactement. ces deux horribles choses me donnent encore plus envie de tout découvrir, tout savoir. Même si de plus en plus souvent je me dis que je devrais laisser tomber. Si personne de ma famille ne veut m’en parler ils ont sans doute une raison importante… Mais savoir que mes parents n’arrivent pas à me regarder dans les yeux à cause de mon frère et ma soeur me fait mal. Ma famille ne m’aime pas pour quelque chose qui a été commis avant ma naissance, quelque chose qui n’a strictement rien à voir avec moi…

Je repose mon regard sur Samuel. Son frère connaissait Jenna et Samuel ! Aurait-il des photos d’eux? Pourrait-il me parler de leurs personnalités? De comment ils vivaient? Mais comment poser toutes ces questions à un pur inconnu qui est entré par effraction dans la demeure familiale des Rosenwald? Je dois cacher le trouble qu’il a créé en moi. Je vais donc m’asseoir sur le lit et réfléchit quelques secondes à ses mots. Son frère les connaissait, mais lui non puisqu’il a l’air d’avoir mon âge. Il pourrait peut-être se renseigner pour moi. Mais pourquoi le ferait-il? On ne se connait pas. Je ne suis personne pour lui.

-Il… Il t’a déjà parler d’eux? De comment ils étaient avant? Avant de mourir?

J’aimerais tout lui dire. Lui dire que je cherche à découvrir la vérité, à savoir à quoi ils ressemblaient, savoir si je suis comme eux… Oui je veux savoir s’il y a un risque que je devienne folle à mon tour. C’est légitime non? Mon frère est devenu sociopathe, mon père insensible, ma grand mère folle. Est-ce de famille les problèmes psychologiques?

-Tu crois que tu pourrais me parler d’eux? J’aimerais savoir qui ils étaient… Comprendre ce qu’on me cache…Je ne sais presque rien sur eux alors qu’ils étaient ma famille.

Voilà je l’ai dit et je ne sais même pas pourquoi. C’est juste son regard qui m’a donné confiance. Il y a quelque chose dans son regard qui me donne envie de lui parler pour tout savoir mais également pour me rapprocher de lui. Il dégage un je ne sais quoi. Il a une odeur de danger, un regard intelligent. Je ne saurais expliquer. C’est peut-être sa façon de se tenir, de parler… Et son sourire est plutôt sexy. J’ai envie de croire ce qu’il pourra me dire. Pourquoi me mentirait-il de toute façon? Qu’est-ce que cela lui apporterait? Il faut que j’en sache plus et il peut sans doute m’aider en me mettant en relation avec son frère ou je ne sais comment. J’en oublie presque mes craintes et ma colère que j’ai ressenti en le voyant dans cette pièce à mon arrivée.

 

 
© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel J. Rosenwald
Démon
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Mar 22 Aoû 2017 - 8:45


Sad or Beautiful Story

Alyssa & Samuel

Cette jeune demoiselle avait un comportement plutôt étrange. Une seconde j’étais un puéril petit voleur et la suivante j’étais un invité comme un autre. Elle avait clairement le Rosenwald dans les veines celle là. Cela expliquait certainement pourquoi ce n’était pas nos parents qui avaient veillé à son bonheur. Elle nous ressemblait trop à Jenna et moi. Ils devaient souffrir le martyre en observant cette jeune demoiselle s’épanouir en démontrant des ressemblances avec moi. À y penser c’était une situation plutôt amusante. Elle n’était surement pas une mauvaise personne, seulement elle était venue au monde dans le pire moment possible de la famille. Elle avait donc du grandir en pensant que nos parents ne l’aimaient pas. Mais c’était certainement complètement faux. Notre mère était incapable de ne pas aimer l’un de ses enfants et j’en suis certain, devoir ignorer sa fille cadette de tel manière devait lui causer des souffrances horrible. Quoi que … si elle n’avait pas parlé à mon père de mon attirance pour les hommes à la base, nous serions encore là. Vivant je veux dire ! Probablement que rien de tout ceci ne serait jamais arriver et qu’à cet instant précis, Alyssa ne se tiendrais pas devant son propre frère sans savoir que c’était lui.

Ce fut la voix d’Alyssa qui fit en sorte que je pu sortir de mes pensées sadiques. Elle semblait intéresser à savoir si mon ‘’ frère ‘’ m’avait parlé de son frère et sa sœur. Je fis donc mine de réfléchir un peu. Je devais tous de même avoir l’air crédible avant de lui inventer quelques choses sur moi-même. Je ne pouvais pas non plus lui dire quelque chose qui pourrait lui faire comprendre qui j’étais réellement au fond. Car je ne comptais pas lui dire qui j’étais réellement. Le fait qu’elle soit ma sœur ne m’empêchait en rien de profiter un peu de la situation actuelle. Jenna pouvait en témoigner, les liens de sang ne m’avait jamais déranger et donc si je pouvais profiter un peu de cette jeune femme et m’en sortir avec des avantages sexuels, pourquoi pas ! Alyssa reprit la parole à ce moment, elle espérait tellement que je puisse lui dire quelques choses sur sa famille au final. Il était vrai qu’elle avait été tenu dans le silence et le secret depuis sa naissance. Aucune photo de Jenna et moi n’était visible nul part. Mes parents avaient absolument tout détruit quelques mois après notre mort. Peut-être en espérant soulager leur conscience de tout ce qui s’était produit ? Peut-être aussi regrettaient-il de m’avoir ainsi protéger pendant toute ses années meurtrières. Car au fond la faute de notre mort leur revenait directement. Ce fut à ce moment que j’ouvris les lèvres.

« Il ne m’a pas parler beaucoup d’eux non … »

Je pris la peine de laisser le silence s’installer brièvement avant de finalement le briser de nouveau. C’était agréable de créer la déception chez une personne avant de finalement lui donner des informations.

« Tu as une certaines ressemblance avec eux selon ce qu’il m’a dit d’eux. Pas en mal évidemment. Personne je crois n’as envie de ressembler à ton frère. »

Une nouvelle pause. Jenna allait avoir envie de me tuer une deuxième fois. Sa allait être amusant.

« Il semblerait que votre père était au courant de tout. Mais il préférait garder le secret car ses entreprises avaient trop d’importance pour lui … alors si on y pense bien, la mort de ta sœur et de ton frère à été causer par le fait que cet homme préférait son argent à ses enfants … »

Je ne savais pas comment Alyssa allait prendre les accusations directe envers notre père mais personnellement je n’en avais pas grand chose à faire. Qu’elle soit fâchée, triste ou même déçue ne causait aucune douleur chez moi. Quoi que peut-être la tristesse la rendrait sexuellement ouverte à se détendre avec un pur inconnu. La suite nous le dirait bientôt !

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyssa Rosenwald
Civils
Messages : 552
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Mer 23 Aoû 2017 - 6:04


Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen

 


C’est drôle comment mon comportement a changé face à cet inconnu. Au départ j’étais en colère car il a pénétré le manoir sans y avoir été invité mais ensuite je trouve cela plaisant de parler avec lui. Il n’a pas l’air méchant dans le fond. Je me fais peut être des films hein mais ce n’est pas grave. Il aurait voulu m’attaquer, je pense qu’il l’aurait fait dès que j’ai pénétré dans cette pièce. En plus il a l’air de connaitre des choses sur ma famille. Enfin son frère a l'air d’être au courant. Je pourrais peut-être avoir des informations intéressantes et peut être même qu’ils ont une photo de classe ou je ne sais quoi qui me permettrait de voir à quoi ils ressemblaient. Cela ferait tellement avancer mes recherches sur le secret familial.

-Oh… Dommage.

Mince… Son frère ne lui a pas beaucoup parlé de la famille… C’est vraiment dommage. J’espère qu’il ne voit pas à quel point je suis déçue. J’ai un sourire triste lorsqu’il me dit que je leur ressemble en bien… J’aimerais le croire sur parole. Je crois hélas que j’ai également un mauvais côté d’eux… La folie. Même si je suis encore loin de leur niveau. Et là il m’annonce ensuite une bombe. Notre père savait tout ? Il n’a rien dit pour protéger ses entreprises ? Il a préféré l’argent, le profit, la cupidité à sa famille ? Il a laissé mourir ses enfants pour son profit personnel ? Comment a-t-il pu faire une chose pareille ? Mais c’est horrible ! Jenna aurait pu être encore en vie s’il avait réagi ! Et Samuel ne serait peut-être pas devenu un tueur et ne se serait pas donné la mort s’il avait eu un père plus présent ! Je ne sais pas comment je dois digérer cette information. Il y a de la colère en moi mais également un profond chagrin. C’est de la faute de mon père si la famille Rosenwald vit comme cela. Il m’a privé de tout ce que j’aurais pu avoir. Et il a fait pire envers ses deux premiers enfants… Il les a condamné à mort…

Je me mets à faire les cent pas en évitant le regard de Samuel. Je ne veux pas qu’il voit à quel point ce qui vient de me dire me touche. J’ai envie de hurler, de pleurer, de casser tout ce qui se trouve dans cette pièce mais je n’en fais rien. Au final je retourne m’asseoir sur le lit et cache mon visage avec mes mains. Les larmes coulent enfin. Je ne veux pas qu’il voit à quel point je suis faible…

-Notre père… Il les a laissé mourir pour de l’argent ? Pourquoi je n’arrive pas à être totalement surprise ? Si seulement il en avait été autrement… Ils seraient avec moi aujourd’hui… Ils auraient pu avoir un avenir et faire de grandes choses… Ca me fait si mal de faire partie de cette famille…

Plus j’avance dans mes recherches et plus je me rends compte que j’ai une famille complètement barge. Un meurtrier par silence, un psychopathe, une Alzheimer qui perd la boule. Au final il n’y a que ma mère qui est presque normale, même si je suis sûre qu’elle en voyant beaucoup… Et une sœur victime des hommes de sa famille. Je lève mes yeux vers Samuel pour éviter de penser à tout cela. Je veux oublier cette histoire mais je ne sais plus comment faire.

 

 
© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel J. Rosenwald
Démon
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Ven 25 Aoû 2017 - 20:00


Sad or Beautiful Story

Alyssa & Samuel

Je n’arrivais pas encore tout à fait à comprendre réellement ce que voulait Alyssa. Un moment elle semblait absolument vouloir tout savoir du passé de sa famille alors que l’instant d’après elle semblait complètement subjuguer par les informations qu’elle apprenait, comme si elle n’était pas prête à les entendre au final. J’avais vu son expression faciale passé de la joie, à la tristesse, à l’horreur puis finalement à la colère et la tristesse en moins de cinq minutes. C’était hallucinant le nombre d’émotions qu’une femme pouvait contenir. J’étais heureux d’avoir un pénis dans ce genre de moment. Je ressentais des émotions oui, mais régulièrement les même et très rarement plusieurs à la suite l’une de l’autres. Je le vivais d’ailleurs très bien. Ce fut d’ailleurs sur cette impression de cette jeune femme que je lui avouai ce que Jenna m’avait dit à propos de notre salop de père. Elle semblait dévaster par ce qu’elle venait tout juste de savoir. Même que sur le coup, elle quitta le confort du lit de Jenna pour commencer à marcher dans la chambre. Elle semblait en pleine réflexion mais clairement elle n’avait pas encore assez confiance en moi. Cela se voyait juste de la manière qu’elle évitait de me regarder. En fait il y avait deux options, soit elle refusait de croiser mon regard car elle ne me faisait pas confiance, ou elle ne souhaitait pas que je la voie aussi démunie face à tout cela. Je ne pouvais cependant décrocher mon regard de son corps, observant chacun des signaux qu’elle m’envoyait sans réellement le vouloir.

Elle mit quelques minutes avant de finalement retourner auprès du lit de Jenna pour s’y assoir une nouvelle fois. Ce fut à ce moment que je pu percevoir la réelle tristesse que cette nouvelle avait sur elle. Les larmes glissaient sur ses joues comme l’eau glisse sur le dos d’un canard. J’observais la scène en silence. Aucunement mal à l’aise devant cette énorme démonstration de faiblesse. En fait son comportement ne me dérangeait aucunement, les sentiments n’était pas réellement important pour moi et donc je ne leur donnais que très peu d’importance au final. Sa voix brisa le silence une nouvelle fois, elle était étrangler par la tristesse mais j’arrivais tous de même à comprendre ce qu’elle disait. Elle semblait complètement détruite de savoir que notre père m’avait laisser agir à ma guise pour protéger son entreprise, elle avait presque honte de faire partie des Rosenwald. Je ne souhaitais aucunement à la base qu’une autre personne s’ajoute à notre famille. Si j’avais pu faire en sorte que notre mère ne retombe pas enceinte je l’aurais fais, mais je n’avais pas encore l’âge ni le droit de prendre des décisions pour elle.

J’étais encore immobile, près du mur du fond à observer Alyssa en silence. Je réfléchissais à ce que je puisse dire ou faire pour lui faire croire que je m’intéressais réellement à ses paroles. Je n’étais pas extrêmement doué dans ce genre de chose mais je n’avais pas le choix. Alyssa me croyait normal. Elle ne savait pas qu’elle avait devant elle le frère complètement fou qui avait détruit toute sa famille et techniquement elle ne devait pas le savoir. Je me suis donc résigner à m’approcher d’elle lentement pour finalement m’assoir sur le lit à ses côtés. Elle avait besoin de se changer les idées et je ne connaissais qu’une seule manière de le faire. Je lui esquissai un léger sourire avant de prendre la parole.

« Tu veux faire un tour de toboggan ? En cherchant l’alliance de mon ami j’ai remarqué que le manoir en avait un … et il semble en bon état … Quand j’étais jeune j’adorais en faire. »

Oui d’accord c’était une idée stupide et beaucoup trop enfantine pour que se soit logique mais sur le coup c’était la seule idée qui m’était passé par la tête. La glissade commençait au quatrième étage du manoir et terminait sa course dans le hall d’entrée. Lorsque j’étais jeune j’adorais ce cadeau de Nana tout autant que Jenna. J’avais cependant cessé de l’utiliser avec les années. J’étais beaucoup trop occuper à devenir le meurtrier le plus rechercher et épeurant du Canada.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyssa Rosenwald
Civils
Messages : 552
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Sam 26 Aoû 2017 - 6:24


Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen

 


Décidément plus je découvre des choses sur ma famille plus je me dis que les Rosenwald sont vraiment maudits. Et tout est de la faute de mon père et de ses entreprises. Comment il a pu laisser tout cela se produire? Je suis sûre que s’il avait été plus présent pour ses enfants Samuel n’aurait pas commis de crimes horribles, il n’aurait pas violé et tué sa soeur jumelle et il ne se serait pas tué. J’en suis vraiment persuadée. Je ne sais pas comment réagir, j’hésite vraiment entre la colère et le chagrin. J’ai même à mon tour des envies de meurtre. Je crois que je serais capable de tuer mon père. En tout cas si je le croise il va passer un sale quart d’heure et il ne faut pas qu’il m’énerve. Je comprend mieux pourquoi il a dû mal à me regarder. Il voit en moi ses enfants qu’il a tué, il voit tout ce qu’il a perdu; enfin c’est ce que je pense. Décidément je suis perdue et même faire les cents pas ne me calme pas le moins du monde. Et c’est au final une fille en larmes qui se retrouve sur le lit de sa soeur tuée. J’ai vraiment dû mal à regarder Samuel. J’apprécie bizarrement qu’il garde le silence. Je ne sais pas pourquoi mais cela me rassure un peu. Je n’aurais pas aimé qu’il dise une phrase bateau pour essayer de me consoler.

Au final il vient me rejoindre et s’asseoit sur le lit à côté de moi. C’est vraiment étrange, j’apprécie sa présence à mes côtés, comme si je retrouvais une partie de moi, une partie qui me calme. Je ne saurais expliquer ce que je ressens. Il m’apaise. Peut être tout simplement parce qu’il est là et m’écoute. Cela aurait pu être n’importe qui d’autre cela m’aurait peut être fait pareil. Je pense que c’est juste une présence qui me manque, quelqu’un à côté de moi, oui je crois que c’est pour cela que je me sens pas trop mal à côté de Samuel. Au final je le regarde et voilà qu’il me propose de faire du toboggan. Je me mets à rire et garde ensuite un sourire sur les lèvres. Il me propose de faire un jeu d’enfant pour me changer les idées. Je ne sais pas comment interpréter cela. A-t-il encore une âme d’enfant ou ne savait-il pas quoi dire pour essayer de me faire retrouver le sourire? Lorsque j’ai rigolé j’ai posé sans le vouloir ma main sur son genou de façon naturelle. Je la retire immédiatement lorsque je m’en rends compte.

-Du toboggan? Drôle d’idée mais pourquoi pas. En plus il glisse super bien, j’en ai fait les premières fois que je suis venue visiter le manoir.

J’ai envie de lui prendre la main pour le faire aller plus vite mais je me retiens parce que je ne le connais pas au final. Je me lève donc et sors de la pièce pour monter les marches pas trop vite. Il faut atteindre le quatrième étage. Je me retourne de temps en temps pour voir s’il me suit bien car il ne doit pas connaître le manoir parfaitement bien. Arrivée devant le toboggan je le regarde. Cela fait un moment que je n’en ai pas fait. J’ai peut être passé l’âge de faire ce genre de chose mais dans le fond cela ne me fera pas de mal. On peut peut-être bien s’amuser et rire un bon coup Samuel et moi. N’empêche il a eu une drôle d’idée de vouloir faire ce “jeu”.

- Tu es prêt? Tu veux descendre le premier?

Je pense que cela peut être sympa mais cela va nous forcer à faire du sport car nous devrons remonter les quatre étages si nous voulons glisser sur le toboggan plusieurs fois. Je ne suis pas vraiment sportive et j'espère que cela ne se verra pas. Moi vouloir impressionner un peu Samuel? NOOOoonnnn.... Pas du tout... Je ne trouve pas ce jeune homme hyper mignon et mystérieux.... Non vraiment pas... Même si je ne peux pas le jurer.
 

 
© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel J. Rosenwald
Démon
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Sam 26 Aoû 2017 - 13:51


Sad or Beautiful Story

Alyssa & Samuel

Agir de manière à peu près normal était plutôt étrange à mon regard. Il était vrai que je me foutais bien de ne pas plaire aux autres, mais si je restais le même qu’avant ma mort avec Alyssa, elle risquait fort probablement de fuir et ainsi donc je ne pourrais jamais obtenir ce que je voulais réellement. Ce fut d’ailleurs pour cette raison qu’en premier lieu je suis resté en retrait mais que par la suite j’ai osé m’avancer vers elle. Bien sur elle aurait pu refuser mon approche et me demander de m’éloigner mais elle ne le fit pas. Je ne savais réellement pas quoi dire et encore moins quoi faire mais je ne souhaitais qu’une seule chose, qu’elle cesse de pleurer. Je n’appréciais pas voir les gens pleurer … surtout quand je n’en étais pas la cause. Vous avez bien comprit, j’aime être la source de la tristesse et non pas seulement regarder une personne qui pleure pour une autre raison. Au bout de quelques instants je lui ai demandé si elle voulait faire du toboggan. Non pas que moi j’en ai envie, c’est malheureusement la seule idée qui m’est venu en tête alors que je tentais de trouver ce que je pouvais lui dire pour lui changer les idées. Immédiatement après avoir parler je me suis senti stupide mais ce sentiment ne dura pas puisque Alyssa éclata de rire.

Sa bonne humeur semblait revenu puisqu’elle m’adressait maintenant un sourire plutôt positif. Je ne pu cependant m’empêcher de quitté son regard l’espace d’une ou deux secondes lorsque je sentis sa main se déposer sur ma cuisse. Je ressenti immédiatement un frisson d’excitation me traverser le corps mais je fis tout pour rester le plus normal possible. En temps normal je lui aurais simplement sauter dessus et j’aurais abuser d’elle sans aucun remord et je suis absolument certain qu’elle aurait eu du plaisir comme jamais elle n’en avait ressenti, mais je ne pouvais pas me permettre cela pour le moment. Elle avait croisé ma route depuis tout juste quinze minutes, si je voulais qu’elle me fasse entièrement confiance je devais repousser au maximum mes instincts les plus sauvage pour demeurer neutre. La voix de la jeune femme se fit entendre juste au bon moment, cela me permit de me changer les idées et de cesser de penser à ses lèvres légèrement brillante, son regard pétillant et son corps particulièrement attirant et ce même si elle était vêtue comme un ours polaire. Si elle retenait réellement des Rosenwald, elle devait avoir un physique similaire à celui de Jenna et donc je savais parfaitement que si un jour elle se retrouvait nue devant moi, je pourrais apprécié le spectacle. Mais bon, pour revenir à la situation actuelle, Alyssa acceptait mon idée de retourner en enfance un peu. Elle m’avoua même qu’elle l’avait déjà essayer les premières fois qu’elle était venue au manoir.

Je l’ai regarder se redresser du lit en silence puis, je me suis redresser à mon tour pour la suivre. Techniquement je ne devais pas connaitre le manoir alors je la suivais en silence, observant le plaisir qu’elle avait à se rendre au quatrième étage de l’endroit. Elle ralentissait parfois l’allure pour me regarder, comme si elle avait peur que je disparaisse ou encore que je la perde de vue. Une fois arrivé près de l’entrée de la glissade, je l’entendis parler de nouveau. Elle me demandait si j’étais près et si je souhaitais y aller le premier. Je lui adressai un très léger sourire avant de m’approcher du bord du toboggan. Une autre idée venait de me germer en tête et je comptais bien tenter de la mettre en fonction.

« J’ai une meilleure idée. »

Je pris place dans la glissoire puis je me suis légèrement écarter les jambes de manière à créer un espace suffisamment grand pour un humain. Je me retournai lentement vers elle puis je lui esquissai un nouveau sourire.

« Vient avec moi »

J’attendais sa réponse ou encore même une réaction de sa part. Il n’était pas certain qu’elle accepterait mon offre puisque nous étions encore de véritables inconnus mais j’espérais tout de même que mon charme travaille pour moi de manière à ce qu’elle accepte mon offre. Peut-être que de sentir ma chaleur contre son corps ferait en sorte que je gagnerais quelques points supplémentaire ou peut-être même que je la rendrais encore plus intéressée qu’elle ne devait déjà l’être. Je ne pouvais savoir exactement comment elle se sentait à cet instant précis mais je le saurais certainement bientôt.

© Grey WIND.

_________________
I don't need your fuckin redemption
The devil is real. ▬ and he isn't a little red man with horns and a tail.He can be beautiful because he's a fallen angel and he used to be God's favorite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyssa Rosenwald
Civils
Messages : 552
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Sam 26 Aoû 2017 - 17:57


Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen

 


En montant les étages je me pose malgré tout quelques questions sur Samuel. Pourquoi ne l’ai-je jamais croisé auparavant? Dans quel établissement étudie-t-il? Quel genre de garçon est-ce? Parce que je vois bien qu’il est vraiment beau et qu’il a l’air charmeur même s’il n’a rien tenté avec moi alors qu’il aurait pu lorsque je pleurais dans la chambre. Il n’a pas mal interprété le fait que je pose ma main sur lui lorsque je me suis mise à rire. Il a l’air d’être un type bien mais je ne sais strictement rien sur lui. Je pense que s’il avait voulu me violer, me tuer ou voler tous les biens dans le manoir il l’aurait fait depuis longtemps et ne m’aurait pas proposé de faire du toboggan avec lui non? C’est ce que je veux croire en tout cas. Il me fait une plutôt bonne impression et j’aime à croire qu’il commence à m’apprécier… Il aura peut être envie de faire un peu plus connaissance avec moi. Cela ne me déplairait vraiment pas. Parce que je dois bien avouer quelque chose… Première fois qu’un garçon m’attire au premier coup d’oeil. C’est vrai que c’est étrange non? Je ne sais rien de lui et mon coeur palpite pourtant déjà… Je ne comprends même pas pourquoi. J’ai une sensation bizarre, comme si je retrouvais quelqu’un perdu depuis longtemps. Au départ j’avais envie de le frapper, de m’énerver contre lui à mort et au final la tension est redescendue d’un seul coup… Encore une fois je me dis que c’est peut être la folie Rosenwald qui me joue des tours ou alors mon manque d’attention, ou tout simplement mes hormones…

Dans les escaliers je regarde souvent derrière moi pour voir s’il suit mais également pour le regarder un peu… On m’a fourni deux yeux à la naissance c’est pour m’en servir non? Et cela fait deux ans que je n’ai pas regardé un homme réellement… Même Paul je ne l’ai jamais regardé de la sorte et je dois dire que depuis que je suis en tête à tête avec Samuel j’ai complètement oublié celui que je peux appeler petit ami. Et le pire dans tout cela c’est que je n’éprouve aucun remords. Peut être parce qu’il ne se passe rien avec ce bel étranger, mais j’avoue que j’ai peut être eu une idée ou deux mal placées...Mais chut il ne faut pas le dire.

Nous voici maintenant devant le toboggan. J’en profite pour retirer ma veste. Il fait un peu chaud ici. Je me retrouve donc en petit haut noir. cela me permettra également de mieux bouger. Je la pose par terre ne sachant pas trop où la poser. Il faudra que je pense à la récupérer en partant. Il y a toutes mes affaires dedans. Il accepte de commencer à glisser. Je souris. Mais il m’annonce alors qu’il a une autre idée…Je me demande de quoi il s’agit. Il m’inquiète légèrement. Il veut que je vienne avec lui. Cela me fait sourire. Je me sens totalement insouciante et jeune. J’aime cette sensation. Cela fait longtemps que je ne l’avais pas ressentie… Pas même avec Paul avec qui je devrais pourtant me sentir bien, ce qui dans le fond n’est pas le cas… J’hésite quelques secondes et au final je décide d’accepter. Je m’installe devant lui en prenant appui sur ses jambes et m’installe dos contre son torse. Ce contact me donne un frisson. Mais pourquoi me fait-il cette impression? Pourquoi ai-je des frissons et des palpitations d’être si près de lui? Cela ne devrait pas se produire…Non cela ne devrait pas du tout. Il faut que je respire calmement pour ne pas que Samuel le sente, je dois rester calme pour que mon coeur batte un peu moins vite. Je ne veux pas qu’il me prenne pour je ne sais qui. Déjà qu’il a vu mon humeur changer en quelques secondes et qu’il m’a vu pleurer… Je pense que c’est déjà pas mal pour aujourd’hui. Enfin bon, je suis contre Samuel prête à descendre quatre étages sur un toboggan dans le manoir familial, qui l’aurait cru?

- Tu promets de ne pas me lâcher? Tu me tiens bien hein?

Je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça… Mais il fallait que je le dise… Et en plus en disant cela j’ai eu l’idée folle de prendre ses mains pour les placer autour de moi. C’est vrai que j’ai un peu peur de me retrouver à glisser seule et finir par atterrir en bas et me prendre en plein vol un Samuel tout en muscle. J’inspire un grand coup et me prépare à retenir mon cri de plaisir, ou de peur en fonction de comment la descente se passera…

- C’est parti?

Oui c’est parti !
 

 
© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel J. Rosenwald
Démon
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Sam 26 Aoû 2017 - 19:51


Sad or Beautiful Story

Alyssa & Samuel

S’il y avait bien une chose que je n’avais pas prévu en passant ma soirée au manoir, c’était bien de terminer avec ma sœur cadette en lui offrant un tour de toboggan. Je savais bien que j’allais devoir croiser son chemin un jour ou l’autre mais pour être sincère j’aurais pu attendre facilement deux ou trois mois de plus sans avoir à savoir à quoi elle ressemblait exactement. Mais bon il était maintenant trop tard, le mal était fait et déjà elle semblait être bien en ma présence. À la base je n’avais aucunement l’intention d’être gentil en sa présence et encore moins de lui démontrer de l’intérêt mais alors que mon regard avait croisé le sien une idée m’étais passé par la tête et ce fut ainsi pour cette raison que je l’avais pas systématiquement repoussé. J’avais déjà hâtes de voir la tête de Jenna lorsqu’elle se rendrait compte que Aly’ était contente lorsqu’elle me voyait. Ce fut donc cette idée à la base qui fit en sorte que lorsque ma sœur se mit à pleurer en ma présence je suis demeurer calme plutôt que de disparaitre. Sa faiblesse me donnait un pouvoir considérable sur son esprit et donc j’allais en profiter.

Alors que je la suivais dans les escaliers du manoir, mon cerveau rejouait en boucle le moment ou sa main avait toucher ma cuisse, mon cerveau bourdonnait encore de ce contact physique. J’étais vraiment en manque c’était évident. Jamais un contact aussi banal ne m’avait allumé à ce point. J’allais devoir me trouver quelqu’un à violer et à tuer se soir je n’aurais pas vraiment le choix. Car même si ce n’était pas l’envie qui me manquait de blesser cette jolie demoiselle, je devais refouler mes plus bas instincts pour le moment. L’instant viendrait ou je pourrais profiter de chaire, mais pour l’heure ce n’était pas du tout le moment de penser à cela. Je continuais donc à l’observer se mouvoir devant moi. Elle avait une grâce que notre sœur n’avait pas. Mais plus important, elle n’avait pas notre folie et notre dangerosité. Du moins elle ne l’avait pas encore. Ce qui rendait son âme et son corps encore plus intéressant. Non mais sa va là ! Par chance Alyssa me parla à ce moment là. Je m’étais donc installé dans la glissoire en l’invitant à m’y rejoindre. Je ne pensais pas réellement qu’elle allait accepter mais elle s’avança doucement vers moi et pris place entre mes jambes. Mon cœur accéléra légèrement mais je réussi à le contrôler en quelques instants. Sa voix se fit entendre une nouvelle fois, je ne pu retenir un léger sourire amusé.

« Fait moi confiance »

C’était une chose facile pour elle puisqu’elle ne connaissait pas réellement qui j’étais. Si seulement elle était au courant qu’elle se trouvait en présence de son meurtrier de frère, elle ne serait certainement pas assise sur moi à cet instant précis. J’attendis quelques instants supplémentaire puis lorsqu’elle parla de nouveau je pris cela pour un je suis prête et donc je saisi le rebord du toboggan pour nous pousser à l’intérieur. Une fois en mouvement je déposa mes mains sur ses hanches, faisant en sorte de la garder le plus immobile possible. La glissade comprenais plusieurs courbes et elle descendait parfois de manière abrupte et donc puisque nous étions deux personnes de grande tailles, nous avons pris une certaine vitesse. Je savais déjà ce qui nous attendait au moment ou nous allions sortir du toboggan. Pour avoir déjà glisser avec ma sœur, si je ne la saisissais pas mieux, elle allait se blesser en sortant du toboggan. Au moment ou nos corps furent expulser de la glissade, je saisi Alyssa un peu plus fort, la faisant pivoter de manière à ce qu’elle me fasse face et je l’entourai de mes bras pour la protéger.

Mon dos glissa sur le sol du hall sur plusieurs mètres avant de finalement s’arrêter. Je laissai entendre un léger rire amuser puis je relâchai mon emprise sur Alyssa. Elle se trouvait donc involontairement couché sur moi. Je fis apparaitre sur mon visage un sourire alors que je posais une nouvelle fois mon regard dans le sien. Puis, doucement, de manière extrêmement calculer j’ouvris les lèvres.

« Sa va ? Tu as pas mal nul part ? »

Pour ma pars mon dos n’avait pas réellement apprécier le choc et la glissade sur le sol mais je ne m’en préoccupais pas le moins du monde, De toute manière aucune douleur n’étais plus horrible que les tortures faites lorsque j’étais en enfer. Mes mains était de nouveau poser sur ses hanches, je demeurais immobile coucher sur le sol, de toute manière Alyssa étant sur moi, je ne pouvais pas vraiment me relever !

© Grey WIND.

_________________
I don't need your fuckin redemption
The devil is real. ▬ and he isn't a little red man with horns and a tail.He can be beautiful because he's a fallen angel and he used to be God's favorite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alyssa Rosenwald
Civils
Messages : 552
Date d'inscription : 05/05/2017
Age : 30
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Sam 26 Aoû 2017 - 20:25


Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen

 


Me retrouver assise entre les cuisses d’un homme me fait une sensation bizarre dans le ventre. Surtout que mon dos est collé contre son torse et que donc je sens ses abdos et sa chaleur. C’est fortement agréable. Même son souffle de respiration dans ma nuque me donne des frissons. Je ne sais pas si je trouve cela agréable ou pas. La vérité c’est que j’aime bien ça. Je pense que la proximité d’un homme me manque. Il faut dire aussi que cela fait longtemps que je n’ai pas eu de temps pour rechercher quelqu’un dans ma vie. Je ne pensais pas que cela me manquait en fait. Et il a fallu que je m’en rende compte grâce à un pur inconnu avec qui je vais faire du toboggan… Je ne me comprends vraiment pas du tout. Je n’arrive même plus à me concentrer et à faire le tri dans mes pensées. Enfin je parle de pensée mais à vrai dire je n’en ai pas sauf celles en rapport avec le mystérieux Samuel.

Il me demande de lui faire confiance et j’ai envie de lui faire confiance… Oui, j’ai envie de croire que je serais en sécurité avec lui dans ce toboggan, et peut être ailleurs. Au moment où il nous donne de l’élan je me crispe légèrement, encore plus lorsque ses mains arrivent sur mes hanches sans prévenir. Il me tient assez fortement pour éviter que je ne glisse ou tombe. Je fini par me détendre légèrement et profiter de la glissade. J’arrive même à me retenir de pousser des cris de surprise. Sans m’en rendre compte à certains moments je tenais les mains de Samuel. La fin du parcours arrive et je ne comprend pas ce qui se passe. Samuel me serre fort et réussi à me faire pivoter. Je suis contre lui, serrée dans ses bras, la tête dans son cou. Je ferme les yeux juste avant qu’on atterrisse sur le sol. Il a réussi à tomber le premier, comme pour me protéger. Il rigole légèrement. Cela me fait seulement sourire. J’ouvre les yeux et je me rends compte que je suis couchée sur Samuel. Il me demande si j’ai mal quelque part. Euh… Non je ne crois pas, je ne sais pas, mon cerveau a coupé tous ses capteurs.

- Je ne crois pas non. Mais c’est toi qui a reçu tout le choc, j’espère que ça va…

Il a fait en sorte de me protéger. Je trouve cela vraiment gentil et très gentleman de sa part. Mais d’un seul coup je me rends compte un peu mieux de la situation. Je suis couchée sur un mec incroyablement sexy, genre un dieu vivant et son visage est à quelques centimètres du mien. De plus ses mains sont de nouveau sur mes hanches… J’ai chaud! Je regarde ses lèvres si bien dessinées… Une force invisible me force à rapprocher mon visage du sien… Mon regard se plonge dans le sien et n’en pouvant plus je l’embrasse. Ses lèvres sont aussi douces que je l’imaginais. Mes mains encadrent son visage pour que je ne m’écrase pas complètement sur lui. A la fin je me redresse juste un peu sans pour autant me relever. Je n’ai pas pensé à le faire malgré la gêne qui s’installe.

- Je… Je suis désolée… Je ne sais pas pourquoi j’ai fait ça….

Et je ne comprends pas pourquoi je ne bouge pas. Peut être parce qu’il est confortable, chaud, rassurant… Putain en fait je crois que ce mec me plait… Oh merde...
 

 
© MISE EN PAGE PAR TAZER.

_________________
Who am i?
And i am taking a road to nowhere, I keep walking in the dark place, no answers to my prayers ▬ The wreckage of my past still haunts me, just an old story, that I can't seem to forget no matter how hard it gets.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel J. Rosenwald
Démon
Messages : 105
Date d'inscription : 31/07/2017

MessageSujet: Re: Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)  Sam 26 Aoû 2017 - 21:07


Sad or Beautiful Story

Alyssa & Samuel

Dans le toboggan, j’avais pu sentir son corps se crisper doucement sous la peur au tout début mais elle semblait bien vouloir m’offrir sa confiance et donc rapidement elle se détendit et se laissa emporter par le plaisir de l’instant présent. À quelques reprises pendant la descente je senti ses mains venir toucher les miennes et ce fut avec une très grande difficulté que je réussi à garder mon calme. Il ne fallait pas oublier qu’elle était assise sur moi quand même. Une seconde de perte de contrôle trahirais absolument tout et donc je demeurais maitre de ma propre personne. Je connaissais cette glissade comme personne puisque j’y avais jouer une bonne partie de mon enfance, chaque courbe, chaque petits défauts dans le plastique mais surtout, la force avec laquelle nos corps seraient expulser vers le hall. Ce fut d’ailleurs pour cette raison que juste au moment où nous arrivions près de la sortie, j’ai fais en sorte de pivoter le corps entier de Alyssa pour qu’elle soit le plus possible contre moi. Elle aurait ainsi la sensation d’être protéger et elle me ferait certainement entièrement confiance. Une fois que nos corps furent immobilisé sur le sol en marbre du manoir, je libera la jeune femme de mon étreinte de manière à ce qu’elle soit de nouveau libre de ses mouvements. Je pris même la peine de lui demander si elle avait mal quelques part. Bon sang que j’étais un jeune homme gentil.

La réaction de ma sœur face à cette question fit apparaitre de nouveau un léger sourire sur mon visage. Elle était incertaine actuellement, je pouvais sentir sa gène au vu de notre position actuelle cependant je fis comme si je n’avais rien remarqué puisque techniquement je ne devais pas la mettre mal à l’aise. Ce fut à ce moment cependant que le visage de Alyssa se rapprocha du mien sans que je ne m’y attende réellement. Je savais que j’étais agréable à regarder mais de la à faire craquer une fille en moins de trente minutes, j’avais des doutes. Je sentis rapidement le gout de ses lèvres sur les miennes. Par automatisme mes mains glissèrent doucement le long de son dos et mes yeux se refermèrent. Je pu profiter de ce moment comme un vrai adolescent l’aurait fait. Ce baiser ne dura cependant pas. Alyssa se recula doucement et son malaise se fit encore plus sentir. Je la regardais de nouveau en silence, écoutant sa voix résonner dans le hall. Elle demandait pardon pour le baiser ce qui me fit involontairement sourire. Doucement, je poussai Alyssa de manière a pouvoir me relever en la gardant dans mes bras puis, une fois que je fus debout, je la déposai au sol.

Je fis un pas de manière à créer une légère distance entre nos corps. Ce baiser m’avait allumé encore plus que je n’aurais pu le croire. Je sentais les frissons traverser mon corps de haut en bas et je devais rester très concentrer pour ne pas simplement m’écouter et la plaquer contre un mur pour lui arracher ses vêtements. Un véritable gentleman n’aurait bien évidemment jamais fais cela. Je passai une main dans ma chevelure puis doucement j’ouvris les lèvres.

« Ne t’excuse pas sa va ce fut très agréable … »

Ma voix se brisa quelques secondes, mon cerveau m’envoyait des signaux puissants et mon corps tentait de prendre le contrôle pour pouvoir se satisfaire par lui-même. Je fis un nouveau pas vers l’arrière. Je fis mine de regarder ma montre puis j’ouvris une nouvelle fois les lèvres.

« Je dois partir … je travail demain matin et il est déjà très tard. »

Excuse de merde bonjour ! Je devais absolument sortir de ce manoir au plus vite. Je lui fis un sourire et sans lui laisser le temps de réagir je tournai les talons pour me diriger vers la porte que je poussai en silence. Mon corps disparu ensuite dans la nuit noire.

FIN

© Grey WIND.

_________________
I don't need your fuckin redemption
The devil is real. ▬ and he isn't a little red man with horns and a tail.He can be beautiful because he's a fallen angel and he used to be God's favorite.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sad or beautiful story with a king fox and a small vixen (pv Samuel)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Römer King TS Plus
» Pre-order d'Avril 2011 / Story of a Fairy
» Martin Luther King
» Stephen King
» Emission a la c** mais j'avoue je regarde - Secret Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
. :: Habitations :: Oakridge, Houses and Manors :: Manoir Rosenwald-
Sauter vers: